Prix Annie Hutton - course pmu du 1 février 2019
/ / Pronostic quinté du 1er février 2019 – Prix Annie Hutton

Pronostic quinté du 1er février 2019 – Prix Annie Hutton

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 1er février aura comme support le prix Annie Hutton, un gros handicap (référence +8 +10) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 4000 mètres corde à droite de la piste de steeple-chase. Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le PMU a récemment supprimé le numéro plus tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également bénéficié de cette amélioration.

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, BRIONNAIS (n°12) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Jean-Luc Guillochon reste, ,en effet, sur la bagatelle de trois succès obtenus avec une réelle facilité. En dernier lieu, il s’imposait avec 12 longueurs d’avance sur Linda’as, son plus proche poursuivant. Hors, ce dernier venait de faire jeu égal avec Belmix de Joy et Don’t Worry, deux chevaux qui seront plébiscités par les parieurs ce vendredi. la ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance à défendre en pareille société. N’ayant plus à prouver son aptitude au terrain lourd, il devrait logiquement lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Auteure d’excellents débuts à ce niveau de la compétition, BELMIX DE JOY (n°4) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette fille d’Al Namix et Ophélie de Joy vient, en effet, de s’octroyer une probante troisième place dans un gros handicap qui se courait sur ce tracé. Ce jour-là, elle a remarquablement tenu sa partie jusqu’au poteau d’arrivée après avoir longtemps galopé parmi les chevaux de tête. Vendredi, le terrain très lourd ne devrait pas la contrarier et elle évoluera sur un parcours qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Très régulière dans ses résultats et associée à Thomas Beaurain, un jockey qui la connaît parfaitement, cette pensionnaire de l’écurie de Patrice Quinton devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur les pistes détrempées, MONA LOUISA (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 1er février. En dernier lieu, ce fils (?) de Hannouma et Lovely Sea n’a certes jamais pu se mettre en évidence mais il ne portait pas les oeillères australiennes et il n’avait pas son terrain de prédilection. Cette fois-ci, toutes les conditions seront réunies pour qu’il se rappelle au bon souvenir des turfistes. Il pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Le jour de ses premiers pas dans cette catégorie des gros handicaps, DON’T WORRY (n°5) a chuté au saut du moyen open-ditch. On ne le condamnera pas sur cette sortie malheureuse et on le jugera plutôt sur son honorable quatrième place obtenue dans une course pmu le jour de sa rentrée. Très performant en terrain lourd (1 victoire et 3 accessits en 4 tentatives, soit 100% de réussite dans les trois premiers), ce représentant de l’entraînement d’Isabelle Pacault pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Annie Hutton. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Ayant été souvent arrêté, CALIF D’OUDAIRIES (n°15) n’a couru qu’à 16 reprises depuis qu’il a débuté sa carrière de cheval d’obstacles, ce qui est très peu. Dernièrement, après une discrète rentrée sur ce champ de courses, ce fils de Poliglote et Quinine a affiché un net regain de forme en terminant troisième d’une course pmu. Confié à Thomas Henderson, un jockey très habile et bien placé au poids dans le bas du tableau, ce protégé d’Anne-Sophie Pacault devrait, en toute logique, participer activement à l’arrivée de cette compétition. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. En digne fils de Cardoun, VATAMAN (n°8) est considérablement avantagé par l’assouplissement des pistes. Dans ces conditions, ce protégé de Christophe Cheminaud compte, en effet, 3 succès et 2 accessits en 6 sorties soit plus de 80% de réussite à la place, un chiffre remarquable. Vainqueur sur cet hippodrome lors de sa dernière sortie, il va se présenter au départ de cet événement dans une condition physique optimale. Il est donc logique d’en attendre une bonne performance. DEFI D’OUDAIRIES (n°11) n’est pas un champion mais il fait preuve d’une louable régularité. Vendredi, ce représentant de la casaque de Franck Amar sera muni d’oeillères australiennes, un artifice qui lui a déjà permis de se mettre en évidence. Avant le coup, on le verra comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. Jugé sur ce qu’il vient de réaliser dans la course référence, BABY BOY (n°6) détient une chance théorique de premier ordre. Cet élève William Menuet va toutefois devoir prouver son aptitude au terrain qui sera certainement défoncé cette fois-ci. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu son aptitude au parcours et l’excellence de sa condition physique actuelle. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

DESIR DE COTTE (n°3) est loin de constituer une impossibilité dans ce gros handicap mais il va porter pas mal de poids et son aptitude au parcours est loin d’être avérées. De plus, il n’a encore jamais rien fait de bon en terrain pénible. Dès lors, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/02/2019 : 12 – 4 – 10 – 5 – 15 – 8 – 11 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Thomas Henderson (n°15) : 55% de réussite
  • Kilian Dubourg (n°12) : 50% de réussite
  • Kévin Nabet (n°7) : 42% de réussite
  • Clément Lefebvre (n°6) : 42% de réussite
  • Felix de Giles (n°9) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mikaël Mescam (n°16) : 60% de réussite
  • William Menuet (n°6) : 33% de réussite
  • Alexandra Rosa (n°3) : 33% de réussite
  • Anne-Sophie Pacault (n°15, n°11, n°2) : 28% de réussite
  • Eric Leray (n°7) : 28% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Brionnais (n°12) : +4 kilos
  • Vataman (n°8) : +2 kilos
  • Dont stop Theparty (n°2) : -0,5 kilo
  • Désir de Cotte (n°3) : -1 kilo
  • Mona Louisa (n°10) : -1 kilo
  • Défi d’Oudairies (n°11) : -1 kilo
  • Dans la Foulée (n°13) : -2 kilos
  • Violon de Bréjoux (n°16) : -3 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Domaine de l’Isle (n°9) courra ce vendredi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +8 +10) réservé à des chevaux de 5 ans et au dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2017 inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première Catégorie. Seront qualifiés dans cette épreuve, les chevaux auxquels le handicapeur aura attribué une valeur égale ou inférieure à 64. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Steeple-chase. Distance à parcourir : 4000 mètres. Corde à droite. Piste en gazon. Etat du terrain : Très lourd (indice pénétrométrique : 6,0). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Nathalie Desoutter : Dernièrement, Tahanrun (n°1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Mon cheval est pris haut sur l’échelle des valeurs et, ce jour-là, il portait le top-weight mais ça n’explique pas complètement cette sortie en demi-teinte. Je ne comprends pas pourquoi le handicapeur ne l’a pas baissé au poids. Il a été essayé avec les oeillères pleines et il a l’air d’être en forme au travail. Il a tellement mal couru la dernière fois qu’on est dans le doute avant de participer à ce quinté du 1er février.

Anne-Sophie Pacault : Dont stop Theparty (n°2) s’est très bien comporté dernièrement. Depuis, il est resté en très belle condition physique et arrive sur cet engagement au mieux. Malgré son poids élevé, je le crois capable de participer activement à l’arrivée de ce gros handicap. De plus, sachez que le terrain lourd ne devrait pas le déranger. Défi d’Oudairies (n°11), son compagnon d’entraînement, a bien tenu sa partie terminant à la sixième place d’un événement. Il a bien récupéré de ses efforts et, vu son degré de forme, j’en attends de nouveau un bon comportement. S’il n’est pas gêné par le terrain qui s’est alourdi, une place dans la bonne combinaison n’est pas à exclure. Calif d’Oudairies (n°15) s’est très bien défendu étant battu de peu pour le succès après sa course de rentrée. Certes, il aurait été mieux situé en deuxième épreuve mais il pourrait profiter de son poids léger. Sa forme est au beau fixe et le terrain ne sera pas un inconvénient. Dès lors, j’en attends un bon résultat dans ce tiercé.

Alexandra Rosa : Lors d’une récente course pmu à Cagnes sur mer, Désir de Cotte (n°3) ne s’est pas mal comporté. Ce jour-là, le lot était de qualité mais le tracé n’était pas assez sélectif pour ses aptitudes et le terrain insuffisamment souple. Cette sortie lui a toutefois fait du bien en lui redonnant un peu de vitesse. Il va découvrir le tracé corde à droite de l’hippodrome de Pau à l’occasion de ce quinté+ mais il devrait s’adapter. J’effectue le déplacement avec des ambitions justifiées.

Thomas Beaurain : Belmix de Joy (n°4) court bien la dernière fois mais je pense que le terrain n’était pas assez lourd pour ses réelles aptitudes. Ce jour-là, ma jument fût plus prise de vitesse que battue. La pluie tombée sur Pau ces derniers jours va bien l’arranger. Depuis sa dernière sortie, elle est restée dans le même état de forme, c’est à dire très bien. A mon avis, elle est parfaitement d’obtenir un bon classement dans ce prix Annie Hutton. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Isabelle Pacault : Lors de sa dernière tentative dans un gros handicap, Don’t Worry (n°5) s’est négligé en sautant le moyen open-ditch et il a fait chuter son jockey. On a fait quelques réglages le matin à l’entraînement et j’espère qu’il se montrera sérieux d’un bout à l’autre du parcours cette fois-ci. Il est à l’aise sur le tracé palois et affectionne les pistes lourdes ce qui me laisse dire qu’il mérite d’être racheté car, sans encombre, il peut faire l’arrivée de ce quinté du 1er février. Duo d’Enfer (n°14), son compagnon d’écurie, a des moyens mais il a besoin de s’endurcir encore pour être compétitif à ce niveau. Vendredi, il aura l’avantage d’être en forme et ne devrait pas être gêné par l’alourdissement de la piste. Je n’ai pas la prétention de dire qu’il va faire l’arrivée à coup sûr car la piste est difficile mais il pourrait figurer dans la combinaison gagnante.

William Menuet : En dernier lieu, Baby Boy (n°6) était muni d’une petite paire d’oeillères avec un mors à jouets pour le décontracter. J’hésitais mais ça a porté ses fruits. Son jockey, Clément Lefebvre, veut absolument le voir courir en terrain lourd. Mon pensionnaire est lunatique mais aime bien l’hippodrome de Pau. Il est à la recherche d’une victoire dans un tiercé. J’aimerais bien qu’il en gagne un cet hiver.

Eric Leray : Dernièrement, Caboy (n°7) est mal parti et ne s’est pas mis dans la course, d’autant qu’il a sauté gros à deux, trois reprises. Mon cheval a bon moral mais il ne faut pas qu’il se loupe au départ s’il veut obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Il avait gagné assez facilement une course pmu l’avant-dernière fois. Il sera avantagé par le terrain très lourd.

Christophe Cheminaud : Vataman (n°8) aime les pistes profondes. Lors de sa dernière sortie dans une course pmu à Pau, je l’avais supplémenté car le terrain s’était bien assoupli et il a renoué avec la victoire. Comme il a parfaitement récupéré de ses efforts et qu’il pleut encore sur le sud-ouest de la France, je l’ai déclaré partant dans ce prix Annie Hutton. Malgré une valeur revue à la hausse, je le crois en mesure de tirer son épingle du jeu.

Yannick Fouin : Pour son premier gros handicap du meeting palois, Mona Louisa (n°10) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances étant arrêté en fin de parcours. Mon pensionnaire est resté sur place depuis cet échec. Selon mon responsable là-bas, sa condition physique s’est améliorée. Il a cependant besoin de me rassurer sur son état de forme actuel. Une piste particulièrement profonde va servir ses intérêts. Dans ce quinté du 1er février, on va surtout viser une petite place en espérant être agréablement surpris.

Jean-Luc Guillochon : En dernier lieu, Brionnais (n°12) a gagné très facilement une course pmu qui se courait sur ce parcours. Vendredi, mon cheval va monter de catégorie tout en ayant été pénalisé de quatre kilos par le handicapeur. Le terrain très lourd ne devrait pas le déranger. Il fait très bien Pau et a encore de la fraîcheur. Je lui vois une bonne chance théorique à défendre. Je ne sais pas s’il en est capable de franchir le poteau en tête mais il devrait participer activement l’arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Nicolas de Lageneste : Le jour de sa rentrée, Dans la Foulée (n°13) manquait légitimement de compétition. Ma jument sera mieux en steeple-chase et elle devrait apprécier l’alourdissement des pistes. C’est une bonne sauteuse très à l’aise sur les tracés corde à droite. Cela fait un moment qu’on avait envie de la voir sur le steeple de Pau. Elle n’est cependant pas spécialement affûtée pour ce quinté+ et, avant le coup, on va surtout viser une accessit.

Mikaël Mescam (son jockey) : Vendredi, Violon de Bréjoux (n°16) effectuera son retour en piste mais il s’entraîne sur cet hippodrome depuis le début du meeting et il est, d’ores et déjà, en bonne condition physique. Ce prix Annie Hutton n’est pas un objectif visé de longue date mais je l’estime encore même s’il prend de l’âge. Avant le coup, mon protégé me paraît capable de compléter la combinaison gagnante. Il apprécie le tracé palois. Son aptitude au terrain lourd et son bottom-weight vont également jouer en sa faveur. Les ordres seront de le monter sagement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette15410128615
Turfomania.fr451211814156
Equidia615412514112
Geny Courses45681211153
Canalturf.com41561225811
Zeturf.fr41267811511
Radio Balances12684511415
Bilto4127685143
RTL46111585122
Tierce Mag.46155781214

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 1er février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Pau. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’ANGERS – Réunion premium n°2 – Course pmu n°4 (Prix de Chaume) – Départ prévu aux alentours de 13h25 – Trot monté – Européenne –  Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 3125 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus (V à D) n’ayant pas gagné 170000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé ou au trot monté, à l’une des trois premières places d’une épreuve de niveau Groupe I ou gagné une épreuve de niveau Groupe II. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys (voir Conditions Générales).

Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce vendredi. La première se déroulera sur la piste en sable d’Angers et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer, dans le sud-est de la France. C’est sur la piste à main droite de l’hippodrome de l’hippodrome d’Angers que se produira CICERON DU CEBE (n°10), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Matthieu Abrivard disputera la quatrième épreuve du programme, une course européenne au trot monté pour vieux chevaux. Mis au repos par son entraîneur, ce fils de Neutron du Cébé et Ode Luxor vient d’effectuer une discrète rentrée au trot attelé après 7 mois d’absence. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer au second échelon et il s’est contenté de suivre le rythme en queue de peloton. Vendredi, il retrouvera sa discipline de prédilection et il affrontera un lot dans ses cordes si son se fie à ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. En analysant ses performances, on lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Caban Prior, César de Vrie, Carly, Cambo Majyc, Crack d’Ariane, Carat d’Haufor, Cash du Rib. Autant de trotteurs de qualité qui se sont mis en évidence à Vincennes cet hiver. Vu son absence prolongée de la compétition, il a donc très certainement un important retard de gains à combler et il apparaît même un peu déclassé en pareille société. Bien entendu, avec un seul parcours dans les jambes, il ne se présentera pas au top de sa forme pour cette épreuve sous la selle mais son mentor le déferre des 4 pieds et il aura l’avantage de s’élancer aux même poteau de départ que ses rivaux. Dès lors, il devrait logiquement parvenir à tirer son épingle du jeu vu la faiblesse de l’opposition. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en privilégiant le jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur (85%). Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En pariant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également