Prix de Stockholm - course pmu du 1er mars 2019
/ / Pronostic quinté du 1er mars 2019 – Prix de Stockholm

Pronostic quinté du 1er mars 2019 – Prix de Stockholm

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 1er mars aura comme support le prix de Stockholm, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette compétition dotée de 41000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 6 à 10 ans inclus (V à D) n’ayant pas gagné 428000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2925 mètres corde à gauche de la piste en pouzzolane et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Revenu à son meilleur niveau, COLONEL BOND (n°9) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Pierre Ensch vient, en effet, d’afficher un net regain de forme en s’emparant de la quatrième place d’un événement disputé sur cet hippodrome de la Côte d’azur. Ce jour-là, il avait pourtant le handicap de s’élancer au deuxième échelon. Longtemps contraint de voyager à l’extérieur du cheval de tête, il faisait afficher 1’13’4, un excellent chrono. Vendredi, ce rejeton de Revel d’Anama et Miss Margaretha courra de nouveau pieds nus, une configuration qui l’améliore. On notera également qu’il n’aura pas à rendre la distance. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu. Dès lors, si son driver Pierre Vercruysse s’applique et le préserve un peu plus, il semble en mesure de renouer avec la victoire, ce qui lui permettrait de combler une partie de son retard de gains. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à 10 ans, VIKING D’HERMES (n°15) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Marie Roubaud reste sur toute une série de bons résultats dans des compétitions analogues. En dernier lieu, malgré son handicap initial, il a longtemps fait illusion pour la victoire n’étant toisé que par deux attentistes aux abords du poteau d’arrivée. A sa sortie précédente, il s’était imposé en pareille société dans des conditions identiques. Vendredi, ce fils de Sancho Pança et Norina Way sera idéalement engagé au plafond des gains et, avant le coup, il n’y a vraiment aucune raison qu’il ne s’octroie pas l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Déferré des 4 pieds, VANDERLOV (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 1er mars. Lors de ses plus récentes tentatives, ce fils d’Orlando Vici et Maestria de Fligny n’a pu se mettre en évidence mais il possède une chance théorique de premier ordre si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Bien engagé au plafond des gains, il va essayer de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

A l’image du protégé de Jean-Marie Roubaud, VOELAND (n°8) est toujours ingambe malgré ses 10 ans. Il est vrai que ce bon finisseur a toujours couru caché tout au long de sa carrière et cela l’aura préservé des durs combats que se livrent souvent les chevaux qui n’ont qu’un train et vont de l’avant. Lors de son avant-dernière tentative sur cette piste, il avait surpris plus d’un turfiste (mais pas FT) en prenant la deuxième place d’un événement à cagnes sur mer. Ce jour-là, il était à plus de 40/1. Il confirmait en partie à sa sortie suivante en terminant cinquième au terme d’un bon effort final. Vendredi, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée et Oquita d’Harcourt croisera des adversaires qu’il a l’habitude d’affronter et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Stockholm si son driver, Christophe Martens, parvient à préserver sa redoutable pointe de vitesse jusqu’à la sortie du tournant final. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BOLT (n°5) a retrouvé une seconde jeunesse depuis qu’il a rejoint l’écurie de Junior Guelpa. Cet ancien protégé de Christophe Gallier s’est, en effet, bien acclimaté à son nouvel environnement et il a retrouvé la bonne carburation. Très régulier dans ses résultats, il devrait encore vendre chèrement ses chances. Contrairement à l’année dernière, AUCH (n°14) n’a pas réussi un grand meeting d’hiver à Vincennes. Ce pensionnaire de l’écurie de Christian Bigeon a, en effet, souvent dû se contenter de lutter pour les places d’honneur. A sa décharge, il affrontait des chevaux de la trempe de Vertige de Chenu, Câlin de Morge, Abydos du Vivier et Dreambreaker. Il ne faut donc pas le condamner hâtivement sur ses échecs relatifs. Vendredi, ce rejeton de Niky et Migraine (mère du bon Etonnant) évoluera sur une piste plate qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et il redescendra de catégorie par rapport à ses dernières tentatives. Il pourrait donc en profiter pour se rappeler au bon souvenir des parieurs. Il conviendra donc de lui accorder un très large crédit. CARLO DE CARSI (n°1) n’est pas un champion mais il rentre aux balances assez souvent. Bon troisième pour ses débuts sur ce champ de courses, il a sa place dans ce prono. APRION (n°13) n’a désormais plus de marge avec ses gains et il lui faut un parcours à sa convenance pour parvenir à tirer son épingle du jeu. De plus, il connaît parfois quelques pépins de santé. Il fera néanmoins partie des belles possibilités de cet événement et, si Yannick-Alain Briand réussit à lui donner un parcours à sa convenance, il pourrait compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

Désormais chargée en gains, CREATURE CASTELETS (n°4) doit raser les murs pour obtenir un bon classement. Vendredi, cette élève de Nicolas Ensch devra compter sur quelques défaillances pour se mettre en évidence. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/03/2019 : 9 – 15 – 12 – 8 – 5 – 14 – 1 – 13

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Nicolas Ensch (n°7) : 70% de réussite
  • David Békaert (n°15) : 60% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°13) : 55% de réussite
  • Steve Stéfano (n°4) : 42% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°14) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Pierre Ensch (n°9) : 60% de réussite
  • Christian Bigeon (n°14) : 40% de réussite
  • Nicolas Ensch (n°7, n°3, n°2) : 40% de réussite
  • Jean-Marie Roubaud (n°15, n°6, n°4, n°1) : 35% de réussite
  • Anthony Laigron (n°11) : 33% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Viking d’Hermès (n°15) : 1’11’5
  • Aprion (n°13) : 1’11’5
  • Arthuro Boy (n°10) : 1’11’7
  • Auch (n°14) : 1’11’7
  • Venezia de Mai (n°11) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Viking d’Hermès (n°15) : 1’12’6
  • Colonel Bond (n°9) : 1’12’9
  • Baldi Star (n°4) : 1’13’0
  • Bolt (n°5) : 1’13’1
  • Aprion (n°13) : 1’13’3

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus (V à D) n’ayant pas gagné 428000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2925 mètres. Corde à gauche. Piste en pouzzolane. 15 partants. Météo : temps ensoleillé (17°). Allocations totales : 41000 € (Vainqueur : 18450 €, 1er accessit : 10250 €, 2ème accessit : 5740 €, 4ème place : 3280 €, 5ème place : 2050 €, 6ème place : 820 €, 7ème place : 410 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Marie Roubaud : Carlo de Carsi (n°1) vient de conclure à la troisième place d’une course pmu à Cagnes sur mer mais il a joué de malchance. C’était la note ce jour-là. Cette fois-ci, il s’attaque certainement à plus forte partie mais je suis sûr qu’il peut rivaliser avec de tels adversaires et tirer son épingle du jeu. Même si Viking d’Hermès dispose d’une meilleure chance, je le crois capable de terminer parmi les cinq premiers chevaux à l’arrivée de ce quinté du 1er mars. Dernièrement, Vichenko Chef (n°6) a couru en nette amélioration mais il va garder ses fers. Cette sortie au trot attelé va lui permettre de peaufiner sa condition physique pour d’autres engagements plus favorables. Pour tout vous dire, j’ai l’intention de le courir sous la selle prochainement.

Nicolas Ensch : Venetian Bond (n°2) reste sur deux disqualifications pour allures irrégulières. La dernière fois, je lui ai enlevé l’enrênement et il s’est mis au galop. La fois précédente, je me suis retrouvé derrière un rideau de chevaux et j’ai heurté la roue de sulky d’un adversaire. Il peut trotter 1’14 sur cette distance. Je pense qu’il faut le retenir en fin de combinaison gagnante. Créature Castelets (n°3), sa compagne d’écurie n’a pas si mal couru que cela en dernier lieu. On va la déferrer à l’occasion de ce tiercé. Comme Venetian Bond, elle vaut 1’14 sur la distance. Nous allons courir le long de la corde et tenter de prendre un accessit dans l’ultime ligne droite.

Jean-Marie Roubaud : Baldi Star (n°4) reste sur de bons résultats mais, dans ce quinté+, non seulement il vise plus haut mais il va aussi porter des fers assez lourds. Mon cheval est plus performant lorsqu’il est déferré des 4 pieds. Sachez qu’il aura un meilleur engagement dans quelques jours. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Junior Guelpa : Bolt (n°5) n’a pas démérité récemment face à une opposition plus relevée. Ce jour-là, il courait ferré mais il n’y a pas une énorme différence. Mon pensionnaire a l’air d’être resté en belle forme lors des séances d’entraînement. Il y a certes deux ou trois bons chevaux à affronter ce vendredi mais je pense qu’il est capable de lutter pour les premières places. Je serais déçu de ne pas le voir à l’arrivée de ce prix de Stockholm.

Nicolas Ensch : Athéna des Ravaux (n°7) est la meilleure chance de mes trois pensionnaires mais c’est aussi la moins commode à driver. Elle avait gagné une bonne course pmu en début de meeting. Avec elle, il faut attendre et venir finir dans la phase finale. Je ne sais pas si elle est capable de marcher 1’13’5 environ sur ce parcours actuellement. A mon avis, elle est barrée pour la victoire mais elle pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 1er mars.

Stefaan Stevens : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Voeland (n°8) avait le handicap de rendre la distance et il n’a pas démérité à la cinquième place en fournissant un bon effort final. Pour son retour sur l’hippodrome de Cagnes en janvier, il finissait tout près de Viking d’Hermès. Vendredi, les conditions seront similaires. Mon élève a pu reprendre de la fraîcheur. Sachez qu’il a bien travaillé cette semaine à l’entraînement. A mon avis, il peut obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Jean-Pierre Ensch : Colonel Bond (n°9) a fait une super course la dernière fois montrant un net regain de forme. Mon cheval est sur la montante et il approche désormais de son meilleur niveau. Selon moi, il est en mesure de terminer parmi les trois premiers de ce quinté+. Je fais confiance à Pierre Vercruysse qui le connait parfaitement pour en tirer la quintessence. Il y aura notamment Viking D’Hermès à battre. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Yannick-Alain Briand : Lors de son avant-dernière tentative, Arthuro Boy (n°10) aurait pu faire l’arrivée d’après son driver Eric Raffin. Ensuite, il n’a pu se mettre en évidence mais il s’est retrouvé à l’arrière-garde et ça roulait beaucoup trop vite pour lui. Il restera ferré pour ce prix de Stockholm mais il n’est pas meilleur pieds nus. Je lui préfère Aprion (n°13) mon autre partant mais il peut être mis en bout de combinaison. Ce dernier perd souvent de la vitesse dans les virages avant de se relancer. Nous l’avons fait manipuler et il a l’air d’être un peu mieux qu’avant. Dernièrement, il avait le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ et il lui était difficile de faire le tour de ses rivaux. Mon partenaire s’octroyait néanmoins une bonne quatrième place. Vendredi, plus la course sera rythmée et mieux ce sera. S’il le faut, il est capable de trotter aux avant-postes.

Anthony Laigron : Vénézia de Mai (n°11) n’a pas démérité en dernier lieu. Elle a travaillé en début de semaine et elle affichait un bon degré de forme. Elle avait la queue sur le dos. Dans ce quinté du 1er mars, ma jument va s’élancer au même échelon que ses adversaires et elle sera déferrée des quatre pieds. J’espère que tout va bien se passer. Il lui restera un engagement identique à venir.

Ange Toussaint Monti : Vanderlov (n°12) a été préparé spécialement pour cette compétition. Physiquement, il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Je vais le déferrer des quatre pieds. Il faut faire attention au moment de la volte mais ensuite, il ne pose pas de problème. Ses deux dernières performances sur l’hippodrome de Cagnes sur mer sont bonnes. J’en attends un bon résultat dans ce tiercé.

Christian Bigeon : Auch (n°14) s’est montré régulier cet hiver à Vincennes mais il découvrait des tâches compliquées et il a dû se contenter de petites allocations. Vendredi, mon pensionnaire va découvrir un engagement idéal au plafond des gains sur une piste similaire à celle d’Enghien Soisy et cela devrait jouer en sa faveur. Sauf incident de parcours, il doit terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Il disputera ensuite des courses pmu dans le Sud de la France.

Jean-Marie Roubaud : Viking d’Hermès (n°15) reste sur de bonnes prestations. De condition physique, mon cheval est toujours aussi bien. Il retrouve des adversaires qu’il a déjà devancés. Ce prix de Stockholm est une belle course pour lui car il n’aura pas le handicap de rendre 25 mètres. Avant le coup, il a toute ma confiance. Tous les feux sont au vert.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette91551813143
Zeturf.fr15951147812
Equidia15159148137
Geny Courses91558141713
Canalturf.com51598131417
Turfomania.fr11415981342
Radio Balances15191358143
Bilto15589131147
RTL15138145917
Tierce Mag.89141551713

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 1er mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°4 – Course pmu n°3 (Prix Querido II) – Départ prévu aux alentours de 17h32 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 29000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 230000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce vendredi. La première se déroulera sur la piste corde à gauche de Laval en Mayenne et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer, dans le sud-est de la France. C’est sur la piste en sable de Laval que se produira CASTING DE CHENU (n°14), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Michel Baudouin disputera la troisième épreuve du programme, une course au trot attelé pour vieux chevaux. En pleine possession de ses moyens cet hiver, il reste sur plusieurs bonnes performances dans des courses pmu disputées sur l’hippodrome de Vincennes. Ce fils de Baccarat du Pont et Icone de Chenu vient, en effet, d’aligner les bons résultats dans des courses européennes alors qu’il devait pourtant affronter des chevaux de la trempe de Valokaja Hindo, Candidat d’Ortige, Colt des Essarts et Coktail Fortuna. En dernier lieu, il n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il a longtemps patienté au sein du peloton dans une course sans train et les chevaux de tête sont repartis dans la dernière ligne droite. On ne le condamnera donc pas sur cette tentative en demi-teinte. Ce samedi, il sera de nouveau déferré des postérieurs et il bénéficiera à nouveau de la drive d’Eric Raffin, un driver qui s’entend bien avec lui. De plus, il sera idéalement engagé au plafond des gains face à une opposition à sa portée. Ce cheval régulier aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra donc de suivre sa performance avec une grande attention car il semble en mesure de renouer avec la victoire qui le fuit depuis plusieurs mois.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également