Prix d'Egletons - course pmu du 1er octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 1er octobre 2018 – Prix d’Egletons

Pronostic quinté du 1er octobre 2018 – Prix d’Egletons

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 1er octobre aura comme support le prix d’Egletons, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette compétition européenne dotée de 55000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans ayant gagné au moins 20000 € mais pas 156000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur cet hippodrome d’Enghien Soisy, DAME DENFERT (n°16) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette jument entraînée par Christophe Petrement compte, en effet, 3 quatrièmes places, une victoire et un accessit en 7 sorties sur ce champ de courses. On notera que ses deux échecs comportent des excuses. Lors du premier, en début de saison, elle effectuait sa rentrée et son entraîneur, Christophe Petrement, l’avait laissée ferrée. La deuxième fois, elle avait participé à l’arrivée mais elle était disqualifiée par les commissaires pour empiètement. Dernièrement, elle a fourni une excellente performance trottant 1’13’1 sur les 2850 mètres de la grande piste de Vincennes. Ce jour-là, elle n’était battue que par Dreambreaker, un cheval en retard de gains qui a répété par la suite. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une belle chance à défendre face aux seules femelles. Elle n’a certes pas couru depuis plus d’un mois mais elle sera idéalement engagée au plafond des gains ce lundi. De plus, elle sera déferrée des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Il est donc logique d’en attendre un bon résultat. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulière dans ses performances, DONA VIVA (4) constitue une base solide dans ce quinté+. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé à Vincennes, cette représentant de la casaque de Paul Viel n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais elle avait le handicap de s’élancer avec un mauvais numéro derrière l’autotstart. Il ne faut donc pas la condamner sur cette sortie en demi-teinte. On la jugera plutôt sur ses bonnes prestations réalisées auparavant sur cet hippodrome. Voilà plusieurs semaines, cette fille de Love You et de la bonne Kuza Viva avait notamment franchi le poteau en tête sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, elle devançait Davina du Pont (récente malchanceuse à Vincennes) et surtout la bonne Donostia de Lou, une jument de qualité entraînée par Anthony Dollion. Jugée sur cette performance de choix, elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, DEMOISELLE MIKA (11) semble être le bon tocard de ce quinté du 1er octobre. Cette élève du sympathique Sylvain Roger reste certes sur des performances en dents de scie mais elle a absolument besoin d’un parcours caché pour donner sa pleine mesure. Il lui faudra donc des circonstances de course avantageuses pour obtenir un bon classement mais, avec l’aide de Franck Nivard, elle pourrait s’octroyer une place à belle cote et éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

INGA IN HEAVEN (n°15) fait figure de jument de classe dans un lot comme celui-ci. Lors du dernier meeting d’hiver de Vincennes, cette fille d’Orlando Vici avait fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Goofy Greenwood, Détroit Castelets, Délia du Pommereux, Django Riff, Dragon des Racques et Davidson du Pont, lequel n’est autre que l’actuelle leader de cette génération. Elle a donc des lignes particulièrement intéressantes à faire valoir lorsque l’on étudie ses résultats. Lundi, cette pensionnaire de l’écurie de Fredrik Wallin effectue sa rentrée mais elle affrontera un lot dans ses cordes et elle devrait apprécier le profil plat de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Elle pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix d’Egletons. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

DIVINE MESLOISE (n°14) a franchi les paliers tout au long de la saison remportant pas moins de 6 courses pmu en 11 sorties (soit plus de 50% de réussite à la gagne). Lundi, cette élève de Pierre Belloche va effectuer ses débuts sur cette piste plate d’Enghien Soisy mais cela ne devrait lui poser de souci. Déferrée des 4 pieds et de nouveau confiée à Alexandre abrivard pour ce bel engagement au plafond des gains, elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée. NOBLE DOLLY (n°1) n’est pas encore très connue des parieurs mais elle a quelques titres à faire valoir. L’an dernier, lors de son unique sortie en France, cette fille du crack Ready Cash avait mieux couru que ne l’indique son classement dans le Grand Prix de l’UET. Ce jour-là, elle avait fourni un bel effort final dans la ligne droite mais elle avait été ensuite disqualifiée par les commissaires pour avoir gêné un adversaire. Lundi, cette protégée de Jean-Michel Bazire va effectuer son retour en France auréolée de plusieurs victoires dans son pays d’origine. En important retard de gains à l’heure actuelle, elle a parfaitement sa place dans ce prono. DONA NINA (n°7) n’est pas très facile à saisir mais elle possède un peu de qualité comme le montre sa victoire acquise en 1’12’8 sur le tracé des 2150 mètres autostart de cette piste d’Enghien Soisy. De retour en forme comme le montre sa dernière sortie, cette élève de Jarmo Niskanen devrait figurer dans la combinaison gagnante si elle reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. En dernier lieu, UMA D’ASTI (n°2) n’a pas démérité terminant à la sixième place d’une course pmu. Sûrement meilleure piste plate, cette concurrente italienne pourrait faire mieux cette fois-ci. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance.

La dernière minute

DEUX ETOILES GEDE (n°8) avait affiché de sérieux progrès lors du dernier meeting d’hiver gagnant plusieurs courses pmu. Mise au repos au printemps, elle n’est pas parvenue à tirer son épingle du jeu le jour de son retour à la compétition. Confiée à Eric Raffin ce lundi, elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/10/2018 : 16 – 4 – 11 – 15 – 14 – 1 – 7 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Stéphane Rouxel (n°12) : 100% de réussite
  • Franck Nivard (n°11) : 51% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°6) : 45% de réussite
  • Thomas Levesque (n°10) : 44% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°14) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Stéphane Rouxel (n°12) : 100% de réussite
  • Christophe Petrement (n°16) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°6) : 48% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°1) : 48% de réussite
  • Jarmo Niskanen (n°7) : 44% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Inga in Heaven (n°15) : 1’11’2
  • Dextase Montaval (n°9) : 1’11’3
  • Dominicana (n°13) : 1’11’5
  • Uma d’Asti (n°2) : 1’11’8
  • Dona Nina (n°7) : 1’12’2

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Dame Denfert (n°16) : 1’13’8
  • Déesse des Noes (n°12) : 1’14’4
  • Dextase Montaval (n°9) : 1’14’6
  • Dona Viva (n°4) : 1’14’7
  • Doria Raudière (n°10) : 1’16’4

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des juments âgées de 5 ans ayant gagné au moins 20000 € au cours de leur carrière mais pas 156000 € . Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. Sont seules admises à participer à cet événement les juments n’ayant pas, dans les 12 mois précédant le départ de la course, été classées, au trot attelé, à l’une des 3 premières places d’une épreuve de niveau Groupe I ou gagné une épreuve de niveau Groupe II. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 24750 €, 1er accessit : 13750 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2750 €, 6ème place : 1100 €, 7ème place : 550 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Noble Dolly (n°1) affiche un bon degré de forme à l’entraînement sans être encore au top. Cette semaine, elle a fait deux tours de piste et elle n’a pas calé. Naturellement, je n’ai pas trop de recul mais je serais déçu si elle ne fournissait pas une bonne prestation dans ce quinté du 1er octobre. Je vais demander à Damien Bonne, son driver du jour, de la mener à l’économie le long de la corde.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Daisy Jénilou (n°3) avait été arrêtée au début de l’été à cause d’une boiterie. Soignée au niveau d’une rotule, elle a repris l’entraînement et progresse régulièrement. Lundi, ma jument n’aura aucune chance de disputer l’arrivée dans ce tiercé. Je compterai sur elle lors du prochain meeting d’hiver où elle devrait être dirigée vers la discipline du trot monté.

Dominik Locqueneux : Lors d’une récente course pmu, Dona Viva (n°4) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais elle avait le handicap de s’élancer avec le numéro 15 derrière l’autostart. Ce jour-là, j’ai pris l’option de ne pas démarrer vite, ce qui n’a pas été le bon choix. Elle a bien travaillé depuis cette sortie en demi-teinte et se présentera déferrée des quatre pieds. Elle se plaît sur l’hippodrome d’Enghien. J’espère qu’elle va obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Matthieu Abrivard : Dernièrement, Dolce Vita Griff (n°6) n’a pas bénéficié d’un déroulement de course favorable. Lundi, ma pensionnaire n’affrontera que des femelles dans ce prix d’Egletons et elle évoluera sur une piste plate qu’elle apprécie. Avant le coup, toutes les conditions sont réunies pour qu’elle réalise une bonne performance même si elle n’a désormais plus de marge avec ses gains.

Jarmo Niskanen : Dona Nina (n°7) reste sur une quatrième place encourageante dans une course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Vincennes. Ma protégée avait joué de malchance cet été. Elle est désormais revenue à son meilleur niveau. Elle évoluera dans sa catégorie et se présentera sur un parcours qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Selon moi, elle est est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 1er octobre.

Alexandre Pillon : Deux Etoiles Gédé (n°8) avait mérité des vacances après avoir gagné quatre courses l’hiver dernier. Elle vient d’effectuer une bonne rentrée. Elle possède encore un peu de marge et je pense qu’elle n’a pas besoin d’être déferrée pour terminer à l’arrivée de ce tiercé.

Fabrice Lercier : Le mois dernier, Dextase Montaval (n°9) s’était très bien comportée sur cette piste d’Enghien Soisy face aux 4 ans. Depuis, elle n’avait pas de belles courses et a décompressé un peu. Lundi, elle risque donc de manquer de compétition. C’est une jument courageuse et elle pourrait s’emparer de la quatrième ou cinquième place de ce quinté+.

Emmanuel Varin : Pour son retour au trot attelé, Doria Raudière (n°10) aura l’avantage d’être en pleine possession de ses moyens. En revanche, elle n’est pas capable de faire le tour du peloton. A l’issue d’un déroulement de course favorable le long de la corde, ma pensionnaire pourrait accrocher une allocation dans ce prix d’Egletons.

Tom Compas : Demoiselle Mika (n°11) s’était bien défendue le mois dernier dans un lot similaire. Dans ce quinté du 1er octobre, ma jument sera drivée par Franck Nivard et, comme à son habitude, elle sera déferrée des quatre pieds. Avant le coup, on s’attend à un bon résultat de sa part à condition qu’elle bénéficie d’un parcours caché jusqu’à l’entrée de la ligne droite.

Louis Baudron : Dominicana (n°13) a joué de malchance cet été. Elle est en excellente condition physique à l’heure actuelle. Il lui faut juste un peu plus de chance pour concrétiser. Il ne lui manque pas grand-chose. Comme le profil plat de l’hippodrome d’Enghien Soisy convient bien à cette attentiste, j’espère qu’elle va se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce tiercé.

Pierre Belloche : Divine Mesloise (n°14) a bien progressé cette année. Elle a parfaitement récupéré de ses récents efforts et découvrira un bel engagement au plafond des gains dans ce quinté+. Alexandre Abrivard, son driver, s’entend bien avec elle. Ma protégée découvrira le tracé corde à gauche de l’hippodrome d’Enghien Soisy mais je pense qu’elle devrait s’y adapter sans problème. De plus, elle est à l’aise sur les parcours de tenue.

Fredrik Wallin : Inga In Heaven (n°15) est tombée malade au printemps dernier d’où son absence de plus de quatre mois. Lors du dernier meeting d’hiver de Vincennes, mon élève était venue surtout pour apprendre. Lors des séances d’entraînement, elle affiche un bon degré de forme. D’entrée de jeu, j’en attends donc une très belle prestation dans ce prix d’Egletons. Tous les feux sont au vert.

Christophe Petrement : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, Dame Denfert (n°16) s’est octroyée le premier accessit d’une course pmu qui se déroulait sur la grande piste de Vincennes et elle n’était devancée que par un cheval déclassé. Ma pensionnaire a travaillé en conséquence depuis cette bonne performance et j’espère qu’elle sera suffisamment prête pour disputer l’arrivée de cet événement. N’affrontant que des juments, elle est, selon moi, capable de tirer son épingle du jeu. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette114571613158
Turfomania.fr164141136118
Equidia1141516137411
Geny Courses1514113816411
Canalturf.com1141516137411
Zeturf.fr1141513164117
Radio Balances1541316781411
Bilto1416151374111
RTL147151614116
Tierce Mag.1415116137411

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 1er octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les lundis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 – Départ prévu aux alentours de 14h50 – Trot monté – Apprentis et lads-jockeys – Allocations totales : 42000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 125 000 € au cours de leur carrière : Lundi, CORIA DE CAREL (13) va retrouver la discipline du trot monté à l’occasion de cette épreuve sous la selle. Cette représentante de l’entraînement de Jean-Benoît Lemoine y affrontera un lot dans ses cordes et elle évoluera sur un tracé qu’elle apprécie. Lorsque l’on analyse ses résultats, on lui trouve quelques performances dignes d’intérêt et des lignes intéressantes à faire valoir. Lors de sa dernière sortie sous la selle, cette fille de Lilium Madrik avait notamment pris une probante cinquième place dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Lyon-parilly. Ce jour-là, elle avait fourni un bel effort final échouant de peu pour un meilleur classement face à Crépuscule Forgan, une cheval entraîné par Fabien Gence qui aurait eu une belle chance à défendre en pareille société. En début d’année, elle avait également bien couru sur l’hippodrome de Cagnes sur mer alors qu’elle avait le handicap de rendre la distance à des chevaux de la trempe de Christopher Jones et Charmeur de Brevol. Ce jour-là, elle franchissait le poteau d’arrivée en troisième position mais elle voyait ses allures sanctionnées après enquête des commissaires. Bien engagée au plafond des gains et montée par Justin Cerisier, un jeune apprenti qui connaît une belle réussite depuis de nombreux mois, elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs à la faveur d’un parcours sans encombres. On suivra donc sa prestation avec une certaine attention même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également