Prix Marc Antony - course pmu du 11 novembre 2018

Pronostic quinté du 11 novembre 2018 – Prix Marc Antony

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 11 novembre aura comme support le Prix Marc Antony, un gros handicap (référence +8) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3900 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette modeste épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million d’euros supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

Ayant d’excellents titres à faire valoir, EXTREME NOUBA (n°1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cet élève d’Arnaud Chaillé-Chaillé avait notamment aligné les bons résultats au printemps derniers obtenant 1 succès et 2 accessits lors de ses 3 premières sorties sur les obstacles. A pareille époque, il faisait jeu égal avec des chevaux de la trempe d’Eurasien, Excel Quiz Tauel, Lou Buck’s et Etourneau. Autant de chevaux de qualité qui auraient été plébiscités par les turfistes s’il avaient été déclarés partants dans ce gros handicap. Mis au repos après ce bon début de carrière, ce fils de Zambezi Sun n’a pas montré grand chose depuis son retour en piste mais il a des excuses à faire valoir. avec désormais trois courses dans les jambes, il ne devrait toutefois plus tarder à pointer le bout de son nez d’autant qu’il est très à l’aise en terrain lourd. Il sera le favori de ce pronostic même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, COCOLEGUSTACHOCHO (n°2) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Mickaël Seror compte, en effet, une victoire et deux accessits en quatre tentatives dans les gros handicaps, soit 75% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On notera également qu’il a largement fait ses preuves sur l’hippodrome d’Auteuil et sera monté par Ludovic Philipperon, un jockey qui le connaît parfaitement. Dimanche, ce fils de Spirit One et Grey Winner aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En net regain de forme, REDWILLOW IMPERIAL (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 11 novembre. Ce cheval entraîné par Jean-Marc Baudrelle vient, en effet, de s’emparer de la cinquième place d’un gros handicap analogue alors que le terrain n’était pas suffisamment souple pour ses aptitudes. Les pluies tombées sur la région parisienne cette semaine vont donc servir les intérêts de cet adepte des pistes pénibles et cela pourrait lui permettre de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Voilà plusieurs semaines, CANDOS (n°15) n’était pas parvenu à tirer son épingle du jeu dans un gros handicap. Ce jour-là, ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il effectuait son retour à la compétition après 3 mois d’absence. Il ne faut donc pas le condamner sur cet échec relatif. Il a d’ailleurs montré un tout autre visage lors de ses deux sorties suivantes en s’octroyant deux accessits. Dimanche, cet élève de François-Marie Cottin retrouvera son adversaire direct avec 5 kilos d’avantage et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Marc Antony d’autant que, d’après son entraîneur, l’assouplissement du terrain jouera en sa faveur. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Jugé sur sa récente victoire , SASHA DE L’ELFE (n°3) semble en mesure de tirer son épingle du jeu dans cette épreuve. Ce pensionnaire de l’écurie de Dominique Bressou vient, en effet, de gagner une course pmu sur ce champ de course franchissant le poteau d’arrivée avec 12 longueurs d’avance sur ses adversaires sans avoir à forcer son talent. Ce jour-là, il devançait facilement Nile paris, un protégé de Jean-Paul Gallorini qui venait de s’octroyer le second accessit d’un gros handicap qui se courait à Auteuil. La ligne est donc particulièrement favorable. Malgré les 5 kilos de pénalité infligées par le handicapeur, ce rejeton de Sunday Break devrait encore lutter pour les premières places. Le jour de sa réapparition publique après un an d’absence, ERAGONE (n°13) n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Elle a cependant montré d’indéniables progrès à sa sortie suivante en terminant à la troisième place d’un gros handicap disputé sur cet hippodrome d’Auteuil. Dimanche, si elle n’est pas pénalisée par le terrain trop lourd, cette jument entraînée par Philippe Peltier devrait logiquement participer activement à l’arrivée de cet événement. EASTER BOY (n°16) n’a pas été ridicule le jour de son retour à Auteuil s’octroyant une honorable sixième place tout en terminant non loin des chevaux à la lutte pour la quatrième place. Dimanche, ce protégé de Pascal Adda ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante à la faveur de quelques progrès. Récent surprenant deuxième d’un événement à plus de 50/1, ENIOCANTO (n°7) tentera de confirmer. On aurait pu e citer d’autres car il n’est pas évident d’y voir clair dans cette épreuve.

La dernière minute

EDEN DU SEUIL (n°14) est un cheval estimé par son entourage mais, pour le moment, il n’a gagné qu’une course pmu en province et a échoué radicalement pour ses premiers pas sur l’hippodrome d’Auteuil. On notera cependant que son entraîneur, Mickaël Seror, s’est attaché les services de Jacques Ricou, un jockey redoutable. Voilà qui peut inciter à la méfiance. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 11/11/2018 : 1 – 2 – 12 – 15 – 3 – 13 – 16 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Jacques Ricou (n°14) : 75% de réussite
  • Johnny Charron (n°13) : 50% de réussite
  • Morgan Regairaz (n°3) : 43% de réussite
  • Ludovic Philipperon (n°2) : 42% de réussite
  • Gaëtan Masure (n°5) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Joël Boisnard (n°8) : 83% de réussite
  • Mickaël Seror (n°14, n°2) : 57% de réussite
  • Dominique Bressou (n°3) : 53% de réussite
  • Patricia Butel / Jean-Luc Beaunez (n°7) : 40% de réussite
  • Arnaud Chaillé-Chaillé (n°1) : 37% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Sasha de l’Elfe (n°3) : +5 kilos
  • Energie Blue (n°8) : +4 kilos
  • Desaguadero (n°4) : -1 kilo
  • Merlin Woods (n°6) : -1 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Extrême Nouba (n°1), Enjeu d’Arthel (n°5) et Elisa des Obeaux (n°11) courront, ce dimanche, le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +8) réservé à des mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Haies. Distance à parcourir : 3900 mètres. Corde à gauche. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 4,1). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Arnaud Chaillé-Chaillé : Extrême Nouba (n°1) va devoir porter le top-weight dans ce quinté du 11 novembre mais il n’est pas dénué de qualité. En dernier lieu, on a pu voir que c’était difficile face aux meilleurs, raison pour laquelle je l’aligne dans ce gros handicap. Son résultat me guidera pour la suite de son programme. Au regard de sa bonne forme, j’en attends une bonne performance.

Mickaël Seror :Dimanche, Cocolegustachocho (n°2) reviendra en haies et retrouvera la catégorie des gros handicap. Mon cheval n’a plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Avant le coup, je n’ai pas trop de recul sur son aptitude au terrain lourd mais je ne suis pas inquiet. Il se présentera au départ de ce tiercé avec de légitimes ambitions. Je vous conseille de lui accorder un large crédit. Eden du Seuil (n°14) est un cheval que j’estime énormément. Il avait beaucoup tiré pour ses débuts sur les obstacles de la Butte Mortemart avant d’ouvrir son palmarès avec brio. Dernièrement, j’ai fait une erreur en le présentant avec trop de fraîcheur. Il reste très bébé et immature. On ne peut pas en faire une base de jeu, ni l’écarter d’un prono.

Dominique Bressou : Né tard, Sasha de l’Elfe (n°3) se bonifie avec l’âge. J’avais essayé de l’orienter en steeple où ça a été mi-figue, mi-raisin. J’ai donc décidé de le remettre en haies, un peu sur un coup de colère, et il nous a surpris en gagnant facilement une course pmu. Mon pensionnaire est resté en excellente condition physique et son moral est au beau fixe. Tous les feux sont au vert.

Yannick Fertillet : Desaguadero (n°4) devrait courir en progrès à l’occasion de ce prix Marc Antony même s’il faut toujours faire attention au contre-coup de la fameuse deuxième course après une rentrée. Il a progressé depuis sa dernière sortie où il a repris de la confiance. Mon élève adore le terrain lourd, c’est un vrai nageur. Il va aller courir sur l’hippodrome de Cagnes cet hiver. C’est un bon cheval.

Emmanuel Clayeux : Enjeu d’Arthel (n°5) s’est imposé à chacune de ses sorties publiques mais force est de reconnaître qu’il affrontait des lots de moins bonne qualité. Maintenant, il s’endurcit au fil des courses et j’espère le voir prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 11 novembre.

Jean-Luc Beaunez : En dernier lieu, Eniocanto (n°7) nous a fait plaisir en s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap. Ce tiercé est une suite logique dans son programme. Le cheval est resté en excellente condition physique. L’assouplissement des pistes ne devrait pas le déranger car c’est un cheval dur qui a beaucoup d’action et d’abattage. J’attends une confirmation.

Joël Boisnard : Energie Blue (n°8) reste sur une cinquième place acquise dans une course pmu qui se courait sur le steeple de l’hippodrome de Nantes. Ce jour-là, mon protégé n’a pas été parfait dans ses sauts. A mon avis, c’est plus un cheval de haies, raison pour laquelle je l’ai engagé dans ce quinté+. Il avait d’ailleurs très bien gagné à Châteaubriant dans un lot moindre mais je l’aime bien. Selon moi, il devrait se plaire sur l’hippodrome d’Auteuil. J’espère que le terrain ne sera pas trop souple ce dimanche.

François-Marie Cottin : Dreamy (n°9) vient d’effectuer de bons débuts dans les gros handicaps. Ce jour-là, ma jument a conclu son parcours dans une belle action. Elle est restée en bonne forme depuis cette sortie. Dimanche, dans ce ce prix Marc Antony, son jockey aura les ordres de la monter dans le même esprit, en la faisant patienter avant de lui demander son effort dans la dernière ligne droite. C’est une jument tardive dont la valeur ne laisse pas de marge au poids. Candos (n°15) s’aguerrit gentiment dans la discipline. Il reste sur plusieurs sorties encourageantes dans des secondes épreuves. Il est dans le premier volet du handicap divisé cette fois, avec un petit poids. Je pense que l’assouplissement du terrain devrait jouer en sa faveur.

Armand Lefeuvre : Lors de sa dernière sortie, Ellipse (n°10) a été ajustée par une jument qui a eu un parcours sage. Après le saut de la dernière haie, j’étais pourtant quasiment certain qu’elle allait gagner. Elle devrait être avantagée par l’allongement de la distance et l’assouplissement des pistes. Avant le coup, on espère qu’elle va combinaison gagnante de ce quinté du 11 novembre.

Nicolas Devilder : Elisa des Obeaux (n°11) avait gagné une course pmu pour ses débuts sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. On ne connaît pas trop les limites de cette petite jument facile. Elle n’a pas trop de physique mais a un gros coeur. Dans ce tiercé, elle sera bien placée sur l’échelle des valeurs et l’allongement de la distance va servir ses intérêts.

Jean-Marc Baudrelle : Redwillow Imperial (n°12) affectionne le terrain très souple et, lors du dernier quinté+ qu’il a disputé, j’étais plutôt pessimiste car je ne m’attendais pas à voir le terrain aussi souple au regard de la météo. Cette fois, je pense que la piste devrait être à sa convenance et il semble être resté en belle condition physique le matin à l’entraînement.

Philippe Peltier : Lors de sa rentrée, Eragone (n°13) avait besoin de compétition et, en dernier lieu, il s’est présenté plus affûté et a montré qu’il était capable de gagner un gros handicap. Il est resté en excellente condition physique. J’en attends un bon résultat dans ce prix Marc Antony. Ma seule interrogation reste l’état de la piste.

Pascal Adda : Après les annulations de partants, Easter Boy (n°16) se retrouve au départ de ce gros handicap et il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu. Je l’ai supplémenté car je pensais qu’il serait en deuxième épreuve où il aurait détenu, à mon sens, une belle carte à jouer. Il tentera d’accrocher une bonne place.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1332715101211
Turfomania.fr1315271011163
Equidia1392731412
Geny Courses3913211175
Canalturf.com23111379156
Zeturf.fr
Radio Balances321310111575
Bilto13932711015
RTL21133910711
Tierce Mag.132371251110

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 11 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’ANGERS – Réunion internet n°8 – Course pmu n°1 (Prix Rêve d’Udon) – Départ prévu aux alentours de 13h00 – Trot attelé – Allocations totales : 15000 € – Distance à parcourir : 2350 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Pour poulains entiers et hongres de 4 ans, n’ayant pas gagné 37 000 € au cours de leur carrière : Attention, les galopeurs seront à l’honneur ce dimanche et il n’y aura aucune course de trot au programme pmu. Le cheval du jour, ECLAT D’ISQUES (n°1), disputera donc une course où l’on peut parier uniquement sur internet. Ce pensionnaire de Daniel Herlem avait effectué un bon début de carrière en province a souvent montré ses limites en région parisienne. Dimanche, il va redescendre nettement de catégorie à l’occasion de cette épreuve au trot attelé et il affrontera une opposition à sa portée. On notera également que son entraîneur s’est attaché les services d’Antoine Wiels et il le déferre des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement (voir son chrono d’1’13’9 à Caen). Bien placé en première ligne derrière l’autostart et très à l’aise corde à droite, il aura quelques atouts dans son jeu. Voilà qui pourrait lui permettre de prendre une part active à l’arrivée de cette épreuve au trot attelé.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également