Prix Poitou-Charentes - course pmu du 12 décembre 2018
/ / Pronostic quinté du 12 décembre 2018 – Prix Poitou-Charentes

Pronostic quinté du 12 décembre 2018 – Prix Poitou-Charentes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 12 décembre aura comme support le prix Poitou-Charentes, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 88000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 450000 au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 264000 € ou plus). A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Bien engagé au premier poteau de départ, BIG BOSS (n°6) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie d’Hervé Chauve-Laffay est un redoutable finisseur mais son driver, Matthieu Abrivard, doit absolument patienter au sein du peloton pour placer sa redoutable pointe de vitesse finale dans la dernière ligne droite. Cette tactique comporte pas mal d’aléas, raison pour laquelle, il ne gagne pas souvent. Voilà plus de deux mois, ce rejeton de Qualmio de Vandel et Rebecca Du Gite avait remarquablement tenu sa partie dans un événement disputé sur ce tracé échouant du minimum pour la victoire face au bon Super Fez après avoir longtemps fermé la marche du peloton. Ce jour-là, il devançait le protégé de Franck Ouvrie et effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’1’2 et fractions sur une piste pourtant détrempée. Mercredi, il n’aurait qu’à répéter pareille performance pour franchir le poteau en vainqueur. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle (6 victoires lors de ses 8 dernières tentatives au trot attelé), BACCHUS D’ELA (n°8) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Franck Ouvrie vient de remporter de bout en bout un événement disputé sur le parcours sélectif des 2700 mètres de la grande piste. Auparavant, il avait gagné une course pmu trottant 1’14’0 sur les 2875 mètres corde à gauche de l’hippodrome de Laval en Mayenne. Mercredi, il va découvrir un superbe engagement à la limite du recul et il sera encore déferré des 4 pieds. Avant le coup, ce fils de Quaro et Ondine d’Urzy aura de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, BOEING DU BOCAGE (n°16) semble être le bon tocard de ce quinté du 12 décembre. Cet élève de Franck Leblanc a couru de bien meilleurs lots ces derniers mois affrontant notamment des chevaux de la trempe de Unbridled Charm, Bel Avis, Cicero Noa, Coup Droit, Barrio Josselyn ou encore Clif du Pommereux. Il va donc redescendre nettement de catégorie. Déferré des 4 pieds après une honorable rentrée et bien engagé au plafond des gains pour son retour sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle, ce fils de Scipion du Goutier et Lova du Cap Vert pourrait éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Alors qu’elle restait sur toute une série de contre-performances, BLOOMA D’HERIPRE (n°12) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’octroyant le premier accessit d’un événement à Vincennes. Ce jour-là, cette fille de Rolling d’Héripré et Quenta Por Favor faisait jeu égal avec Barrio Josselyn, Cantin de l’Eclair, Lover Face et Alamo du Goutier. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Sa chance théorique est donc bien réelle et, malgré son handicap initial de 25 mètres, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Poitou-Charentes. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Où en est AZARO D’EVA (n°14) ?… Ce protégé de Jean-Michel Bazire est loin de constituer une impossibilité en pareille société si on le juge sur ses meilleurs titres. Associé au sulky d’or cette fois-ci, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. VAAT DES CAILLONS (n°10) et BOURBON SOMOLLI (n°9) effectuent un long déplacement pour courir cet événement et ce n’est sûrement pas à des fins touristiques. Bien engagés à la limite d recul et déferrés des 4 pieds, ils ne semblent pas incapables de brouiller les cartes. Avant le coup, on leur accordera une note de méfiance. Comme le montrent ses derniers résultats, BARAKA DE BOUGY (n°4) n’a plus de marge de manoeuvre avec ses gains. Mercredi, cette représentant de la casaque de l’écurie Brindor sera encore confiée à Franck Nivard et elle aura l’avantage de s’élancer au premier échelon. Cela pourrait lui permettre de s’octroyer une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

UPPERCUT DUCAL (n°2) vient d’afficher un net regain de forme. Alors qu’il n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses dernières tentatives, ce pensionnaire de l’écurie de la famille Guelpa vient de refaire surface en obtenant le premier accessit d’une course pmu disputée dans le sud-est de la France. Il est vrai que, ce jour-là, il était déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore considérablement. De nouveau pieds nus et bien placé en tête, ce rejeton de Le Retour et Junon Ducale pourrait compléter la combinaison gagnante. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 12/12/2018 : 6 – 8 – 16 – 12 – 14 – 10 – 9 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°14) : 61% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°13) : 50% de réussite
  • Franck Nivard (n°4) : 48% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°6) : 44% de réussite
  • Christian Boisnard (n°11) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Franck Ouvrie (n°8) : 68% de réussite
  • Hervé Chauve-Laffay (n°6) : 58% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°13) : 57% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°14, n°7) : 53% de réussite
  • Grégory Thorel (n°12) : 39% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Azaro d’Eva (n°14) : 1’11’5
  • Bourbon Somolli (n°9) : 1’11’6
  • Aribo Mix (n°15) : 1’11’9
  • Boeing du Bocage (n°16) : 1’12’0
  • Blues des Landiers (n°13) : 1’12’3

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Blues des Landiers (n°13) : 1’13’0
  • Blooma d’Héripré (n°12) : 1’13’1
  • Azaro d’Eva (n°14) : 1’13’5
  • Big Boss (n°6) : 1’13’5
  • Boeing du Bocage (n°16) : 1’13’6

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 450000 au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 264000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 88000 € (Vainqueur : 39600 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 12300 €, 4ème place : 7040 €, 5ème place : 4400 €, 6ème place : 1760 €, 7ème place : 880 €).

Les interviews des entraîneurs

Stéphane Meunier : Autant Ben de Torvic (n°1) m’avait rassuré lors de sa dernière sortie avec Gabriele Gelormini sur l’hippodrome de Vincennes, autant il m’a laissé sur ma faim ensuite dans une course pmu au Croisé-Laroche. Ce n’est pas le cheval du début de l’année, c’est certain. Sa fin de saison me déçoit. Je l’ai déclaré partant dans ce quinté du 12 décembre pour en avoir le cœur net mais, avant le coup, j’ai du mal à croire en ses chances. En raison de ses grandes allures, je préfère qu’il court déferré des 4 pieds sur ce tracé sélectif.

Junior Guelpa : Uppercut Ducal (n°2) tire ses dernières cartouches en France. Mon cheval n’a pas d’engagements à son programme avant quinze jours dans le Sud. C’est ce qui m’incite à courir cet événement à Vincennes. Il a déjà réussi sur la grande piste par le passé. En tête, le pensionnaire de l’écurie de Franck Ouvrie représente un rival de choix mais ensuite, c’est jouable pour les accessits. Il est en pleine possession de ses moyens et n’est pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Alexandre Pillon : Suite à des problèmes de jambes, après l’hiver, Benjamine Gédé (n°3) a dû être longuement arrêtée. Ma pensionnaire revient en forme à l’entraînement et je la trouve encore mieux que l’hiver dernier. Elle manque de maniabilité au trot attelé et s’était d’ailleurs montrée fautive par deux fois au mois de janvier dans des quinté+. Il semble préférable d’attendre et de la retenir prochainement sous la selle.

Franck Nivard (son driver) : Baraka de Bougy (n°4) est une jument sérieuse. Elle ne déçoit pas souvent. Cela dit, elle n’est pas toujours chanceuse mais il faut savoir qu’elle n’a désormais guère de marge de manœuvre avec ses gans élevés. Il est préférable de lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite car c’est ainsi qu’elle donne sa pleine mesure. Plus le rythme est sélectif, plus elle est performante. Mercredi, elle évoluera en plein dans sa catégorie. Déferrée des antérieurs ou des quatre pieds, cela ne changera pas grand-chose. Selon moi, elle est capable de faire l’arrivée de ce prix Poitou-Charentes. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Joël Hallais : Arno de Bossens (n°5) est en bonne condition physique et va faire sa course. Finalement, je vais le déferrer des antérieurs même si j’ai vu à son programme qu’il allait disposer d’un meilleur engagement où il partira au même échelon que ses adversaires. Mercredi, si tout se passe bien durant le parcours, mon cheval est capable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 12 décembre.

Hervé Chauve-Laffay : Pour l’ouverture du meeting, Big Boss (n°6) n’a pas bénéficié d’un parcours favorable étant contraint de trotter le nez au vent à l’extérieur des chevaux de tête. Ainsi, il n’a donc pas démérité terminant à la huitième place. Il a ensuite bien fini à Lyon-Parilly. Il retrouve un bel engagement en tête. Il lui faudra certes un déroulement de course favorable pour tirer son épingle du jeu dans ce tiercé mais il est en mesure de lutter pour les premières places si c’est le cas. Il disposera ensuite, s’il ne passe pas les gains, d’une belle course dans deux semaines.

Jean-Michel Bazire : Après neuf mois d’absence, cette année, Babylone Seven (n°7) a effectué sa rentrée sur la piste en herbe de Rambouillet avant un second parcours de remise en route sur la petite piste de Vincennes. Ce jour-là, elle a montré qu’elle avait encore vraiment besoin de courir. Elle sera donc encore à nouveau ferrée. Je vous conseille de faire l’impasse sur ses chances. Vous pouvez l’écarter de votre prono. Voilà deux mois à Vincennes, Azaro d’Eva (n°14) aurait terminé deuxième de Ranch Kelly sans une faute à la sortie du tournant final. Depuis, ses derniers résultats ne reflètent pas sa valeur. Je m’en suis occupé depuis plusieurs jours. Au début, ce n’était pas terrible mais il y a du mieux. Lundi matin à l’entraînement, il était même bien mais il n’est pas évident. S’il reste sage, il est en mesure de participer à l’arrivée de ce quinté+.

Franck Ouvrie : Dernièrement, Bacchus d’Ela (n°8) a gagné un événement à Vincennes. C’était la cerise sur le gâteau après une excellente saison. Mon pensionnaire a bien récupéré de ses efforts et il va bénéficier, dans la foulée, d’un engagement idéal au premier poteau de départ. Il est capable de prendre le train à son compte mais aussi de patienter au sein du peloton. Je pense que les chevaux qui auront le handicap de rendre 25 mètres n’auront pas la partie facile dans ce prix Poitou-Charentes. J’en attends une confirmation ce mercredi. Tous les feux sont au vert.

Romuald Mourice : On l’a acquis à la vente de Deauville cet automne. Après deux courses ferré, Bourbon Somolli (n°9) a eu un très bon comportement, partant franchement. On avait procédé à quelques réglages d’embouchure. Mon cheval découvre un bel engagement à la limite du recul et il en aura un autre dans une semaine. Il revient sur la grande piste et j’espère qu’il va bien négocier la montée. En courant caché, non loin des chevaux de tête, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 12 décembre. Vaat des Caillons (n°10) , son compagnon d’écurie, s’est montré régulier dans ses performances tout au long de l’année. Mon élève va découvrir un très bel engagement en tête sans les trotteurs étrangers. Il faut tenter notre chance d’autant qu’il est en grande forme à l’entraînement. Lors de sa venue l’hiver dernier sur la grande piste, il avait pris une honorable cinquième place dans une course pmu. Il est capable de faire aussi bien. Il faut juste pister un maximum et ne rien faire de la route afin de ménager sa pointe de vitesse.

Christian Boisnard : Uvinito (n°11) est en pleine forme à l’heure actuelle et retrouve un parcours qui correspond parfaitement à ses réelles aptitudes. Bien sûr, il aura le handicap de rendre la distance. Mais, à l’issue d’un bon parcours, il doit être capable de s’emparer d’une allocation. Avant le coup, je l’estime capable de s’octroyer la cinquième ou sixième place de ce tiercé. Sa carrière de courses en France touche à sa fin. J’espère le vendre ensuite pour l’étranger où il a encore de belles choses à réaliser.

Grégory Thorel : Après un break cet été et plusieurs courses de rentrée, Blooma d’Héripré (n°12) vient de renouer avec les bonnes performances. Ma jument a eu trois semaines pour récupérer de ses efforts et a très bien travaillé en fin de semaine dernière à l’entraînement. Elle aura certes le handicap de rendre vingt-cinq mètres, ce qui n’est jamais évident, mais elle sera à nouveau déferrée des quatre pieds. Selon moi, sa place est dans les cinq premiers de ce quinté+.

Dominique Chéradame : Dans la Finale du GNT, Blues des Landiers (n°13) s’est mis au galop en montant lorsque je l’ai décalé. C’est dommage car j’aurais aimé voir sa fin de course. Mon protégé n’a pas pris dur mais, comme il vient d’échouer plusieurs fois, je voudrais qu’il me rassure avant toute chose. Mercredi, le lot est moins relevé mais il y a encore quelques bons chevaux au départ. Déferré, il était à son affaire le dernier coup mais ne le sera pas dans ce prix Poitou-Charentes.

Dominik Cordeau : Aribo Mix (n°15) méritait cette victoire à Beaumont-de-Lomagne. C’est un cheval qui ne gagne pas souvent et enlever une course pmu dans le Sud-Ouest me procure toujours beaucoup de joie. Auparavant à Vincennes, mon pensionnaire s’était bien comporté. Sa forme est sûre et je le trouve avec beaucoup d’envie depuis quelques semaines. Bien sûr, il aura le handicap de rendre 25 mètres dans ce lot ne sera pas évident mais il se plaît à venir pour finir sur les autres chevaux.

Franck Leblanc : Après trois mois et demi sans compétition, Boeing du Bocage (n°16) a effectué une rentrée correcte le mois dernier sur l’hippodrome de Vincennes. Depuis, le travail s’est intensifié et je le trouve en bonne forme lors des séances d’entraînement. Il sera donc déferré des quatre pieds pour ce bel engagement au plafond des gains. Certes, il est bien placé mais il aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon. Cela dit, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette612813145154
Turfomania.fr82641251416
Equidia861214451015
Geny Courses68124141595
Canalturf.com814126491613
Zeturf.fr81412610459
Radio Balances812141694513
Bilto814126416913
RTL86414129515
Tierce Mag.86121654914

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 12 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 (Prix de Nîmes) – Départ prévu aux alentours de 16h55 – Trot monté – Apprentis et lads-jockeys – Challenge Marolles-en-Brie – Femelles – Allocations totales : 50000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 10 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 6 ans n’ayant pas gagné 165000 € au cours de leur carrière : Une seule réunion premium consacrée aux trotteurs ce mercredi et elle aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. C’est donc au cours de cette réunion que se produira COALINGA CITY (n°9), le cheval du jour de FT. Cette jument bien née par Coktail Jet et Mamaora participera à la septième épreuve du programme, une course pmu qui se déroulera dans la discipline du trot monté. Elle va y bénéficier d’un engagement intéressant au plafond des gains et elle évoluera en plein dans sa catégorie. Cette protégée de Frédéric Senet n’a couru qu’au trot attelé ces derniers mois avec une certaine réussite mais elle a déjà bien tenu sa partie sous la selle dans des lots valables. Lors du meeting d’hiver 2016-2017, elle avait, en effet, obtenu de bons résultats dans cette spécialité tout en affrontant quelques bonnes juments. Mercredi, elle fera donc son retour dans cette spécialité et il conviendra de suivre avec une certaine attention sa performance dans ce lot à sa portée car elle ne semble pas incapable de faire afficher une belle cote.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également