Pronostic quinté du 12 juin 2018 – Grand Prix Synergie

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 12 juin aura comme support le Grand Prix Synergie, un handicap divisé (référence +21) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Nantes. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1600 mètres corde à gauche de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En grand forme à l’heure actuelle et bien placé sur l’échelle des valeurs, MOONWALK STEP (8) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Lors de son ultime sortie, ce représentant de l’entraînement de Tony Castanheira a conclu à la quatrième place d’un gros handicap. Ce jour-là, il a fourni une probante fin de course après avoir longtemps galopé en queue de peloton. Auparavant, il avait fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances à chaque tentative. Mardi, il s’élancera avec un bon numéro de corde et il évoluera sur un terrain très souple qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Ce rejeton de Whipper aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour les premières places s’il s’adapte au profil assez particulier de l’hippodrome du Petit Port. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

CALAF (6) retrouve progressivement la bonne carburation et, avant le coup, il constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Hervé Fortineau vient de conclure au quatrième rang d’un gros handicap disputé sur les 1400 mètres de ParisLongchamp. Ce jour-là, il a bien tenu sa partie d’un bout à l’autre après avoir longtemps galopé aux avant-postes. Auparavant, il avait bien couru le jour de sa rentrée terminant sixième d’une épreuve disputée sur ce champ de courses. On notera également qu’il avait fini quatrième de cet événement l’an passé. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Mardi, ce fils d’Elusive City s’élancera avec un bon numéro dans les stalles et son jockey devrait rapidement le positionner tête et corde. Nul doute qu’il devrait conserver l’une des cinq premières places à l’arrivée. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Malgré son inexpérience, HIGH DREAM (9) semble être le bon tocard de ce quinté du 12 juin. Ce représentant de la casaque de l’écurie Victoria Dreams n’a, en effet, que peu couru depuis son début de carrière et cela pourrait lui être préjudiciable dans ce lot qui a réuni beaucoup de partants. On notera toutefois qu’il vient d’afficher un net regain de forme s’octroyant la troisième place d’un handicap disputé sur la distance qui nous intéresse. Ce jour-là, il a fourni un excellent effort dans la dernière ligne droite échouant à une tête d’un certain Magic Song, futur lauréat à ce niveau de la compétition. Jugé sur cette ligne en béton, il semble capable de pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montrent ses récents résultat obtenus à ce niveau de la compétition, KERAVNOS (5) n’a pas de marge au poids vu sa situation sur l’échelle des valeurs. Ce cheval entraîné par Yann Barberot va toutefois redescendre nettement de catégorie et il est loin de constituer une impossibilité dans cette épreuve. Il vient, en effet, de se classer au sixième rang d’un gros handicap disputé en région parisienne. Ce jour-là, il affrontait des chevaux de la trempe de Milfield, Diwan Senora et Kayenne. Cette dernière vient d’ailleurs de confirmer en s’octroyant en second accessit d’un événement disputé le week-end dernier. La ligne est donc particulièrement favorable. Bien placé dans les salles, il pourrait jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix Synergie s’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BONITA CHICA (15) a quelques titres intéressants à faire valoir lorsque l’on analyse ses performances. On lui trouve, en effet, des lignes avec certains chevaux du haut du tableau. Cette pensionnaire de l’écurie de Florent Monnier compte notamment une honorable neuvième place en région parisienne derrière Moonwalk Step, laquelle sera certainement plébiscitée par les parieurs. Bien placée au poids et confiée à Anthony Bernard, un jockey qui connaît bien la piste, elle pourrait s’octroyer une quatrième ou cinquième place voire mieux. Avant le coup, on lui accordera un très large crédit. TULIPA ROSA (14) reste sur plusieurs accessits dont deux obtenus dans des courses pmu disputées sur ce tracé. Cette élève de Joël Boisnard a donc largement prouvé son aptitude au parcours, ce qui est important sur ce tracé qui ne convient pas à tous les chevaux. Malgré sa mauvaise position dans les salles de départ, elle pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce gros handicap. Nanti du bottom-weight et plutôt régulier dans ses résultats, SUPERHERO (16) essaiera de causer une petite surprise. SAINT POIS (1) fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci mais il va s’élancer avec un mauvais numéro de corde et va devoir porter le top-weight, soit 61 kilos. De ce fait, il aura certainement du mal à fournir le lauréat de cette compétition. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’il est invaincu sur cette piste (2 victoires en autant de tentatives). Mardi, il pourrait compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Depuis ses premiers pas en compétition, SENEPARK (13) a montré un peu de qualité prenant quelques accessits en province et à Paris. Ce protégé de Norbert Leenders demeure toutefois assez difficile à situer face à une telle opposition. De plus, il va débuter sur le mile et disputera son premier gros handicap. Voilà qui fait pas mal d’inconnues. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera donc surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 12/06/2018 : 8 – 6 – 9 – 5 – 15 – 14 – 16 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Arnaud Bourgeais (n°2) : 50% de réussite
  • Alexandre Roussel (n°3) : 45% de réussite
  • Fabrice Veron (n°12) : 36% de réussite
  • Maryline Eon (n°7) : 35% de réussite
  • Alexis Badel (n°6) : 29% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Florent Monnier (n°15) : 57% de réussite
  • Jean-Philippe Dubois (n°9) : 57% de réussite
  • Jean-Philippe Sauvage (n°1) : 57% de réussite
  • Hervé Fortineau (n°6) : 50% de réussite
  • Yann Barberot (n°5) : 42% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Tres Belaffair (n°2) : -2,5 kilos
  • Ascot Day (n°12) : -1 kilo
  • Capchop (n°4) : -1 kilo
  • Keravnos (n°5) : -0,5 kilo
  • Senepark (n°13) : -0,5 kilo
  • Mia Wallace (n°7) : +3 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +21) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er décembre 2017 inclus. Après l’arrivée de cet événement disputé sur l’hippodrome du Petit Port à Nantes, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Philippe Sauvage : Saint Pois (1) vient de terminer à la huitième place d’un gros handicap. Ce jour-là, mon cheval affrontait un meilleur lot et il n’a pas démérité. Il a certes un peu de mal à retrouver son meilleur niveau mais il apprécie le profil particulier de l’hippodrome de Nantes et les terrains assouplis. Malgré son top-weight, je pense qu’il a sa place à l’arrivée de ce quinté du 12 juin vu le niveau d’ensemble de l’opposition.

Norbert Leenders : Tres Belaffair (2) est en progrès à l’entraînement après ses deux premières sorties de la saison. Il revient en bonne forme actuellement mais cependant je ne l’estime pas encore revenu en pleine possession de ses moyens. A mon avis, il faudra patienter jusqu’au mois d’août pour qu’il retrouve la bonne carburation. Mardi, il retrouvera le mile. Avec 61 kilos à porter, sa position sur l’échelle des valeurs ne lui laisse aucune marge de manoeuvre. Avant le coup, je pense qu’il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante de ce tiercé.

Mathieu Boutin : En dernier lieu, Larno (3) n’a pas démérité en étant septième d’un événement. Voilà quelques mis, mon pensionnaire avait certes échoué sur cette piste mais il effectuait sa rentrée ce jour-là. Cette contre-performance ne veut donc rien dire. Le terrain devrait être très souple et il aura donc une petite chance théorique à défendre. Better on Sunday (11), son compagnon d’écurie, vient d’obtenir le premier accessit d’une course pmu. Dans ce quinté+, mon protégé va affronter un lot supérieur mais il est fait preuve d’une louable régularité. La distance à parcourir représentera toutefois un peu le bout du monde. il aura l’avantage d’être en grande forme et, s’il s’adapte au tracé, il pourrait tirer son épingle du jeu.

Nicolas Caullery : Je juge Capchop (4) désormais compétitif à ce poids. J’avais gagné ce gros handicap l’an dernier et j’espère que l’histoire va se répéter. Je l’ai déclaré partant dans ce grand Prix Synergie dans l’espoir qu’il prenne une part active à l’arrivée. Il ne faudrait cependant pas un terrain trop lourd, sous peine d’annihiler toutes ses chances. (Non Partant).

Yann Barberot : Dernièrement, je ne croyais pas que Keravnos (5) était capable de finir aussi près des chevaux de tête. Passer sur un peu plus long semble réussir à ce vieux tonton. Cela lui fait du bien au moral. Pour qu’il figure dans la combinaison gagnante de ce quinté du 12 juin, il ne faudrait pas que le terrain soit trop pénible. C’est un cheval dur à l’effort et le profil de l’hippodrome du Petit Port devrait lui convenir.

Hervé Fortineau : Lors de son ultime tentative à ce niveau, Calaf (6) avait hérité d’un mauvais numéro de corde. Cela ne l’a pas gêné de galoper le nez au vent près des leaders. Ce jour-là, il a faibli aux abords du poteau d’arrivée car il manquait encore de compétition. Le niveau de ce tiercé sera moins relevé. Sachez que c’est un cheval expérimenté qui s’adapte à tous les types de parcours. Tous les feux sont au vert.

Joël Boisnard : Mia Wallace (7) avait gagné une course pmu voilà quelques semaines. Selon moi, ma pouliche ne méritait pas les 3 kilos de pénalité infligés par le handicapeur. Elle est désormais très mal placée sur l’échelle des valeurs. Les pluies ces jours-ci vont jouer en sa faveur, c’est certain. Le mile représente cependant le maximum de sa tenue. Avant le coup j’espère la voir bien courir. Tulipa Rosa (14) affectionne le terrain pénible. Je pense d’ailleurs qu’elle fait mieux Nantes que mon autre représentante. Elle vient d’être deuxième d’une épreuve disputée sur 2200 mètres mais la distance à parcourir ce mardi lui conviendra davantage. Notez que je l’avais engagée espérant la voir en deuxième épreuve du handicap divisé mais elle se retrouve finalement partante dans le quinté+.

Tony Castanheira : Lors de son ultime tentative, Moonwalk Step (8) s’est octroyé la quatrième place d’un événement à ParisLongchamp. Ce jour-là, mon pensionnaire s’est bien défendu jusqu’au poteau. Je l’ai supplémenté pour qu’il soit au départ ce ce Grand Prix Synergie car il s’agit d’un adepte du terrain profond. Le lot n’a vraiment rien d’exceptionnel. J’espère simplement qu’il va s’adapter au parcours. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Corine Barande Barbe : Furious des Aigles (10) est plaisant le matin à l’entraînement affichant un excellent degré de forme. Mon cheval a déjà gagné un gros handicap cette année et cela n’est pas évident de doubler la mise dans cette catégorie. Son numéro de corde devrait être un avantage et le tracé particulier nantais pourrait lui plaire. Avant le coup, cela ne se présente pas trop mal. J’espère donc le voir obtenir un bon résultat dans ce quinté du 12 juin.

Eoghan-J. O’Neill : Ascot Day (12) n’a pas vraiment progressé sur sa rentrée. Je pense que les handicapeurs le surestiment. Il faudrait donc que sa situation sur l’échelle des valeurs s’améliore pour qu’il puisse franchir le poteau en tête dans ce tiercé. Je l’ai supplémenté car il a besoin de compétition.

Norbert Leenders : J’ai décidé de raccourcir Senepark (13). Il ne se livrera sans doute pas bêtement, cette fois, sur le mile. Voilà quelques mois, mon protégé avait fini au troisième rang d’une course pmu après s’être tenu juste derrière les leaders. Je suis dans le doute avant de disputer ce quinté+ mais le tracé conviendra à ses réelles aptitudes. Selon moi, c’est un cheval appelé à un bel avenir. Superhero (16), son compagnon de box, manque toujours d’un petit truc, pour gagner. Je suis cependant satisfait de son comportement. Je ne peux vraiment rien lui reprocher et il se plaît sur le mile. Mardi, il va essayer de grappiller un accessit. Notez, tout de même, que je pensais le voir au départ de la deuxième épreuve.

Florent Monnier : Bonita Chica (15) vient de très bien courir ne lâchant rien jusqu’au bout. Ma jument connait bien la piste pour s’y être imposée lors de son avant-dernière sortie. Son numéro de corde est correct. Elle a un peu de vitesse. C’est loin d’être une non chance dans ce Grand Prix Synergie.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr1486712159
Equidia51481662412
Geny168514742
Canalturf.com86114251115
Zeturf.fr814169452
Radio Balances86711614510
Bilto.fr2567111498
RTL1478169511
Tierce Mag.861492145

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 12 juin 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Petit Port à Nantes. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME D’ARGENTAN – Réunion premium n°2 – Course pmu n°8 (Prix René Cavey) – Départ prévu aux alentours de 15h40 – Trot attelé – Autostart (8 chevaux en première ligne) – Allocations totales : 26000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Piste en sable – 15 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 171000 € : L’an dernier, CASIMIR DE SURVIE (3) avait aligné les bons résultats rivalisant avec Cristal du Perche, Crooner du Rib, Cobra Ar Carac,  Cyriel d’Atom et Caprice du Lupin. Autant de chevaux de qualité qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Mis au repos durant l’hiver, ce représentant de l’entraînement d’Erno Szirmay a fait son retour à la compétition au printemps. Pour le moment, il tarde à retrouver son meilleur niveau se contentant de places d’honneur. En dernier lieu, il n’a même jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’une course pmu à Vincennes. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre 25 mètres sur la petite piste, ce qui n’est jamais facile à réaliser. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif. Mardi, ce rejeton d’Overtrick affrontera un lot dans ses cordes et il bénéficiera d’un superbe engagement au plafond des gains. De plus, il s’élancera avec une position vraiment favorable en première ligne et sera déferré des postérieurs, ce qui n’a pas été fait depuis son retour en piste. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu malgré sa forme incertaine et cela pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des parieurs. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même s’il fait plus figure de coup de poker que de coup sûr à l’arrivée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également