Prix du Palais des Glaces - course pmu du 12 mai 2019
/ / Pronostic quinté du 12 mai 2019 – Prix du Palais des Glaces

Pronostic quinté du 12 mai 2019 – Prix du Palais des Glaces

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 12 mai aura comme support le Prix du Palais des Glaces, un gros handicap (référence +21,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2000 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop. A l’occasion de cet événement, le PMU met en jeu une tirelire de 500000 euros mais sans le controversé numéro plus. Les parieurs ayant trouvé les cinq premiers chevaux dans l’ordre exact d’arrivée se partageront donc ce jackpot.

Le favori du pronostic

Avantagée par l’assouplissement des pistes, HOLDBACKTHERIVER (n°8) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Voilà plusieurs semaines, cette jument entraînée par Pia Brandt avait effectué une belle rentrée dans un gros handicap disputé en terrain lourd sur l’hippodrome de Compiègne. Ce jour-là, elle n’affrontait que des femelles et elle franchissait le poteau d’arrivée en quatrième position. A sa sortie suivante, cette fille de Lawman et River Test se montrait quelque peu décevante ne pouvant faire mieux que septième. A sa décharge, elle évoluait sur une distance trop courte pour ses aptitudes ce jour-là. De plus, elle avait dû fournir un effort en début de parcours pour se rapprocher des chevaux de tête. On ne la condamnera donc pas sur cet échec relatif. Dimanche, elle s’élancera avec un bien meilleur numéro dans les stalles de départ et Maxime Guyon lui renouvelle sa confiance. Elle devrait donc pleinement se réhabiliter. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmée à ce niveau de la compétition, ZILLIONE SUN (n°11) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette pensionnaire de l’écurie de Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez compte, en effet, plusieurs bons résultats dans les gros handicaps sans avoir toutefois réussi à en gagner un. Cela lui permet toutefois de porter un poids favorable et de se présenter avec une réelle chance de succès ce dimanche. En pleine possession de ses moyens comme le montre sa récente sixième place acquise face aux mâles et très à l’aise sur ce parcours des 2000 mètres de l’hippodrome de ParisLongchamp, cette fille de Zambezi Sun et Zillione Beauty aura l’avantage de n’affronter que des femelles ce dimanche. Dès lors, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Récente lauréate d’une course pmu d’un niveau moindre, ELENI (n°15) est désormais revenue à son meilleur niveau et, avant le coup, elle semble être le bon tocard de ce quinté du 12 mai. Voilà deux mois, cette fille de Kendargent et Encore Merci n’avait pas été ridicule le jour de son retour en piste. Ce jour-là, elle avait faibli dans la phase finale après avoir longtemps bien figuré au contact des chevaux de tête. Nantie d’un bon numéro de corde et prise à un poids plutôt favorable, elle pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

JIZELLITA (n°2) vient d’obtenir plusieurs places d’honneur dans des gros handicaps analogues montrant, à chaque fois, qu’elle était prise à une valeur qui ne lui laissait aucune marge de manoeuvre. Dimanche, cette représentante de la casaque de Magalen Bryant devra jouer serré si elle veut encore obtenir un bon classement mais elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix du Palais des Glaces si elle bénéficie d’un déroulement de course à sa convenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Après avoir été mise au repos durant l’hiver, WINFOLA (n°3) vient d’effectuer une réapparition victorieuse en province mais elle n’a pas été pénalisée au poids pour ce succès. Dimanche, cette élève de Xavier Thomas-Demeaulte peut donc tenter sa chance dans ce gros handicap qui se disputera sur un tracé qui lui avait permis de prendre une bonne deuxième place l’an dernier face aux mâles dont Bo Papa, Go Fast et Magical Forest. Autant de chevaux qui ont ensuite largement fait leurs preuves à ce niveau. Sa chance théorique est donc de premier ordre et il conviendra de s’en méfier particulièrement. LA POUTANESCA (n°5) n’a encore jamais couru sur une distance aussi longue. Elle va donc devoir montrer qu’elle possède suffisamment de tenue pour tirer son épingle du jeu dans cet événement. Difficile toutefois de l’écarter de ce prono vu sa grande régularité. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant. Encore baissée d’un kilo par le handicapeur, BLUE HILLS (n°6) se retrouve désormais dans une zone de poids assez avantageuse. Malgré son numéro à l’extérieur dans les stalles, elle pourrait figurer dans la combinaison gagnante. Nantie du bottom-weight pour cette rentrée, SANS REGRET (n°16) essaiera de brouiller les cartes. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Dimanche, SHENDELIYA (n°9) aura l’avantage de débuter dans les gros handicaps sous un poids assez favorable et de défendre les intérêts de la prestigieuse casaque de son Altesse Aga Khan. On notera toutefois que, mise à part une victoire dans un lot moyen à Clairefontaine, cette représentante n’a pas montré grand chose depuis ses premiers pas en compétition. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 12/05/2019 : 8 – 11 – 15 – 2 – 3 – 5 – 6 – 16

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Stéphane Pasquier (n°9) : 46% de réussite
  • Théo Bachelot (n°16) : 45% de réussite
  • Maxime Guyon (n°8) : 43% de réussite
  • Alexis Badel (n°12) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°3) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Ramón Avial-Lopez (n°7) : 58% de réussite
  • Pia Brandt (n°8) : 54% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°16) : 45% de réussite
  • Alain de Royer Dupré (n°9, n°2) : 45% de réussite
  • Waldemar Hickst (n°15) : 44% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Connivence (n°10) : -3 kilos
  • Made To Lead (n°1) : -1 kilo
  • Lanana (n°4) : -1 kilo
  • Blue Hills (n°6) : -1 kilo
  • Vespera (n°13) : -1 kilo
  • Alcama Doloise (n°12) : -0,5 kilo
  • Sans Regret (n°16) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Shendeliya (n°9) courra ce dimanche le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +21,5) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er novembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Classe 2. Distance à parcourir : 2000 mètres. Corde à droite. Piste en gazon. Etat du terrain : Souple (indice pénétrométrique : 3,7). Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (16°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Alain de Royer Dupré : Lors de sa dernière sortie, Jizellita (n°2) aurait pu gagner un gros handicap. J’espère que cela va mieux se passer cette fois-ci même si elle n’a aucune marge au poids. Un jour ou l’autre, ma jument finira peut-être par s’imposer à ce niveau de la compétition mais cela sera très difficile, car, je le répète, elle est très mal placée sur l’échelle des valeurs. Sachez toutefois qu’une piste un peu plus souple pourrait jouer en sa faveur. Shendeliya (n°9) a effectué une très bonne rentrée en dernier lieu. Son seul point faible, c’est qu’elle n’a encore jamais couru de gros handicaps et qu’elle n’est pas habituée à courir des épreuves avec beaucoup de partants. Toutefois, sa situation au poids lui permet d’avoir une vraie chance de participer à l’arrivée de ce quinté du 12 mai. En outre, elle aura pour elle sa grande maniabilité. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Xavier Thomas-Demeaulte : Winfola (n°3) avait fini la saison précédente par un succès dans une course pmu puis elle a débuté 2019 de la même façon. Dernièrement, ma pensionnaire a été courageuse tout au long de l’ultime ligne droite mais elle avait l’avantage de bénéficier de la décharge de 3 kilos et demi. Elle s’est améliorée à l’entraînement depuis cette victoire. C’est une jument qui va un peu dans tous les terrains. L’année dernière, elle nous avait fait plaisir en terminant deuxième d’un tiercé puis elle avait ensuite un peu accusé les aller-retours.

David Smaga : La Poutanesca (n°5) a réalisé un bon début de saison dans les gros handicaps. Après un succès dans un quinté+, elle a confirmé. Depuis, elle est restée en belle condition physique et apprécie tout particulièrement les pistes souples. Plusieurs inconnues cependant demeurent, à savoir la distance et sa relative tenue. Avant le coup, cela reste deux points d’interrogation.

Jérôme Reynier : Lors de sa plus récente sortie, Blue Hills (n°6) a été victime d’un mauvais parcours en dehors des chevaux de tête et d’un terrain trop léger. Comme elle marche un peu au moral, cela ne lui a pas convenu. Elle va apprécier la piste souple, sans qu’elle soit pénible. Elle est revenue en 35 de valeur handicap, un poids qui lui a déjà permis de gagner un événement. Elle pourrait donc obtenir un bon résultat dans ce Prix du Palais des Glaces.

Ramón Avial-Lopez : Fuenteesteis (n°7) est meilleure corde à droite. Ma protégée a bien récupéré de ses efforts et elle a bien travaillé afin de préparer ce quinté du 12 mai. En outre, elle va apprécier la distance à parcourir et la piste en gazon. Je lui remets les œillères australiennes. J’espère qu’elle va se rappeler au bon souvenir des turfistes. J’espère qu’elle va confirmer sa troisième place acquise à ce niveau sur la piste en sable fibré cantilienne.

Pia Brandt : Lors d’un récent tiercé, Holdbacktheriver (n°8) a été montée trop près des chevaux de tête. Ce jour-là, son mauvais numéro de corde nous a contraints à un effort prématuré et elle l’a logiquement payé dans la ligne d’arrivée. Ma pensionnaire avait précédemment bien fait au niveau qui nous intéresse. Sachez enfin qu’elle n’a aucun problème avec les pistes profondes.

François Monfort : Connivence (n°10) a fini bonne troisième d’une course pmu à Bordeaux tout en affrontant un lot correct en terrain souple. Assez froide, elle prend du temps à enclencher, raison pour laquelle, dimanche, elle sera munie d’une petite paire d’oeillères australiennes dans ce quinté+. Il ne faudrait pas que le terrain soit au-dessus de 3,7-3,8. Sachez qu’elle a été saillie et qu’elle est actuellement pleine.

Ecurie Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez : Zillione Sun (n°11) est irréprochable. Cependant, elle n’a pas encore remporté son handicap. Bien qu’affrontant ses aînées, j’ai préféré cet engagement car elle ne rencontre que des femelles. Toujours au top de sa forme à l’entraînement, elle détient une belle carte à jouer dans ce Prix du Palais des Glaces. Une victoire serait qu’une juste récompense. Tous les feux sont au vert.

Alain Bonin : Alcama Doloise (n°12) n’a pas démérité face aux mâles. D’autant que munie d’oeillères, elle en a un peu trop fait. Je ne vais pas renouveler l’expérience d’ailleurs. Ma jument est sur la montante à l’heure actuelle. Et un terrain souple n’est pas fait pour la gêner. A l’issue d’un bon parcours, elle a les moyens de conclure à l’arrivée de ce quinté du 12 mai.

Francis-Henri Graffard : En dernier lieu, Vespera (n°13) m’a déçu ne donnant jamais d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Je persiste à ce niveau de la compétition car, jugée sur ce qu’elle a montré de mieux au cours de sa carrière, elle est capable de s’octroyer au moins une place parmi les cinq premiers de ce tiercé. Au regard de ses dernières sorties, il m’est toutefois difficile de la conseiller chaudement aux parieurs. J’en attends une complète réhabilitation ce dimanche. Vous auriez donc tort de l’écarter de votre prono.

Grégoire Leenders : Fréquence Mag (n°14) vient de très bien courir en deuxième épreuve, battue par un mâle qui portait moins de poids, sur une piste trop ferme pour elle. Régulière et dure à l’effort, elle arrive à maturité et progresse constamment. Devenue très facile, elle peut être montée où on veut. A mon avis, la cinquième ou sixième place de ce quinté+ est dans ses cordes.

Stéphane Wattel : Sans Regret (n°16) est partie se reposer au haras. Cette rentrée arrive un peu tôt dans la saison et elle l’aborde avec trop de fraîcheur. Malheureusement, je me retrouve en première épreuve du handicap divisé. Son jockey aura les ordres de la monter à l’arrière-garde. Avec les chevaux, on ne sait jamais mais, ici, ça me paraît difficilement jouable, voire impossible qu’elle participe à l’arrivée de ce Prix du Palais des Glaces.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette95211314813
Turfomania.fr5149211387
Equidia28914531211
Geny Courses89112531413
Canalturf.com29531181415
Zeturf.fr932851117
Radio Balances2853111491
Bilto5289111143
RTL93521611138
Tierce Mag.2115739148

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 12 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CHATELAILLON-LA ROCHELLE – Réunion premium n°4 – Course pmu n°6 (Prix du Bistrot de Mémé) – Départ prévu aux alentours de 14h52 – Trot attelé – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2625 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans (E) n’ayant pas gagné 39000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 19000 € ou plus. Les turfistes n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent ce dimanche puisqu’une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera, en effet, au programme sur Equidia. Elle se déroulera en tout début d’après-midi sur l’hippodrome de Chatelaillon-La Rochelle en Charente Maritime. C’est donc sur cette piste que se produira ETAIN DE VIVOIN (n°14), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Guillaume Lizée disputera la sixième épreuve du programme, une course au trot attelé ouverte aux seuls chevaux de sa génération où il affrontera une opposition largement à sa portée. En fin d’année dernière, il avait été mis au repos après tout une série de bons résultats dans des lots bien composés tout en se montrant fautif alors qu’il pouvait ambitionner un bon classement. On l’avait notamment vu faire jeu égal avec des chevaux de la trempe d’Edy du Pommereux, Evresto ou encore Eurequus Ludois. Autant de trotteurs qui allaient ensuite se mettre en évidence en région parisienne. Sa chance est donc bien réelle en pareille société même en ayant le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ. Sur la montante comme le montre ses premières tentatives de la saison et déferré des 4 pieds, il ne devrait plus tarder à retrouver le chemin du succès et ainsi combler une partie de son important retard de gains. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt dans ce lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également