Grand Handicap de l'Elevage - course pmu du samedi 12 novembre 2016
/ / Pronostic Quinté du samedi 12 novembre 2016 – Grand Handicap de l’Elevage

Pronostic Quinté du samedi 12 novembre 2016 – Grand Handicap de l’Elevage

L’analyse de la course avec le bon tocard et la bonne base du quinté+

pronostic pour le quinté+ du samedi 12 novembre 2016

C’est le Grand Handicap de l’Elevage qui servira de support au quinté en ce 12 novembre sur l’hippodrome de saint-Cloud. Il s’agit d’une course de galop longue de 2500 mètres qui a réuni 18 partants. On y retrouvera quelques juments bien connues des parieurs et d’autres qui n’ont encore jamais couru à ce niveau de la compétition.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

L’été dernier, NO TABOO (12) avait bien couru à ce niveau de la compétition sans parvenir à lutter pour les premières. A sa décharge, elle n’évoluait pas sur son terrain de prédilection car c’est une jument qui n’est jamais aussi performante sur les pistes assouplies. En dernier lieu, elle a effectué une bonne course de rentrée dans le prix du Manoir, un tiercé disputé sur cette piste. Ce samedi, cette pouliche de qualité devrait logiquement montrer des progrès et les pluies annoncées sur la région parisienne seront un gros avantage pour elle. Certes, elle n’a pas hérité d’un très bon numéro de corde mais cela n’a pas énormément d’importance sur une aussi longue distance. De plus, à Saint-Cloud, la ligne d’arrivée est très longue et elle devrait avoir le temps de revenir de l’arrière du peloton. Avant le coup, elle semble apporter pas mal de garanties et sera donc la favorite de ce pronostic.

Le cheval de base

Pas évident de trouver un solide point d’appui dans une course aussi ouverte que cette épreuve. Tentons NUMERO TREIZE (9), une jument qui avait bien couru dans un quinté+ à Compiègne en début de saison se classant au sixième rang. Dernièrement, on l’a vu fournir une belle fin de course face aux mâles sur cet hippodrome de saint-Cloud. Hors, ce samedi, elle n’aura que des femelles à affronter et elle devrait logiquement s’emparer d’une des cinq premières places à l’arrivée. On la verra donc comme une bonne base pour faire des combinaisons en champ réduit.

Le tocard du quinté

L’an passé, WHOOLARA (14) avait remporté un handicap en fin de saison sur cette piste de Saint-Cloud. Elle avait été pénalisée au poids par le handicapeur et elle avait eu ensuite beaucoup de mal à faire l’arrivée. Dernièrement, on l’a surtout vue dans des courses pmu d’un niveau moindre et elle ne s’y est pas montrée à son avantage. Ce samedi, elle effectuera son retour à ce niveau de la compétition après avoir été considérablement baissée au poids. Cela pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’emparant d’une place à belle cote. On la verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 12 novembre.

L’outsider

TIKIOUINE (8) n’est pas une championne mais elle se montre régulière dans ses performances. Lors de sa dernière prestation, elle a échoué mais elle effectuait une rentrée et il ne faut donc pas la condamner sur ce faux-pas. On la jugera plutôt sur ses deux tentatives de l’été à ce niveau  de la compétition qui était toutes très bonnes. Ce samedi, elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de ce Grand Handicap de l’Elevage à l’issue d’un bon parcours.

Les 4 chevaux incontournables

SISENE (13) reste sur toute une série de bonnes performances et il n’y a aucune raison qu’elle ne poursuive pas sur sa lancée. On la surveillera donc de près ce samedi. NEVER SAY NEVER (15) a été acquise au mois de juin suite à une tentative dans une course à réclamer. On ne l’a ensuite pas vu courir durant l’été et elle n’est revenue à la compétition que cet automne. Restant sur deux bonnes performances et confirmée en terrain lourd, elle devrait logiquement intégrer la combinaison gagnante de cette course. GLADE (2) n’a jamais évolué en terrain lourd et elle va devoir prouver qu’elle est capable de faire l’arrivée sur une piste rendue pénible par les pluies. Toutefois, elle a bien couru dernièrement sur l’hippodrome de Nantes sur un terrain très souple. Il n’est donc pas impossible qu’elle s’adapte. THAT’S CRAZY (4) est une pensionnaire de l’écurie de Pia Brandt qui compte une bonne deuxième place en terrain très lourd à Compiègne au mois de mars. A ce poids, elle ne semble pas avoir beaucoup de marge mais il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce pronostic vu son aptitude.

En cas de non partant

AGAINST RULES (2) n’a jamais rien fait de bon en terrain lourd et sa cote ne devrait pas être spéculative. Cette jument de l’écurie Wattel ne sera qu’un cheval de complément à mettre sur un ticket en cas de non partant.

Le pronostic quinté gratuit

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 12/11/2016 : 12 – 9 – 14 – 8 – 13 – 15 – 2 – 4

Les autres points de vue sur ce Grand Handicap de l’Elevage

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Mme Carmen Bocskai : Jed Water (1) a gagné facilement un handicap d’un niveau assez moyen. Ce jour-là, la jument a comblé son propriétaire dont c’est le premier cheval. Le lot est plus relevé ce samedi mais elle est en forme et aimera le terrain lourd. Sous 60 kilos, elle visera une place dans ce Grand Handicap de l’Elevage. Les pouliches âgées de 3 ans s’annoncent redoutables. Glade (2) en particulier.

Christophe Ferland : Glade (2) n’a nullement démérité dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Nantes. Après avoir pris l’avantage, elle s’est courageusement défendue jusqu’au poteau d’arrivée n’étant devancée que par des rivaux plus âgés et aguerris qu’elle. Elle semble avoir bien récupéré de ses efforts. Sur le papier, l’opposition n’a rien d’exceptionnelle dans ce quinté du 12 novembre.

Maxime Guyon : Against Rules (3) vient de très bien courir la dernière fois dans un tiercé sur cette piste de Saint-Cloud, étant malheureuse dans la dernière ligne droite. Elle est très compétitive dans les quinté+ même après la pénalité subie pour sa victoire de Deauville. Avant le coup, tous les feux sont au vert.

Mme Pia Brandt : That’s Crazy (4) vient de fournir une course de rentrée correcte. Elle aura pour elle une fraîcheur relative en cette fin de saison, une aptitude avérée aux pistes profondes et son cœur énorme. Je mise sur ces atouts pour ambitionner un accessit dans cette épreuve. Le lot étant plus creux que ce que l’on aurait pu penser.

Guy Cherel : Mauves sur Loire (6) nous a un peu surpris en plat. A Tarbes, elle a bien couru mais je n’ai aucune idée si elle a une chance un tel lot. Elle est assez facile à monter mais il y a beaucoup d’inconnues sur l’opposition et la valeur que lui a attribué le handicapeur. De plus, la jument n’a jamais couru dans un tel terrain. Je demande donc à voir comment elle va se comporter à ce niveau de la compétition.

Alain Lyon : Impatiente (7) n’a pu confirmer dernièrement. A sa décharge, elle n’a pas connu le meilleur des parcours ce jour-là. La distance plus courte que dernièrement ne sera pas plus mal. Après deux courses, elle approche désormais de son meilleur niveau. Ce samedi, si elle peut galoper cachée au sein du peloton alors je la pense compétitive pour faire l’arrivée.

Mme Carmen Bocskai : Tikiouine (8) a signé une très bonne performance sur l’hippodrome de Deauville mais elle s’y est blessée. Nous ne l’avons pas remontée durant deux à trois semaines : c’était donc une vraie rentrée pour elle lors de sa dernière sortie à Lyon. Désormais, elle est beaucoup mieux physiquement. Sachez cependant qu’un terrain très lourd ne serait pas pour l’avantager.

Jiri Michal : Numero Treize (9) a bien couru la dernière fois sur la distance de 3100 mètres mais elle est tout de même mieux en terrain bien souple. Elle est en forme pour aborder ce quinté+ sur un parcours qui lui convient. Il faudra un peu de chance pour obtenir un bon classement mais ma jument devrait bien se comporter.

Charles Lecrivain : Fidji d’Arcis (10) vient de très bien se défendre dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Lyon. Son jockey m’a dit qu’elle aurait tout aussi bien pu vaincre si elle avait pu être emmenée cent mètres de plus dans la dernière ligne droite. On est en fin de saison mais elle me paraît toujours aussi bien le matin à l’entraînement avant de courir ce quinté du 12 novembre. De plus, elle adore le terrain lourd

Jérôme Reynier : Skyler White (11) a été régulière dans ses performances tout au long de l’année. Je suis content de son état de forme actuel. Contre uniquement des juments et avec trois kilos d’avantage par rapport aux vieilles, dans un terrain qui pourrait être pénible, ça pourrait être intéressant pour elle qui s’est aguerrie.

Ronan Thomas : No Taboo (12) a signé une bonne performance lors de son retour à la compétition. Je pense que cet engagement dans le Grand Handicap de l’Elevage est parfait pour elle. Tout est OK avant le coup. Affronter ses aînées ne devrait pas être un problème, du moins je l’espère. Je la pense capable de prendre une place dans ce tiercé.

Enrique Léon Penate : Sisène (13) a très bien couru la dernière fois à Madrid : elle a juste été battue par deux juments qui disputent un groupe III à Toulouse, la veille de ce quinté+. Elle va adorer le terrain lourd et cette course est intéressante pour elle. Elle est en bonne condition physique à l’entraînement et je pense qu’elle a une bonne chance ce samedi.

Didier Prod’homme : Whoolahra (14) a couru moyennement raison pour laquelle on a essayé de lui trouver des engagements plus faciles dans les courses pmu à réclamer. Elle n’y a pas été très lutteuse mais elle a été baissée au poids par le handicapeur et se retrouve pas mal située dans le bas du tableau. A l’issue d’un bon parcours, un accessit est possible.

Ulrich Kerick/Stall Laurus : Never Say Never (15) a justifié notre attente. Je suis confiant avant de disputer ce quinté du 12 novembre. C’est une vraie nageuse et une piste lourde sera un réel avantage pour elle. D’ailleurs, c’est dans ce terrain qu’elle a signé ses meilleures performances. J’aurais été très confiant sur 2100 mais les 2400 mètres peuvent être le bout du monde.

Yann Barberot : Vasy Sakhee (16) s’est très bien défendue en dernier lieu, terminant plaisamment. Elle est en forme et affectionne le terrain très souple, des points positifs pour bien faire. Ce samedi, face à ses aînées ce sera plus difficile mais je la crois capable de bien se défendre dans ce Grand Handicap de l’Elevage.

Yves de Nicolay : Marcilly (17) n’a nullement démérité dernièrement sur cette piste. En effet, elle n’a pu être cachée et s’est montrée très brillante durant le parcours. Le raccourcissement de la distance ne devrait donc pas la gêner. J’espère surtout qu’elle pourra être cachée jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. Elle est restée dans de bonnes dispositions le matin à l’entraînement. Enfin Seuls (18) est sensiblement plus efficace quand elle peut venir sur les autres en fin de parcours. Espérons qu’elle bénéficiera d’un bon déroulement de course plus favorable dans ce tiercé et qu’elle aura les ressources au moment du sprint final.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses12526781615
Canalturf212131696515
Zeturf
La gazette des courses32119105112
Bilto53241012117
RTL3102491116
Tierce Magazine2153135121011

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 12 novembre 2016.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr n’étant pas issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un trotteur dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion 1 – Course pmu n°8 – Prix des Symphorines – 14 partants – Départ prévu vers 20h45 : DOLINA DES PLAINES (8) est une pouliche de l’écurie Rouxel qui vient d’effectuer une très bonne course de rentrée sur ce parcours des 2850 mètres de Cabourg. Ce jour-là, elle a échoué de très peu pour la victoire et si son partenaire avait pu la mettre en ligne dans la phase finale, nul doute qu’elle se serait imposée. Auparavant, on l’avait vu remporter une course sur l’hippodrome d’Angoulême. Ce jour-là, elle devançait une pouliche de l’écurie de Jean-Michel Bazire qui a répété depuis en gagnant 3 courses. Ce samedi, elle va affronter un lot à sa portée et, si elle connaît un parcours sans encombres, elle devrait assurément lutter pour la victoire une nouvelle fois. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

A lire également