Prix du Sap - course pmu du 13 juillet 2018

Pronostic quinté du 13 juillet 2018 – Prix du Sap

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 13 juillet aura comme support le prix du Sap, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Cette compétition dotée de 38000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 à 8 ans inclus répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 97000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 19h40 sur le parcours des 2750 mètres corde à droite de la piste en sable. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En important retard de gains à l’heure actuelle, BE BOP DE CRENNES (4) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Erno Szirmay n’a, en effet, couru qu’à 38 reprises, ce qui est peu pour un cheval âgé de 7 ans et il n’évolue certainement pas dans sa catégorie. Comme le montrent ses deux dernières sorties en province, il est en pleine possession de ses moyens actuellement. Vendredi, il sera bien engagé au premier poteau de départ et on peut noter que son entraîneur a émis l’intention de déferrer des postérieurs, une configuration qui lui a souvent permis d’obtenir d’excellents résultats (5 victoires et 2 accessits en 12 tentatives). Avant le coup, ce fils d’Obrillant aura donc pas mal d’arguments à faire valoir et il devrait logiquement lutter pour les premières places si son driver lui donne un parcours à sa convenance. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur ses meilleurs titres, BELLINO D’AUVRECY (14) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Marc Chaineux s’est, en effet, déjà mis en évidence dans des lots bien composés par le passé. Voilà deux mois, on l’avait notamment vu faire jeu égal avec un cheval de la trempe de Cross Dairpet. Ce vendredi, il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement et il sera drivé par Franck Nivard. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu avant de prendre le départ et, malgré son handicap initial de 25 mètres, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

BARBIBUL (3) a quelques titres intéressants à faire valoir si on se fie à ses résultats obtenus l’an dernier et il semble être le bon tocard de ce quinté du 13 juillet. A cette époque, ce pensionnaire de l’écurie du redoutable Yvan Gautier avait, en effet, aligné les victoires avant de connaître soucis de santé. Mis au repos par son entraîneur, il n’est revenu à la compétition que cette saison. Pour le moment, il n’a pas montré grand chose étant souvent disqualifié pour allures irrégulières. On notera cependant qu’il sera déferré des antérieurs et bien placé en tête. S’il reste sage d’un bout à l’autre du parcours, il semble capable de prendre une place à belle cote. Il pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En classe pure, BLACK JACK FROM (13) fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Ce protégé de Guillaume Gillot a, en effet, déjà eu l’occasion d’affronter des lots mieux composés en région parisienne par le passé. Il avait notamment gagné un événement durant le meeting d’hiver. Ce jour-là, il devançait un certain Vixel, un trotteur qui a largement confirmé ses moyens par la suite. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance dans ce lot. Vendredi, ce rejeton de Scipion du Goutier va toutefois découvrir la piste corde à droite de l’hippodrome de Cabourg et cela ne va pas jouer en sa faveur car il ne démarre pas toujours très vite. Néanmoins, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Sap s’il n’aggrave pas trop son handicap initial. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BRAQUO (6) semble meilleur que jamais actuellement. Ce fils de Ludo de Castelle ne cesse, en effet, de se mettre en évidence dans des lots valables. Lors de sa plus récente sortie, il n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il ne faut pas le condamner sur cet échec relatif car il vaut mieux que cela. Bien engagé au premier échelon de départ, il devrait se rappeler au bon souvenir des parieurs s’il arrive rapidement à prendre tête et corde. BANQUIERE (10) n’est pas des plus régulière dans ses performances mais elle courra pieds nus ce vendredi soir. Dans cette configuration, elle avait obtenu un accessit d’honneur lors de son avant-dernière sortie. Ce jour-là, elle devançait facilement le partenaire de Franck Nivard. Jugée sur cette ligne en béton, cette fille de Quopeck fait partie des premières chances théoriques de cet événement. Malgré son handicap initial de 25 mètres, on lui accordera donc un très large crédit. A l’mage d’un certain Vanychof, APOLLO DE SOUVIGNE (11) a retrouvé la bonne carburation depuis qu’il a rejoint les box de Jean Pierre Varna. Cet ancien représentant de la casaque de Gérard Simon reste, en effet, sur deux excellentes prestations. Il vient notamment de s’octroyer le second accessit d’une course pmu tout en ayant le handicap de rendre la distance. Auparavant, il avait trotté 1’12’6 lors d’une course européenne disputée sur les 2450 mètres de la piste de Caen. Jugé sur cette performance de choix, il a largement sa place dans ce prono. Déferré des 4 pieds et bien engagé à la limite du recul, ASTRAL DE BEAUMEE (5) est loin de constituer une impossibilité. S’il fournit sa vraie valeur, il semble en mesure de s’emparer d’une quatrième ou cinquième place. C’est très ouvert et on aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

ALINEA (9) ne veut plus rester dans les bonnes allures. Cet ancien pensionnaire de l’écurie de Damien Bonne reste, en effet, sur 10 disqualifications consécutives. Ce vendredi, il courra toutefois pieds nus et aura l’avantage d’être associé à l’habile David Thomain. De plus, il affrontera un lot dans ses cordes. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 13/07/2018 : 4 – 14 – 3 – 13 – 6 – 10 – 11 – 5

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Guillaume Gillot (n°13) : 100% de réussite
  • Franck Nivard (n°14) : 52% de réussite
  • Jérémy Pascal Maillard (n°4) : 45% de réussite
  • David Thomain (n°9) : 36% de réussite
  • Sébastien Ernault (n°3) : 35% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Dominique Mottier (n°7) : 71% de réussite
  • Christian Bigeon (n°9) : 64% de réussite
  • Emilie Le Beller (n°16) : 50% de réussite
  • Guillaume Gillot (n°13) : 50% de réussite
  • Anthony Dollion (n°12) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bellino d’Auvrecy (n°14) : 1’11’8
  • Baraka de Lou (n°12) : 1’12’1
  • Apollo de Souvigné (n°11) : 1’12’4
  • Black Jack From (n°13) : 1’12’9
  • Boss d’Ourville (n°1) : 1’13’2

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Amour Orageux (n°15) : 1’15’1
  • Boss d’Ourville (n°1) : 1’15’5
  • Bellino d’Auvrecy (n°14) : 1’16’4
  • Astral de Beaumée (n°5) : 1’16’5
  • Baraka de Lou (n°12) : 1’16’7

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 187000 € au cours de leur carrière. Piste en sable corde à droite longue de 1275 mètres. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 97000 € ou plus. Allocations totales : 36000 € (Vainqueur : 17100 €, 1er accessit : 9500 €, 2ème accessit : 5320 €, 4ème place : 3040 €, 5ème place : 1900 €, 6ème place : 760 €, 7ème place : 380 €).

Les interviews des entraîneurs

Daniel Vallée : Lors d’une récente course pmu, Boss d’Ourville (1) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances dans la dernière ligne droite. Il a plafonné dans la phase finale. Je n’aurais pas dû le courir si rapproché. Mon cheval a repris de la fraîcheur depuis cette sortie en demi-teinte. Dans ce quinté du 13 juillet, il n’est pas hors d’affaire pour une quatrième ou cinquième place mais il faudra que je lui masque l’effort jusqu’à la sortie du tournant final car il n’a pas marge de manœuvre à ce niveau de la compétition.

Patrick Terry : Barman d’Eglefin (2) a bien travaillé depuis que nous l’avons réclamé l’an passé. Il est franc en partant et il a le profil pour se distinguer dans ce genre d’épreuves. Il est en pleine possession de ses moyens et au même titre que ses adversaires, il a le droit d’être à l’arrivée de ce tiercé.

Yvan Gautier : Barbibul (3) a souffert d’une tendinite. Depuis son retour en piste en février, cela s’est mal goupillé. A l’entraînement, mon pensionnaire revient en bonne condition physique et il est parfait au niveau souplesse. Ce n’est pas un gros débouleur mais je serai déçu s’il ne finissait pas dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Erno Szirmay : Be Bop de Crennes (4) répète toutes ses courses depuis l’automne dernier. Mon élève n’a certes encore jamais couru sur l’hippodrome de Cabourg mais il devrait s’adapter au profil corde à droite de la piste car c’est un vrai droitier. Bien engagé au premier poteau de départ, mon pensionnaire a sa place parmi les cinq premiers de ce prix du Sap s’il bénéficie d’un parcours à sa convenance.

Stéphane Blot : Voilà deux mois, Astral de Beaumée (5) avait brillé dans une course pmu. Il a repris beaucoup de moral après avoir connu des problèmes de jambes. J’ai essayé de le préparer au mieux pour ce bel engagement au premier échelon. Je compte sur lui pour terminer à l’arrivée de ce quinté du 13 juillet.

Michel Dabouis : En dernier lieu, Braquo (6) a perdu de son influx avant la course à la suite d’un incident technique. Dans ce tiercé, mon élève évoluera en plein dans sa catégorie. Le tracé corde à droite ne le dérangera pas. Son driver devra juste faire attention au moment de la volte. Avec lui, il vaut mieux trotter tête et corde et faire du train.

Mathieu Mottier : Bahiz de Florange (7) demeure inconstant. Voilà plusieurs semaines, il courait très bien. S’il répète cette valeur, il est capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+ . Il a été préparé pour cet engagement. Il sait démarrer, ce qui est un avantage sur ce profil de Cabourg qu’il devrait apprécier.

Stéphane Provoost : Ballerine Sissi (8) revient au mieux, après des soucis de santé. En dernier lieu, ma jument aurait lutté pour la première place si un adversaire ne l’avait pas mise hors course dans le dernier tournant. Je l’ai gardée pour ce prix du Sap car elle va bénéficier d’un engagement favorable à la limite du recul. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Christian Bigeon : Alinéa (9) est un cheval très compliqué et en course, c’est pareil. Il ne faut pas tenir compte de sa tentative. Auparavant, il s’était bien comporté après sa faute. Le profil de la piste de Cabourg devrait convenir à ses réelles aptitudes et s’il reste sage, il peut faire l’arrivée de ce quinté du 13 juillet.

Olivier Bizoux : Banquière (10) est en plein dans sa catégorie et je vais la déferrer des quatre pieds pour ce tiercé, ce qui lui avait réussi à La Capelle, voilà deux mois. Cependant, il aura le handicap de rendre la distance ce vendredi, ce qui n’est jamais facile à faire sur l’hippodrome de Cabourg surtout que je la préfère corde à gauche.

Jean Pierre Varna : Apollo de Souvigné (11) a été soigné après des soucis de santé. Il a rapidement retrouvé ses sensations et il est actuellement en important retard de gains. S’il a bien fait à droite à Caen au printemps, Cabourg est un plus petit anneau. Malgré les 7 ans en tête, il devrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Anthony Dollion : Baraka de Lou (12) n’avait pas de bons engagements. J »ai préféré attendre car avec l’âge, il est préférable de viser les courses plutôt que de la courir très régulièrement. Elle restera ferrée et aura le handicap de rendre 25 mètres. Elle aura du mal à tirer son épingle du jeu dans ce prix du Sap. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Guillaume Gillot : Black Jack From (13) n’est pas de tous les jours mais il possède un sacré moteur. Pour ses débuts à Cabourg, je ne crains pas les tournants à droite mais plutôt le profil de la piste. En classe pure, mon protégé est certainement l’un des meilleurs du lot ce vendredi mais il s’élance lentement et ici, cela reste un handicap.

Jean-Marc Chaineux : Au sulky, Bellino d’Auvrecy (14) a besoin d’une barre de côté pour bien tourner. Au trot monté, il en est dépourvu et lors de sa plus récente sortie, cela lui a valu de se perdre dans ses allures dans le dernier tournant et d’être disqualifié pour allures irrégulières par les commissaires. Selon son jockey, il aurait gagné cette course pmu. Selon moi, il devrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement. Tous les feux sont au vert.

Gilles Lefebvre : Amour Orageux (15) tarde à retrouver son meilleur niveau après avoir été arrêté. Vendredi soir, l’engagement est idéal au plafond des gains mais le rythme risque d’être trop élevé pour lui. A mon avis, il devra bénéficier de circonstances de course favorables pour se mettre en évidence dans cette épreuve au trot attelé.

Emilie Le Beller : Bill Please (16) découvre des tâches plus compliquées avec ses gains élevés ayant souvent le handicap de s’élancer au second poteau. Ma pensionnaire va désormais alterner les deux spécialités. Vendredi, elle sera idéalement engagée au plafond des gains mais cette course aura principalement pour but de la maintenir en condition pour un prochain engagement sous la selle.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr 13 9 4 11 3 14 6 12
Equidia 9 4 6 13 3 5 14 10
Geny Courses 4 11 6 14 10 3 8 2
Canalturf.com 4 13 8 5 3 6 11 7
Zeturf.fr 13 6 4 10 11 14 5 3
Radio Balances 4 13 14 6 5 3 10 11
Bilto 14 6 11 4 3 13 5 10
RTL 13 4 9 3 7 11 14 6
Tierce Mag. 4 6 5 3 13 14 10 11

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 13 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°1 – Course pmu n°5 – Départ prévu aux alentours de 21h36 – Trot monté – Allocations totales : 44000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 243000 € – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 132000 € ou plus : BASTINGAGE (2) n’est pas un cheval de tout repos mais il avance et c’est bien là le principal. Il reste d’ailleurs sur deux disqualifications alors qu’il était associé à Robin Lamy, un apprenti qui n’a pas réussi à s’en servir. Lors de son antépénultième sortie, ce pensionnaire de l’écurie de Ludovic Danielo avait toutefois bien couru sur l’hippodrome de Caen s’octroyant une probante deuxième place dans cette discipline du trot monté. Ce jour-là, il était monté par François Lagadeuc, qui le montera ce vendredi soir, et il faisait afficher 1’13’6, une excellent chrono. On notera également qu’il s’intercalait entre Art d’Erable et Bering Boy, deux chevaux qui ont largement confirmés par la suite. Jugé sur cette performance de choix, ce fils de Pomerol de Laumac détient une première chance théorique à défendre en pareille société. Il pourrait donc tirer son épingle du jeu et se rappeler au bon souvenir des parieurs s’il restait au trot durant tout le parcours. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée de cette compétition sous la selle.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.