Grand Prix Dynavena Maisagri Duran - course pmu du 13 novembre 2018

Pronostic quinté du 13 novembre 2018 – Grand Prix Dynavena Maisagri Duran

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 13 novembre aura comme support le Grand Prix Dynavena Maisagri Duran, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Bordeaux Le Bouscat. Cette compétition européenne dotée de 40000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 445000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2650 mètres corde à droite de la piste en sable et il seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 212000 € ou plus). A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, VALOKAJA HINDO (n°1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Depuis qu’il a rejoint les boxes de Jean-Michel Bazire, ce cheval d’origine scandinave ne cesse de se mettre en évidence. Il reste notamment sur deux succès impressionnants de facilité. Dernièrement, il trottait, tout de même, 1’14’0, une réduction kilométrique flatteuse qui lui confère une première chance théorique à défendre. Mardi, ce fils de Great Challenger et Hindö Enghave aura l’avantage de s’élancer au premier poteau de départ en évoluant à nouveau pieds nus et, cette fois-ci, il sera drivé par le multiple sulky d’or. Avant le coup, il s’annonce bien difficile à devancer et il devrait logiquement poursuivre sur sa lancée à condition toutefois de bien négocier les virages à main droite. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais depuis qu’il court dans le sud de la France, VISITOR (n°2) constitue une base solide dans ce quinté+. Lors de ses 5 dernières tentatives au trot attelé, ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Marie Roubaud s’est, en effet, octroyé 3 victoires et un accessits d’honneurs, soit 80% de réussite dans les trois premiers et 60% de réussite à la gagne, des chiffres remarquables. On notera également que son échec parisien comportait des excuses car il n’avait pas eu toutes ses aises au moment de sa faute. Mardi, ce fils de Capriccio et La Memoria va évoluer sur un parcours corde à droite à son entière convenance et il aura l’avantage de s’élancer en tête. De plus, il sera drivé par Steve Stéfano, lequel vient de gagner une course pmu en sa compagnie. Avant le coup, ce représentant de la casaque de l’écurie de Rougemont aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, SHARK ATTACK (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 13 novembre. Au cours du printemps, ce rejeton de April Perfect et Step by Step avait remporté une épreuve disputé sur ce tracé bordelais prouvant par là même son aptitude au parcours. Ce jour-là, il avait déjà le handicap de rendre la distance et il devançait le pensionnaire de Dominik Cordeau qu’il retrouvera ici, Diego Sautonne et Cash Pride. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Confié à Antoine Wiels  et déferré des 4 pieds, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa dernière sortie sur l’hippodrome de Châtelaillon-La Rochelle, DOSTOIEVSKI (n°5) est sur la montante à l’heure actuelle. Ce représentant de la casaque de l’écurie des Charmes n’a que peu couru cette saison mais il retrouve donc progressivement son meilleur niveau. Ayant déjà bien réussi corde à droite (voir sa deuxième place acquise en 1’15’5 sur la piste de Cholet au printemps dernier) et déferré des postérieurs, ce fils de Ganymede et Noor des Charmes pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix Dynavena Maisagri Duran. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

ARIBO MIX (n°12) est un cheval bien connu des turfistes. Ce redoutable finisseur possède une belle pointe de vitesse finale mais il doit absolument courir caché pour donner sa pleine mesure. Avantagé par la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Bordeaux Le Bouscat, ce fils de Rêve des Vallées et Hardness pourrait tout aussi bien s’imposer s’il ne se retrouve pas trop loin des chevaux de tête et s’il bénéficie d’un parcours limpide. Malgré son handicap initial de 25 mètres, on lui accordera un très large crédit. Alors qu’il restait sur toute une série de disqualifications et de contre-performances, APRION (n°11) s’est rappelé au bon souvenir des parieurs lors de sa plus récente sortie au trot attelé faisant afficher près de 30/1 dans une course pmu. Ce jour-là, cet élève de Julien Rivière s’octroyait une probante deuxième place derrière celui qui sera installé grand favori ce mardi. Avant le coup, il aura évidemment bien du mal à prendre sa revanche sur son rival mais, avec l’aide de Jean-Philippe Monclin, il pourrait obtenir un classement similaire. En net regain de forme comme le montre sa récente troisième place obtenue en nocturne sur la petite piste de l’hippodrome de Vincennes, VARUS DU BOCAGE (n°13) a parfaitement sa place dans ce prono. OCHONGO FACE (n°4) vient également d’afficher des progrès après avoir aligné les contre-performances. Sur une ancienne valeur, il aurait une première chance théorique à défendre en pareille société surtout en s’élançant au premier échelon. On s’en méfiera donc quelque peu même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée. On aurait pu en citer d’autres car ils sont nombreux a pouvoir prétendre compléter la combinaison gagnante de cet événement.

La dernière minute

ROMANESQUE (n°14) a de sérieux titres à faire valoir ayant déjà affronté les meilleurs chevaux. Ce pensionnaire de l’écurie des frères Martens est toutefois dans une forme incertaine à l’heure actuelle et, malgré l’optimisme de son entourage et le déferrage, il est difficile de le recommander chaudement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 13/11/2018 : 1 – 2 – 8 – 5 – 12 – 11 – 13 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Antoine Wiels (n°8) : 63% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°1) : 54% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 46% de réussite
  • Dominik Cordeau (n°12) : 40% de réussite
  • Christophe Feyte (n°9) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Christophe Feyte (n°9) : 55% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 54% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°1, n°5, n°15) : 50% de réussite
  • Stéphane Michel (n°3) : 40% de réussite
  • Dominik Cordeau (n°12) : 29% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu absolu :

  • Doria Desbois (n°9) : 1’10’7
  • Romanesque (n°14) : 1’11’4
  • Azaro d’Eva (n°15) : 1’11’5
  • Aprion (n°11) : 1’11’5
  • Valokaja Hindo (n°1) : 1’11’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Aribo Mix (n°12) : 1’13’1
  • Varus du Bocage (n°13) : 1’13’8
  • Vénézia de Mai (n°10) : 1’14’1
  • Shark Attack (n°8) : 1’14’1
  • Aprion (n°11) : 1’14’3

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus, n’ayant pas gagné 445000 € au cours de leur carrière. Les 6 à 9 ans devront avoir gagné au moins 110000 € pour être déclarés partants. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 212000 € ou plus. Sont seules admises à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Circuit des Grandes Epreuves du Sud-Ouest. Course Européenne. Distance à parcourir : 2650 mètres. Corde à droite. Piste en sable. 16 partants. Allocations totales : 40000 € (Vainqueur : 18000 €, 1er accessit : 10000 €, 2ème accessit : 5600 €, 4ème place : 3200 €, 5ème place : 2000 €, 6ème place : 800 €, 7ème place : 400 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Arrivé en début d’automne à l’écurie, Valokaja Hindo (n°1) s’avère être une très bonne recrue. Jeudi dernier à Graignes, il s’est encore imposé facilement dans une course pmu en contrôlant l’épreuve de bout en bout. Ce jour-là, mon cheval trottait 1’14’0 sur cette piste, ce qui est un excellent chrono. Le tracé corde à droite ne va pas le gêner. Il devrait donc participer à l’arrivée de ce quinté du 13 novembre. Tous les feux sont au vert.

Jean-Marie Roubaud : Visitor (n°2) est en pleine possession de ses moyens depuis plusieurs semaines alignant les bons résultats. Lors de son avant-dernière sortie sur l’hippodrome de Vincennes, il avait joué de malchance en tapant dans la roue du sulky d’un rival, sans quoi il n’aurait pas été loin de la vérité. Depuis cette sortie malheureuse, mon pensionnaire a remis les pendules à l’heure en gagnant une course au trot attelé corde à droite. Lundi, il sera bien engagé au premier poteau de départ. On se déplace pour gagner ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit

Stéphane Michel : Voilà deux mois, Cronos d’Hameline (n°3) n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances car il souffrait du dos. Soigné, il n’a pas été revu depuis cette sortie en demi-teinte. Mardi, il s’agira donc pour lui d’une rentrée. Le matin à l’entraînement, mon élève n’a pas l’air mal mais franchement, je pense qu’il vaut mieux le regarder courir dans ce quinté+. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Jean-Michel Bazire : Après plus de cinq mois d’absence, Dostoievski (n°5) avait vraiment besoin de courir lors de sa rentrée sur l’hippodrome de Vire. Dernièrement à La Rochelle, il manquait encore de compétition mais il a couru en nette amélioration. Il est monté en condition physique. Avant le coup, je l’estime capable de prendre la quatrième ou cinquième place de ce Grand Prix Dynavena Maisagri Duran.

Stéphane Meunier : En accord avec son propriétaire, Caviar du Vivier (n°7) a passé la saison dans le sud-est où il s’est bien défendu. Il accuse visiblement le coup. Il sera prochainement essayé sous la selle avant d’aller se reposer. Mardi, mon cheval bénéficiera d’un engagement idéal à la limite du recul dans ce quinté du 13 novembre mais il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu.

Christophe Feyte : Doria Desbois (n°9) a connu des problèmes de jambes et elle n’a pas été revue en compétition depuis sa victoire dans le Critérium Continental. Je n’ose pas lui donner des exercices trop poussés mais elle a fait pas mal de kilomètres. Ce tiercé sera une simple course de remise en jambes.

Jérôme Paillé : Lors de son ultime tentative dans une course pmu qui se courait sur la piste corde à gauche de La Rochelle, Vénézia de Mai (n°10) n’a pas bénéficié de circonstances de course favorables. Ce jour-là, ma jument a dû boucler un tour en troisième épaisseur puis elle s’est ensuite retrouvé à deux, le nez au vent. Elle a été méritante. Dans ce quinté+, le partenaire de Jean-Michel Bazire s’annonce dur à battre mais un accessit est à sa portée.

Julien Rivière : Aprion (n°11) a désormais trois courses dans les jambes après avoir effectué un break au printemps. Dernièrement, mon pensionnaire a très bien couru à Châtelaillon où il a pris la deuxième place derrière Valokaja Hindo. Je suis confiant et je le crois capable de prendre sa revanche à l’occasion de ce Grand Prix Dynavena Maisagri Duran.

Dominik Cordeau : Aribo Mix (n°12) est pratiquement toujours rentré aux balances cette année. Sa dernière sortie sur cette piste est excellente mais c’est un cheval avec lequel il faut attendre au sein du peloton et subir la course jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Le parcours fera encore la différence. Normalement, il devrait encore fournir un bel effort final et, s’il ne rencontre pas de problèmes de trafic, il est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 13 novembre.

Matthieu Abrivard : Varus du Bocage (n°13) revient en forme après avoir été assez longuement arrêté. Il a très bien tenu sa partie mardi dernier dans une course pmu qui se courait sur l’hippodrome de Vincennes. Il court de façon rapprochée mais l’engagement est favorable et il apprécie particulièrement la piste de Bordeaux Le Bouscat. Il devrait accrocher un accessit dans ce tiercé.

Vincent Martens : Lors de sa dernière sortie à Vincennes, Romanesque (n°14) n’était pas au top de sa forme. Il est revenu à l’écurie aussitôt. On a fait quelques réglages et il donne l’impression d’avoir recouvré son meilleur niveau. Mardi, mon protégé va se plaire sur ce tracé corde à droite et il sera déferré des quatre pieds. Selon moi, il a sa place parmi les trois premiers chevaux à l’arrivée de ce quinté+.

Jean-Michel Bazire : Azaro d’Eva (n°15) reste sur des sorties en demi-teinte. Cela dit, fin septembre à Vincennes, il aurait pu terminer deuxième de Ranch Kelly. Dernièrement dans l’étape du Grand National du Trot à Strasbourg, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Il a besoin de rassurer et, en restant ferré, il n’a pas de chance de participer à l’arrivée de ce Grand Prix Dynavena Maisagri Duran.

Cédric Terry : C’était trop dur pour son retour à Vincennes au trot monté. Atout du Lerre (n°16) a fait sa course malgré tout. D’ordinaire, mon cheval est plutôt brave au moment de la volte mais il a commis une faute lors de son avant-dernière sortie à Toulouse. Physiquement, il est toujours aussi bien. Il y a de l’opposition dans cet événement mais il peut espérer compléter la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette11121312685
Turfomania.fr11312211748
Equidia1212131151016
Geny Courses111122131056
Canalturf.com1513211101214
Zeturf.fr11221113457
Radio Balances151213112410
Bilto1112121410135
RTL121211131484
Tierce Mag.121181213510

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 13 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Bordeaux Le Bouscat. Les consultants : Damien Bazerque et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE BORDEAUX LE BOUSCAT – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 (Prix Marquise de Moratalla) – Départ prévu aux alentours de 12h40 – Trot attelé – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2550 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 84000 € au cours de leur carrière : Lors de sa dernière tentative au trot attelé à Vincennes, DOLCE VITA QUICK (n°15) n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, elle débutait corde à gauche et elle passait un test sur la grande piste. De plus, elle a joué de malchance et elle courait ferrée. Il ne faut donc pas la condamner sur cet échec relatif. On la jugera plutôt sur ses précédents résultats obtenus sur des tracés corde à droite dans des lots valables. On l’avait notamment vu gagner une course pmu sur la piste de Cabourg dans la plus parfaite décontraction. Ce jour-là, elle effectuait son dernier kilomètre sur le ied d’1’12 et fractions sans avoir à forcer son talent. Auparavant, cette représentant de la casque de l’écurie Quick Star avait bien tenu sa partie sur l’hippodrome du Mont Saint-Michel dominant Design Jenilou et Devise du vivier, deux chevaux qui ont ensuite largement répété. N’ayant encore que peu couru pour une jument âgée de 5 ans, cette fille de Carpe Diem n’arrive à maturité que maintenant et elle doit avoir un important retard de gains à combler. Elle devrait donc aligner les bons résultats dans les mois qui viennent. Dans cette épreuve au trot attelé, elle aura certes le handicap de s’élancer avec un numéro en seconde ligne mais la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Bordeaux devrait jouer en sa faveur. On notera également qu’elle courra déferrée des postérieurs cette fois-ci. Il conviendra donc de suivre sa performance avec un certain intérêt dans ce lot à sa portée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également