Prix Alain et Gilles de Goulaine - course pmu du 13 septembre 2018

Pronostic quinté du 13 septembre 2018 – Prix Alain et Gilles de Goulaine

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 13 septembre aura comme support le prix Alain et Gilles de Goulaine, un handicap divisé (référence +9) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette course d’obstacles dotée de 95000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3600 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette course loterie, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les cinq chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il avait réalisé lors de ses débuts sur l’hippodrome d’Auteuil, JANIDEX (1) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce jour-là, ce représentant de la casaque de la famille Papot avait terminé dans le sillage d’un certain Mozo Guapo, un cheval qui aurait été plébiscité par les parieurs s’il avait été déclaré partant dans ce gros handicap. Il possède donc une chance théorique indéniable. Mis au repos après une chute survenue durant le meeting de Pau, ce fils de Saddex vient de faire son retour à la compétition en province s’octroyant une probante troisième place sans être spécialement affûté. Jeudi, ce pensionnaire de l’écurie de Guy Chérel devrait afficher de logiques progrès et, malgré son top-weight, il devrait lutter pour la victoire. Il sera le timide favori de ce pronostic.

La base incontournable

Ayant déjà prouvé son aptitude au parcours, EPI SACRE (8) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Voilà quelques mois, ce cheval entraîné par François-Marie Cottin avait remporté une course pmu sur ce tracé. Par la suite, il confirmait ses progrès en s’imposant sur le steeple-chase. Jeudi, ce rejeton de Secret Singer effectuera certes une rentrée mais il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, SPIRIT SUN (3) semble être le bon tocard de ce quinté du 13 septembre. L’an passé, ce pensionnaire de Guy Chérel avait directement débuté sa carrière à Auteuil s’octroyant, d’entrée de jeu, deux accessits en autant de sorties. La suite fût moins brillante mais il a des excuses à faire valoir. On notera qu’il va s’élancer avec la confiance de son entraîneur. Ce dernier le trouve d’ailleurs en excellente condition physique avant de courir ce gros handicap et il s’est attaché les services de l’excellent Kevin Nabet, un jockey qui avait sûrement le choix des montes. Il faut donc y voir un signe. Baissé d’un kilo par le handicapeur, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

SKINS ROCK (7) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et il fait preuve d’une grande régularité dans ses résultats (2 victoires et 4 accessits lors de ses 6 dernières tentatives en obstacles, soit 100% de réussite dans les trois premiers. En forme avancée par rapport à certains concurrents plus doués que lui, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Alain et Gilles de Goulaine. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

ZARISK (5) et ARTEMIDOR (4) sont indissociables au papier ayant déjà fait jeu égal dans un gros handicap qui se courait au printemps sur ce tracé corde à gauche de l’hippodrome d’Auteuil. Le premier nommé aura l’avantage d’avoir couru sur la côte normande au cours de l’été et, avant le coup, on peut penser qu’il devrait se présenter en meilleure condition physique que son adversaire direct. Quoi qu’il en soit, on leur accordera un large crédit. Comme le montre sa musique, PEACE MAKER (17) doit souvent se contenter de jouer les seconds rôles à l’arrivée. Jeudi, ce protégé de la famille Lerner aura l’avantage de porter le bottom-weight et il semble plutôt bien placé sur l’échelle des valeurs par rapport à certains de ses adversaires. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Avant le coup, on le verra simplement plutôt comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. COCOLEGUSTACHOCHO (2) a largement fait ses preuves à ce niveau comme le montre sa victoire acquise dans un gros handicap. Ce représentant de l’entraînement de Mickaël Seror n’a toutefois plus aucune marge au poids suite à la pénalité infligée par le handicapeur pour ce succès et mieux vaut le voir comme un candidat aux places d’honneur. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

ESPOIR D’AINAY (10) vient de débuter de belle manière sur cette piste en terminant à la troisième place d’une course pmu. Jeudi, cet élève de Philippe Peltier va faire ses premiers pas au niveau des gros handicaps et il n’est pas évident de savoir si le handicaper l’a pris à sa juste valeur. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 13/09/2018 : 1 – 8 – 3 – 7 – 5 – 4 – 17 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Jacques Ricou (n°7) : 76% de réussite
  • Johnny Charron (n°1) : 66% de réussite
  • Thomas Henderson (n°13) : 50% de réussite
  • Tristan Lemagnen (n°12) : 40% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°8) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mickaël Seror (n°7, n°2) : 47% de réussite
  • Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez (n°14, n°6) : 43% de réussite
  • Guy Cherel (n°13, n°3, n°1) : 40% de réussite
  • Caroline de la Soudière-Niault (n°4) : 40% de réussite
  • Carlos & Yann Lerner (n°17) : 34% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Peace Maker (n°17) : -1 kilo
  • Spirit Sun (n°3) : -1 kilo
  • Artemidor (n°4) : -1 kilo
  • Ermontois (n°11) : -1 kilo
  • Candos (n°16) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Wanka Tanka (n°12), Janidil (n°13), Espoir d’Ainay (n°10), Augustini (n°15), Janidex (n°1) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +9) réservé à des poulains et pouliches âgés de 4 ans, ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 95000 € (Vainqueur : 42750 €, 1er accessit : 20900 €, 2ème accessit : 12350 €, 4ème place : 8550 €, 5ème place : 4750 €, 6ème place : 3325 €, 7ème place : 2375 €).

Les interviews des entraîneurs

Guy Cherel : Janidex (1) vient sur le tard. L’hiver dernier, il était tombé bêtement à la dernière haie à Pau mais il aurait, à mon avis, fini dans les deux premiers sans cette chute. Le jour de sa rentrée, mon cheval n’était pas suffisamment affûté. Sa condition physique s’est améliorée depuis cette sortie. Il est constamment en croissance et me semble pas mal au travail. Spirit Sun (3) est plutôt en bonne forme, lui qui avait besoin de repos après le meeting palois car il en avait marre. Le cheval travaille très bien le matin lors des séances d’entraînement. Il va peut-être manquer d’une course mais il devrait bien tenir sa partie. Il présente l’avantage d’avoir plus d’expérience que ses compagnons d’écurie. Janidil (13) n’est pas un cheval précoce. Selon moi, il pourrait remporter une deuxième épreuve de handicap divisé mais il aura certainement du mal à participer activement l’arrivée de ce quinté du 13 septembre. Ensuite, il courra dans la discipline du steeple-chase. Il essaiera de s’emparer d’une allocation en cas de défaillance des favoris.

Mickaël Seror : Cocolegustachocho (2) a effectué une bonne rentrée. Avant le coup, j’avais d’ailleurs annoncé aux parieurs que le cheval n’était pas prêt. Il est monté sur cette course. Mon protégé a pu s’entraîner normalement. Il devrait logiquement tirer son épingle du jeu ce jeudi. Tout du moins pour conclure dans la combinaison gagnante de ce tiercé. Skins Rock (7) a gagné une course pmu. On a attendu les lots de Clairefontaine, un peu plus faciles, pour tenter notre chance dans un gros handicap et il s’est très bien comporté ce jour-là alors qu’il n’était pas au top de sa forme. Le matin au boulot, tout a l’air d’aller bien.

Caroline de la Soudière-Niault : Artemidor (4) a repris de la fraîcheur en vue de l’automne. Elle a passé un bon été et semble prête à courir. Cependant, travaillant seule, je n’ai pas de point de repère mais elle me paraît être en belle condition physique. Cela reste une course de rentrée. Sachez que je m’attends à une bonne prestation de sa part dans ce quinté+.

François-Marie Cottin : Zarisk (5) va se présenter en condition physique avancée. Il a en effet entretenu sa forme à Clairefontaine cet été. Mon élève va retrouver l’hippodrome de la Butte Mortemart, un champ de courses qu’il apprécie beaucoup. Sa situation sur l’échelle des valeurs s’est toutefois nettement dégradée depuis qu’il a été pénalisé par le handicapeur pour son succès dans un gros handicap disputé sur les haies. Ce n’est pas un gros modèle. Epi Sacré (8), son compagnon d’entraînement, reste sur deux victoires. Après avoir enlevé sa deuxième épreuve en haies, il a ouvert son palmarès en steeple. Il effectuera son retour à la compétition dans ce prix Alain et Gilles de Goulaine mais mes chevaux ont plutôt bien couru ces derniers temps. Sachez que c’est un cheval que j’estime au sein de mon effectif. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit. Candos (16) est un grand modèle, un cheval plus taillé pour obtenir de bons résultats sur l’hippodrome d’Auteuil. Voilà pourquoi j’ai préféré attendre cet événement plutôt que le déclarer partant dans des courses pmu disputées sur des tracés assez coulants. Mon cheval a désormais du métier et il s’est entraîné régulièrement.

Jean-Luc Beaunez : Matriark (6) est une jument allante qui s’est aguerrie ce printemps. Ma pensionnaire est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et, sur sa lancée, elle pourrait encore tirer son épingle du jeu. Elle aime galoper parmi les chevaux de tête. Elle est prête à fournir sa meilleure valeur. On tente donc notre chance dans ce quinté du 13 septembre. Suivant son résultat, on verra pour la suite de son programme.

Armand Lefeuvre : Ellipse (9) a eu un break de trois semaines. Ma jument n’a rien perdu de sa bonne forme actuelle. On veut tenter le coup à ce niveau de la compétition sur l’hippodrome d’Auteuil car on espère que son côté froid va jouer en sa faveur. Jeudi, elle va affronter un lot bien composé et cette épreuve aura valeur de test. Nous serions déjà satisfaits si elle terminait à la quatrième ou cinquième place de ce tiercé.

Philippe Peltier : Espoir d’Ainay (10) se montre très brillant le matin à l’entraînement mais, en compétition, il a vite compris ce que l’on lui demandait. il est venu s’essayer sur cette piste et a montré de belles dispositions. Il a besoin d’une course rythmée pour donner sa pleine mesure. S’il est suffisamment détendu durant le parcours, je ne serais pas surpris qu’il prenne une part active à l’arrivée de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Laurent Viel : Ermontois (11) serait avantagé par une piste bien souple. Finalement, Auteuil est l’un des hippodromes où il court le mieux. Il y a de l’opposition dans ce prix Alain et Gilles de Goulaine mais il y a un peu de tout. C’est un cheval dur à l’effort qui aura l’avantage d’être en pleine forme en ce moment. Il pourrait s’octroyer un accessit.

Arnaud Chaillé-Chaillé : En dernier lieu, Wanka Tanka (12) s’est très bien comporté. C’est un cheval qui détient de belles capacités. Au printemps, il avait couru à Auteuil pour découvrir le parcours et cela s’était très bien passé. Bien que manquant d’expérience, je le crois en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 13 septembre.

Adrien Merienne : Vif Ardent (14) ne nous a jamais déçus. Dernièrement, dans un handicap en haies, il a fourni un bel effort final. Il sait s’adapter à différents tracés. Son jockey aura les ordres de le monter au sein du peloton et il ne produira son effort qu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Il va essayer de s’emparer d’un accessit dans ce tiercé avant de courir dans la discipline du steeple-chase.

Hugo Mérienne : Augustini (15) nous fait plaisir. Ses deux dernières performances dans courses pmu sont bonnes. Il est resté en pleine possession de ses moyens et, au regard de sa situation sur l’échelle des valeurs, je l’ai déclaré partant dans ce gros handicap. Son classement à l’arrivée de ce quinté+ me guidera pour la suite de ses engagements.

Yann Lerner : Dernièrement, Peace Maker (17) a été pris de vitesse. Voilà pourquoi nous n’avons pas insisté sur cet anneau cet été. Mon cheval affiche un bon degré de forme. J’aurais été plus confiant avant de courir ce prix Alain et Gilles de Goulaine si le terrain avait été plus souple. Il peut manquer de rythme en bon terrain.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti et Dominique Cordier), La Gazette des courses, Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr8971021417
Equidia812141710276
Geny Courses38721121410
La Gazette177108122149
Canalturf.com81027112144
Zeturf.fr178101649212
Radio Balances21081754712
Bilto811017147912
RTL81579616217
Tierce Mag.812102714171

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 13 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct, soit via Equidia, la chaîne des courses hippiques, ou LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant que les chevaux ne s’élancent. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DES SABLES D’OLONNE – Réunion premium n°4 – Course pmu n°7 (Prix Maurice de Folleville) – Départ prévu aux alentours de 20h00 – Trot monté – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 155000 € au cours de leur carrière : Après avoir pris pas mal de gains en début de carrière, DALIXORIA (12) avait montré ses limites au trot attelé au cours du meeting d’hiver accumulant les échecs. A sa décharge, cette protégée de Sébastien Guarato devait affronter, à chaque fois, les meilleures juments de sa génération. Mise au repos après ces sorties en demi-teinte, elle avait effectué une rentrée discrète au début de l’été sur l’hippodrome de Caen. Lors de sa sortie suivante, son entraîneur l’a présentée sous la selle, une spécialité qui lui avait déjà bien réussi par le passé (1 victoire et une deuxième place en deux tentatives). Ce jour-là, elle affichait de gros progrès en s’octroyant la deuxième place d’une course pmu disputée sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Jeudi, cette compagne de couleurs du crack Bold Eagle sera déferrée des 4 pieds à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains et elle évoluera sur un tracé corde à gauche qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Elle aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et nul doute qu’elle devrait participer activement à l’arrivée de cette compétition d’autant que son plus sérieux rival, César de Vrie, fera son retour à la compétition. Elle pourrait même renouer avec la victoire à la faveur de quelques progrès. On suivra donc sa performance avec une certaine confiance.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également