Prix de Chateaurenard- course pmu du 14 février 2019

Pronostic quinté du 14 février 2019 – Prix de Chateaurenard

 L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 14 février aura comme support le prix de Chateaurenard, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 64000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 335000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. Attention, afin d’augmenter les rapports. le PMU ne propose plus de tirelire quotidiennement. Ce jackpot d’un montant minimum de 500000 euros n’est désormais proposé qu’une fois par semaine, généralement le dimanche.

Le favori du pronostic

Présenté par un redoutable metteur au point, VALOKAJA HINDO (n°3) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. En net retard de gains, ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Michel Bazire avait réalisé un début de meeting tonitruant en s’adjugeant trois victoires dans des lots analogues. En début d’année, il avait ensuite interrompu cette belle série en terminant seulement quatrième d’une épreuve après avoir dû effectuer son dernier kilomètre le nez au vent à la place du mort. Suite à cet échec relatif, son habile mentor l’avait mis au repos afin qu’il reprenne un peu de fraîcheur. Ce fils de Great Challenger et Hindö Enghave fera donc une petite rentrée ce jeudi. Déferré des 4 pieds d’entrée de jeu et certainement préparé avec soin, il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il reprenne le cours de ces succès même si sa marge de manoeuvre n’est plus aussi importante qu’à son arrivée sur notre sol. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Véritable modèle de régularité, CE BELLO ROMAIN (n°10) semble constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Sylvain Gérard Dupont est un métronome qui aligne les bons résultats depuis de nombreux mois. Mis au repos à l’automne, il vient de prouver qu’il était revenu à son meilleur niveau en s’octroyant la deuxième place d’un événement qui se courait sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer au deuxième échelon et il a été desservi par le manque de train mais sa fin de course fût intéressante (dernier kilomètre effectué sur le pied d’1’10 et fractions). Jeudi, ce fils de Jam Pridem et Miss Echo Bella ne sera pas drivé par Anthony Barrier, lequel est suspendu et c’est le très en forme Mathieu Mottier qui s’installera à son sulky. Comme c’est un cheval assez simple à driver, le changement de monte ne devrait pas lui être préjudiciable. On peut donc raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement d’autant qu’il sera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. A priori, les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, GLEN ORD SUPERB (n°16) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 février. Ce cheval de qualité n’a pas couru depuis plusieurs mois en raison de problèmes de santé. Sa forme actuelle est donc sujette à caution. Il a néanmoins des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances. Par le passé, ce fils d’Orlando Vici et Orions Hilda a notamment fait jeu égal avec des trotteurs de la trempe d’Anzi des Liards, Duke of Greenwood, Blooma d’Héripré, Ursa Caf ou encore Cantin de l’Eclair. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avait été déclarés partants dans cette épreuve au trot attelé. Si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, il détient donc une chance théorique de premier ordre. De plus, il a déjà bien couru sur la fraîcheur. Il n’y aurait donc rien de surprenant à le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Le jour de sa rentrée sur cet hippodrome, COPERNIC DE PLAY (n°14) n’a pas démérité après un bon parcours le long de la corde. Ce jour-là, cet élève de Franck Blandin effectuait son retour à la compétition après deux mois d’absence. Il était donc logique qu’il demande à souffler dans l’ultime ligne droite. Jeudi, il semble légitime d’en attendre des progrès d’autant qu’il va bénéficier d’un bon engagement au plafond des gains face à une opposition à sa portée. De plus, il courra sur un tracé sélectif à son entière convenance. Ce rejeton de Giant Cat et Orélie de Play pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Chateaurenard. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, COCKTAIL JULINO (n°11) n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances mais, ce jour-là, il était associé Anthony Barrier et ce dernier ne l’a pas été drivé au mieux de ses intérêts. Jeudi, ce redoutable finisseur retrouvera Matthieu Abrivard, son partenaire habituel, et il devrait logiquement reprendre le cours de ses bonnes sorties. Avant le coup, on lui accordera un très large crédit. Après un début de meeting d’hiver assez chaotique, CERENZO TURBO (n°12) vient de prouver à plusieurs reprises qu’il avait retrouvé la plénitude ses moyens. Ce protégé de Philippe Billard reste, en effet, sur 2 victoires et un accessit d’honneur. Dernièrement, il a vraiment laissé un très belle impression dans un événement à Vincennes alors qu’il avait le handicap de rendre la distance. Ce jour-là, ce fils de Ganymède et Poésie De Vigne franchissait le poteau d’arrivée en tête avec plusieurs longueurs d’avance après avoir pourtant dû trotter le nez au vent durant la majeure partie du parcours. Il est vrai que le manque de rythme en début de course a joué en sa faveur mais le style de sa victoire était convaincant. Meilleur que jamais à l’heure actuelle, il conviendra de le surveiller de près. Alors qu’il restait sur plusieurs sorties quelconques dans des courses pmu à Vincennes, TINAMO JET (n°7) est allé se changer les idées sur la piste plate de l’hippodrome de cagnes sur mer. Ce jour-là, il s’est bien comporté en franchissant le poteau d’arrivée en deuxième position. Comme bon nombre de chevaux au départ de cet événement, cet élève de Franck Leblanc évolue désormais dans sa catégorie et il n’a plus de marge avec ses gains. Il devra donc compter sur un déroulement de course favorable s’il veut obtenir un bon classement. Malgré cela, il a parfaitement sa place dans ce prono. Enfin, on s’intéressera à la candidature de CASH DU RIB (n°9), un cheval qui n’a aucune marge avec ses gains. Il devra donc compter sur un bon déroulement de course et quelques défaillances pour intégrer la combinaison gagnante. On le verra donc plutôt comme un cheval capable de prendre une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

BALADIN HONGROIS (n°13) n’est pas dénué de qualité mais il connaît des soucis de santé à répétition et il n’a, de ce fait, couru qu’à 38 reprises. Dernièrement, ce pensionnaire de l’écurie d’Arnaud Desmottes faisait son retour en piste après une énième interruption de carrière. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer avec un numéro en dehors et son driver s’est contenté de suivre à l’arrière-garde. Jeudi, il retrouvera un parcours à sa convenance et il aura l’avantage d’être déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup. Il devra toutefois afficher de gros progrès pour parvenir à tirer son épingle du jeu. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/02/2019 : 3 – 10 – 16 – 14 – 11 – 12 – 7 – 9

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°3) : 62% de réussite
  • Björn Goop (n°15) : 46% de réussite
  • Franck Blandin (n°14) : 46% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°9) : 44% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°11) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Sylvain Gérard Dupont (n°10) : 100% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°9) : 85% de réussite
  • Loïc Bernard Martin (n°11) : 77% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°8, n°3) : 56% de réussite
  • Philippe Billard (n°12) : 55% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Tinamo Jet (n°7) : 1’10’6
  • Bandit Hornline (n°1) : 1’10’9
  • Tesauro (n°2) : 1’11’3
  • Valokaja Hindo (n°3) : 1’11’5
  • As Doré (n°15) : 1’11’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Baladin Hongrois (n°13) : 1’12’3
  • As Doré (n°15) : 1’12’5
  • Colonel (n°8) : 1’13’0
  • Cocktail Julino (n°11) : 1’13’0
  • Glen Ord Superb (n°16) : 1’13’4

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (C à V) n’ayant pas gagné 335000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 64000 € (Vainqueur : 28800 €, 1er accessit : 16000 €, 2ème accessit: 8960 €, 4ème place : 5120 €, 5ème place : 3200 €, 6ème place : 1280 €, 7ème place : 640 €).

Les interviews des entraîneurs

Robert Bergh : Bandit Hornline (n°1) est un trotteur très intermittent dans ses performances. Après une bonne rentrée. Mon protégé va retrouver le parcours de son dernier succès à l’occasion de ce quinté du 14 février. Comme pas mal des chevaux que j’entraîne, il est plus à son affaire sur les grandes pistes.

Alexandre Abrivard (son driver) : Lors de sa dernière sortie dans une course pmu à Vincennes, Tesauro (n°2) avait le handicap de s’élancer avec un numéro en deuxième ligne et il s’est rapidement été contraint de trotter le nez au vent en épaisseur. J’ai donc préféré le laisser glisser à l’arrière-garde. Il faut effacer cette sortie en demi-teinte. Auparavant, mon partenaire avait pris deux premiers accessits à ce niveau de la compétition. Il apprécie ce parcours et, à mon avis, il a une belle carte à jouer ce jeudi. Je l’estime même capable de gagner ce tiercé s’il bénéficie d’un bon déroulement de course.

Jean-Michel Bazire : Valokaja Hindo (n°3) n’a cessé de gravir les échelons depuis l’automne. Maintenant, c’est plus dur pour lui. C’est un brave cheval. Mon pensionnaire n’a pas été revu depuis sa quatrième place acquise en début d’année dans un quinté+. Il se présentera donc avec beaucoup de fraîcheur. Sachez toutefois qu’on s’est occupé de lui lors des séances d’entraînement. A mon avis, une belle place est à sa portée. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit. Colonel (n°8), mon autre partant, a été malade. Depuis son retour en piste, il a couru correctement à deux reprises sur l’hippodrome de Vincennes mais sans parvenir à tirer son épingle du jeu. Ferré, il trouve des tâches compliquées dans ce genre de catégorie. On ne peut pas l’interdire pour une petite place mais, selon moi, il aura encore du mal à se mettre en évidence.

Matthieu Varin : Vivaldi d’Amboise (n°4) est sur la montante à l’heure actuelle. Il est désormais beaucoup plus tonique au travail et j’ai bon espoir qu’il retrouve son meilleur niveau. Il ne faut pas perdre de vue qu’il avait été arrêté pendant de nombreux mois. Je pense néanmoins qu’il lui faudra encore au moins un parcours dans les jambes avant de refaire parler de lui. Selon moi, il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce prix de Chateaurenard.

Jean-François Senet : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, Boccaccio (n°5) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Mon cheval a du mal à retrouver la bonne carburation. Jeudi, il sera bien engagé et il n’y a pas déplacement à effectuer mais il affrontera de bons chevaux. Il aura du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté du 14 février. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Yann Docquin : Viking du Pilet (n°6) a été sur la touche pendant presque un an suite à des problèmes osseux. Il a repris l’entraînement depuis cinq mois. Il est prêt à effectuer sa rentrée mais, face à des adversaires affûtés, il aura vraisemblablement du mal à participer à l’arrivée de ce tiercé. C’est certes sa dernière saison mais, sur ce qu’il montre à l’entraînement, je pense qu’il sera intéressant de parier sur ses chances dans les semaines à venir.

Franck Leblanc : En dernier lieu, sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, Tinamo Jet (n°7) est tombé sur un grand Balbir, un cheval qui venait de briller à Vincennes dans des lots bien composés cet hiver à Vincennes. Le changement de piste lui a été profitable. Il a bien récupéré de ses efforts et du déplacement. Il faut le courir à l’économie le long de la corde car c’est ainsi qu’il donne sa pleine mesure. A mon avis, il est parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Dernièrement, Cash du Rib (n°9) s’est retrouvé un peu loin des chevaux de tête et il n’a pu que finir correctement, en retrait. Il réalise un bon meeting dans les deux spécialités même s’il n’a pas réussi à gagner sa course pmu. Cet hiver, mon protégé a toujours été devancé par de meilleurs chevaux que lui. L’engagement est favorable et j’espère qu’il va s’élancer sur la bonne jambe. Si tel est le cas, il devrait terminer dans les cinq premiers de ce prix de Chateaurenard.

Sylvain Gérard Dupont : Ce Bello Romain (n°10) a répondu à mon attente pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes. Il a bien encaissé ses récents efforts. Je ne le déferre pas des quatre pieds cette fois, car cela n’a pas vraiment eu d’impact sur ses performances. Anthony Barrier étant suspendu, j’ai fait appel à Mathieu Mottier, un driver qui le connaît. On affronte quelques chevaux de qualité, dont des étrangers, mais il a sa place à l’arrivée de ce quinté du 14 février.

Loïc Bernard Martin : Lors de sa plus récente tentative au trot attelé, Cocktail Julino (n°11) avait le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart et il n’a pas connu un bon déroulement de course. Il faut impérativement lui masquer l’effort jusqu’à la sortie du tournant final. Il a bien encaissé cette sortie. Mon pensionnaire s’est entraîné en début de semaine et il était extra. Il s’adapte à toutes les distances. C’est un bel engagement pour lui. Si tout se passe bien, il a sa place parmi les trois premiers de ce tiercé. Je redoute surtout le protégé de Jean-Michel Bazire.

Franck Nivard (son driver habituel) : Cérenzo Turbo (n°12) traverse une belle période de forme et a encore gagné une course pmu à Vincennes en dernier lieu. Dans la foulée, il va bénéficier d’un engagement idéal sur un parcours de tenue qu’il apprécie. Il détient encore une première chance théorique à défendre dans ce quinté+. Je suis malheureusement sous le coup d’une mise à pied et je ne pourras donc pas le driver.

Arnaud Desmottes : Baladin Hongrois (n°13) a été victime d’un coup de sang après sa bonne tentative dans l’étape du Grand National du Trot de Mauquenchy et il a dû être arrêté un mois. Sa rentrée, il y a deux semaines, fût encourageante. Depuis, mon cheval affiche un bon degré de forme à l’entraînement et je vais le déferrer pour ce prix de Chateaurenard. Avec un seul parcours dans les jambes, je ne peux cependant pas envisager la victoire. Je le pense néanmoins capable de faire partie de la combinaison gagnante.

Franck Blandin : Copernic de Play (n°14) s’était fait mal en se roulant dans son box et j’ai dû le déclarer non partant dans la Finale du Grand National du Trot. Ensuite, il a été victime d’un abcès dans un pied. Il a effectué une rentrée correcte mais j’ai du mal à connaître son degré de forme actuel. Il va certainement courir en progrès mais je ne suis pas sûr qu’il soit apte à disputer la victoire dès jeudi. A mon avis, un accessit est à sa portée.

Dominik Locqueneux : A Mons, As Doré (n°15) a grimpé sur la roue d’un adversaire et il s’est mis au galop étant disqualifié pour allures irrégulières. C’est dommage, car il aurait terminé deuxième sans cette faute. Au niveau condition physique, mon élève est en pleine possession de ses moyens. A 9 ans et dans cette catégorie, sa marge de manoeuvre est réduite mais il est bien engagé au plafond des gains et la distance à parcourir conviendra parfaitement à ses aptitudes. Avec un parcours à sa convenance, je le crois capable de conclure sur le podium.

Henk Grift : Glen Ord Superb (n°16) n’a sans doute pas retrouvé le niveau lui ayant permis de rivaliser avec Traders, il y a deux ans, mais ses problèmes sanguins sont oubliés. Il travaille très bien depuis plusieurs semaines. On ne peut rêver d’un meilleur engagement. Avec un bon parcours, il a sa place à l’arrivée de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1031112114132
Turfomania.fr314121110279
Equidia312107119213
Geny Courses312117102914
Canalturf.com3127141110132
Zeturf.fr3121110914213
Radio Balances123101172149
Bilto312101171429
RTL312111027149
Tierce Mag.310291271114

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 14 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, son montant s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 (Prix de Falaise) – Départ prévu aux alentours de 17h15 – Trot monté – Femelles –  Allocations totales : 41000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 10 partants – Corde à gauche – Pour pouliches de 4 ans (F) n’ayant pas gagné 45000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce jeudi. Elle se déroulera sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle. C’est donc sur cette piste que se produira FOLIE BLONDE (n°3), le cheval du jour de FT. Mise dans du coton, cette pouliche bien née par Oxford du Rib et la bonne Orchidée Blonde (335000 euros de gains, mère du semi-classique Dominator Blond) a débuté tardivement en compétition. Son entraîneur ne l’a présentée en piste qu’en fin d’année dernière. Surtout vue au trot attelé en province durant l’automne, elle avait effectué des débuts victorieux à Vincennes en fin d’année. Ce succès avait d’ailleurs eu pour cadre ce parcours des 2700 mètres de la grande piste. Mise au repos par la suite, cette protégée de Jean-Baptiste Bossuet vient d’effectuer une honorable rentrée sur les 2850 mètres de la petite terminant quatrième d’une course pmu analogue. Jeudi, elle retrouvera un tracé sélectif et elle devrait afficher des progrès par rapport à sa plus récente tentative. Il semble donc logique d’en attendre un bon résultat dans cette épreuve sous la selle d’autant que plusieurs de ses rivales ont déjà pas mal donné depuis le début du meeting d’hiver et elles pourraient commencer à accuser le coup. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également