Prix de l'Orangerie - course pmu du 14 juin 2018

Pronostic quinté du 14 juin 2018 – Prix de l’Orangerie

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 14 juin aura comme support le prix de l’Orangerie, un handicap divisé (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 1400 mètres corde à droite de la nouvelle piste en gazon et son arrivée sera jugée au deuxième poteau. A l’occasion de cette épreuve disputée en semi-nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Avantagé par l’arrivée jugée au deuxième poteau, SNAAD (4) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Julien Phelippon possède une redoutable pointe de vitesse finale mais, comme tous les attentistes, il doit souvent composer avec les aléas du parcours. Lors de son avant-dernière sortie, il avait d’ailleurs joué de malchance étant littéralement emmuré vivant le long de la corde alors qu’il possédait énormément de ressources. Nul doute qu’il aurait obtenu un bon cassement sans ses malheurs. Ce jeudi, son entraîneur le munit d’oeillères australiennes et il le confie à Pierre-Charles Boudot, un jockey souvent redoutable dans les gros handicaps. Voilà qui pourrait lui permettre de renouer avec la victoire s’il bénéficie d’un parcours limpide. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Auteur d’une probante rentrée, ZAROSE (3) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie d’Henri-Alex Pantall vient, en effet, de bien tenir sa partie dans un gros handicap alors qu’il n’avait pas couru depuis plus de cinq mois. Ce jour-là, il terminait au huitième rang non loin des chevaux de tête après avoir attendu son heure à l’arrière-garde. A la faveur de quelques progrès, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Désormais mieux placé sur l’échelle des valeurs, ROYAL VATI (13) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 juin. Ce fils de Kingsalsa est, en effet, pris en valeur 37 par le handicapeur cette saison, ce qui lui a permis de se rapprocher du podium lors de ses plus récentes sorties à ce niveau. Le lot n’ayant vraiment rien d’extraordinaire, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillances des favoris.

L’outsider spéculatif

GAETANO DONIZETTI (2) n’a jamais pu se montrer dangereux lors de sa plus récente tentative à ce niveau de la compétition étant incapable d’accélérer après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde. A sa décharge, cet élève de l’habile David Smaga devait s’élancer avec un mauvais numéro dans les stalles et il évoluait sur un terrain qui ne correspondait pas à ses aptitudes. On ne le condamnera donc pas sur cette sortie en demi-tente et on le jugera plutôt sur sa performance précédente qui était intéressante face à une opposition similaire. Très à l’aise en terrain lourd, l’assouplissement des pistes devrait jouer en sa faveur ce jeudi et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de l’Orangerie. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme bon nombre de chevaux, BROOKLYN BABY (5) n’avait jamais pu s’exprimer lors de la course référence étant ligoté le long du rail avec énormément de ressources. Ce concurrent entraîné par Fabrice Vermeulen a ensuite remis les pendules à l’heure en terminant à la deuxième place d’un événement disputé sur les 1600 mètres de l’hippodrome de Maisons-Laffitte. De nouveau confié à Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre, il devrait pouvoir prendre une part active à l’arrivée. Cheval bien connu des turfistes, l’expérimenté XOTIC (10) disputera ce jeudi le 47ème gros handicap de sa longue carrière. Ce protégé de Didier Prod’homme a évidemment moins de marge au poids depuis qu’il a été pénalisé de 3 kilos par le handicapeur pour son succès obtenu sur la piste en sable fibré (PSF) de Cagnes sur mer l’hiver dernier. Il s’élancera toutefois avec un numéro de corde favorable et une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir si quelques chevaux en vue ne fournissaient pas leur valeur. Bien placée dans les stalles, MAYTIME (12) essaiera de confirmer sa dernière tentative. Présentée par Christophe Ferland, un entraîneur redoutable, elle mérite qu’on lui accorde un large crédit. Monté par Maxime Guyon, CAPCHOP (8) tentera de justifier la confiance de son entourage. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Venant de courir à réclamer, SWEET ICON (16) va monter nettement de catégorie à l’occasion de ce gros handicap et elle n’a vraiment pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde. Elle sera toutefois grandement avantagée par l’assouplissement des pistes. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/06/2018 : 4 – 3 – 13 – 2 – 5 – 10 – 12 – 8

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°7) : 43% de réussite
  • Maxime Guyon (n°8) : 42% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°5) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°4) : 38% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°3) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Julien Phelippon (n°4) : 52% de réussite
  • Christophe Ferland (n°12) : 41% de réussite
  • Vaclav Luka (n°11) : 41% de réussite
  • David Smaga (n°2) : 37% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°13) : 35% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Incampo (6) : -3,5 kilos
  • Borsakov (11) : -2,5 kilos
  • Bonusdargent (14) : -1,5 kilo
  • Sweeticon (16) : -1 kilo
  • Dylan Dancing (1) : -0,5 kilo
  • Comedia Eria (15) : -0,5 kilo
  • Snaad (4) : -0,5 kilo
  • Capchop (8) : -0,5 kilo

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er décembre 2017 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Christian Le Veel : J’ai supplémenté Dylan Dancing (1) pour qu’il soit partant dans ce quinté du 14 juin car j’ai pensé que le tracé allait convenir à ses aptitudes. Lors de sa dernière sortie, mon cheval n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il faut effacer cet échec car il s’est élancé trop lentement et s’est rapidement retrouvé mal embarqué à l’arrière-garde. Il n’a ensuite jamais trouvé le passage dans la dernière ligne droite. A mon avis, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

David Smaga : Dernièrement, Gaetano Donizetti (2) avait tiré un mauvais numéro dans les stalles qui s’est avéré rédhibitoire. Cette sortie en demi-teinte ne compte pas. Auparavant, il avait effectué une excellente rentrée dans un gros handicap alors qu’il devait porter le top-weight, soit 63 kilos. Jeudi, mon pensionnaire aura son terrain de prédilection et il a tiré un meilleur numéro de corde. Dès lors, j’estime qu’il a une belle chance à défendre dans ce tiercé.

Henri-Alex Pantall : Lors d’un récent quinté+, Zarose (3) a fourni un bel effort final alors qu’il effectuait son retour à la compétition. L’assouplissement des pistes ne va pas le déranger et il a vu sa position sur l’échelle des valeurs revue à la baisse par le handicapeur. Il va toutefois devoir s’élancer à l’extérieur et cela complique sérieusement sa tâche. Incampo (6), son compagnon d’écurie, a tiré un meilleur numéro de corde que lui. Il reste sur une bonne performance dans une course pmu. Sachez qu’il affiche une parfaite condition physique à l’entraînement depuis cette sortie et il ne sera pas dérangé par le terrain souple.

Julien Phelippon : En dernier lieu, Snaad (4) s’est retrouvé loin des chevaux de tête et il s’est déferré. Il a certes un peu tiré en début de course mais a été un peu décevant n’ayant pas très bien accéléré. Peut-être un jour sans ?… Il retrouve un parcours qu’il adore à l’occasion de ce prix de l’Orangerie. Il faut absolument que le terrain ne soit pas trop souple pour qu’il donne sa pleine mesure.

Jérémy Para : Broklyn Baby (5) vient de très bien tenir sa partie à ce niveau s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap disputé sur un tracé rectiligne. Précédemment, sur les 1400 mètres de l’hippodrome de ParisLongchamp, mon élève avait mieux couru que ne l’indique son classement au passage du poteau. Avant le coup, il semble tout à fait capable de participer à l’arrivée de ce quinté du 14 juin. Cependant, une réserve de poids pèse à son propos. Il n’a, en effet, pas encore prouvé son aptitude au terrain lourd.

Stéphane Wattel : En dernier lieu, Scala Regia (7) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Cela m’ennuie un peu de la courir rapprochée mais ma jument n’a pas d’autres engagements à son programme. Elle a déjà prouvé qu’elle savait être efficace sur 1.400 mètres mais je ne connais pas ses capacités sur une piste très souple. Royal Vati (13), son compagnon de box, est régulier dans ses résultats mais il lui manque un petit quelque chose, n’ayant pas de marge de manœuvre au poids. Il lui faudra bénéficier de circonstances de course favorables pour tirer son épingle du jeu dans ce tiercé. Le bon terrain lui est impératif.

Nicolas Caullery : Capchop (8) arrive désormais dans une zone de poids qui doit lui laisser sa chance sans pour autant disposer de marge. Lors de son avant-dernière sortie, il n’avait pas démérité sur le même tracé que celui proposé jeudi s’emparant de la septième place d’un gros handicap analogue. Mon protégé a ensuite échoué dans une course pmu mais il évoluait sur une distance trop longue pour ses aptitudes. A l’issue d’un bon parcours, il devrait logiquement faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+.

Andreas Suborics : La dernière fois, Wow (9) a été longtemps bloqué au sen du peloton puis il a ensuite très bien terminé son parcours. Mon élève est pris à sa juste valeur par le handicapeur mais son mauvais numéro dans les stalles complique sa tâche. Je l’ai déclaré partant dans ce prix de l’Orangerie car il n’y pas d’autres courses sur le mile dans l’immédiat. Sachez que je le préfère sur 1600 mètres mais il devrait néanmoins bien gérer cette distance réduite.

Didier Prod’homme : Dernièrement, Xotic (10) n’avait pas été gâté par le tirage au sort numéro dans les stalles. Le coup d’avant, sur ce même champ de courses, il avait joué de malchance mais s’était, tout de même, bien comporté. Mon pensionnaire est sur la brèche depuis un moment mais semble toujours en pleine possession de ses moyens. J’espère que la piste s’asséchera un peu. Si c’est le cas, il pourrait obtenir un bon résultat dans ce quinté du 14 juin.

Vaclav Luka : En dernier lieu, Borsakov (11) a bien couru concluant à la sixième place d’une course pmu. Jeudi, il a tiré un bon numéro de corde et il évoluera en plein sur sa distance de prédilection,. De plus, il a été baissé au poids par le handicapeur. J’espère qu’il pourra signer une bonne performance dans ce tiercé. Les gros handicaps sont toujours compliqués à gagner mais tous les feux sont au vert.

Christophe Ferland : Lors de sa dernière tentative, Maytime (12) a subi son numéro de corde défavorable et elle a rapidement été contrainte de galoper le nez au vent. Mais sur ce tracé, je ne suis pas certain que cela soit un avantage d’être caché. Avant le coup, je pense qu’elle évoluera sur un parcours à son entière convenance. Avec 2 ou 3 kilos de moins à porter, elle aurait lutter pour la victoire dans ce quinté+.

François-Xavier Belvisi : Bonusdargent (14) n’avait pas démérité sur ce parcours lors de son avant-dernière sortie mais cette bonne prestation était en trompe l’œil car beaucoup de ses rivaux avaient joué de malchance ce jour-là. Dernièrement, il a déçu ses nombreux preneurs. Sa marge au poids est infime d’autant qu’il est confirmé en bon terrain.

Patrick Monfort : Après un break d’un mois et demi, Comedia Eria (15) a fait une bonne rentrée au Lion-d’Angers. Elle est restée en superbe condition physique au boulot étant montée sur cette prestation. C’est une vraie jument de 1400 mètres, à l’aise en terrain souple. On aborde ce prix de l’Orangerie avec des ambitions justifées. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Andrea Marcialis : Sweeticon (16) excelle dans les épreuves à réclamer. Lors de ses deux sorties sur l’hippodrome de ParisLongchamp, mon élève avait franchi une fois le poteau d’arrivée en tête et elle  s’était ensuite octroyée un premier accessit. Très régulière dans ses performances, elle affrontera de bons chevaux mais elle est meilleure en terrain lourd, ce qu’elle devrait trouver ici. En pleine possession de ses moyens et nantie du bottom-weight, elle pourrait tirer son épingle du jeu.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr54102971215
Equidia
Geny27510123415
Canalturf.com59231215610
Zeturf.fr911151612342
Radio Balances4325915128
Bilto23751291615
RTL574101413122
Tierce Mag.52129166315

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 14 juin 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Jonathan Macé.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE LA CAPELLE – Réunion premium n°3 – Course pmu n°1 – Prix d’Enghien – Départ prévu aux alentours de 12h20 – Trot monté – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en pouzzolane – 11 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 et 5 ans n’ayant pas gagné 42000 € au cours de leur carrière : Fils de Jémilie Royale, ESPOIR VENESI (6) possède les origines pour réussir dans la discipline du trot monté. L’an dernier, ce propre frère du bon Titan Venesi n’avait d’ailleurs pas manqué ses débuts sous la selle s’octroyant le premier accessit d’une course pmu disputée sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. De retour dans cette spécialité lors de sa plus récente sortie en région parisienne, il confirmait sa réelle aptitude à porter l’homme en terminant au troisième rang d’une épreuve qui se déroulait sur les 2850 mètres la petite piste de Vincennes. Ce jour-là, il trottait 1’16’1 sur une piste détrempée, un chrono valable pour cette catégorie. Jeudi, cet élève de Guillaume Gillot semble trouver une tâche à sa portée et il devrait logiquement participer activement à l’arrivée de cette compétition. On suivra donc sa performance avec une grande attention.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également