Pronostic quinté gratuit

Pronostic Quinté du 14 mai 2016 – Prix Jean Gabin

Analyse de Fréquence Turf pour ce Quinté+ du samedi 14/05/2016

pronostic pour le quinté+ du 14 mai 2016

C’est le prix Jean Gabin qui servira de support au Tiercé Quarté Quinté en ce 14 mai sur l’hippodrome de Vincennes. Il s’agit d’une course au trot attelé qui se déroulera sur le parcours des 2850 mètres de la grande piste. On y retrouvera un lot de vieux chevaux bien connus à ce niveau de la compétition.

Le favori de Fréquence Turf

VISCONTI (4) est un cheval tout neuf qui est encore en net retard de gains. Avec seulement 33 courses au compteur, il n’a encore que peu couru pour un cheval de cet âge. Il faut dire aussi qu’il a connu un début de carrière chaotique ayant connu de nombreux ennuis de santé. On notera que sa seule tentative sur ce parcours des 2850 mètres de la grande piste de Vincennes a eu lieu en janvier de cette année et elle s’est soldée par une disqualification. Toutefois, il était en tête au moment de sa faute et semblait aller librement lorsqu’il a été gêné par un adversaire. Depuis, il n’a cessé de se mettre en évidence dans des courses pmu d’un bon niveau rattrapant le temps perdu à grand pas. Gageons que si son entraîneur se déplace en région parisienne à l’occasion de cette course, c’est qu’il a sûrement quelques ambitions. Pour toutes ses raisons, il sera le favori de Fréquence Turf en ce samedi.

La base du quinté+

UNBRIDLED CHARM (12) est incontestablement le trotteur le plus rapide au départ de cette course. Après de multiples ennuis de santé, ce fils de la toute bonne Intense action rattrape actuellement le temps perdu enchaînant les bonnes performances à ce niveau. Certes, il n’est pas forcément toujours très sûr dans ses allures mais c’est un cheval qui a pas mal de marge face à une telle opposition. Et puis sur ce parcours sélectif, il aura largement le temps de s’équilibrer avant de revenir sur les concurrents du premier échelon.

L’outsider

Après un début de carrière mi-figue mi-raisin chez Yves Dreux, TABASCO DEVOL (9) ne cesse de se mettre en évidence dans des courses pmu  d’un bon niveau depuis qu’il a rejoint les boxes de Charles-Antoine Mary. Dernièrement, on l’a vu dominer un lot valable à Laval dominant les utiles Athos des volos et Valjean du rib tout en trottant 1’14 sur 2875 mètres. Un chrono qui lui confère une chance théorique de premier ordre ici. Il semblerait que le fait de le déferrer des 4 pieds l’ait vraiment transformé. D’ailleurs, son mentor le présente à nouveau sans ses chaussures à l’occasion de ce prix Jean Gabin. Rien ne s’oppose donc à le voir poursuivre sur sa lancée.

Le tocard du quinté

TORBATO DE LUSSYL (3) vient de courir honorablement à l’occasion du prix du Pays Niçois sans cependant parvenir à faire l’arrivée. A sa décharge, on remarquera qu’il n’a pas connu le meilleur des parcours ce jour-là devant constamment reculer en queue de peloton. Cette fois-ci, son entraîneur a décidé de le déferrer des 4 pieds, une configuration qui l’améliore quelque peu. De plus, on peut remarquer qu’il s’est souvent bien comporté sur ce parcours par le passé, obtenant de belles places dans des lots analogues. Il pourrait donc participer au sprint final et s’emparer d’une place à belle cote à l’issue d’un bon parcours. On le verra donc comme le bon tocard capable de pimenter les rapports de ce quinté du 14 mai.

Les 4 chevaux incontournables

TONNERRE MARJEA (11) s’est bien comporté cet hiver à Vincennes prenant quelques places d’honneur dans des quintés similaires. Il sera déferré des 4 pieds en ce samedi et il pourrait en faire de même à la faveur d’un bon parcours.  UTINKA SELLOISE (18) vient de décevoir  Cholet mais cette course ne constituait pas un objectif et c’était surtout l’occasion de la préparer pour ce superbe engagement au plafond des gains. On la jugera plutôt sur sa victoire dans la 3ème étape du Grand National du Trot à Lyon. Certes, ce n’est pas une jument de toujours très fiable et Jean-Michel Bazire ne sera pas à son sulky mais il aurait été hasardeux de ne pas la glisser dans un pronostic. ULF DU NOYER (15) a connu pas mal de soucis de santé durant sa carrière et il a souvent changé d’entraîneur ces derniers temps. Il sera confié à Franck Nivard pour ce quinté et se présentera, à nouveau, déferré des 4 pieds. A priori, on peut s’en méfier un peu pour une quatrième ou cinquième place. Enfin, on citera UN POCO LOCO (16), un cheval de l’écurie de Vincent Collard qui doit absolument courir caché afin de préserver sa pointe de vitesse finale pour la dernière ligne droite. S’il peut se faire ramener sans faire d’efforts, ce fils de Kenya du Pont n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce tiercé quarté quinté+ peut-être plus ouvert qu’il n’y paraît.

Le pronostic quinté

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 14/05/2016 : 4 – 12 – 9 – 3 – 11 – 18 – 15 – 16

Les autres points de vue sur ce prix Jean Gabin

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Théophile Loncke : Ula de Navary (1) s’est mise au galop de bonne heure dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de La Capelle. Samedi, je pensais qu’elle serait éliminée. Face aux mâles, sa tâche ne sera pas facile du tout mais c’est une jument qui n’est pas dénuée de moyens. Cette sortie ne lui fera pas de mal pour des engagements futurs.

Christophe Martens : Véritable Crack (2) ne cesse de nous apporter des satisfactions. Toujours plus ou moins souffreteux, on évite de le courir souvent. Ce Prix Jean Gabin est un objectif. Bien sûr, l’opposition ne sera pas à prendre à la légère. Cependant, il sera bien placé au premier poteau.

Benoît Blachet : Torbato de Lussyl (3) n’était pas à l’aise dernièrement. J’ajoute qu’il n’a pas eu un bon parcours. A l’entrainement le matin, il donne entière satisfaction. Je ne vous cache pas avoir repéré ce quinté du 14 mai depuis longtemps. Il sera pieds nus. Jugé sur sa vraie valeur, une place est envisageable.

Benjamin Goetz : Visconti (4) a bien terminé et m’a plu récemment sur la piste du Bouscat. Mon cheval est en forme et va disposer d’un engagement favorable à l’occasion de ce prix Jean Gabin. Cet hiver, il avait été très malheureux sur ce tracé. Sans cela, il n’aurait pas été loin de la vérité. Normalement, j’envisage d’aller de l’avant. Je suis relativement confiant.

Emmanuel Bouyer : Ugo d’Urzy (5) a dépassé nos espérances en s’imposant à Lyon. Il a très bien pris sa course. On se laisse tenter par un retour sur la grande piste de Vincennes. Il n’y a pas les 6 ans, ni les européens, ce qui nous donne notre chance pour une petite place. J’attends une bonne course en ce samedi.

Jean-Michel Bazire : Vallée d’Any (6) a bien gagné avec Eric Raffin à Maure-de-Bretagne, juste avant qu’elle vienne à la maison, après la cessation d’activité de Bruno Cormier. C’est une jument qui m’appartenait. Elle a bien travaillé. Bien engagé, elle est en mesure de prendre une place à l’issue d’un bon parcours.

Mlle Marion Agnès Goetz : Toscan de Carel (7) est essentiellement gaucher et ses deux prestations de début d’année sont à effacer. Il est très à son affaire sur l’herbe mais j’aimerai savoir ce qu’il peut réaliser sur le sable. L’opposition est de taille mais il ne faut pas l’écarter pour autant.

Junior Guelpa : Sprint Final (8) monte en puissance actuellement. Samedi, pour cet engagement favorable, il sera pieds nus. Je pense qu’il est en mesure de fournir sa meilleure valeur. Il tient la distance. Je ne dis pas qu’il va jouer un premier rôle mais je serais déçu de ne pas le voir à l’arrivée de ce quinté+ du 14/05/2016.

Charles-Antoine Mary : Tabasco Devol (9) m’apporte de vives satisfactions depuis son arrivée à la maison. Il vient d’enchaîner deux victoires, dont la dernière, avec facilité. Il a bien encaissé. Je ne peux laisser passer ce bel engagement. On monte de catégorie mais il a un moral d’enfer.

Emmanuel Ruault : Un de Mai (10) a bénéficié d’un break. Il vient d’effectuer une bonne rentrée dans une course pmu à Cholet face à des chevaux plus jeunes que lui. Il a bien plu à son partenaire ce jour-là. Depuis, je le trouve sur la montante physiquement. Il y a quelques rivaux de choix et il tentera d’accrocher une place en fin de combinaison.

Joël Bescher : Tonnerre Marjéa (11) ne doit pas être jugé sur ses dernières sorties. Le 01 avril, je l’ai démarré et n’a pas fini. La fois suivante, il a été desservi par le manque de train. Il faut le juger sur sa prestation du mois de février dans un tiercé quarté quinté. Il sera mis dans la même configuration.

Jean-Michel Baudouin : Vodka du Wallon (13) a rempli son contrat cet hiver. En dernier lieu sur la petite piste, elle n’a pas eu un parcours favorable. Elle a décompressé quelque peu depuis cette course. Comme elle a besoin de courir, elle restera ferrée et je la driverai moi-même. Je vous conseille de la revoir dans des conditions plus favorables.

Bruno Bourgoin : Vénus de Bailly (14) s’est retrouvée le nez au vent trop tôt à Enghien. Pour finir, son driver a jugé bon de ne pas insister. Elle a bien travaillé depuis cette tentative. Samedi, elle fait partie des plus riches du lot ce qui est toujours un avantage. J’espère qu’il y aura du rythme en tête.

Aymeric Thomas : Ulf du Noyer (15) n’est pas très démonstratif  le matin mais comme il fait la monte, il n’a pas besoin de beaucoup de travail. À Rambouillet, il a pris une bonne place. Depuis, il est resté en bel état. L’engagement est bon dans ce prix Jean Gabin. À l’issue d’un parcours limpide, je pense qu’il peut faire l’arrivée.

Vincent Collard : Un Poco Loco (16) a du chasser derrière les fuyards lors de sa dernière sortie mais il a cependant su garder la quatrième place. Cette sortie lui a pleinement profité. Il trouve un engagement favorable sans la concurrence étrangère. Avec un bon parcours, il est capable de faire l’arrivée.

Yvan Teerlinck : Team Job (17) a effectué une belle ligne droite sur l’hippodrome de Kuurne. Il revient gentiment à son bon niveau après s’être accidenté. Comme il est bien placé au plafond des gains, on retente le coup à Vincennes à l’occasion de ce quinté du 14 mai. On espère qu’il parviendra à se glisser dans la combinaison gagnante.

Jean-Michel Baudouin : Utinka Selloise (18) n’a pas raté son objectif dans l’étape du GNT. A Cholet, elle était ferrée. Elle est prête. Je ne vais pas vous cacher que c’est la course visée. Jean-Michel Bazire ne pourra la mener étant retenu sur sa jument. A l’issue d’un bon parcours, elle peut gagner.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France 121842891410
Le Parisien18122986415
Paris Courses1221894685
Week-End 18129155362
Bilto 18129215486
RTL 129182651415
Tiercé Magazine 12215186498

La liste des partants

Retrouvez les chevaux au départ de ce tiercé quarté quinté+ sur cette page : Les partants du quinté+.

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 14 mai 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course pmu n° 3 – Prix de Viry-Châtillon – Départ prévu vers 14h35 : ATTILA DU GABEREAU (11) est un bon cheval qui est à la recherche de sa meilleure forme actuellement. Il vient d’afficher quelques progrès récemment à Bordeaux dans une course au trot attelé se classant bon cinquième. A la lecture de son papier, on peut constater qu’il a déjà couru sous la selle mais sans parvenir à se mettre en évidence étant souvent disqualifié après enquête alors qu’il avait terminé à l’arrivée. Il sera très bien engagé au plafond des gains en ce samedi et il évoluera sur une distance parfaitement dans ses cordes. Il possède, en effet, une belle vitesse de base comme le prouve sa victoire dans le prix de l’Argonne, un quinté qui s’était déroulé sur l’hippodrome d’Enghien en avril 2015. On notera que son entraîneur tente le tout pour le tout en le déferrant des 4 pieds. S’il reste dans les allures d’un bout à l’autre, il n’est pas incapable de s’imposer vu l’opposition largement dans ses cordes. On le verra donc comme un bon coup de poker à tenter donc !

A lire également