Handicap d'Angers - course pmu du 14 novembre 2018
/ / Pronostic quinté du 14 novembre 2018 – Handicap d’Angers

Pronostic quinté du 14 novembre 2018 – Handicap d’Angers

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 14 novembre aura comme support le Handicap d’Angers, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Angers. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations se déroulera en terrain collant (indice pénétrométrique : 4,5). Elle a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1600 mètres corde à droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très confirmée à ce niveau de la compétition, WYCK HALL (n°8) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette pensionnaire de l’écurie de Stéphane Wattel n’a que peu couru cette année et elle bénéficie donc d’une certaine fraîcheur, un paramètre important en fin de saison. Lors de sa dernière sortie, elle a vraiment laissé une très belle impression en refaisant beaucoup de terrain dans la phase finale. Au passage du poteau, elle s’octroyait ainsi une plaisante quatrième place et elle aurait même pu faire mieux si la course s’était prolongée. Mercredi, cette fille de Motivator et Someries n’évoluera pas forcément sur un tracé qui va jouer en sa faveur car c’est une attentiste mais, si elle ne se retrouve pas trop loin des chevaux de tête à l’entrée de l’ultime ligne droite, ses adversaires son du souci à se faire. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

COPPER BAKED (n°12) vient de prouver sa bonne forme actuelle et, avant le coup, il semble constituer une base solide dans ce quinté+. En dernier lieu, ce représentant de l’entraînement de Ludovic Rovisse s’est, en effet, octroyé l’accessit d’honneur d’un gros handicap qui se courait sur l’hippodrome de saint-Cloud. Ce jour-là, il a longtemps fait illusion pour la victoire après avoir longtemps galopé parmi les chevaux de tête. Mercredi, ce rejeton de Never on Sunday et Shakila s’élancera avec un bon numéro dans les stalles et il devait encore se retrouver rapidement en bon rang, une tactique souvent payante sur ce tracé coulant. Nullement dérangé par l’assouplissement des pistes, il aura pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, ALBEROBELLO (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 novembre. Au printemps dernier, ce cheval entraîné par Mauricio Delcher-Sanchez avait bien couru dans des gros handicaps analogues s’octroyant des places d’honneur sans parvenir à intégrer la combinaison gagnante. Mis au repos par la suite, ce fils de Fuissé et Ashkiyra vient tout juste d’effectuer sa rentrée dans une course pmu (réclamer) qui se déroulait sur la piste en sable fibré de l’hippodrome de Deauville et il devrait afficher de logiques progrès. Très à l’aise en terrain lourd et nanti d’un bon numéro de corde, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

SINBAD (n°3) n’a plus aucune marge au poids depuis que le handicapeur l’a pénalisé de 3 kilos pour un succès à ce niveau. On notera toutefois qu’il se défend encore bien comme le montrent ses deux dernières performances dans cette catégorie. Ce protégé de Waldemar Hickst reste, en effet, sur deux quatrième places acquises dans des gros handicaps qui se couraient respectivement à Longchamp et Saint-Cloud. A priori, il aura du mal à prendre sa revanche sur le pensionnaire de Ludovic Rovisse mais, aidé par son bon numéro de corde, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Handicap d’Angers. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

LARNO (n°9) adore animer les courses auxquelles il participe, une tactique souvent efficace sur ce genre de tracés coulants où il est rès difficile de revenir de l’arrière du peloton. Attention à lui si son jockey, Tony Piccone, parvient à prendre la direction des opérations car il pourrait aller très loin et conserver un accesist. En trois sorties à ce niveau de la compétition, SENEPARK (n°16) compte une quatrième place et elle avait été acquise en terrain Lourd sur la piste corde à gauche de l’hippodrome de Nantes. Le net assouplissement du terrain devrait donc jouer en sa faveur et cela pourrait lui permettre de tirer son épingle du jeu. L’an passé, DYLAN DANCING (n°7) avait pris la troisième place de cette même épreuve prouvant par là même son aptitude au parcours. Correctement placé dans les stalles, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs si sa partenaire, Delphine Santiago, parvient rapidement à le faire galoper parmi les chevaux de tête. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance. Voilà un mois, HOUT BAY (n°1) avait remporté un gros handicap disputé sur l’hippodrome de Lyon-Parilly dominant, par la même occasion, le pensionnaire de Mathieu Boutin assez sûrement. Pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour cette victoire, il n’a pas démérité par la suite franchissant le poteau d’arrivée en cinquième position toujours au même niveau. Contraint une nouvelle fois de porter le top-weight, il aura certainement du mal à s’imposer ce mercredi mais il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il complète la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car, comme bien souvent dans ce type d’épreuves, ils sont nombreux à pouvoir espérer un bon classement.

La dernière minute

Où en est GAETANO DONIZETTI (n°14) ?… Ce pensionnaire de l’écurie de David Smaga possède une première chance théorique à défendre en pareille société mais il tarde à retrouver la bonne carburation. Mercredi, ce rejeton de Makfi et Galipette sera grandement avantagé par l’assouplissement des pistes mais il va devoir s’élancer avec un très mauvais numéro de corde sur une piste où il est difficile de revenir de l’arrière-garde. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/11/2018 : 8 – 12 – 15 – 3 – 9 – 16 – 7 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°8) : 47% de réussite
  • Grégory Benoist (n°14) : 41% de réussite
  • Alexandre Roussel (n°4) : 41% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°13) : 40% de réussite
  • Maxime Guyon (n°12) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Thierry Lemer (n°5) : 50% de réussite
  • Philippe Sogorb (n°2) : 50% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°15) : 45% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°8) : 45% de réussite
  • Waldemar Hickst (n°3) : 42% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Pastichop (n°10) : -3,5 kilos
  • Atlantik Cup (n°13) : -3,5 kilos
  • Laris (n°5) : -2 kilos
  • Gaetano Donizetti (n°14) : -1,5 kilo
  • Saint Pois (n°6) : -1 kilo
  • Dylan Dancing (n°7) : -1 kilo
  • Alberobello (n°15) : -1 kilo
  • Cry Baby (n°11) : -0,5 kilo
  • Senepark (n°16) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Neguev (n°4) courra ce mercredi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er mai de cette année inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : collant (indice pénétrométrique : 4,5). Position de la lice dans la ligne d’arrivée : 0 mètre. Corde à droite. Distance à parcourir : 1600 mètres. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Mario Hofer : Hout Bay (n°1) affiche une bonne condition physique lors des séances d’entraînement. Cette année, il montre des progrès à chacune de ses sorties. Sachez qu’il aime le terrain souple. Mon cheval portera certes le top-weight (60,5 kilos) mais je pense qu’il pourrait terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 14 novembre. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Philippe Sogorb : Skalleto (n°2) vient de jouer de malchance à plusieurs reprises. Je conseille aux parieurs de le reprendre car il me paraît toujours en bel état de forme et le tracé de l’hippodrome d’Angers devrait convenir à ses réelles aptitudes. Avant le coup, j’espère que mon pensionnaire va participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Je l’estime même capable de montrer sur le podium. Seul un terrain trop lourd pourrait éventuellement le contrarier.

Waldemar Hickst : Sinbad (n°3) aime le terrain souple et ses dernières séances d’entraînement ont de nouveau été concluantes. Avec un bon numéro de corde, je pense qu’il devrait terminer dans les cinq premiers chevaux à l’arrivée de ce quinté+.

Norbert Leenders : Neguev (n°4) tire trop en course. Lors d’une récente course pmu, on lui avait donc mis des bouchons dans les oreilles mais cela l’a trop calmé. Il n’a jamais accéléré dans la dernière ligne droite. Mercredi, on va procéder d’une manière différente. Apparemment, il aime bien le terrain lourd mais, dans l’ensemble, il nous déçoit quelque peu depuis son arrivée à l’écurie. Dernièrement, Senepark (n°16), son compagnon d’écurie, n’a jamais trouvé l’ouverture dans la phase finale. C’était une course très rythmée. Il ne faut pas le condamner sur cet échec qui ne reflète pas sa valeur. Mon élève est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et il va avoir le terrain lourd qu’il apprécie. Il devrait bien courir et signer une bonne performance dans ce Handicap d’Angers. A mon avis, il est tout à fait capable de lutter pour les premières places. Tous les feux sont au vert.

Thierry Lemer : Lors de sa plus récente sortie, Laris (n°5) n’a pas trouvé le terrain très souple voir lourd qu’il affectionne. Dans ce quinté du 14 novembre, mon cheval aura plusieurs atouts dans son jeu. Il a notamment été baissé sur l’échelle des poids par le handicapeur et aura l’avantage d’avoir déjà gagné sur le mile. Avec un bon déroulement de course, il a les moyens de se rappeler au bon souvenir des turfistes.

Jean-Philippe Sauvage : Lors du dernier gros handicap qu’il a disputé, Saint Pois (n°6) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il manquait de condition physique. Cette course lui a fait le plus grand bien bien et je le sens désormais capable de pointer le bout de son nez. Mercredi, le terrain et la distance à parcourir seront à son entière convenance. J’en attends donc un bon résultat dans ce tiercé.

Delphine Santiago : L’an dernier, Dylan Dancing (n°7) avait obtenu la troisième place de ce quinté+ avec une valeur handicap plus élevée. Il va donc retrouver un tracé qu’il affectionne et va avoir le terrain profond qu’il aime tant. Ses dernières sorties ne reflètent pas sa véritable valeur d’autant qu’il avait été touché par un virus. Tout est rentré dans l’ordre. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Stéphane Wattel : Wyck Hall (n°8) a fait un truc dernièrement, finissant très fort son parcours. Sur le tracé assez singulier de l’hippodrome d’Angers, ma jument ne pourra pas refaire autant de longueurs dans la phase finale. Elle apprécie les pistes assouplies. J’aurais enfin préféré tirer un plus petit numéro de corde que le 10. Elle pourrait tirer son épingle du jeu dans ce Handicap d’Angers mais, pour cela, elle devra bénéficier d’un bon déroulement de course.

Mathieu Boutin : Dans ce quinté du 14 novembre, Larno (n°9) va découvrir un contexte assez favorable. En effet, cet adepte des pistes assouplies et des tracés assez coulants devrait se plaire sur ce champ de courses. A condition toutefois de bien s’élancer et d’ainsi pouvoir rapidement occuper une bonne place parmi les chevaux de tête. Le matin à l’entraînement, il a l’air d’avoir conservé pas mal de fraîcheur.

Charles Gourdain : Pastichop (n°10) ne cesse de nous faire plaisir alignant les bons résultats dans des courses pmu. Il est resté en très belle condition physique au travail. Je le crois capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé car au regard de ses dernières tentatives, il devrait être compétitif à ce poids. A l’aise sur le mile et sur pistes assouplies, on se déplace avec de légitimes prétentions.

Yann Barberot : Cry Baby (n°11) est une jument bien connue des turfistes ayant déjà couru de nombreux gros handicaps. Avant le coup, sa marge au poids est assez mince d’autant qu’elle a hérité d’un mauvais numéro de corde. Vous la connaissez. Elle doit absolument être cachée dans un parcours pour donner sa pleine mesure. Dans ce quinté+, elle visera un accessit à l’issue d’un bon déroulement de course.

Ludovic Rovisse : Copper Baked (n°12) nous a fait plaisir pour sa première sortie pour mon entraînement. Cet engagement est une suite logique de son programme. Elle donne toujours satisfaction le matin à l’exercice depuis sa dernière victoire. Elle est, en effet, restée en très bel état et a conservé un très beau poil. J’espère une confirmation à l’occasion de ce Handicap d’Angers.

David Smaga : Gaetano Donizetti (n°14) est un adepte des terrains lourds. Dès lors, il devrait être grandement avantagé par l’arrivée des pluies ce mercredi.

Mauricio Delcher-Sanchez : Alberobello (n°15) vient d’effectuer une rentrée satisfaisante dans une course pmu qui se déroulait sur une distance trop courte pour ses aptitudes. Il a progressé depuis cette sortie publique et le terrain très souple ne le dérangera pas. Je m’attends à une bonne prestation de sa part tout en sachant qu’il pourrait manquer encore d’un parcours.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette12389101514
Turfomania.fr
Equidia15910831214
Geny Courses810123151349
Canalturf.com91283151516
Zeturf.fr531081221416
Tierce Mag.8122315915
Bilto8511223910
RTL2315791012
Radio Balances9851231157

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 14 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Angers. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE MAURE DE BRETAGNE – Réunion premium n°4 – Course pmu n°9 (Prix Allez les Rouge et Noir) – Départ prévu aux alentours de 16h10 – Trot attelé – Allocations totales : 30000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7, 8 et 9 ans n’ayant pas gagné 180000 € – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 95000 € ou plus. Sont seules admises à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel) : BABETTE DE BANNES (n°14) reste certes sur quelques tentatives en demi-teinte mais elle a quelques excuses à faire valoir. Elle vaut donc mieux que ne l’indiquent ses derniers classements. D’ailleurs, il est vrai que, si on la juge sur ses meilleurs titres, cette pensionnaire de l’écurie d’Hervé Sionneau possède une première chance théorique à défendre en pareille société. Par le passé, on l’a notamment déjà vu faire jeu égal avec des chevaux de la trempe de Clédère de l’Airou, Balou de Mai, Comtesse du Clos, Choupette Jallerie, Citizen Kane ou Coach Franbleu, récent lauréat d’un événement disputé sur l’hippodrome de Vincennes. Jeudi, elle aura certes le handicap de rendre 25 mètres mais elle va affronter un lot largement dans ses cordes. De plus, elle sera déferrée des antérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Voilà qui pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des parieurs. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également