Prix Ophélia - course pmu du 14 septembre 2018

Pronostic quinté du 14 septembre 2018 – Prix Ophélia

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 14 septembre aura comme support le prix Ophélia, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 50000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6 à 9 ans inclus répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 119000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir choisi les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleures titres, BALZAC (9) semble largement capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Vincent Raimbault n’est certes pas toujours très sûr dans ses allures étant souvent disqualifié mais il possède un beau brin de qualité comme le montrent ces quelques bons résultats obtenus cette saison. Durant le printemps, il avait notamment remporté une épreuve au trot attelé sur l’hippodrome de Cherbourg. Ce jour-là, il devançait Colt des Essarts, Bloody des Rioults et Casimir de Survie. Autant de bons chevaux que les parieurs auraient installé parmi les favoris de cet événement s’ils y avaient participé. Vendredi, ce fils de First de Retz n’aurait qu’à répéter pareille performance pour espérer jouer un bon rôle à l’arrivée de cette compétition. Il sera le favori de ce pronostic même s’il fait plus figure de coup de poker que de coup sûr à l’arrivée.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, CASIMIR DE SURVIE (12) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Depuis plusieurs mois, cet élève d’Erno Szirmay fait vraiment preuve d’une grande régularité dans ses résultats ne cessant de repousser ses limites. Vendredi, il certes aura le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ et restera ferré. Dès lors, il lui faudra compter sur un parcours favorable pour espérer un bon classement. On notera toutefois qu’il a déjà obtenu de bons classements dans cette configuration. Dès lors, vu sa forme du moment, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé en tête, CARAT GEDE (1) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 septembre. Ce rejeton de Jag de Bellouet avait connu une mauvaise passe au cours du printemps dernier et son entraîneur, Alexandre Pillon, lui avait accordé un peu de repos afin qu’il recharge ses batteries. Dernièrement, il faisait donc son retour à la compétition et, ce jour-là, il s’est bien comporté passant le poteau d’arrivée en cinquième position alors qu’il avait gardé ses fers. Déferré des 4 pieds cette fois-ci, il devrait afficher des progrès et il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris

L’outsider spéculatif

BENOIT ROYAL (16) n’a que rarement brillé sur l’hippodrome de Vincennes mais ce n’est pas faute d’y avoir souvent tenté sa chance. On lui trouve, en effet, seulement 1 victoire en 16 tentatives sur ce champ de courses. A sa décharge, ce pensionnaire de l’écurie de Bruno Marie a souvent évolué sur la grande piste alors qu’il a du mal à franchir la montée. Vendredi, il aura certes le handicap de rendre la distance mais il va bénéficier d’un superbe engagement au plafond des gains et sera de nouveau déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Meilleur que jamais à l’heure actuelle, ce rejeton de Rapide du Bois pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Ophélia s’il reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CYRIEL D’ATOM (15) possède les meilleurs titres parmi tous les partants de cet événement. On lui trouve, en effet, des lignes avec des trotteurs de la trempe de Cash Maker, Captain Sparrow, Carlo de Carsi, Cérenzo Turbo, Cicero Noa, Dream de Nilrem. Autant de bons chevaux qui n’évoluent plus dans cette catégorie depuis bien longtemps. Vendredi, ce fils d’Otello Pierji restera ferré et il effectuera son retour en piste après des ennuis de santé. Avant le coup, il n’apparaît donc pas évident de se faire une idée de son degré de forme actuel. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu son palmarès. BRASIL DE BAILLY (11) n’a plus de marge avec ses gains élevés et il doit, la plupart du temps, se contenter de places d’honneur. Ce protégé de Bruno Bourgoin vient néanmoins d’afficher un net regain de forme en s’octroyant la sixième place d’un événement à Vincennes. Confié aux bons soins de l’habile David Thomain, ce fils de Baccarat du Pont pourrait compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon déroulement de course. BENURO D’AUVILLIER (7) n’est pas un crack mais il sera bien engagé au premier poteau de départ, ce qui constitue un gros avantage sur ce tracé coulant. Ce fils de Laetenter Diem est certes plus connu en province mais il a déjà obtenu quelques résultats intéressants en région parisienne. Cette saison, il n’a encore que peu couru mais compte, tout de même, quelques accessits dans des lots valables faisant jeu égal avec Comtesse du Clos, Diana des Lucas, Bazar de l’Epaud. Autant de chevaux qui auraient une chance indéniable à défendre dans cet événement. Déferré des 4 pieds et drivé par Mathieu Mottier, il essaiera de se rappeler au bon souvenir des parieurs. De temps à autre, APODIS CHAMP BLANC (6) réalise quelques coups d’éclat. Bien engagé en tête et confié à l’habile Matthieu Abrivard, ce fils de Jag de Bellouet pourrait s’octroyer une cinquième place après un bon parcours derrière les chevaux de tête.

La dernière minute

En dernier lieu, VICOMTE DE CORVEIL (14) faisait se rentrée dans une course pmu après avoir été mis au repos par son mentor, David Cherbonnel. Ce jour-là, il n’a jamais donné d’espoir aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il avait le handicap de rendre 25 mètres et avait gardé ses fers. Vendredi, ce fils d’Orlando Vici aura encore la lourde tâche de s’élancer au deuxième poteau de départ mais il sera confié à Franck Nivard et courra pieds nus. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/09/2018 : 9 – 12 – 1 – 16 – 15 – 11 – 7 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°14) : 52% de réussite
  • Anthony Barrier (n°9) : 45% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°6) : 43% de réussite
  • Eric Raffin (n°3) : 42% de réussite
  • David Thomain (n°11) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Aimé De Graeve (n°15) : 100% de réussite
  • David Cherbonnel (n°14) : 63% de réussite
  • Dominique Mottier (n°7) : 55% de réussite
  • Vincent Raimbault (n°9) : 50% de réussite
  • Erno Szirmay (n°12) : 35% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Brasil de Bailly (n°11) : 1’12’1
  • Benoît Royal (n°16) : 1’12’4
  • Cyriel d’Atom (n°15) : 1’12’6
  • Casimir de Survie (n°12) : 1’12’6
  • Carat Gédé (n°1) : 1’12’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Cyriel d’Atom (n°15) : 1’12’6
  • Brasil de Bailly (n°11) : 1’12’8
  • Carat Gédé (n°1) : 1’13’5
  • Vicomte de Corveil (n°14) : 1’14’1
  • Adios (n°4) : 1’14’3

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 229000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 119000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. 16 partants. Corde à gauche. Petite piste. Allocations totales : 50000 € (Vainqueur : 22500 €, 1er accessit : 12500 €, 2ème accessit : 7000 €, 4ème place : 4000 €, 5ème place : 2500 €, 6ème place : 1000 €, 7ème place : 500 €).

Les interviews des entraîneurs

Alexandre Pillon : Dernièrement, à Meslay-du-Maine, Carat Gédé (1) était ferré et il effectuait une petite rentrée. Ce jour-là, il a plutôt bien tenu sa partie pour un cheval qui n’était pas suffisamment prêt. Arrivé au centre d’entraînement de Grosbois depuis quelques jours, sa condition physique s’est considérablement améliorée. Il n’est probablement pas encore à 100% de ses moyens mais je l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 14 septembre.

Vincent Brazon : En dernier lieu, Au Nid de Gassard (2) n’a pas démérité terminant sixième d’une course pmu. Il a été pris de vitesse dans le dernier kilomètre couvert à vive allure. Mon pensionnaire a assez peu couru cette année et il revient sur l’hippodrome de Vincennes avec beaucoup de fraîcheur. Il possède de la tenue et j’espère que ce tiercé se déroulera à un rythme régulier. Selon mi, il est prêt à fournir sa meilleure valeur.

Jean-Michel Baudouin : Amardo (3) a intégré mes boxes depuis peu de temps. Ce n’est pas un grand gaucher mais il me donne entière satisfaction lors des séances d’entraînement. Vendredi, il n’aura pas le handicap de rendre 25 mètres étant idéalement engagé au premier poteau de départ. Il sera d’ailleurs déferré des quatre pieds pour ce quinté+, ce qui n’a pas été souvent le cas. J’ai hâte de voir son comportement.

Alexandre De Jésus : Adios (4) n’a pas beaucoup de beaux engagements à son programme. Aussi, j’ai tenté de le préparer au mieux pour ce prix Ophélia. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé mon cheval était ferré et n’avait aucun artifice. Il a réalisé un bon parcours ce jour-là. Au travail, je le trouve en bonne condition physique. A mon avis, il pourrait conserver un accessit.

André Dreux : Lors d’une récente épreuve pour amateurs, Baladin de Bray (5) a très bien tenu sa partie à Vincennes. Il a réalisé un bon été même si je l’ai trouvé un peu moins tranchant. Comme il n’a pas un bon programme, je n’ai pas hésité à le déclarer partant dans ce quinté du 14 septembre même s’il va courir de manière un peu rapprochée. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Jacques Vivion : Lors d’une récente course pmu sur l’hippodrome de Pornichet, Apodis Champ Blanc (6) n’a pas eu le meilleur des parcours n’ayant pas été emmené comme je l’aurais souhaité. Cette sortie ne l’a pas marqué. Niveau condition physique, mon élève est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Vendredi, il sera bien engagé au premier échelon n’ayant pas le handicap de rendre la distance. Personnellement, je le pense capable de tirer son épingle du jeu dans ce tiercé.

Mathieu Mottier : Benuro d’Auvillier (7) était un peu moins bien après son avant-dernière sortie à Pornichet. Le jour de sa rentrée, il est parti au galop étant rapidement disqualifié par les commissaires. À l’entraînement, il me paraît en bonne forme avant de courir ce quinté+. C’est un trotteur qui est certes meilleur en province mais il découvre un bel engagement à la limite du recul et il fallait tenter notre chance.

Axel Lenoir : Atus Picken (8) a manqué de réussite à Laval comme lors de ses sorties précédentes. Pourtant, il est dans une condition physique optimale. Il retrouve un tracé corde à gauche sur lequel il a déjà trotté 1’14’9. Il est en mesure de répéter ce chrono et cela pourrait être suffisant pour participer à l’arrivée de ce prix Ophélia.

Vincent Raimbault : Avec Balzac (9), je ne sais pas trop à quel saint me vouer. La matin au boulot, mon pensionnaire me donne entière satisfaction, et en course, on n’est jamais sûr de son comportement. S’il est bien luné vendredi, il a tout à fait capable alors de disputer l’arrivée de ce quinté du 14 septembre. Il va retrouver Anthony Barrier, un driver qui s’entend bien avec lui.

Thierry Devouassoux : Lors de sa plus récente tentative sur l’hippodrome de Vincennes, Bistrot (10) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il avait le handicap de s’élancer au second échelon. Cette sortie avait surtout pour objectif de le préparer pour ce tiercé où il sera idéalement situé à la limite du recul. Vendredi, mon élève sera déferré des 4 pieds, ce qui est un avantage. Sachez qu’il peut attendre son heure au sein du peloton comme trotter aux avant-postes. En revanche, s’il veut obtenir un bon classement, il faudra qu’il s’élance sur la bonne jambe, ce qui n’est pas toujours le cas.

Bruno Bourgoin : Brasil de Bailly (11) n’a pas démérité dans un récent quinté+ à Vincennes. Il a fini quasiment sur la même ligne que le cheval qui s’octroyait le second accessit. Vendredi, mon pensionnaire va redescendre nettement de catégorie mais il aura cette fois le handicap de rendre 25 mètres sur la petite piste. Sachez néanmoins qu’il a bien récupéré de ses efforts et va encore se présenter au top de sa forme.

Erno Szirmay : Au vu de ses résultats obtenus cette année, Casimir de Survie (12) méritait de gagner sa course pmu à Argentan. Ce jour-là, il s’est imposé facilement sans avoir à user d’artifices. Peut-être était-il survolté de courir sur sa piste d’entraînement ?… J’ai l’impression qu’il a bien récupéré de ses récents efforts. Dès lors il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce prix Ophélia malgré son handicap initial.

Jean-Baptiste Bossuet : Après un passage à vide, Ashoka (13) vient de bien se comporter à plusieurs reprises. François-Pierre, son driver, a trouvé les bons réglages. C’est un cheval qui ne manque pas de moyens. Il peut tout faire, courir caché ou animer les débats. En revanche, il est assez spécial au moment de la volte. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

David Cherbonnel : J’ai dû accorder un break à Vicomte de Corveil (14) cet été en raison d’un petit problème à une jambe. Il a effectué une rentrée correcte et a progressé après cette sortie. J’ai préféré faire l’impasse sur un événement disputé la semaine dernière à Vincennes. Même s’il n’est pas encore à 100% de ses capacités, il devrait figurer dans la combinaison gagnante. Tous les feux sont au vert.

Bart De Graeve : Cyriel d’Atom (15) a connu un petit souci au paddock après sa dernière sortie au trot attelé. On en a profité pour lui donner un break. Mon cheval a repris l’entraînement depuis cinq semaines et il affiche, d’ores et déjà, un bel état de forme. D’entrée de jeu, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement.

Bruno Marie : Benoît Royal (16) a toujours répondu présent cette année en province sans parvenir à s’illustrer en région parisienne. Il ne sera que mieux sur ce tracé corde à gauche de la petite piste. Il aura certes le handicap de rendre la distance mais, dans une récente compétition identique pour juments, on a pu voir que c’était possible. Personnellement, je l’estime en capacité d’obtenir un bon classement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisés par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), La Gazette des Courses, Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr121146151057
Equidia91231411161513
Geny Courses159111141238
Canalturf.com1512141931611
Zeturf.fr15161411123101
Radio Balances9151121411163
Bilto9151416121136
RTL1415111610531
La Gazette1215111141675
Tierce Mag.1214116151193

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 14 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct, soit via Equidia, la chaîne des courses hippiques, ou LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant que les chevaux ne s’élancent. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 19h40 – Trot attelé – Allocations totales : 47000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 12 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans ayant gagné au moins 20000 € mais pas 96000 € au cours de leur carrière : Dans l’ensemble, DIANE DE JANZE (10) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. On peut remarquer qu’elle n’a couru qu’à 22 reprises à 5 ans, ce qui est assez peu pour une jument de cet âge. Elle doit avoir un important retard de gains à combler dans les mois qui viennent. Au printemps dernier, cette fille de Redlight Jet avait aligné les bons résultats tant en province qu’à Vincennes. Ainsi, on l’avait vu gagner une course pmu sur l’hippodrome de Laval avant de s’imposer quelques semaines plus tard sur le plateau de Gravelle. Ce jour-là, elle trottait 1’13’1 sur un parcours de vitesse et dominait quelques une de ses adversaires du jour. Ce jour-là, elle prouvait qu’elle possédait à la fois vitesse et tenue, l’apanage des bons chevaux. Un mois plus tard, cette élève de Florian Joseph s’octroyait une quatrième place dans un lot bien composé trottant 1’13’5 sur ce tracé des 2850 mètres de la petite piste de Vincennes, prouvant par là même son aptitude au parcours. Jugé sur ce chrono flatteur, elle possède vraiment une première chance théorique à défendre en pareille société. Mise au repos après ces bonnes performances, elle a retrouvé la compétition en province au cours de l’été se contentant de suivre le rythme en queue de peloton. A sa décharge, elle avait souvent le handicap de rendre la distance en compagnie d’une apprentie et ses objectifs étaient ailleurs. On notera toutefois qu’elle a affiché quelques progrès lors de sa plus récente tentative terminant à la cinquième place. Vendredi, elle sera déferrée des antérieurs, une configuration qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats et elle sera confiée à Mathieu Mottier, un pilote adroit tant avec ses chevaux que ceux qu’on lui confie. Bien engagée au plafond des gains, elle a sûrement dû être préparée avec soin par son habile entraîneur et il conviendra de suivre sa prestation avec un grand intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également