Prix de Chateaurenard - course pmu du 15 février 2018
/ / Pronostic quinté du 15 février 2018 – Prix de Chateaurenard

Pronostic quinté du 15 février 2018 – Prix de Chateaurenard

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 15 février aura comme support le prix de Chateaurenard, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 75000 € d’allocations a réuni 17 partants qui s’élanceront tous au même poteau de départ. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

Au sommet de son art à l’heure actuelle, UNGARO D’EVA (12) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce fils d’Ipson de Mormal vieillit remarquablement ayant remporté 5 de ses 8 dernières sorties au trot attelé. En dernier lieu, il n’évoluait pas sur son parcours de prédilection mais il s’est, tout de même, bien défendu jusqu’au poteau d’arrivée conservant une honorable quatrième place. A noter, qu’en cette occasion, il améliorait son record (1’11’7), signe qu’il est au top de sa forme. Auparavant, il avait dominé facilement quelques uns de ses rivaux du jour après avoir pourtant été contraint de trotter le nez au vent durant la majeure partie du parcours. Ce jour-là, il faisait afficher 1’13’7 sur 2850 mètres, une réduction kilométrique qui lui confère une première chance théorique à défendre. Jeudi, ce protégé de Jean-Michel Baudoin sera drivé par Tony Le Beller, un pilote qui lui avait permis d’obtenir une troisième place au printemps dernier. Il s’entend donc bien avec lui. Avant le coup, il semble logique d’en attendre une bonne prestation dans cet événement. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses résultats depuis le début du meeting d’hiver, VASCO FLOWER (10) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Christian Bigeon a, en effet, terminé dans la combinaison gagnante lors de ses 4 dernières sorties à ce niveau de la compétition. En dernier lieu, il avait l’avantage de s’élancer au premier poteau et il a su en profiter s’octroyant le premier accessit. Auparavant, il avait joué de malchance à deux reprises sur cet hippodrome de Vincennes mais cela ne l’avait pas empêché de bien tenir sa partie. Jeudi, ce bon finisseur évoluera sur un parcours à son entière convenance et il sera de nouveau déferré des 4 pieds. Avantagé par un rythme sélectif, il devrait encore lutter pour les premières places s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Avant le coup, ALDERMAN (14) semble être le bon tocard de ce quinté du 15 février. Ce cheval entraîné par Grégory Thorel n’a pas été épargné par les ennuis de santé et il semble être en important retard de gains si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Voilà quelques saisons, il dominait des chevaux de la trempe d’Altesse du Mirel et Aubrion du Gers. Jugé sur ses meilleurs titres, il possède donc une belle chance théorique à défendre face à une telle opposition. On notera qu’il n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses deux plus récentes tentatives sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle mais il évoluait sur des tracés réduits alors qu’il préfère les parcours de tenue. Il devrait donc être plus à son aise sur les 2700 mètres de la grande piste. Bien engagé au plafond des gains et déferré des 4 pieds, il semble capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs.

L’outsider spéculatif

Difficile mais pétri de classe, ARIUS DU DOUET (17) fait figure de bon coup de poker à tenter. Ce représentant de la casaque d’Armand Turquet-Lepreux possède un gros moteur mais il n’est pas toujours très sage au moment de la volte. Parfois, il lui arrive, en effet, de laisser le plus clair de ses chances à cet instant du parcours. Par contre, lorsqu’il s’élance sur la bonne jambe, il rentre très souvent aux balances. Ce jeudi, ce fils d’Oyonnax sera idéalement engagé au plafond des gains et il affrontera un lot dans ses cordes. A priori, sa présence à l’arrivée de ce prix de Chateaurenard sera surtout une question de sagesse.

Les autres chevaux à jouer

Discret le jour de sa rentrée, BLE DU GERS (9) avait rapidement remis les pendules à l’heure remportant une course pmu dès sa deuxième sortie de l’hiver. Ce jour-là, il trottait 1’13’3 sur ce tracé et dominait le pensionnaire de l’écurie de Franck Leblanc avec un réel brio. Par la suite, il confirmait son retour en forme en s’octroyant le premier accessit du prix de la Gironde alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres. Jeudi, ce représentant de l’entraînement de Jean-Miche Bazire devrait logiquement confirmer ses bonnes dispositions actuelles en prenant une part active à l’arrivée de cet événement. BLACK ATOUT (5) n’a désormais plus beaucoup de marge avec ses gains et il lui faut un bon parcours pour prétendre à un bon classement. Il va toutefois affronter une opposition à sa portée et, à l’issue d’un déroulement de course à sa convenance, il pourrait compléter la combinaison gagnante. En début de meeting d’hiver, AUCH (4) avait souvent joué de malchance ne pouvant s’exprimer alors qu’il possédait suffisamment de ressources pour obtenir un bon classement. Il avait ensuite redoré son blason en s’emparant de deux accessits dans des épreuves analogues. Avant le coup, la qualité de son engagement ne saute pas forcément aux yeux mais, jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, il semble capable de s’emparer d’une quatrième ou cinquième place. Si on se fie à ses deux places obtenues dans des étapes du Grand National du Trot (GNT), AUFOR DE MIRE (16) possède les meilleurs titres. Il fait même figure de cheval de classe dans un lot de cet acabit. En théorie, il a donc parfaitement sa place dans ce prono malgré sa forme incertaine.

La dernière minute

Jeudi, BLUES D’OURVLLE (15) va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains et il sera déferré des 4 pieds. Nul doute que son entraîneur l’a préparé avec soin pour cet événement. On notera toutefois que cet élève de Virginie Lecroq n’a jamais réussi de bonnes performances sur les longues distances étant sûrement meilleur sur les parcours de vitesse. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 15/02/2018 : 12 – 10 – 14 – 17 – 9 – 5 – 4 – 16

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Maffioso Face (2) : 1’10’9
  • Sorbet (1) : 1’11’0
  • Black Atout (5) : 1’11’4
  • Arius du Douet (17) : 1’11’6
  • Auch (4) : 1’11’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Alderman (14) : 1’12’5
  • Arthuro Boy (11) : 1’12’7
  • Aufor de Mire (16) : 1’12’8
  • Auch (4) : 1’13’1
  • Vasco Flower (10) : 1’13’2

Les conditions de course

Pour chevaux entiers et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (B à U) n’ayant pas gagné 335000 € au cours de leur carrière – Allocations totales : 75000 € (Vainqueur : 33750 €, 2ème : 18750 €, 3ème : 10500 €, 4ème : 6000 €, 5ème : 3750 €, 6ème : 1500 €, 7ème : 750 €).

Les interviews des entraîneurs

Daniel Redén : Sorbet (1) a parfaitement répondu à mes attentes cet hiver mais il est malheureusement tombé malade après son dernier succès sur ce champ de courses et il a fallu le soigner. Mon pensionnaire est en train de recouvrer progressivement ses moyens. Sachez qu’il s’entraîne bien actuellement mais il ne sera qu’à 75% de ses capacités. A mon avis, le manque de compétition risque de se faire sentir et il aura peut-être du mal à obtenir un bon classement dans ce quinté du 15 février.

Daniel Parling : Malgré son handicap initial de 25 mètres, Maffioso Face (2) a bien tenu sa partie lors d’une récente course pmu. Mon élève s’améliore au fil de ses sorties mais il affrontera un lot bien composé. Jeudi, ses chances de faire l’arrivée de ce tiercé seront donc très faibles. Je vais le driver le long de la corde et attendre l’ouverture dans la ligne droite. Nous espérons qu’il sera compétitif lors de son prochaine sortie dans la discipline du monté. Il aura plusieurs engagements à son programme sur les hippodromes de Vincennes et de Caen. Vous pouvez faire l’impasse sur ses chances et l’éliminer de votre prono.

Matthieu Abrivard : Ange de Lune (3) a repris de la fraîcheur depuis son dernier échec. Il me paraît certes bien physiquement mais je vais lui laisser ses fers. Dès lors, sa tâche sera très compliquée. Sachez qu’il aura un engagement favorable au début du mois prochain sur 2.100 mètres, sa distance de prédilection. Il va néanmoins essayer d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Christian Bigeon : Auch (4) fait preuve d’une louable régularité cet hiver rentrant régulièrement aux balances. Lors de son ultime tentative, mon cheval a encore bien tenu sa partie sur le parcours qui nous intéresse alors qu’il préfère pourtant les distances réduites. Il faut simplement pouvoir le planquer jusqu’à l’entrée de la ligne droite. C’est ainsi qu’il donne sa pleine mesure. Jeudi, il va affronter un lot bien composé mais il peut néanmoins profiter de sa belle forme pour s’octroyer un accessit. En dernier lieu, Vasco Flower (10) a fourni un superbe effort final. Il est irréprochable cet hiver, au contraire des précédents meetings qu’il finissait toujours mal. Il faut dire que je prends soin d’espacer ses courses. Il me paraît être en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement. Il faudra qu’il bénéficie d’un bon déroulement de course pour placer sa pointe de vitesse au moment opportun. Selon moi, il est encore capable de faire partie de la combinaison gagnante. Aufor de Mire (16) est un cheval de tenue. Dernièrement, il s’est retrouvé piégé en épaisseur et il a fini par faire la faute. Auparavant, il avait terminé à la deuxième place d’une épreuve analogue sans avoir encore recouvré son véritable niveau étant sur la montante. Bien engagé au plafond des gains, il a sa place à l’arrivée de ce prix de Chateaurenard. A mon avis, c’est le plus doué de mes trois partants. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Franck Leblanc : Black Atout (5) vient de conclure au deuxième rang juste derrière le pensionnaire de Jean-Michel Bazire qu’il va retrouver à l’occasion de cet événement à Vincennes. Ce jour-là, mon élève a bénéficié d’une très bonne course à l’économie. C’est un impératif s’il veut pouvoir placer sa belle pointe de vitesse dans la phase finale. Il aurait pu courir à Cagnes-sur-Mer la semaine passée. J’ai cependant préféré attendre ce quinté du 15 février. Selon moi, il est capable de faire partie de la combinaison gagnante.

Bernard Mascle : J’ai préféré éviter le début du meeting avec Upman (6). En dernier lieu, mon protégé effectuait donc sa rentrée. Il a bouclé une course propre, en retrait. Il est mieux actuellement. Cette sortie lui a profité mais il risque encore de ne pas être assez affûté surtout dans un lot aussi relevé. Il aurait pu disputer une course pmu en province mais j’ai préféré l’engager dans ce tiercé. Cela lui évite un long déplacement.

Bernard Piton : J’avais le choix entre ce quinté+ et une autre course pour Vif d’Or du Poli (7). Sa mission n’y aurait alors pas été plus facile car il aurait eu le handicap de s’élancer au deuxième poteau. Jeudi, cette prestation va lui permettre de peaufiner sa condition physique avant un réclamer disputé sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Mon cheval ne se plaît plus sous la selle, une discipline où il vient d’échouer à deux reprises.

Alain Laurent : L’an dernier, Boléro des Vignes (8) était tombé malade après sa mauvaise prestation à Cagnes sur mer. Dernièrement, mon élève faisait son retour à la compétition. Ce jour-là, je l’avais un peu trop allégé dans sa ferrure et il s’est mis au galop dans la descente. Il me paraît bien question condition physique et pourrait parfaitement tirer son épingle du jeu. Sa reprise de contact ratée m’empêche cependant d’aborder ce prix de Chateaurenard avec davantage d’optimisme.

Jean-Michel Bazire : Blé du Gers (9) avait pu franchir le poteau en tête après une bonne course de rentrée. Lors de sa plus récente tentative à ce niveau de la compétition, je suis venu un peu trop tôt plus alors qu’il avait le handicap de rendre la distance. Il n’a donc pas pu doubler la mise étant devancé par un attentiste aux abords du poteau. Il affiche toujours une excellente forme au centre d’entraînement de Grosbois. Il sera déferré des quatre pieds pour ce quinté du 15 février et je vais le munir d’oeillères australiennes. A mon avis, il devrait lutter pour la victoire. Tous les feux sont au vert.

Yves Dreux : Lors de sa dernière sortie au trot monté, Arthuro Boy (11) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs ayant du mal à trouver la bonne cadence. Il s’était pourtant bien entraîné en vue de cette course. Au boulot, mon cheval affiche une bonne condition physique avant de participer à ce tiercé. Cet engagement est favorable au plafond des gains et l’allongement de la distance jouera en sa faveur. Il va cependant s’attaquer à forte partie. Avant le coup, je vous conseille donc de l’envisager plutôt pour un accessit que pour la victoire.

Jean-Michel Baudouin : Ungaro d’Eva (12) avait le numéro 1 derrière l’autostart lors d’une récente course pmu disputée sur les 2100 mètres de la grande piste. Malgré cela, il a bien tenu sa partie en se classant à la quatrième place. Ce jour-là, mon pensionnaire n’avait peut-être pas totalement récupéré de son succès précédent. Il y aura cette fois un mois d’intervalle et il sera au top ce coup-ci. Tout est réuni pour qu’il dispute l’arrivée de ce quinté+.

Dominik Locqueneux (son driver) : En dernier lieu, Voeland (13) ne finissait que cinquième d’un événement à Cagnes sur mer mais, ce jour-là, sa prestation est meilleure qu’il n’y paraît. Il a, en effet, joué de malchance derrière un adversaire et cela lui coûte un bien meilleur classement. Je pense qu’il devrait s’adapter au parcours sélectif des 2700 mètres de la grande piste. Il faut le cacher jusqu’à la sortie du tournant final afin de préserver son finish. De nouveau pieds nus, mon partenaire est en mesure de s’octroyer une allocation dans ce prix de Chateaurenard.

Grégory Thorel : Alderman (14) est meilleur sur les parcours de longue haleine. Je préfère donc oublier ses deux récentes sorties en demi-teinte sur cet hippodrome de Vincennes. Il a travaillé régulièrement depuis ces contre-performances. Je l’ai emmené récemment s’entraîner à Grosbois et tout allait bien. Jeudi, son driver va pouvoir le laisser dérouler sa grande action. Avant le coup, je vous conseille de vous méfier de sa candidature.

Virginie Lecroq : Cet hiver, les circonstances de course ont été défavorables à Blues d’Ourville (15) avec des numéros en dehors sur 2100 mètres. Il ne sera pas mal ce jeudi, d’autant que certains chevaux présents ici savent faire du train. Il pourra les marquer à la culotte. Il affiche un bon degré de forme à l’entraînement ayant même un peu trop de gaz. J’espère le voir terminer sur le podium.

Franck Nivard : Arius du Douet (17) vient d’aligner deux bonnes sorties sous la selle, ayant pu s’élancer au trot, ce qui reste assez rare. C’est le plus riche du lot ce jeudi mais il va une nouvelle fois décider. Mon protégé devra évidemment rester dans les bonnes allures au moment de la volte. Je suis suspendu et ne pourrais m’installer à son sulky. C’est donc Jean-Philippe Monclin qui sera son pilote. A mon avis, il ne sera pas loin de la vérité s’il s’élance sur la bonne jambe.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com, Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr (Sylvain Kerichard) 12 4 17 8 5 16 9 15
Equidia 9 16 12 1 14 10 17 4
Geny Courses 9 15 12 17 16 5 14 4
Canalturf.com (Stéphane Davy) 9 16 12 10 1 5 4 17
Zeturf.fr (Anthony Espejo-Amar) 9 16 12 5 4 1 10 14
La Gazette des Courses 1 9 14 10 15 16 5 4
Bilto 9 12 17 1 16 5 10 4
RTL (Bernard Glass) 9 4 10 5 1 16 12 17
Tierce Magazine (Prono Vérité) 9 5 12 16 10 1 4 17

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 15 février 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course n°3 – Départ à 14h50 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 50000 € – Distance à parcourir : 2100 mètres – Grande piste – Cendrée – 12 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres de 5 ans (D) n’ayant pas gagné 85000 € au cours de leur carrière : DEFI DE RETZ (1) vient de changer d’écurie et il est désormais entraîné par Jean-Michel Bazire, le sulky d’or en titre. Ce fils de First de Retz ne manque pas de moyens mais il ne parvient plus à conserver la bonne cadence étant souvent disqualifié. Lors du dernier meeting d’hiver, il avait pourtant obtenu deux accessits et une victoire en 4 sorties sur cet hippodrome du Plateau de Gravelle. A pareille époque, il s’était même permis le luxe de faire jeu égal avec Jerry Mom, Midnight Dreamer et Derby du Dollar, des trotteurs de qualité qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Cette ligne est particulièrement favorable et elle lui confère même un important retard de gains à combler. Sanctionné pour allures irrégulières lors de ses trois dernières prestations hivernales, on notera qu’il a parfois mieux couru que ne l’indique son classement. Lors de son antépénultième tentative, il avait d’ailleurs joué de malchance dans le tournant final ne pouvant s’exprimer derrière un rideau de chevaux et il avait pris le galop à l’entrée de ligne droite lorsque son driver lui avait débouché les oreilles. Nul doute qu’il aurait pris une part active à l’arrivée ce jour-là car il semblait avoir pas mal de ressources au moment de sa faute. Ce jeudi, il va affronter une opposition à sa portée et, contrairement à sa plus récente sortie, il ne sera déferré que des postérieurs, une configuration qui lui a déjà bien réussi. Avant le coup, ce représentant de la casaque d’Ottavia Roffi-Urano (fille du patron de l’écurie des Charmes) semble avoir pas mal d’atouts dans son jeu mais il devra rester sage d’un bout à l’autre du parcours s’il veut obtenir un bon résultat dans cette compétition au trot attelé. Malgré cela, on peut le voir comme un bon coup de poker à tenter.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.