Prix de Barcelone - course pmu du 15 février 2019

Pronostic quinté du 15 février 2019 – Prix de Barcelone

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 15 février aura comme support le prix de Barcelone, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette compétition européenne dotée de 49000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6 à 10 ans inclus (V à D) n’ayant pas gagné 565000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2925 mètres corde à gauche de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 292000 € ou plus). Attention, afin d’augmenter les rapports, le PMU a supprimé le très controversé numéro plus et il ne propose plus de tirelire quotidiennement. Ce jackpot d’un montant minimum de 500000 euros n’est désormais proposé qu’une fois par semaine, généralement le dimanche.

Le favori du pronostic

Récent lauréat sur ce tracé, BABY LOU MAX (n°15) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Mis au repos l’été dernier suite à des soucis de santé, ce rejeton de Gazouillis et Kamaxie vient, en effet, de renouer avec la victoire sur le parcours qui nous intéresse après trois sorties assez quelconques. Ce jour-là, il était déferré des 4 pieds, ce qui sera à nouveau le cas ce vendredi, et il franchissait le poteau avec plusieurs longueurs d’avance sur ses adversaires faisant afficher 1’13’5, une réduction kilométrique intéressante. Ce représentant de l’entraînement de Nicolas Mortagne a donc retrouvé la plénitude de ses moyens et, vu son retard de gains, il devrait logiquement lutter pour les toutes premières places s’il peut bénéficier d’un parcours sans encombres. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Revenue à son meilleur niveau depuis son arrivée chez la famille Guelpa, BAHIA QUESNOT (n°16) constitue une base solide dans ce quinté+. Alors qu’elle ne parvenait plus à tirer son épingle du jeu en région parisienne, cette fille de Scipion du Goutier et Queen Inès avait été envoyée dans le sud-ouest par son propriétaire afin qu’elle trouve des tâches plus faciles et retrouve le moral. D’entrée de jeu, elle faisait plaisir à son nouvel entraîneur en renouant facilement avec le succès. Elle s’octroyait ensuite une probante troisième place dans le prix de Belgique et elle obtenait, par là même, son billet pour le prix d’Amérique, où elle ne pouvait faire mieux que dixième mais sans démériter. Vendredi, cette jument de classe va donc redescendre nettement de catégorie à  l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains. Elle restera certes ferrée et aura le handicap de rendre 25 mètres mais on peut légitimement espérer la voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement au vu de l’opposition. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, ALEXIA DU CHERISAY (n°7) semble être le bon tocard de ce quinté du 15 février. Cette jument entraînée par l’habile Romuald Mourice reste certes sur deux sorties en demi-teinte mais elle vaut assurément mieux que cela et il ne faut pas la condamner hâtivement là-dessus. Elle avait d’ailleurs dominé bon nombre de ses adversaires du jour en début d’année dans des conditions similaires. Sa chance théorique est donc de premier ordre. Récemment soignée, cette fille de Le Big Boss et Precious Thing pourrait montrer un tout autre visage et pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Alors qu’il avait démarré son meeting de Cagnes sur mer par deux accessits d’honneur, VENETIAN BOND (n°3) n’est pas parvenu à se mettre en évidence lors de ses deux sorties suivantes. A sa décharge, il a quelques excuses à faire valoir. Lors de son avant-dernière tentative, ce protégé de Nicolas Ensch affrontait un lot de premier plan. Ensuite, il a pris le galop dans le dernier tournant alors qu’il trottait côté corde derrière les chevaux de tête. Ce jour-là, il allait encore facilement et nul doute qu’il aurait participer à l’emballage final sans sa faute. Vendredi, il sera très bien engagé au premier poteau de départ et son habile entraîneur le présente à nouveau pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. Ce fils de Défi d’Aunou et Kilibisa aura donc quelques atouts dans son jeu et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Barcelone s’il reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BALDI STAR (n°5) est un cheval très régulier qui rentre aux balances quasiment après chaque sortie. Il a toutefois pris pas mal de gains et sa marge de manoeuvre s’est considérablement réduite au fil des courses. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Marie Roubaud aura néanmoins l’avantage de partir en tête et d’être déferré des 4 pieds, une configuration qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats. Le lot s’étant creusé, il devrait logiquement participer à l’arrivée de cette compétition. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. En dernier lieu, BALZAC DE L’ITON (n°8) n’a pas raté ses débuts sur cette piste de Cagnes sur mer en terminant à la troisième place d’une course pmu. Ce jour-là, il fournissait une bonne fin de course après s’être progressivement rapproché des chevaux de tête depuis le poteau du dernier kilomètre. Bien placé à la limite du recul, il aura toutes les cartes en main pour confirmer. APRION (n°13) présente un profil similaire au protégé de Jean-Marie Roubaud mais il aura le handicap de rendre la distance et il ne sera déferré que des antérieurs ce vendredi. On le verra donc plutôt comme un cheval capable de s’octroyer une quatrième ou cinquième place. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, CREATURE CASTELETS (n°4) n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course étant contrainte de mener la chasse derrière les trois chevaux de tête. Auparavant, cette protégée de Nicolas Ensch n’avait pas démérité prenant quelques places dans des lots analogues. Bien placée au premier échelon, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono.

La dernière minute

Où en est BINGO D’ATTAQUE (n°9) ?… Ce cheval entraîné par David Cinier est loin de constituer une impossibilité si on le juge sur ses meilleures performances mais il tarde à pointer le bout de son nez après avoir été éloigné des pistes. Bien que décevant dernièrement, il essaiera d’afficher des progrès à l’occasion de ce superbe engagement à la limite du recul. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 15/02/2019 : 15 – 16 – 7 – 3 – 5 – 8 – 13 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Nicolas Ensch (n°3) : 80% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°13) : 55% de réussite
  • David Békaert (n°8) : 40% de réussite
  • Anthony Laigron (n°11) : 33% de réussite
  • Laurent Guy Richard (n°6) : 33% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Anthony Laigron (n°11) : 50% de réussite
  • David Békaert (n°8) : 50% de réussite
  • Nicolas Ensch (n°10, n°4, n°3) : 47% de réussite
  • Jean-Marie Roubaud (n°5) : 30% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°13) : 22% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bahia Quesnot (n°16) : 1’11’3
  • Aprion (n°13) : 1’11’5
  • Vasco de Viette (n°14) : 1’11’8
  • Vénézia de Mai (n°11) : 1’11’9
  • Baldi Star (n°5) : 1’12’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Baldi Star (n°5) : 1’13’0
  • Baby Lou Max (n°15) : 1’13’1
  • Vanderlov (n°12) : 1’13’4
  • Aprion (n°13) : 1’13’5
  • Vénézia de Mai (n°11) : 1’13’6

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus (V à D) n’ayant pas gagné 565000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 292000 € ou plus. Distance à parcourir : 2925 mètres. Corde à gauche. Piste en pouzzolane. 16 partants. Allocations totales : 49000 € (Vainqueur : 22050 €, 1er accessit : 12250 €, 2ème accessit : 6860 €, 4ème place : 3920 €, 5ème place : 2450 €, 6ème place : 980 €, 7ème place : 490 €).

Les interviews des entraîneurs

Patrick Polizzi : En dernier lieu, Air de Marne (n°1) n’a pas bénéficié d’un déroulement de course favorable. Contraint de trotter en deuxième épaisseur, le nez au vent, mon pensionnaire a logiquement demandé à souffler dans l’ultime ligne droite. Il faut impérativement lui cacher l’effort jusqu’à la sortie du tournant final pour qu’il donne sa pleine mesure. Dans ce quinté du 15 février, il s’attaque à trop forte partie. Je l’ai déclaré partant afin de peaufiner sa condition physique en vue d’un engagement plus favorable. Il va d’ailleurs garder ses fers.

Junior Guelpa : Lors d’une récente course pmu à Cagnes sur mer, Vitinou (n°2) se présentait un mois après sa dernière sortie et il n’a pas démérité. Ce jour-là, mon cheval trottait 1’13’4 sur un parcours de vitesse, un chrono correct. Il devrait afficher des progrès ce vendredi. Il aura l’avantage d’être bien engagé au premier poteau de départ. Il va donner le maximum. Bahia Quesnot (n°16) a plutôt bien couru dans le Prix d’Amérique mais elle s’est retrouvée trop loin des chevaux de tête pour espérer un bon classement. Depuis, elle affiche un bon degré de forme et beaucoup de fraîcheur à l’entraînement. Elle a travaillé de bonne manière pour deux engagements sur cet hippodrome de Cagnes sur mer dont celui-ci. Je la laisse ferrée mais de façon légère. Ce sera sans doute difficile de franchir le poteau en tête car elle aura le handicap de rendre la distance mais elle va faire de son mieux. A mon avis, elle est tout à fait capable de participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

Nicolas Ensch : Lors de son avant-dernière tentative à ce niveau de la compétition, Venetian Bond (n°3) découvrait une tâche compliquée. A sa sortie suivante, mon protégé n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course et il a fini par se montrer fautif dans la ligne d’arrivée alors qu’il aurait pu s’emparer du second accessit. Je plaide coupable. Depuis, il a repris un peu de fraîcheur et je le crois capable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté+. Créature Castelets (n°4), sa compagne d’écurie, s’est montrée tendue en début de course alors qu’elle trottait parmi les chevaux de tête et elle a logiquement faibli dans la phase finale. Depuis, ma jument affiche une bonne condition physique à l’entraînement. Elle restera ferrée ce vendredi. Ce n’est pas une gagneuse mais elle peut être retenue dans une combinaison élargie. Après son succès de début décembre, Athéna des Ravaux (n°10) avait un programme compliqué. Là encore, elle aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon et elle affrontera un lot très bien composé. Sachez que ma pensionnaire aura de meilleurs engagement à son programme dans les prochaines semaines. Cet événement va surtout lui permettre d’entretenir sa condition physique.

Jean-Marie Roubaud : Dernièrement, Baldi Star (n°5) a très bien couru n’étant battu que par Bulle de Laumont, une bonne jument. Mon cheval est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Il y a quelques bons chevaux au poteau des 25 mètres comme Baby Lou Max (15) et Bahia Quesnot (16). Il sera bien placé en tête. Il faut le courir caché jusqu’à l’entrée de la ligne droite. C’est comme çà qu’il est le meilleur. Avant le coup, je suis persuadé qu’il va prendre une part active à l’arrivée de ce prix de Barcelone s’il bénéficie d’un parcours à sa convenance. Tous les feux sont au vert.

Romuald Mourice : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, American Dollar (n°6) a bouclé un parcours propre mais ses ambitions étaient limitées face à de tels adversaires. Il aurait fallu courir à la corde mais, comme il est compliqué à la volte, on ne peut pas toujours avoir la place souhaitée au début. Il n’a pas ménagé ses efforts ces derniers temps. Il pourrait donc manquer de fraîcheur. Néanmoins, il est bien et a de bon pieds. Alexia du Cherisay (n°7) a vu l’ostéopathe depuis sa dernière sortie mais elle a tout de même sauté un boulot. Cela dit, elle a couru régulièrement. Si elle fournit sa meilleure valeur alors elle a une bonne chance à défendre dans ce quinté du 15 février. Sachez qu’elle reste capable d’aller loin même si débouler n’est pas son fort. Je n’ai pas le choix des engagements de toutes façons.

David Békaert : Balzac de l’Iton (n°8) m’a bien plu lors d’une récente course pmu qui se disputait sur cet hippodrome de Cagnes sur mer. Malgré un mauvais départ, mon cheval a ensuite accompli un bon dernier kilomètre. Il a parfaitement récupéré de ses efforts. Il sera déferré des postérieurs comme lors de ses dernières sorties. A mon avis, il devrait être aussi performant que le dernier coup. L’air méditerranéen semble lui convenir. Le lot tient la route mais j’espère le voir terminer parmi les cinq premiers de ce tiercé.

David Cinier : Bingo d’Attaque (n°9) m’est apparu bien, samedi dernier, à l’exercice, mais j’ai du mal à situer précisément son degré de forme actuel. Voilà peu, il a effectué son retour à la compétition après une longue période de vacances. Vendredi, mon pensionnaire va découvrir un bel engagement à la limite du recul mais le manque de compétition pourrait l’empêcher d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Anthony Laigron : En dernier lieu, Vénézia de Mai (n°11) n’a pas démérité car les chevaux de tête n’ont pas amusé le terrain. Elle ne franchissait le poteau qu’en neuvième position tout en bouclant son parcours sur le pied de 1’13’8. Une nouvelle fois, la partie n’est pas gagnée d’avance dans ce prix de Barcelone. Tout dépendra du rythme imposé par les concurrents du premier poteau. Je vais préserver ses pieds en vue d’autres engagements où elle n’aura pas le handicap de rendre la distance.

Ange Toussaint Monti : Vanderlov (n°12) s’était assez bien défendu à la fin du mois dernier. Depuis, il paraît avoir conservé un bon degré de forme. Ce quinté du 15 février n’est pas une course visée de longue date et, d’ailleurs, il restera ferré. Je conseille aux parieurs d’attendre avant de parier sur ses chances. Sachez que mon cheval aura un engagement plus fermé le mois prochain. Il sera alors plus compétitif. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Yannick-Alain Briand : L’avant-dernière fois, Aprion (n°13) aurait pu finir plus près et, l’autre jour, j’ai eu un temps mort en face, perdant un ou deux rangs et il s’est ensuite bien relancé pour finir. J’ai hésité à le déclarer partant dans ce tiercé car il y a de l’opposition mais il est resté en bonne condition physique. Selon moi, il pourrait accrocher la sixième ou la cinquième place.

David Alexandre : Le premier coup à Cagnes-sur-Mer, Vasco de Viette (n°14) avait mal couru alors qu’il était ferré. En revanche, la fois suivante, mon élève a bouclé un parcours encourageant dans un quinté+ en étant pieds nus. Il sera mis dans la même configuration vendredi. Bien sûr, sa marge de manœuvre est réduite car il aura le handicap de s’élancer au second échelon. C’est un cheval avec lequel il faut venir de l’arrière.

Nicolas Mortagne : Baby Lou Max (n°15) a bien travaillé lundi matin en vue de ce prix de Barcelone. Le cheval était bien souple. C’est un bel engagement au plafond des gains. Il adore le profil de l’hippodrome de Cagnes sur mer, une piste où il a obtenu la plupart de ses victoires. Il évoluera donc sur son parcours de prédilection. Il a bien gagné l’autre jour et peut encore afficher des progrès sur cette sortie. Sans incident, il va lutter pour la victoire. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 15 16 5 8 13 3 9 7
Turfomania.fr 15 8 5 3 6 7 13 16
Equidia 15 3 5 7 16 8 6 13
Geny Courses 15 16 5 8 3 13 7 6
Canalturf.com 15 16 5 13 6 8 7 3
Zeturf.fr 15 16 5 13 8 3 6 2
Radio Balances 15 5 8 16 13 3 6 7
Bilto 15 5 16 8 13 3 9 7
RTL 16 15 8 5 13 3 7 6
Tierce Mag. 15 5 3 16 7 8 13 6

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 15 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CAGNES-SUR-MER – Réunion premium n°1 – Course pmu n°5 (Prix Scarlet Turgot) – Départ prévu aux alentours de 16h05 – Trot monté – Allocations totales : 27000 € – Distance à parcourir : 2925 mètres – Piste en pouzzolane – 15 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus (V à E) n’ayant pas gagné 140000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce vendredi. La première se déroulera sur la piste à main gauche de Cagnes sur mer et la seconde aura pour cadre l’hippodrome de Graignes en Normandie. DUSTY WOOD (n°12), le cheval du jour de FT, se produira sur l’hippodrome de la Côte d’Azur dans la cinquième épreuve du programme, une course au trot monté. Ce pensionnaire de l’écurie de Louis Baudron sera associé à Mathieu Mottier, un professionnel en grande réussite ces derniers jours et il affrontera un lot largement dans ses cordes à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains. Il aura, en effet, sur sa route bon nombre de chevaux qui n’ont plus de marge. En dernier lieu, il avait d’ailleurs le handicap de leur rendre 25 mètres, ce qui ne sera pas le cas cette fois-ci. Comme le montre sa musique, ce fils de Goetmals Wood et Orangette demeure toutefois assez fautif et il devra rester dans les bonnes allures d’un bout à l’autres du parcours pour espérer un bon résultat dans cette épreuve sous la selle. Quoi qu’il en soit, on suivra sa performance avec un grand intérêt tout en gardant à l’esprit que c’est plutôt un bon coup de poker à tenter.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en privilégiant le jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur (85%). Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En pariant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.