Prix Mizar - course pmu du 16 novembre 2018
/ / Pronostic quinté du 16 novembre 2018 – Prix Mizar

Pronostic quinté du 16 novembre 2018 – Prix Mizar

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 16 novembre aura comme support le prix Mizar, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 169000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la petite piste avec un départ donné derrières les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette épreuve disputée en nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En important retard de gains à l’heure actuelle, BRYSSEL (n°14) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce fils du champion Ready Cash n’a, en effet, couru qu’à 31 reprises, ce qui est vraiment peu pour un cheval âgé de 6 ans. En analysant ses performances, on peut s’apercevoir qu’il a déjà figuré dans des lots bien composés en Suède réalisant des chronos intéressants pour cette catégorie de chevaux. Voilà deux ans, ce pensionnaire de l’écurie de Bjorn Goop était venu courir à Vincennes le jour du Grand Prix de l’UET. Ce jour-là, il n’avait pas démérité face à In Vain Sund, Tobin Kronos et Readly Express, futur vainqueur du Grand prix d’Amérique. Absent des pistes durant la saison estivale, il vient d’effectuer une rentrée correcte en 1’15’4 sur 3180 mètres tout en ayant le handicap de rendre 40 mètres. Vendredi soir, il sera déferré des pieds et devrait afficher de logiques progrès à l’occasion de cet événement disputé sur un tracé à son entière convenance. Malgré son numéro en deuxième ligne, il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Ayant déjà devancé le protégé de Bjorn Goop en Suède, DRAGSTER (n°16) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Voilà plusieurs mois, ce rejeton de Micro Mesh et Timber Marie avait tenté sa chance à trois reprises sur l’hippodrome de Vincennes et, à chaque fois, il avait échoué. A sa décharge, il affrontait des lots bien composés. Vendredi, il effectuera donc son retour sur le Plateau de Gravelle mais, cette fois-ci, il affrontera un lot dans ses cordes et sera déferré des 4 pieds. Malgré sa position peu avantageuse en deuxième ligne, ce pensionnaire de l’écurie de Roger Malmqvist devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Déferrée des 4 pieds, COSTA HAUFOR (n°11) semble être le bon tocard de ce quinté du 16 novembre. Cette jument entraînée par la famille Bigeon est toujours très performante lorsqu’elle court pieds nus. Dans cette configuration, elle compte 4 victoires et deux accessits d’honneur, soit 50% de réussite à la gagne et 75% de réussite dans les trois premiers, des chiffres remarquables. Lors du dernier meeting d’hiver, cette fille de Saphir d’Haufor et Santa Haufor avait aligné les bons résultats dans des lots de femelles intéressants. On l’avait notamment vu faire jeu égal avec Calaska de Guez, Calizza Boko, Callas du Bouffey, Câline de Fleur, des juments de qualité. Très à l’aise sur les parcours de vitesse, elle pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CHTIOT DE BELLANDE (n°5) possède des lignes avec des chevaux de la trempe de Cobra Ar Carac, Colorado Blue, Christo, Copernic de Play et Don Diego Gwen. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Si on se réfère à ce qu’il a réalisé par le passé, ce fils de Défi d’Aunou et Joyeuse Coulonces possède donc une première chance théorique à défendre dans ce lot. Vendredi soir, il va toutefois effectuer une petite rentrée n’ayant pas été revu en piste depuis sa sixième place acquise dans une course pmu où il avait le handicap de s’élancer au deuxième écheon. Il pourrait donc manquer de compétition. On notera cependant qu’il sera déferré des postérieurs et confié à Anthony Barrier, un driver qui s’entend bien avec lui (100% de réussite dans les trois premiers). De plus, il s’élancera avec un bon numéro derrière l’autostart. Ce pensionnaire de Pascal Danet aura donc quelques atouts dans on jeu et il ne semble pas incapable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Mizar s’il est suffisamment affûté. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

SAHARA ONE (n°10) n’a vraiment pas été gâté par le tirage a sort des places derrière la voiture. Ce fils de Raja Mirchi et Sahara Shadow aura, en effet, le handicap de s’élancer en deuxième ligne côté corde. Cela va obliger son driver à le reprendre en début de course pour la placer à l’arrière-garde. Ce protégé de Conrad Lugauer possède toutefois une bonne vitesse de base et il pourrait participer à l’arrivée de cet événement s’il parvient à suivre les bons dos dans la ligne d’en face. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance. Après une longue traversée du désert, CHO OYU VEDAQUAIS (n°1) a retrouvé son meilleur niveau. Ce pensionnaire de Thierry Duvaldestin reste, en effet, sur trois victoires consécutives en province. Vendredi soir, il revient à Vincennes avec quelques ambitions et il conviendra de lui accorder un large crédit malgré son numéro un peu piège côté corde. CARESSE (n°15) ne manque pas de moyens mais elle aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne. Confiée à l’habile David Thomain et déferrée des 4 pieds, cette compagne d’écurie de notre préféré a toutefois sa place dans ce prono si on la juge sur ce qu’elle a réalisé de mieux jusqu’ici. THOR DI GIRIFALCO (n°4) n’est pas un champion mais il va partir en première ligne avec un numéro idéal et il évoluera pieds nus. avec l’aide de Jean-Philippe Monclin, il pourrait compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon parcours. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

CLASSIC HAUFOR (n°2) est un cheval de qualité qui a des lignes intéressantes à faire valoir et, si on le juge sur ce qu’il a réalisé face à Charly de l’Aunay, Choriste du Trio et Cristal du Perche, il détient une première chance théorique à défendre en pareille société. Ce représentant de l’entraînement de Christian Bigeon n’est cependant pas confirmé sur les parcours de vitesse étant plus un cheval taillé pour réussir sur les parcours de tenue. Vendredi, il a hérité d’un numéro en première ligne derrière l’autostart et, comme il ne s’élance pas toujours très vite, il risque de se retrouver rapidement englué côté corde. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 16/11/2018 : 14 – 16 – 11 – 5 – 10 – 1 – 15 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°3) : 55% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°11) : 53% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°7) : 45% de réussite
  • Anthony Barrier (n°5) : 43% de réussite
  • Björn Goop (n°14) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Christian Bigeon (n°11, n°2) : 62% de réussite
  • Christian Boisnard (n°13) : 44% de réussite
  • Laurent-Claude Abrivard (n°6) : 37% de réussite
  • Virginie Lecroq (n°3) : 36% de réussite
  • Pietro Gubellini (n°12) : 33% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Sahara One (n°10) : 1’10’9
  • Dragster (n°16) : 1’11’2
  • Caresse (n°15) : 1’11’3
  • Bryssel (n°14) : 1’11’9
  • Costa Haufor (n°11) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bryssel (n°14) : 1’12’7
  • Chtiot de Bellande (n°5) : 1’13’7
  • Cocotte Jolie (n°7) : 1’14’2
  • Choomy Deladou (n°3) : 1’15’9
  • Cash de l’Alba (n°8) : 1’16’2

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 169000 € au cours de leur carrière. 16 partants. Distance à parcourir : 2100 mètres. Corde à gauche. Petite piste. Mâchefer. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Sont seuls admis à participer à cet événement les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une épreuve de Groupe I ou n’ayant pas gagné une épreuve de Groupe II. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 27900 €, 1er accessit : 13000 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2600 €, 6ème place : 1040 €, 7ème place : 520 €).

Les interviews des entraîneurs

Thierry Duvaldestin : Cho Oyu Védaquais (n°1) a retrouvé la bonne carburation depuis quelques mois et il aligne les bonnes performances. Les données ne seront pas les mêmes cette fois-ci. J’aurais préféré une longue distance et le profil de la grande piste aurait certainement joué en sa faveur. Mon cheval sera encore déferré des antérieurs pour ce quinté du 16 novembre. Il est prêt à défendre ses chances.

Christian Bigeon : Classic Haufor (n°2) s’est aligné au printemps puis une fois durant l’été avant de connaître un nouveau break. Mon pensionnaire n’a couru qu’une course pmu depuis et il devrait logiquement manquer de compétition. De plus, il n’est pas confirmé sur les distances réduites. Néanmoins, il n’est pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Virginie Lecroq : Choomy Deladou (n°3) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Le tracé de vitesse proposé ici ne sera pas un problème. Pierre Houel, son driver, m’a proposé de le confier à Jean-Michel Bazire. Il trouve des conditions idéales pour jouer un premier rôle à l’arrivée de ce quinté+. Avant le coup, j’ai toutes les raisons d’y croire.

Pascal Danet : Chtiot de Bellande (n°5) vient d’être cinquième d’une course pmu alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres. Ce jour-là, il a été desservi par le manque de train. Il a soufflé un peu après cette tentative ayant enchaîné trois sorties en septembre. Je le juge néanmoins capable d’obtenir un bon classement dans ce prix Mizar. La courte distance va l’aider dans sa tâche car il sait démarrer.

Alexandre Abrivard : Carioca de Lou (n°6) a connu un contretemps cet été alors que nous l’avions pleinement retrouvé. Mon partenaire s’est exercé régulièrement durant cette période et il sera drivé comme s’il était au top de sa forme. C’est un cheval qui a des moyens. Selon moi, il pourrait disputer l’arrivée de ce quinté du 16 novembre s’il se montre appliqué d’un bout à l’autre du parcours.

Ludovic Danielo : Pour ne rien vous cacher, j’avais repéré ce tiercé de longue date pour Cocotte Jolie (n°7) car elle y sera bien engagée au plafond des gains. Je regrette cependant son numéro 7 derrière l’autostart car c’est une jument qu’il faut cacher jusqu’à l’entrée de la ligne droite pour qu’elle donne sa pleine mesure. Matthieu Abrivard, son driver, devra trouver un dos assez vite. Malgré cela, elle a sa chance.

William Bigeon : Cash de l’Alba (n°8) est tombé malade cet été et il n’était vraiment pas au top de sa forme. Deux ou trois courses pmu lui ont été nécessaires pour retrouver la bonne carburation. Mon protégé vient de bien courir au trot monté dans un lot de qualité. Vendredi soir, les conditions de course lui seront très favorables et le tracé proposé va convenir à ses réelles aptitudes. Selon moi, il pourrait disputer l’arrivée de ce quinté+. Capitaine France (n°9), son compagnon d’écurie, a dû être arrêté très longtemps quasiment un an. Sa récente rentrée sur l’hippodrome de Pontchâteau était correcte. Ce jour-là, il a bien terminé son parcours. Il aura encore besoin de compétition pour retrouver le rythme des courses parisiennes.

Conrad Lugauer : Vendredi soir, Sahara One (n°10) va faire face à son meilleur engagement du meeting d’hiver. Mon cheval affiche une parfaite condition physique lors des séances d’entraînement. Le tracé coulant de la petite piste de Vincennes ne le dérangera surtout pas. Il va courir en étant déferré des quatre pieds. Sachez que j’en attends une très bon résultat dans ce prix Mizar. Tous les feux sont au vert.

Christian Bigeon : Costa Haufor (n°11) a bénéficié d’une période de repos après ses trois bonnes tentatives lors du dernier meeting d’hiver. Elle est sur la montante mais, pour revenir à son meilleur niveau, il lui faut encore courir. Ma jument sera malgré tout déferrée. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Giuseppe Ruocco : En dernier lieu, Theodor Grif (n°12) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances ne franchissant le poteau d’arrivée qu’en septième position. A sa décharge, il a joué de malchance. Il avait brillé les deux fois d’avant sur l’hippodrome napolitain. Je pense qu’il peut trotter entre 1’13’5 et 1’14’0 sur ce parcours de vitesse. Finalement, c’est Yoann Lebourgeois qui s’installera à son sulky. Vu sa forme actuelle, il pourrait s’octroyer un accessit dans ce quinté du 14 novembre.

Christian Boisnard : Voilà un an, Carina du Parc (n°13) s’était montrée fautive par deux fois derrière l’autostart mais elle manquait d’expérience. Ma jument est en forme lors des séances d’entraînement. Elle n’évoluera cependant pas sur sa distance de prédilection. Ce tiercé va surtout me permettre de peaufiner sa préparation pour une prochaine course pmu.

Björn Goop : Bryssel (n°14) a eu des problèmes de santé qui ont contrarié sa carrière. Je voulais le préserver pour ce meeting d’hiver. Sa rentrée était bonne en Suède. Il reste compliqué notamment au départ. Il a cependant sa place sur le podium surtout en étant déferré des quatre pieds. Caresse (n°15), sa compagne de box, avait réalisé un bon début d’année avant d’être décevante par deux fois. Elle me paraît vraiment beaucoup mieux. Elle a été éliminée aux gains d’où son absence. Ma jument va affronter quelques clients dans ce quinté+ et il lui faudra un peu de chance pour obtenir la cinquième place.

Roger Malmqvist : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Dragster (n°16) est venu à hauteur du futur gagnant puis il est ensuite rentré dans le rang. S’il effectue cet aller-retour Suède-France pour courir ce prix Mizar, c’est que je l’estime en mesure de tirer son épingle du jeu. Selon moi, il est capable de rivaliser avec les autres chevaux suédois.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette14102134816
Turfomania.fr142310111316
Equidia211114103136
Geny Courses14101371656
Canalturf.com14211311068
Zeturf.fr1461018357
Radio Balances14101231656
Bilto310114611162
RTL31410161627
Tierce Mag.141610132115

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 16 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Aurélien Attard.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct de l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 (Prix Calliope) – Départ prévu aux alentours de 19h40 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 45000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 16 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans n’ayant pas gagné 90000 € au cours de leur carrière : DYNA D’ERPION (n°9) est une jument de qualité qui n’a que peu couru depuis ses premiers pas en piste (27 courses au compteur) et elle doit certainement être en important retard de gains à l’heure actuelle. L’an dernier, cette fille de Gobernador et Naia de la Mérité était passée à côté de son meeting d’hiver alors qu’elle semblait capable de gagner au moins une course pmu. Il est vrai qu’elle avait donné de sérieux espoirs à son entourage en s’imposant à Vincennes à la fin de l’été sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Ce jour-là, elle trottait 1’13’5 sur les 2700 mètres de la grande piste, une réduction kilométrique flatteuse, et elle devançait Déesse des Landes, une jument de qualité entraînée par Sébastien Hardy. Cette saison, elle a été mise de côté par son entraîneur, Kevin Vandemoortele, et elle ne compte qu’une seule et unique tentative depuis son retour à la compétition. Vendredi soir, elle effectuera donc son retour sur l’hippodrome de Vincennes et elle sera déferrée des 4 pieds, ce qui n’était pas le cas le jour de sa réapparition publique. Toujours très performante dans cette configuration, elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs en prenant une place à belle cote dans cette épreuve au trot attelé où l’opposition sera largement dans ses cordes. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant car son degré de forme actuel est assez incertain.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également