Prix de Londres - course pmu du 17 décembre 2018
/ / Pronostic quinté du 17 décembre 2018 – Prix de Londres

Pronostic quinté du 17 décembre 2018 – Prix de Londres

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 décembre aura comme support le prix de Londres, un gros handicap (référence +10) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3500 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette modeste épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En net regain de forme, DESAGUADERO (n°2) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Alors qu’il restait sur toute une série de contre-performances, ce protégé de Yannick Fertillet vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome d’Auteuil. Il a donc désormais retrouvé la bonne carburation. Lundi, il va retrouver l’hippodrome de Cagnes sur mer, une piste qui lui avait permis de s’imposer à deux reprises lors du dernier meeting d’obstacles. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. On notera également qu’il sera encore monté par Thomas Beaurain, un jockey qui le connaît parfaitement. Avant le coup ce fils de Tin Horse et Finest Cape aura de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses résultats, ENIOCANTO (n°4) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez vient certes d’échouer à Auteuil mais le terrain était probablement trop lourd pour ses aptitudes. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur ses deux sorties précédentes dans des gros handicaps qui étaient toutes très bonnes. Il avait, en effet, pris deux accessits dans des lots analogues. Lundi, ce rejeton de Anzillero et Perle du Seuil va certes découvrir le tracé mais on l’a vu à son avantage sur des tracés coulants. Le profil de ce champ de courses ne devrait donc pas lui poser de soucis et, avant le coup, on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, SKINS ROCK (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 décembre. Pour le moment, ce fils de Skins Game et Ebene Rock a toujours échoué à ce niveau (2 échecs en autant de tentatives). A sa décharge, il est sûrement meilleur sur les tracés coulants et n’a peut-être pas apprécié le tracé sélectif de l’hippodrome d’Auteuil. Récent lauréat sur cette piste, son aptitude au parcours et sa bonne condition physique pourraient lui permettre de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Que ce soit en plat ou en obstacles, BERJOU (n°6) rentre aux balances quasiment après chaque tentative. En dernier lieu, il a bien tenu sa partie à l’occasion d’une course pmu à Auteuil franchissant le poteau d’arrivée en cinquième position. Auparavant, il avait fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Highway To Hell, Royalclety et Enzo d’Airy. Autant de concurrents de qualité qui auraient eu une belle chance à défendre dans ce gros handicap. Ce représentant de l’entraînement de David Windrif n’a certes encore jamais couru sur cette piste mas il possède une certaine classe de plat et cela pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Londres. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Alors qu’il restait sur plusieurs bonnes performances en province, LOPESAN (n°12) vient d’effectuer d’excellents débuts à Auteuil. Ce protégé de Patrice Lenogue vient, en effet, de s’octroyer le premier accessit d’une course pmu et, ce jour-là, il devançait quelques uns de ses adversaires du jour. Jugé sur cette prestation, ce rejeton de Santiago et Lasuna possède une chance de premier ordre et il a donc parfaitement sa place dans ce prono. TYZEFF (n°3) va porter du poids pour ses débuts dans les gros handicaps mais il semble avoir un peu de qualité. Lundi, cet élève de Gabriel Leenders va certes monter de catégorie mais, comme beaucoup d’autres concurrents, il ne semble pas incapable de prendre une quatrième ou cinquième place. On s’en méfiera donc quelque peu. Comme le prouve leur plus récente prestation sur ce champ de courses, MATRIARK (n°5) et ALMIBURG (n°15) sont en pleine possession de leurs moyens. Avant le coup, on les verra comme des chevaux capables de compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Alors qu’il faisait partie des favoris d’un gros handicap disputé à Auteuil, COCOLEGUSTACHOCHO (n°1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs étant même arrêté par son jockey en fin de parcours. Lundi, ce pensionnaire de l’écurie de Mickaël Seror évoluera en plein dans sa catégorie mais il devra montrer un tout autre visage s’il veut obtenir un bon classement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/12/2018 : 2 – 4 – 8 – 6 – 12 – 3 – 5 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Adrien Merienne (n°4) : 50% de réussite
  • Ludovic Philipperon (n°1) : 44% de réussite
  • Johnny Charron (n°3) : 40% de réussite
  • Gaëtan Masure (n°9) : 38% de réussite
  • Nicolas Gauffenic (n°6) : 36% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mickaël Seror (n°1) : 57% de réussite
  • Gabriel Leenders (n°3) : 42% de réussite
  • Patricia Butel / Jean-Luc Beaunez (n°15, n°5, n°4) : 38% de réussite
  • David Windrif (n°6) : 37% de réussite
  • François-Marie Cottin (n°13) : 28% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Almiburg (n°15) : +3 kilos
  • Raj de Boistron (n°14) : +2 kilos
  • Cocolegustachocho (n°1) : -1 kilo
  • Matriark (n°5) : -1 kilo
  • Merlin Woods (n°7) : -1 kilo
  • Ermontois (n°11) : -1 kilo
  • Jenychope (n°16) : -4 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Tyzeff (n°3)La Percutante (n°9) et Etoile Morivière (n°10) courront ce lundi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +10) réservé à des poulains et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables, afin que le top-weight soit fixé à 70 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Haies. 16 partants. Distance à parcourir : 3500 mètres. Corde à gauche. Piste en gazon. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 4,0). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Mickaël Seror : Lors d’un gros handicap disputé à Auteuil, Cocolegustachocho (n°1) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Le terrain était très pénible ce jour-là et il a peut-être accusé la répétition des efforts. Je lui ai donc redonné de la fraîcheur. Sachez que mon cheval possède un bon moral depuis qu’il est arrivé sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Malgré son top-weight (70 kilos), mon pensionnaire détient une première chance théorique à défendre dans ce quinté du 17 décembre. J’espère juste que les pluies annoncées sur la Côte d’azur à partir de dimanche ne seront pas trop importantes.

Yannick Fertillet : Desaguadero (n°2) est vraiment sur la montante depuis sa course de rentrée fin octobre. Mon pensionnaire reste sur une bonne tentative dans un tiercé à Auteuil et il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Porter du poids ne sera pas un souci. Il se plaît sur ce champ de courses et, à mon avis, il devrait tirer son épingle du jeu. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Gabriel Leenders : Tyzeff (n°3) est un cheval que j’ai toujours estimé et j’ai l’impression qu’il a pris de la force depuis quelques mois. Il a beaucoup évolué et semble actuellement meilleur que jamais. Il s’est endurci au fil des tentatives et a appris à se gérer en province. Il peut maintenant aller dans les gros handicaps et il courra même sur la Butte Mortemart à l’avenir. Le jour de ses débuts à cagnes, il n’était pas tout à fait prêt. Cet environnement lui convient parfaitement et il est parfaitement capable de conclure dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Patricia Butel / Jean-Luc Beaunez : Eniocanto (n°4) a eu une saison assez chargée mais il me semble avoir conservé un bon degré de forme. Mon élève a déjà fait ses preuves à ce niveau de compétition. Certes, il va découvrir le parcours mais le matin à l’entraînement, il s’est bien adapté à son nouvel environnement, faisant preuve de gaieté. Le seul petit point d’interrogation concerne donc son aptitude au tracé. Matriark (n°5), son compagnon d’écurie, reste sur une bonne performance dans une course pmu qui se déroulait sur cette même piste. Physiquement, elle est toujours aussi bien mais c’est une pouliche délicate qui n’est pas évidente à monter. Elle peut se montrer allante et, dans les lots avec beaucoup de partants, ce n’est pas toujours évident. Il lui faudra donc un parcours sur mesure pour participer à l’arrivée de ce prix de Londres. Si tel est le cas, j’espère la voir bien courir. Almiburg (n°15), notre troisième partant, vient de s’imposer aisément dans un handicap disputé sur ce même parcours et il n’a pas eu une course dure ce jour-là. Physiquement, il est au top de sa forme. Maintenant, il monte de catégorie et j’aurais préféré le voir en seconde épreuve du handicap divisé.

David Windrif : Actuellement, Berjou (n°6) affiche une excellente condition physique lors des séances d’entraînement. J’ai voulu lui donner un peu de métier en le courant dans un handicap à Auteuil. Il a bien tenu sa partie ce jour-là. Il a de la qualité et je pense qu’il faudra le suivre pour la rentrée à Paris dans les handicaps. Dans ce quinté du 17 décembre, face à des chevaux aguerris et confirmés à Cagnes, il peut manquer de métier. Il pourrait juste pécher par manque d’expérience mais pas par manque de qualité.

Luigi Maceli : Skins Rock (n°8) vient de gagner une épreuve à réclamer et tente sa chance dans ce tiercé. Avant le coup, sa tâche n’est pas forcément évidente mais je ne peux pas l’avoir mieux d’un point de vue condition physique. Il aura également pour lui de s’être imposé sur le parcours qui nous intéresse. Le fait d’attendre devrait jouer en sa faveur. J’espère le voir obtenir un bon résultat.

Yannick Fouin : J’aurais vraiment aimé voir La Percutante (n°9) conclure son parcours pour son retour en haies mais elle est tombée. Elle est bien rentrée et ne semble pas marquée par sa chute. Je tente le coup dans ce quinté+ mais je la trouve prise trop haute par le handicapeur. Comme on n’a rien vu la dernière fois, il m’est difficile de la conseiller aux turfistes. Etoile Morivière (n°10), sa compagne d’entraînement, en a beaucoup trop fait dernièrement et elle n’a pu se relancer dans l’ultime ligne droite. Auparavant, elle avait montré de meilleures choses. Comme mon autre partant au départ de ce gros handicap, elle porte trop de poids étant également prise trop haute sur l’échelle des valeurs. J’espère qu’elle fera mieux que la dernière fois mais elle est difficile à cerner.

Laurent Viel : La dernière fois, je pense qu’Ermontois (n°11) avait besoin de courir car il soufflait beaucoup après la course. Il avait besoin de gagner en condition. La distance plus courte va l’avantager ici. Tout se passe bien à l’entraînement et il retrouve les haies sur lesquelles il fait moins d’efforts. Il apprécie Cagnes et serait avantagé par l’arrivée des pluies. Il devrait bien tenir sa partie dans ce prix de Londres car il ne faut pas se fier à sa dernière prestation en demi-teinte.

Anthony Lecordier : Lopesan (n°12) est bien d’état et reste sur une bonne performance sur l’hippodrome d’Auteuil. Maintenant, mon protégé découvre le profil de la piste de Cagnes sur mer mais je pense que ce tracé va lui convenir. De plus, il va évoluer sur une piste très souple à sa convenance. Il monte certes de catégorie mais ce lot semble être à sa portée. Il va essayer de conclure dans la combinaison gagnante de ce quinté du 17 décembre.

François-Marie Cottin : Certes, Mille Rubis (n°13) vient d’être arrêtée pour sa rentrée mais elle a plutôt bien couru ce jour-là, peut-être même mieux que ce que j’en espérais. De logiques progrès sont attendus ce lundi. Maintenant, il n’est pas certain que cela suffise pour la voir se mettre en évidence dans ce tiercé d’autant que j’ai un petit doute sur son aptitude à s’illustrer corde à gauche car elle a tendance à pencher à droite.

Sébastien Culin : Venu sur le tard, Raj de Boistron (n°14) ne fait que s’amender au fil des courses. Comme c’est un diesel, il ne va pas falloir le monter trop loin des chevaux de tête. En plus, à mi-parcours, il a toujours un petit temps mort. Ensuite, mon pensionnaire est capable de fournir une grosse pointe de vitesse durant le dernier kilomètre. C’est la première fois qu’il dispute un gros handicap. Du coup, il faut voir son comportement mais c’est un outsider intéressant capable de brouiller les cartes à l’arrivée de ce quinté+. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Hubert de Waele : Jenychope (n°16) monte de catégorie par rapport à sa dernière sortie à réclamer. Depuis cette tentative, elle a bien travaillé et a bien mangé. Elle semble au mieux de sa forme avant de participer à ce prix de Londres et se plaît tout particulièrement sur cet hippodrome de la Côte d’Azur.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1224361155
Turfomania.fr2412311185
Equidia2615121534
Geny Courses3510121646
Canalturf.com211264357
Zeturf.fr2134512611
Radio Balances2345112156
Bilto421123658
RTL2123416516
Tierce Mag.421213568

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les lundis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DU MANS – Réunion premium n°3 – Course pmu n°3 (Prix B2h Conseils) – Départ prévu aux alentours de 12h55 – Trot monté – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans n’ayant pas gagné 90000 € – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 40000 € ou plus au cours de leur carrière : Une seule réunion consacrée aux trotteurs en ce début de semaine et elle aura lieu sur l’hippodrome du Mans. C’est donc au cours de cette réunion premium que se produira DAGUET DU RIB (n°15), le cheval du jour de FT. Ce fils du crack Ready Cash et de la bonne Jiviga (mère de Starter du Rib et Riviga du Rib) disputera la troisième épreuve du programme, un course de trot monté où il aura le handicap de rendre la distance. Il y affrontera toutefois un lot largement dans ses cordes et on peut penser qu’il devrait logiquement tirer son épingle du jeu vu la faiblesse de l’opposition. Il est vrai qu’il a croisé des chevaux plus huppés lors de ses dernières sorties dans cette discipline. On l’a notamment vu faire jeu égal avec des trotteurs de la trempe de Zauni, Diva Fatale, Dandy Gédé, Dirky Ever et Diamant Forgion. Autant de concurrents qui auraient figurés parmi les favoris des parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Ce lundi, cet élève de Joël Hallais s’élancera donc avec une belle chance théorique à défendre si on le juge sur ses meilleurs titres et il conviendra de suivre sa performance avec une certaine attention même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. Il n’est, en effet, pas à l’abri d’une faute.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : 

Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.Comment jouer ce prono ?

A lire également