Prix d'Antibes - course pmu du 17 février 2018
/ / Pronostic quinté du 17 février 2018 – Prix d’Antibes

Pronostic quinté du 17 février 2018 – Prix d’Antibes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 février aura comme support le prix d’Antibes, un handicap divisé (référence +20 +21) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2400 mètres corde à gauche de la piste en sable fibré (PSF). A l’occasion de cette épreuve quasiment indéchiffrable, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les chanceux parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

Particulièrement performant sur le sable fibré, GALIZZI (11) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. En 4 sorties sur cette surface, ce cheval entraîné par l’habile Jérôme Reynier compte 2 accessits et 2 victoires (soit 100% de réussite dans les 3 premiers, un chiffre remarquable). On peut également noter qu’il fait preuve d’une certaine régularité depuis qu’il court sur le sol français. Le jour de ses débuts dans l’hexagone, il avait d’ailleurs bien tenu sa partie alors qu’il était associé à un jeune jockey inexpérimenté. Dans la foulée, ce fils de Dansili avait remporté une épreuve à réclamer dominant Cosmic City, un concurrent qui a ensuite bien couru lors d’un événement analogue disputé sur ce champ de courses. Jugé sur cette ligne en béton, sa chance est donc bien réelle. Ce samedi, il s’élancera avec un bon numéro de corde et sera monté par un jeune jockey talentueux. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, MISTER SMART (8) constitue une base solide dans ce quinté+. L’an dernier, alors qu’il était pris à une valeur similaire par le handicapeur, ce représentant de l’entraînement de Vaclav Luka avait terminé à la deuxième place de cette même épreuve tout en jouant de malchance dans la phase finale. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. On notera également qu’il vient de prouver sa bonne forme actuelle en s’imposant sur ce champ de courses le jour de son retour en piste. Avant le coup, ce fils de Smadoun semble donc avoir de nombreux atouts dans son jeu avant de participer à cet événement et on peut légitimement penser qu’il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée. A priori, les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Nanti du bottom-weight, SWISS MAN (16) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 février. Ces derniers mois, cet élève de Mathieu Boutin a été régulièrement baissé au poids par le handicapeur et il se retrouve désormais bien placé sur l’échelle des valeurs. Il va certes courir un peu rapproché mais il n’a pas eu une course éprouvante en dernier lieu et cela ne devrait pas lui poser de problème. Il a d’ailleurs déjà bien tenu sa partie dans de telles conditions. Bien placé dans les stalles de départ, ce rejeton de Saddex pourrait s’emparer d’une place à belle cote si sa jeune partenaire le monte au mieux de ses intérêts.

L’outsider

L’été dernier, après un début de carrière Outre-rhin, FAIR TRADE (13) avait tenté sa chance en France prenant part à une épreuve à réclamer disputée sur la distance qui nous intéresse. Ce jour-là, il n’avait pu s’exprimer que trop tardivement dans la dernière ligne droite. Cela ne l’avait cependant pas empêché d’obtenir le premier accessit. Par la suite, il avait poursuivi sur sa lancée s’octroyant quelques places d’honneur. Ce samedi, il va affronter un lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire et sera monté par un jockey en pleine réussite (vainqueur d’un gros handicap voilà quelques jours avec un élève de Didier Prod’homme). Voilà qui pourrait peut-être lui permettre de monter de catégorie avec bonheur. Avant le coup, on le verra comme un cheval capable jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix d’Antibes.

Les autres chevaux à jouer

DARK DREAM (5) n’est autre que le lauréat du prix Rauba Capeu, un événement disputé voilà peu sur cet hippodrome de la Côte d’azur. Pénalisé de 3 ,5 kilos par le handicapeur pour cette victoire, il va devoir prouver qu’il est encore compétitif à ce poids. Selon son entraîneur, il pourrait doubler la mise et franchir encore le poteau en tête ce samedi. On lui accordera donc un très large crédit même s’il aurait sûrement préféré que cette compétition se déroule sur le gazon. Jugée sur sa récente sixième place, ALACOVIA (7) semble détenir une très bonne chance dans ce lot assez quelconque même si elle n’évoluera pas sur sa surface de prédilection. Il n’est, en effet, pas tout à fait certain qu’elle puisse donner sa pleine mesure sur la piste en sable fibré. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono vu son excellente condition physique actuelle. DAYNAWAR (6) vient d’effectuer des débuts satisfaisants sur la PSF se classant à la sixième place d’une épreuve du même acabit. Ce coup-ci, ce fils de Zamindar va affronter ses aînés pour la première fois de sa carrière et il n’est pas évident à situer face des chevaux plus aguerris que lui. De plus, il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde. Sur cette distance de longue haleine, c’est toutefois moins rédhibitoire et il devrait avoir le temps de revenir sur les chevaux de tête dans la phase finale si le train est suffisamment sélectif. Avant le coup, on le verra comme un bon coup de poker à tenter même si sa situation sur l’échelle des valeurs n’a rien d’un cadeau. TRES SOLID (9) a quelques titres à faire valoir en pareille société et il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Sa situation sur l’échelle des valeurs ne lui laisse cependant plus aucune marge. Avant le coup, on le verra donc plutôt comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car cette épreuve s’annonce très ouverte avec de nombreuses possibilités pour les accessits.

La dernière minute

MAGNENTIUS (4) est en pleine forme comme le montrent ses deux victoires acquises dans des courses pmu disputées sur le sable fibré. Son aptitude à cette surface est donc largement avérée. Le handicapeur lui a toutefois attribué un poids de méfiance pour ses débuts dans cette catégorie des gros handicaps et il n’est pas sûr qu’il soit compétitif d’entrée de jeu. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/02/2018 : 11 – 8 – 16 – 13 – 5 – 7 – 6 – 9

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Dark Dream (5) : + 3 ,5 kilos
  • Mister Smart (8) : + 3 ,5 kilos
  • Magnentius (4) : + 2 kilos
  • Solmina (1) : – 0,5 kilo
  • Tres Solid (9) : – 0,5 kilo
  • Prince Nomad (2) : – 1 kilo
  • Skaters Waltz (3) : – 1 kilo
  • Just A Formality (10) : – 1 kilo
  • Fair Trade (13) : – 1,5 kilo

Les conditions de course

Handicap divisé (réf +20 +21) – Pour chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er août 2017 inclus. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 24440 €, 2ème : 9880 €, 3ème : 7280 €, 4ème : 4680 €, 5ème : 2860 €, 6ème : 1820 €, 7ème : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Laurent Dubord : En dernier lieu, Solmina (1) n’a pas trop apprécié le terrain collant. De plus, elle a dû aller devant alors qu’elle est meilleure en courant cachée. Ma jument a toutefois bien tenu sa partie jusqu’au poteau. Je pense que le handicapeur a eu la main lourde après son dernier succès à ce niveau de la compétition. Elle devra donc porter le top-weight, ce qui n’est jamais facile pour une jument. Toutefois, si elle est dans un bon jour, elle possède suffisamment de qualité pour participer à l’arrivée de ce quinté du 17 février.

Fabrice Vermeulen : Lors d’une récente course pmu disputée sur cet hippodrome de Cagnes, Skaters Waltz (3) aurait pu terminer plus près des chevaux de tête avec un meilleur déroulement de course. Mon cheval a déjà gagné sur 2400 mètres mais il s’agissait dans une épreuve à réclamer. Je reste convaincu qu’il peut bien faire sur cette distance au niveau supérieur car il a pris de la tenue en vieillissant. Samedi, je serais déçu de ne pas le voir figurer dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Rodolphe Collet : Magnentius (4) vient d’aligner deux succès sur piste en sable fibré (PSF). Suite à ces victoires, sa valeur handicap a été revue à la hausse suite à ses deux victoires, ce qui est tout à fait légitime. Mon protégé se plaît sur cette surface et le lot qu’il affrontera dans ce quinté+ n’a vraiment rien d’exceptionnel. Il semble avoir une première chance au papier, raison pour laquelle on effectue ce long déplacement. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Nicolas Caullery : Dark Dream (5) avait dû être ralenti dans son entraînement. Dernièrement, je ne le pensais donc pas capable de s’imposer de cette manière. S’il a gagné en n’étant pas à 100 % de ses capacités, cela prouve qu’il avait un peu de marge de manoeuvre. Mon élève est désormais en pleine possession de ses moyens à l’entraînement. On part confiant. A mon avis, il peut doubler la mise à l’occasion de ce prix d’Antibes. Tous les feux sont au vert.

Andrew Hollinshead : Dernièrement, Daynawar (6) a joué de malchance dans un événement ayant eu du mal à trouver le passage dans la ligne droite. C’est un attentiste qui possède une bonne pointe de vitesse finale lorsqu’il n’a rien fait du parcours. J’espère qu’il va connaître un meilleur déroulement de course cette fois-ci. Je pense que les 2.400 mètres vont servir ses intérêts. A mon avis, il peut s’octroyer un accessit dans ce quinté du 17 février.

Patrick Monfort : Alacovia (7) reste sur une encourageante sixième place à ce niveau de la compétition. Ce jour-là, ma jument qui n’a que 4 ans se frottait à des adversaires beaucoup plus aguerris qu’elle. La PSF n’est peut-être pas sa meilleure surface mais nous composons avec le programme. Nous misons sur sa grande forme actuelle pour obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Vaclav Luka : Mister Smart (8) est sous le coup d’une pénalisation de 3,5 kg infligée par le handicapeur mais, avant le coup, il semble détenir pas mal d’atouts dans son jeu. Mon cheval a montré son aptitude à cette piste en sable fibré et son jockey le connaît très bien. Samedi, il bénéficiera d’un engagement favorable et s’élancera avec une bonne chance à défendre. Il devrait donc prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Mathieu Boutin : En dernier lieu, Tres Solid (9) n’a pas démérité même s’il n’a terminé qu’au neuvième rang. C’est un concurrent à la valeur bien établie. À ce niveau de compétition, sa marge au poids est franchement mince. De plus, je le préfère un peu sur les pistes en gazon. En belle condition physique actuellement, il garde toutefois son mot à dire pour une quatrième ou cinquième place. Lors d’une récente course pmu disputée sur cet hippodrome de la Côte d’Azur, Swiss Man (16) n’a pas eu les coudées franches dans la phase finale. J’ai donc pris la décision de l’aligner à trois jours d’intervalle. Mon pensionnaire affiche toujours un bon degré de forme et ce prix d’Antibes semble d’un niveau un peu moins relevé par rapport aux gros handicaps que l’on a coutume de voir en région parisienne. On tente donc notre chance avec quelques ambitions.

Christophe Escuder : L’an passé, Just A Formality (10) avait eu une saison chargée. Lors d’un récent événement, il effectuait son retour en piste dans une course sélective. Ce jour-là, mon élève n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Sur 2.400 mètres, il sera peut être plus à son affaire. Il est en pleine possession de ses moyens et je pense qu’il devrait afficher un net regain de forme. J’en attends des progrès même s’il n’évoluera pas sur sa surface de prédilection. A mon avis, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Jérôme Reynier : Lors de son ultime sortie, Galizzi (11) s’est correctement défendu. Il n’a pas été servi par le profil de la piste de Marseille-Vivaux. A ce poids, je trouve qu’il n’a pas de marge sur l’échelle des valeurs. Comme ses propriétaires ne veulent plus le voir au départ d’épreuves à réclamer, mon pensionnaire se retrouve au départ de ce quinté du 17 février. S’il venait à s’emparer d’un accessit alors on serait pleinement satisfait de son résultat.

Jess Parize : Mer et Jardin (12) fait preuve d’une louable régularité rentrant régulièrement aux balances. Samedi, ma jument va apprécier la distance à parcourir mais elle découvrira la PSF sous ma responsabilité. Nous l’avons testée à l’entraînement sur cette surface et elle a semblé être à l’aise. En bonne condition physique à l’heure actuelle, elle pourrait participer à l’arrivée de ce tiercé. C’est un outsider amusant.

Thierry Lemarié : Shannoise (14) est régulière dans ses performances mais elle s’attaquera à plus forte partie. Cependant, elle est aguerrie et affiche un bon degré de forme à l’entraînement. De plus, elle a l’avantage de pouvoir galoper aux avant-postes et d’être facile à monter. Associée à un bon jockey, je pense qu’elle est capable de monter de catégorie avec bonheur. Je ne serais donc pas surpris de la voir terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Gina Rarick : Quiet Zain (15) se plaît beaucoup sous le soleil de la Côte d’Azur. Il est plus performant sur le gazon que sur la PSF mais vous noterez qu’il avait remporté une course pmu disputée sur cette surface lors de sa première sortie du meeting. Mon cheval est en pleine forme et j’en attend une bon résultat dans ce prix d’Antibes.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr81537461214
Equidia1558461373
Geny Courses6537812154
Canalturf.com485376169
Zeturf.fr83512154616
La Gazette des Courses8451576314
Bilto85314671215
RTL (Bernard Glass)5713981513
Tierce Magazine (Prono Vérité)58412311614

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 février 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE GRAIGNES – Réunion 4 – Course n°2 – Départ prévu aux alentours de 17h30 – Trot attelé – Allocations totales : 28000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Piste en sable (1000 mètres de circonférence) – 18 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7, 8 et 9 ans (V, A et B) n’ayant pas gagné 170000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 85000 € ou plus : Pas beaucoup de chevaux spéculatifs à jouer au cours de cette modeste réunion premium en terre normande. Tentons AMBRE CARISAIE (9), un représentant de l’entraînement de Jacques Etienne Thuet, un homme habile qui engage souvent ses pensionnaires à bon escient. Avec seulement 34 tentatives à son actif, ce fils de Vivaldi de Chenu n’a encore que peu couru depuis ses premiers pas en piste. De ce fait, il doit certainement avoir un important retard de gains à combler. Dans l’ensemble, il fait d’ailleurs preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quelle que soit la discipline (6 victoires et 12 accessits soit plus de 50% de réussite dans les trois premiers). Mis au repos l’été dernier, il vient tout juste d’effectuer son retour à la compétition à l’occasion d’une épreuve au trot attelé réservée aux apprentis et lads jockeys disputée sur l’hippodrome de la Glacerie à Cherbourg. D’entrée de jeu, il s’octroyait une surprenante troisième place faisant afficher la cote de 39/1. Dans la foulée, il va découvrir un bel engagement à la limite du recul sur une piste qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes. C’est, en effet, un cheval qui aime animer les débats. Le profil peu sélectif de la piste de Graignes devrait donc jouer en sa faveur. Samedi, ce cheval dur à l’effort sera nouveau déferré des postérieurs, une configuration qui lui a souvent réussi. Il devrait donc logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette course pmu à sa portée. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également