Prix de Douvres - course pmu du 17 janvier 2019

Pronostic quinté du 17 janvier 2019 – Prix de Douvres

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 janvier aura comme support le prix de Douvres, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur la cendrée de l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 45000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 6 ans (E) ayant gagné au moins 40000 € mais pas 141000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le numéro plus et le bonus 4 sur 5 ont été récemment supprimés par le PMU. La tirelire n’est désormais proposée qu’une fois par semaine, en général le dimanche, et son montant s’élève à 500000 euros. Ces mesures vont permettre de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 vont également augmenter.

Le favori du pronostic

Bien engagée au plafond des gains, DARLING BERRY (n°17) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette jument entraînée par Jean-Michel Bazire sera, en effet, placée à 760 euros de la qualification. Son mentor a certainement dû la préparer au mieux pour cet engagement de rêve. En consultant ses performances, on peut s’apercevoir qu’elle a souvent mieux couru que ne l’indique son classement. D’ailleurs, lors de son antépénultième tentative à Vincennes, cette fille de Prince Gédé et Osaka Berry aurait vraisemblablement lutté pour la victoire si elle ne s’était accrochée avec une rivale dans le dernier tournant. Jeudi, elle affrontera un lot dans ses cordes et elle courra pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer la voir se mettre en évidence. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Présentée par Jean-Paul Marmion, un entraîneur redoutable, DENTELLA BELLA (n°12) constitue une base solide dans ce quinté+. Comme bon nombre de ses compagnons d’écurie, cette fille de Ready Cash et Salsa Bella n’a que peu couru pour une jument âgée de 6 ans et elle peut désormais exprimer tout son potentiel. Lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome de Nantes, elle a vraiment laissé une superbe impression s’imposant de plusieurs longueurs au passage du poteau d’arrivée. Ce jour-là, elle trottait 1’14’3 sur 3000 mètres, une excellente réduction kilométrique. Auparavant, elle avait bien tenu sa partie sur ce champ de courses s’octroyant une quatrième place et une victoire en deux tentatives. Son aptitude à la grande piste de Vincennes est donc largement avérée. Meilleure que jamais à l’heure actuelle, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, DALABAMA (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 janvier. Cette jument entraînée par Laurent-Claude Abrivard n’est pas une championne mais elle possède un peu de moyens mais il ne faut pas qu’elle voit le jour trop tôt durant le parcours. Avec elle, il faut, en effet, absolument patienter jusqu’à la sortie du tournant final pour qu’elle puisse obtenir un bon classement. Cette tactique comporte certes des aléas mais cette bonne finisseuse possède une belle pointe de vitesse finale et elle est capable de refaire beaucoup de terrain lorsqu’elle bénéficie d’un déroulement de course avantageux. Elle pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillances des favoris.

L’outsider spéculatif

DASCALIA (n°13) n’est autre que la soeur du bon Balando, un cheval bien connu des turfistes qui totalise 374 980 € de gains pour un record d’1’12’3. Sans avoir la qualité de son illustre aîné, cette protégée d’Alphonse Vanberghen n’en possède pas moins quelques moyens. Lors de ses deux plus récentes sortie sur cet hippodrome du Plateau de Gravelle, elle a d’ailleurs très bien tenu sa partie en s’octroyant deux accessits dans des lots analogues. Jeudi, elle bénéficiera encore de la drive d’Eric Raffin, un pilote qui s’entend bien avec elle. De plus, elle courra pieds nus. En pleine forme à l’heure actuelle, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Douvres si elle connaît un parcours à sa convcenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors d’une récente course pmu disputée sur ce tracé des 2700 mètres de la grande piste de Vincennes, DOLCE VITA QUICK (n°1) n’est pas parvenue à tirer son épingle du jeu mais, ce jour-là, elle n’était pas en pleine possession de ses moyens ayant connu un pépin musculaire. Il ne faut donc pas la condamner sur cet échec relatif. On la jugera plutôt sur son précédent succès obtenu sur ce même champ de courses. Ce jour-là, cette fille de Carpe Diem et Osamina Quick faisait afficher 1’14’0, une réduction kilométrique qui lui confère une important retard de gains à combler. En théorie, elle a donc parfaitement sa place dans ce prono. DOUCEUR DU CHENE (n°14) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Lors de son avant-dernière tentative au trot attelé, cette représentante de la casaque de Claude Guedj avait largement prouvé son aptitude au parcours en terminant deuxième derrière la pensionnaire de Jean-Paul Marmion. Jeudi, elle se présentera au top de sa forme et, si elle bénéficie d’un déroulement de course limpide, elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette compétition. DEXTASE MONTAVAL (n°16) reste sur plusieurs sorties en demi-teinte mais elle vaut mieux que cela. Confiée à Bjorn Goop et déferrée des 4 pieds, cette pensionnaire de l’écurie de Fabrice Lercier ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des parieurs à la faveur de cet engagement favorable au plafond des gains. DAYLIGHT (n°7) est une bonne finisseuse et, avec l’aide du jeune Marius Coignard, elle pourrait compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car elles sont nombreuses à pouvoir espérer un accessit. Le parcours devrait, en effet, faire la différence.

La dernière minute

Jeudi, DECOLORATION (n°11) aura l’avantage d’être drivée par l’habile David Thomain mais elle va effectuer une rentrée n’ayant pas été revue en piste depuis sa victoire acquise dans une course pmu à Vincennes au mois de septembre dernier. Avant le coup, il est donc difficile de se faire une idée de son degré de forme actuel et la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/01/2019 : 17 – 12 – 9 – 13 – 1 – 14 – 16 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Antoine Wiels (n°12) : 66% de réussite
  • Franck Nivard (n°15) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°6) : 44% de réussite
  • Björn Goop (n°16) : 43% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°17) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°17) : 53% de réussite
  • Jean-Paul Marmion (n°12) : 52% de réussite
  • Philippe Moulin (n°7) : 50% de réussite
  • Maik Esper (n°1) : 50% de réussite
  • Alphonse Vanberghen (n°13) : 46% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dextase Montaval (n°16) : 1’11’3
  • Déesse de l’Oison (n°10) : 1’11’6
  • Déesse Saint Bar (n°8) : 1’12’3
  • Darling Franbleu (n°4) : 1’12’4
  • Dubaï Dream (n°2) : 1’12’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Daylight (n°7) : 1’13’7
  • Dentella Bella (n°12) : 1’13’9
  • Douceur du Chêne (n°14) : 1’14’0
  • Diane d’Houlbec (n°6) : 1’14’1
  • Dextase Montaval (n°16) : 1’14’1

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des juments âgées de 6 ans (D) ayant gagné au moins 40000 € mais pas 141000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 17 partants. Allocations totales : 45000 € (Vainqueur : 20250 €, 1er accessit : 11250 €, 2ème accessit : 6300 €, 4ème place : 3600 €, 5ème place : 2250 €, 6ème place : 900 €, 7ème place : 450 €).

Les interviews des entraîneurs

Maik Esper : En dernier lieu, Dolce Vita Quick (n°1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs car elle souffrait d’un problème musculaire. Depuis, tout est rentré dans l’ordre et elle va se présenter au départ de ce quinté du 17 janvier en pleine possession de ses moyens ayant bien travaillé à l’entraînement. Ma pensionnaire n’a toutefois pas été revue en piste depuis un mois et elle pourrait manquer de compétition. C’est une jument qui a connu des problèmes de santé par le passé et elle ne fait que rattraper le temps perdu à l’heure actuelle.

Pierre Vercruysse : Dubaï Dream (n°2) a été éloignée plusieurs mois de la compétition après un souci important à un postérieur. Elle a désormais trois parcours dans les jambes. Elle n’est pas encore assez prête pour espérer un bon résultat dans ce tiercé. À 100% de ses capacités physiques, elle vaut cette catégorie. Là, il est préférable d’attendre avant de parier sur ses chances. Elle sera plus compétitive le mois prochain.

Jean-Marie Monclin : Diva du Granit (n°3) est une bonne ouvrière courageuse, qui se donne toujours à fond en compétition. Lors d’une récente course pmu disputée sur le parcours qui nous intéresse, ma protégée s’est bien comportée. Elle a bien encaissé ses efforts. Sur le papier, elle affrontera une opposition de qualité ce jeudi mais on tente, tout de même, notre chance. Elle pourrait compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Franck Leblanc : Darling Franbleu (n°4) est restée dix mois sans compétition. Après avoir effectué sa rentrée, ma jument a eu un comportement honorable lors de sa seconde sortie. Cela dit, elle risque encore de manquer de rythme. Elle a besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Avant le coup, je pense qu’elle aura du mal à participer à l’arrivée de ce prix de Douvres.

Benoît Barassin : Daljemosa (n°5) a été arrêtée à la sortie de l’été car elle s’était accidentée au paddock. Depuis qu’elle a repris l’entraînement, elle progresse gentiment. À l’heure actuelle, je l’estime à 70% de son meilleur niveau. Le moment est donc venu de lui donner une course de rentrée.

François Giard : Diane d’Houlbec (n°6) manqué de réussite ces derniers temps. C’est une pisteuse qui doit absolument courir cachée pour donner sa pleine mesure. Aussi, il ne faut pas se retrouver trop loin des chevaux de tête à l’entrée de l’ultime ligne droite. Elle a décompressé et ne sera pas au top de sa forme pour ce quinté du 17 janvier. Je la laisse ferrée. Elle a déjà fait l’arrivée dans cette configuration mais je vous conseille de la voir plutôt comme une concurrente capable de prendre une quatrième ou cinquième place.

Yvonnick Dousset : Déesse Saint Bar (n°8) est bien le matin à l’entraînement mais elle ne répète pas en course l’après-midi. Elle reste un peu coquine. Dernièrement, sur l’hippodrome de Nantes, elle a fait la faute à 1000 mères de l’arrivée. Elle n’a pas fait de course ce qui m’incite à la déclarer partante dans ce tiercé. Je vais changer son enrênement. Sage, elle a les moyens de tirer son épingle du jeu.

Laurent-Claude Abrivard : Dalabama (n°9) a couru en amélioration le mois dernier. Depuis, elle affiche une bonne condition physique. Elle reste inconstante. Aussi, il convient de la changer de mains régulièrement. Léo Abrivard avait gagné avec elle l’hiver dernier. A l’issue d’une course à l’économie, elle peut accrocher une place dans les cinq premiers de ce quinté+.

Pascal Castel : Déesse de l’Oison (n°10) n’a cessé de reculer en dernier lieu. Elle n’a plus tellement de marge à ce niveau, surtout sur la grande piste où elle peine toujours un peu une fois la montée franchie. Elle est meilleure sur les hippodrome avec piste plate. Jeudi, je serais déjà satisfait de la voir prendre la quatrième ou la cinquième place de ce prix de Douvres.

Pierre Pellerot : Décoloration (n°11) a décompressé après ses derniers succès. Pour ne rien vous cacher, j’ai repéré ce quinté du 17 janvier depuis pas mal de temps. Ma jument y trouve des conditions de course favorables. Elle a bien travaillé à l’entraînement mais j’aurais bien aimé cependant lui donner un parcours avant de courir cet événement.

Jean-Paul Marmion : Dentella Bella (n°12) a recouvré tous ses moyens cet hiver. C’est une période de l’année qui lui réussit visiblement bien. À Nantes, elle s’est parfaitement acquittée de sa tâche. Il lui suffit de répéter cette valeur pour obtenir un bon classement dans ce tiercé. L’engagement, sans la concurrence étrangère, est très favorable. Tous les feux sont au vert.

Alphonse Vanberghen : Dascalia (n°13) donne entière satisfaction au travail. Jeudi, ma pensionnaire évoluera en plein dans sa catégorie. Elle sera pieds nus et drivée Éric Raffin. C’est une jument qui possède une bonne pointe de vitesse finale. Il faut juste lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Avec un parcours à sa convenance, elle ne devrait pas décevoir et participer activement à l’arrivée de ce quinté+. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Julien Le Mer : Douceur du Chêne (n°14) est sur la montante à l’heure actuelle. Elle progresse au fil des courses. Déferrée des quatre pieds, elle est transcendée. Mon élève est au top de sa forme encore mieux qu’avant son dernier succès. Je crains deux ou trois rivales mais elle pourrait doubler la mise à l’occasion de ce prix de Douvres. Selon moi, elle a sa place sur le podium.

Patrick Hachin : Divine de Navary (n°15) n’avait pas d’engagements ces dernières semaines. Je lui ai juste accordé quelques jours de repos. Elle a toutefois travaillé presque régulièrement. J’aurais toutefois aimé lui donner un parcours avant d’aborder cette course. Selon moi, sauf incident de parcours, elle a sa place dans la combinaison gagnante de cet événement.

Gabriele Gelormini (son driver) : Lors de sa dernière sortie dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Vincennes, Dextase Montaval (n°16) a toujours été plus ou moins prise de vitesse. Jeudi, l’allongement de la distance va jouer en sa faveur. Elle est bien engagée au plafond des gains. Personnellement, je l’estime capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Jean-Michel Bazire : Darling Berry (n°17) a très bien couru le mois dernier sur ce parcours. Ce jour-là, ma jument aurait pu prétendre à la deuxième place, derrière Dark Night Love, sans un incident à la sortie du tournant final, où nous avons frôlé la chute. Ma pensionnaire a très bien travaillé et, à mon avis, elle détient une très bonne chance théorique dans ce lot.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (sélections de Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette14123178151113
Turfomania.fr12317151413169
Equidia121715141316811
Geny Courses121117131514316
Canalturf.com171513141216311
Zeturf.fr12141713811151
Radio Balances12111413171531
Bilto121715131114169
RTL121415131617311
Tierce Mag.17121513141911

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 (Prix de Pont-à-Mousson) – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Trot monté – Femelles – Allocations totales : 31000 € – Distance à parcourir : 2175 mètres – Grande piste – Cendrée – 18 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans (E) n’ayant pas gagné 38000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. C’est sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira ETOILE DE BEAUMEE (n°2), le cheval du jour de FT. Cette élève de Christophe Petrement courra la deuxième épreuve du programme, une course au trot monté réservée aux seules juments de sa génération. Elle y affrontera un lot dans ses cordes mais elle devra se montrer sage si elle veut obtenir un bon résultat. Cette fille de Tag Wood et Lisa de Beaumée reste, en effet, sur toute une série de disqualifications pour allures irrégulières. Il ne faut cependant pas la condamner là-dessus car elle ne manque pas de moyens ayant largement le niveau pour tirer son épingle du jeu en pareille société. On notera d’ailleurs, lors de sa plus récente sortie sur la petite piste de Vincennes, elle aurait certainement pris une part active à l’arrivée si elle n’avait pas fait la faute dans l’avant-dernier tournant. Cette fois-ci, elle évoluera sur la grande piste et, vu son modèle, ce tracé sélectif va certainement jouer en sa faveur car elle n’est jamais très à l’aise dans les virages. Bien entendu, c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée de cette épreuve mais il conviendra de suivre avec attention sa performance car elle ne semble pas incapable de causer une belle surprise.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également