Prix François de Ganay - course pmu du 17 novembre 2018

Pronostic quinté du 17 novembre 2018 – Prix François de Ganay

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 novembre aura comme support le prix François de Ganay, un gros handicap (référence +10) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette course d’obstacles dotée de 95000 € d’allocations se déroulera en terrain collant et elle a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3900 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Venant de prouver sa bonne condition physique actuelle, CAYO DE PAIL (n°10) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Bernard Beaunez vient, en effet, de s’octroyer une probante quatrième place dans un gros handicap alors qu’il effectuait sa rentrée après plus de six mois d’absence. Ce jour-là, il a longtemps galopé parmi les chevaux de tête avant de perdre le second accessit aux abords du poteau d’arrivée. Samedi, ce fils d’Astarabad et Peremption ne sera pas dérangé par la distance plus longue qu’en dernier lieu et le terrain plus assoupli devrait jouer en sa faveur. Il compte, en effet, d’excellents résultats en terrain lourd. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait lutter pour la victoire à la faveur de quelques progrès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens en cette fin de saison, PAGOMIX (n°14) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Le jour de son retour en piste, ce pensionnaire de l’écurie de Yannick Fertillet a, en effet, prouvé l’excellence de sa condition physique en gagnant une course pmu sur cet hippodrome de la Butte Mortemart, Samedi, il affrontera certes un lot plus relevé qu’en dernier lieu mais, en analysant ses performances, on peut s’apercevoir, qu’au printemps dernier, il avait bien tenu sa partie dans un gros handicap disputé sur ce tracé. Ce jour-là, ce représentant de la casaque de Guy Travers franchissait le poteau d’arrivée en cinquième position et il terminant non loin des protégés de Guy-Claude Rudolf et Bernard Beaunez. Plutôt régulier dans ses résultats et à l’aise en terrain lourd, il devrait logiquement poursuivre sur sa lancée et s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, SUN ZEPHIR (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 novembre. Ce protégé de David Windrif possède, en effet, de sérieux titres à faire valoir ayant largement fait ses preuves dans cette catégorie des gros handicaps pour vieux chevaux. Au printemps dernier, ce rejeton de Daliapour et Zephira Crown avait notamment fait jeu égal avec quelques uns de ses rivaux du jour dans des conditions de poids identiques. Sa chance théorique est donc bien réelle. Certes, sa rentrée fût plutôt discrète mais il devrait afficher de logiques progrès dans ce terrain beaucoup plus conforme à ses réelles aptitudes. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce qu’il pimente les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa plus récente sortie, CI BLUE (n°5) semble avoir retrouvé son meilleur niveau. Ce cheval entraîné par Yannick Fouin vient, en effet, d’afficher un net regain de forme en s’emparant du second accessit d’un gros handicap. Ce jour-là, il était bien battu mais devançait, tout de même, quelques uns de ses adversaires du jour. Samedi, il ne devrait pas être dérangé par le rallongement de la distance, ni par l’assouplissement du terrain. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à le voir jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix François de Ganay. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors de sa dernière tentative sur ce champ de courses, KAMI KAZE (n°11) s’est rappelé au bon souvenir des turfistes en prenant le premier accessit de la course référence à la cote de 18/1. Nullement dérangé par l’assouplissement des pistes, ce cheval entraîné par Guy-Claude Rudolf aura une belle carte à jouer. On s’en méfiera donc particulièrement. ULTRANET (n°16) fait preuve d’une louable régularité malgré ses 10 ans. Dernièrement, il s’est emparé d’une honorable quatrième place dans un gros handicap analogue. Samedi, ce fils de Network et First Union aura encore l’avantage de porter le bottom-weight et son entraîneur, Gilles Chaignon le munit à nouveau d’oeillères australiennes, un artifice qui lui convient bien. Avant le coup, il semble encore capable de figurer dans la combinaison gagnante. On lui accordera donc un large crédit. FASIMIX (n°1) n’a couru qu’une fois à ce niveau de la compétition mais c’était sur le steeple-chase d’Auteuil. Ce jour-là, cet élève de Joël Boisnard n’avait pas démérité en terminant au cinquième rang avec 72 kilos sur le dos. Samedi, il se produira en haies, une spécialité qu’il apprécie également, mais il sera de nouveau affublé du top-weight. A priori, il aura encore du mal à s’imposer. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’il va se plaire en terrain pénible. Enfin, on s’intéressera à la candidature de VENDELOGNE (n°12). Lors de son ultime sortie, cette élève de Robert Collet n’a pas démérité terminant à la septième place. Samedi, cette fille de Turtle Bowl et Veiled Star retrouvera l’excellent Kévin Nabet, un jockey qui avait gagné une course pmu en sa compagnie voilà quelques semaines. Il conviendra donc de s’en méfier un peu. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Jugé sur ses meilleurs titres, ACHOUR (n°2) possède une première chance théorique à défendre en pareille société. De plus, ce adepte du terrain lourd devrait bénéficier d’une piste à son entière convenance. Cet élève de François-Marie Cottin n’a toutefois pas couru depuis le printemps dernier et il devrait logiquement avoir besoin de compétition pour retrouver la bonne carburation. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/11/2018 : 10 – 14 – 13 – 5 – 11 – 16 – 1 – 12

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Jonathan Nattiez (n°10) : 100% de réussite
  • Thomas Gueguen (n°8) : 68% de réussite
  • Jacques Ricou (n°4) : 68% de réussite
  • Marc-Olivier Belley (n°1) : 50% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°7) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Joël Boisnard (n°1) : 71% de réussite
  • Bernard Beaunez (n°10) : 66% de réussite
  • François Nicolle (n°8) : 53% de réussite
  • Mickaël Seror (n°4) : 52% de réussite
  • Gilles Chaignon(n°16) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Fasimix (n°1) : +5 kilos
  • Magistador (n°4) : +3 kilos
  • Pagomix (n°14) : +3 kilos
  • Achour (n°2) : -1 kilo
  • Côte d’Azur (n°7) : -1 kilo
  • Sun Zephir (n°13) : -1 kilo
  • Lamigo (n°6) : -2 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +10) réservé à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans et plus ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Haies. Distance à parcourir : 3900 mètres. Corde à gauche. Etat du terrain : collant (Indice pénétrométrique : 4,2). Position de la lice dans la ligne d’arrivée : 0 mètre. Allocations totales : 95000 € (Vainqueur : 42750 €, 1er accessit : 20900 €, 2ème accessit : 12350 €, 4ème place : 8550 €, 5ème place : 4750 €, 6ème place : 3325 €, 7ème place : 2375 €).

Les interviews des entraîneurs

Joël Boisnard : Fasimix (n°1) est un peu meilleur en steeple-chase que sur les balais mais j’avais envie de l’essayer en haies sur l’hippodrome d’Auteuil. La distance à parcourir correspondra parfaitement à ses aptitudes. Il va certes porter le top-weight (72 kilos) mais je pense qu’il est capable de bien porter le poids. Avant le coup, j’ai bon espoir le voir participer à l’arrivée de ce quinté du 17 novembre.

François-Marie Cottin : Samedi, Achour (n°2) va effectuer sa rentrée dans ce gros handicap. Mon élève a certes du travail derrière lui mais rien ne remplace la compétition. Il pourrait causer une surprise dans ce tiercé mais je pense qu’il va avoir besoin de courir pour retrouver la bonne carburation.

Arnaud Chaillé-Chaillé : En dernier lieu, Beauté Promise (n°3) n’a pas mal couru. J’aurais préféré qu’elle parte mieux car elle a fait trop d’efforts durant le parcours et elle a un peu craqué dans la dernière ligne droite. Sachez que ma jument ne montre pas de signes de fatigue lors des séances d’entraînement. Elle mériterait de gagner son quinté+ mais n’a pas de marge au poids étant prise assez haut par le handicapeur.

Mickaël Seror : Magistador (n°4) vient de franchir le poteau d’arrivée en tête dans une course pmu. Ce jour-là, mon protégé découvrait le profil de l’hippodrome de Lyon-Parilly et je pense que cela a été un gros avantage. C’est un cheval qui possède des moyens mais il demeure délicat à monter. Il a, en effet, tendance à se montrer très allant. Néanmoins, il semble s’être assagi raison pour laquelle je tente dans ma chance dans ce prix François de Ganay. On va voir s’il est capable de tirer son épingle du jeu dans les gros handicaps.

Yannick Fouin : Ci Blue (n°5) vient de renouer avec les bonnes performances. Depuis cette belle prestation, mon cheval semble avoir conservé un bon degré de forme. Voilà pourquoi je l’ai déclaré partant dans ce quinté du 17 novembre. J’espère donc le voir confirmer sa récente bonne troisième place. Reste à le voir sur une piste plus collante lui qui passait pour préférer le bon terrain par le passé. Lamigo (n°6), son compagnon de box, n’est pas réputé pour être un grand adepte de l’hippodrome d’Auteuil. Je viens de l’acheter en vue du meeting d’obstacles qui se déroulera sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Il adore le terrain lourd. Voilà pourquoi je tente ma chance dans ce gros handicap. Il a certes dix ans mais est fringant le matin à l’entraînement. On va voir comment il se comporte.

François-Marie Cottin : Dernièrement, Côte d’Azur (n°7) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Je n’ai hélas pas trop d’explications sur cette contre-performance. Lors des séances d’entraînement, ma pensionnaire ne manifeste aucun signe de lassitude. On retente le coup en la présentant au départ de ce tiercé. Cette petite jument sera de nouveau contrainte de porter du poids alors que sa situation sur l’échelle des valeurs ne lui laisse guère de marge.

François Nicolle : Grand Trianon (n°8) a effectué de bons débuts à ce niveau de la compétition en terminant à la sixième place d’un gros handicap analogue. Depuis, je lui ai laissé le temps de bien recharger ses batteries et il va se présenter au départ de ce quinté+ avec pas mal de fraîcheur et il aura des ambitions justifiées. Il faudra toutefois qu’il s’adapte au terrain qui s’annonce assez collant.

Eric Aubrée : Ultra Lucky (n°9) est parti à la retraite l’an dernier mais il a ensuite perdu le moral. Il est donc revenu à l’écurie. Depuis son retour à la compétition, mon pensionnaire a disputé deux courses pmu et il s’est bien comporté se montrant plus détendu qu’auparavant. Il revient au top de sa forme à l’heure actuelle et va évoluer dans son jardin. Avant le coup, on l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans ce prix François de Ganay.

Bernard Beaunez : Cayo de Pail (n°10) vient d’effectuer une bonne rentrée en s’octroyant la quatrième place d’un événement. Cet engagement vient un peu vite dans son programme mais il semble avoir bien récupéré de ses efforts. Les 300 mètres de plus et le terrain plus souple vont jouer en sa faveur. Ce cheval très régulier dans ses résultats devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 17 novembre. Tous les feux sont au vert.

Guy-Claude Rudolf : Kami Kaze (n°11) est actuellement en pleine possession de ses moyens. L’année dernière, il n’avait pas été capable de participer activement l’arrivée de ce tiercé car il avait pris froid après sa victoire précédente mais nous nous en étions rendus compte trop tard. Sachez qu’il a bien travaillé avec Balinas d’Airy, récent second d’une course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Strasbourg. Mon pensionnaire aura son terrain et il courra sur sa distance de prédilection. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

David Windrif : Sun Zephir (n°13) a mieux couru que l’indique son classement le jour de sa réapparition publique. Mon cheval vieillit mais il affiche une bonne condition physique au boulot et je pense qu’il devrait montrer des progrès à l’occasion de ce quinté+. Même s’il sera meilleur sur l’hippodrome de Cagnes sur mer, je vous conseille de ne pas l’éliminer de votre prono car il pourrait s’emparer d’un accessit.

Yannick Fertillet : Pagomix (n°14) vient de gagner une course pmu qui se disputait sur l’hippodrome d’Auteuil. Samedi, il va monter de catégorie mais le rallongement de la distance va certainement jouer en sa faveur. L’assouplissement des pistes ne devrait pas le gêner.

Gilles Chaignon : En dernier lieu, Ultranet (n°16) a très bien couru. Samedi, il aura l’avantage de porter le bottom-weight dans ce prix François de Ganay. L’assouplissement de la piste devrait également servir ses intérêts car les courses vont un peu moins vite dans ces terrains-là. Le lot s’est creusé et, selon moi, il est en mesure de figurer dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1011148751613
Turfomania.fr101651173813
Equidia16710511151314
Geny Courses111078511516
Canalturf.com1110141168713
Zeturf.fr1015811571216
Radio Balances101151781512
Bilto.fr1071181161514
RTL81101116457
Tierce Mag.118101675115

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°5 – Course pmu n°5 (Prix Marcel Gypteau) – Départ prévu aux alentours de 19h00 – Trot attelé – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 4 ans n’ayant pas gagné 21000 € au cours de leur carrière : Une seule réunion premium consacrée aux trotteurs ce samedi mais elle sera assez intéressante avec des courses pmu susceptibles de générer des rapports assez spéculatifs. Dans la cinquième épreuve du programme, on détachera la candidature d’ELINA D’ATOUT (n°14), une représentante de la casaque de Joël Séché qui fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats depuis ses premiers pas en piste. Elle rentre, en effet, assez souvent aux balances. Samedi, cette fille de Saxo de Vandel et Queila d’Atout va certes effectuer son retour à la compétition après trois mois d’absence mais elle va bénéficier d’un engagement sur mesure au plafond des gains. De plus, elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui lui a déjà permis de faire jeu égal avec des pouliches de la trempe d’Etoilée Vrie, Esha Perrine, Eldora et Esperanza Jihem. Autant de concurrentes qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partants dans cette modeste épreuve au trot attelé. Sûrement préparée avec soin par son entraîneur et confiée à Benoît Robin, un driver qui s’entend bien avec elle, cette protégée de Jean-Luc Bigeon semble parfaitement capable de renouer avec la victoire si elle reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également