11ème Etape du Grand National du Trot - course pmu du 17 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 17 octobre 2018 – Grand National du Trot à Strasbourg

Pronostic quinté du 17 octobre 2018 – Grand National du Trot à Strasbourg

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 17 octobre aura comme support la 11ème Etape du Grand National du Trot, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Strasbourg en Alsace. Cette compétition dotée de 90000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 5 à 10 ans inclus répartis sur 3 échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 245000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 439000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2775 mètres corde à droite de la piste en mâchefer. A l’occasion de cette épreuve de niveau groupe III, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront eu la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, CEYLAN DAIRPET (n°12) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. En dernier lieu, ce cheval entraîné et drivé par Tony Le Beller s’est imposé facilement à l’occasion de précédente étape de ce Tour de France des trotteurs qui se déroulait sur l’hippodrome de Vire. Ce jour-là, il était déferré des 4 pieds et il s’imposait facilement après avoir rapidement pris tête et corde. Ce fils d’Ouragan de Celland est donc particulièrement à l’aise sur les hippodromes corde à droite et il devrait apprécier le profil de la piste strasbourgeoise. Mercredi, il sera présenté de nouveau pieds nus par son entraîneur, lequel effectue un long déplacement jusqu’en Alsace pour être au départ de cet événement. Malgré son handicap initial de 25 mètres, il devrait logiquement lutter pour la victoire à l’issue d’un parcours sans encombres. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Préparé avec soin, VERTIGE DE CHENU (n°14) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce fils de Lynx de Bellouet a franchi plusieurs paliers depuis qu’il évolue sous la férule de Jean-Michel Baudoin. Alors qu’il courait surtout en province par le passé, il s’est, en effet, hissé au niveau des événements en région parisienne depuis son passage chez l’entraîneur de Fougères. Lors de son avant-dernière sortie, il avait vraiment fait grosse impression à Vincennes en s’octroyant une probante cinquième place après avoir pourtant perdu énormément de terrain au moment de la volte. Il semble donc avoir encore un peu de marge dans cette catégorie et un certain retard de gains à combler. Malgré son handicap initial, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement s’il ne commet pas l’irréparable. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, AZARO D’EVA (n°18) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 octobre. Voilà plusieurs semaines, ce représentant de l’entraînement de Jean-Michel Bazire avait notamment pris la deuxième place d’une course pmu sur l’hippodrome d’Agen. Ce jour-là, il avait déjà le handicap de rendre la distance et il trottait 1’13’2, une excellente réduction kilométrique. On notera qu’il n’était devancée que par Barbue, une bonne jument de l’entraînement de Karl Champenois qui allait ensuite s’octroyer une probante troisième place dans l’étape disputée sur l’hippodrome de Pornichet avant de confirmer à Laval. La ligne est donc très favorable. Il reste certes sur plusieurs tentatives en demi-tente mais il bénéficiera d’un superbe engagement au plafond des gains et courra pieds nus cette fois-ci. Toujours très performant dans cette configuration, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CHRISTO (n°3) est un bon cheval. Ce pensionnaire de Michel Lenoir reste sur toute une série de bonnes performances. Dernièrement, il n’a pas démérité dans une course pmu à Vincennes. Ce jour-là, il terminait à la cinquième place étant battu par des chevaux de la trempe de Diable de Vauvert, Cyriel d’Atom, Colt des Essarts, Don Camaro. Autant de trotteurs qui auraient eu une belle chance théorique à défendre s’ils avaient été déclarés partants dans cet événement. Mercredi, ce fils de Rieussec sera idéalement engagé au premier poteau de départ et il courra pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. Très à l’aise corde à droite, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cette 11ème Etape du Grand National du Trot s’il peut rapidement faire partie des chevaux de tête. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BEST DU HAUTY (n°11) traverse actuellement une belle période de forme comme l’indiquent ses derniers résultats dans des événements qui se déroulaient sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Ce bon finisseur a surtout été vu sur des pistes à main gauche ces derniers temps mais il avait bien tenu sa partie à Saint-Galmier en début de saison. Mercredi, il ne devrait donc pas être dérangé par le parcours corde à droite. Ce rejeton de Roc Meslois n’a certes plus aucune de marge à ce niveau de la compétition mais il possède une belle pointe de vitesse finale et la longueur de la ligne d’arrivée de l’hippodrome de Strasbourg devrait jouer en sa faveur. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à le voir compléter la combinaison gagnante malgré son handicap de 25 mètres. CATHY A QUIRA (n°17) rencontre des tâches délicats en raison de ses gains élevés. Cette élève de Jarmo Niskanen pourrait néanmoins tirer son épingle du jeu si elle bénéficiait d’un parcours à sa convenance. Avant le coup, on la verra donc comme une jument susceptible de compléter la combinaison gagnante d’autant que le niveau d’ensemble du lot n’a vraiment rien d’extraordinaire. En net regain de forme et déferré des 4 pieds, AMBASSADEUR D’AM (n°16) mérite assurément une note de méfiance. Où en est BACHAR (n°9) ? Ce protégé d’Emmanuel Allard ne peut rêver meilleur engagement étant idéalement situé à la limite du recul. Il n’a toutefois pas couru depuis pas mal de temps et son degré de forme n’est vraiment pas évident à deviner. Dès lors, on le verra comme un bon coup de poker à tenter.

La dernière minute

En dernier lieu, BALANDO (n°15) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. A sa décharge, il a connu une défaillance et n’a pu défendre ses chances. Il ne faut surtout pas le condamner sur cet échec relatif car il a déjà prouvé qu’il pouvait rivaliser en pareille société. En forme incertaine actuellement, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/10/2018 : 12 – 14 – 18 – 3 – 11 – 17 – 16 – 9

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Tony Le Beller (n°12) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 46% de réussite
  • Anthony Barrier (n°17) : 43% de réussite
  • Michel Lenoir (n°3) : 41% de réussite
  • Nico D’Haenens (n°15) : 33% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Tony Le Beller (n°12) : 61% de réussite
  • Jean-Luc Dersoir (n°10) : 50% de réussite
  • Michel Lenoir (n°3) : 50% de réussite
  • Gilles Lefebvre (n°1) : 50% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°18, n°5) : 48% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Christo (n°3) : 1’11’5
  • Azaro d’Eva (n°18) : 1’11’5
  • Valto (n°8) : 1’11’8
  • Baileyse (n°7) : 1’11’9
  • Baxter du Klau (n°13) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur la distance :

  • Azaro d’Eva (n°18) : 1’12’9
  • Ceylan Dairpet (n°12) : 1’13’0 (trot monté)
  • Amour Orageux (n°1) : 1’13’7
  • Vertige de Chenu (n°14) : 1’13’9
  • Valsemé (n°6) : 1’14’5

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5, 6 et 7 ans devront avoir gagné au moins 40000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants, les 8 ans au moins 80000 €, les 9 et 10 ans au moins 160000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 245000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 439000 € ou plus. Sont seuls admis à courir, les trotteurs n’ayant pas remporté une épreuve de niveau Groupe I dans les 12 mois précédant cette compétition. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2775 mètres (piste corde à droite de 1280 mètres de circonférence avec une ligne d’arrivée longue de 300 mètres environ). Allocations totales : 90000 € (Vainqueur : 40500 €, 1er accessit : 22500 €, 2ème accessit : 12600 €, 4ème place : 7200 €, 5ème place : 4500 €, 6ème place : 1800 €, 7ème place : 900 €).

Les interviews des entraîneurs

Gilles Lefebvre : Amour Orageux (n°1) a gagné facilement à Amiens. Il a bien pris sa course et, physiquement, mon pensionnaire est pleine peau à l’heure actuelle. Je suis content de le voir au départ de ce quinté du 17 octobre. C’est un bon droitier et il sera déferré des 4 pieds. Cela dit, s’il s’octroie la quatrième ou cinquième place de cette événement alors il aura parfaitement rempli son contrat.

Gilles Vidal : Until Oaks (n°2) vient de renouer facilement avec la victoire sur l’hippodrome de Saint-Galmier. Sa carrière touche à sa fin et, comme il est en pleine possession de ses moyens, le déplacement à Strasbourg s’imposait. Il tourne bien sur les pistes corde à droite et il est maniable. Pieds nus, il essaiera de prendre une place dans ce tiercé.

Michel Lenoir : Christo (n°3) vient de trotter sur le pied de 1’13 »8 à l’occasion d’une course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Vincennes. Mon élève me donne entière satisfaction à l’entraînement. Il est meilleur piste plate et sera davantage à son affaire à Strasbourg. Au premier poteau, j’estime qu’il a une belle carte à jouer dans ce quinté+ mais Ceylan Dairpet sera dur à battre. Tous les feux sont au vert.

Vincent Collard : Pour sa petite rentrée au Croisé, Atout du Hainaut (n°4) n’a jamas donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il avait le handicap de partir en seconde ligne derrière l’autostart et la course s’est jouée au sprint. Dans ces conditions, sa tâche était particulièrement compliquée. Cela dit, mon cheval court bien et cette sortie lui était nécessaire pour retrouver la bonne carburation. Je sens qu’il est sur la montante lors des séances d’entraînement. Il va essayer d’accrocher un accessit dans cette 11ème Etape du Grand National du Trot.

Jean-Michel Bazire : Après six mois d’absence, Chalimar de Guez (n°5) a effectué une rentrée correcte sur la piste des Sables d’Olonne avant de très bien courir à Laval dans un lot bien composé. Dans la foulée, j’ai aussitôt pensé à cette course car c’est un très bon droitier. Je compte bien le voir finir dans la combinaison gagnante de ce quinté du 17 octobre. Azaro d’Eva (18), son compagnon d’écurie, est allé se changer les idées sur la piste en herbe de Rambouillet. Ce jour-là, il a mieux couru que ne l’indique sa disqualification pour allures irrégulières. Auparavant, à Vincennes, il aurait pris la deuxième place à distance de Ranch Kelly, sans une faute à la sortie du tournant final. Il est parfait actuellement.

Nicolas Dromigny : Sa dernière sortie de Valsemé (n°6) comporte des excuses. En effet, le cheval n’a jamais pu s’exprimer dans la ligne droite et n’a cessé de reculer durant le parcours. Cette tentative ne l’a pas marqué. Il a déjà prouvé son aptitude à la piste de Strasbourg. Avec un bon déroulement de course, il pourrait s’emparer d’une petite place dans ce tiercé.

Christian Douillet : Baileyse (n°7) a pour elle d’être au top de sa forme et bien engagée au premier poteau de départ. En revanche, elle n’est pas droitière mais selon son driver, Alexis Garandeau, elle devrait tourner correctement. Si c’est le cas, alors elle n’est pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Véronique Chatelain : En dernier lieu, Valto (n°8) a bien tenu sa partie lors d’une course pmu disputée au Croisé-Laroche. Ce jour-là, mon élève n’a pas pu s’exprimer totalement dans la phase finale. Mercredi, cette 11ème Etape du Grand National du Trot est certainement un peu moins relevée que d’autres. Bien engagé en tête, mon cheval n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante. Il tourne bien corde à droite et s’adapte partout.

Emmanuel Allard : Après un très bon début d’année, Bachar (n°9) a été embêté par un métacarpien qui frottait sur le tendon. Il a été opéré et a bénéficié de repos. Il me paraît en bonne forme avant de participer à ce quinté du 17 octobre mais il ne s’entraîne jamais dur car il a tendance à monter rapidement en pression. Il m’est difficile de connaître son degré de forme actuel.

Jean-Luc Dersoir : Bora Bora Jiel (n°10) a décompressé une bonne partie de la saison et vient d’effectuer sa rentrée sur une piste en herbe. Ma jument a le meeting d’hiver de Vincennes en point de mire. Physiquement, elle me paraît déjà avancée et sera compétitive assez tôt. Je l’ai déclarée partante dans ce tiercé afin de la remettre dans le rythme pour la suite du programme.

Olivier Bizoux : Best du Hauty (n°11) est en pleine possession de ses moyens comme le prouve sa dernière sortie dans un quinté+ qui se courait sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, mon cheval a pourtant été contrarié par le faux départ. Je pense qu’il aurait pu obtenir un meilleur résultat. Il aura le handicap de rendre 25 mètres et sa tâche ne sera pas facile mais Strasbourg est un hippodrome particulier et rien n’est fait d’avance.

Tony Le Beller : Ceylan Dairpet (n°12) s’est promené dernièrement à Vire. J’avais encore une vitesse à passer. Après des problèmes de santé, il peut s’exprimer pleinement et il s’assagit en vieillissant. Même s’il aura le handicap de rendre 25 mètres, je ne suis pas inquiet. Rien ne s’oppose à ce qu’il double la mise à l’occasion de cette 11ème Etape du Grand National du Trot. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Jean-Michel Baudouin : Baxter du Klau (n°13) n’était pas au top de sa forme et il a raté son début d’année. Mon pensionnaire a observé une période de repos cet été, puis après quelques soins, il a retrouvé son meilleur niveau. Il m’a laissé une très bonne impression le jour de sa rentrée. Mercredi, je le crois capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs. Vertige de Chenu (14), son compagnon d’entraînement, reste sur trois bonnes performances réalisées sur l’hippodrome de Vincennes où les courses s’enchaînaient toutes les semaines. Il a repris de la fraîcheur et va se présenter, cette fois, à un mois d’intervalle. Il a bien travaillé en vue de cet objectif visé de longue date. Sachez qu’il est encore plus à l’aise sur les tracés corde à droite.

Alphonse Vanberghen : Balando (n°15) s’est mis à légèrement tousser après son heat à Vincennes, le 15 septembre, et il a été rapidement dominé, poussant son partenaire stopper son effort. Depuis, je lui ai accordé du repos avant de reprendre le travail. J’ai l’impression qu’il est en bonne condition physique mais j’ai surtout besoin d’être rassuré.

Vincent Martens : Ambassadeur d’Am (n°16) a longuement été arrêté suite à des problèmes de jambes. Il a prouvé ces derniers temps qu’il avait retrouvé la bonne carburation en alignant les bonnes performances dans des courses pmu d’un bon niveau. Il va apprécier la piste plate de Strasbourg. Je compte sur lui pour jouer les premiers rôles à l’arrivée de cet événement.

Jarmo Niskanen : Cathy A Quira (n°17) s’est bien comportée pour son premier essai sous la selle alors qu’elle était ferrée. Elle avait accusé le coup après un très bon début de saison mais sa tentative au trot monté lui a permis de revenir à son meilleur niveau. Je l’estime capable de capable de tirer son épingle du jeu. Selon moi, elle devrait s’octroyer un accessit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1216318146172
Turfomania.fr125179163181
Equidia1214318171659
Geny Courses1214931618715
Canalturf.com1231418131659
Zeturf.fr12314161817139
Radio Balances1231417159718
Bilto1214317165189
RTL14312169131718
Tierce Mag.12141716318913

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Strasbourg en Alsace Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE STRASBOURG – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 (Prix de la Meineau) – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Trot monté – Apprentis et lads-jockeys – Allocations totales : 8000 € – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en mâchefer – 16 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 130000 à leur 1ère participation au Grand National des Amateurs en 2018. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 79000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 123000 € ou plus : AS YOU LIKE (n°4) avait bien tenu sa partie à l’occasion de la précédente étape de ce Grand National des Amateurs sur l’hippodrome de Vire. Ce jour-là, cet élève de la famille Desmarres avait longtemps animé les débats et il avait bien poursuivi son effort pour s’octroyer une bonne quatrième place. Par la suite, il s’est imposé à Nuillé sur Vicoin dans une épreuve réservée aux drivers amateurs d’un niveau moindre. Il est donc en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Mercredi, ce fils de Tenor de Baune va évoluer sur un parcours corde à droite qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes et il affrontera un lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire. De plus, le cheval entraîné par Reynald Copens, qui semble être son adversaire direct, aura le handicap de lui rendre 50 mètres cette fois-ci contre seulement 25 lors de leur précédente confrontation. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour les premières places s’il peut rapidement prendre tête et corde. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également