Prix Charles Gastaud - course pmu du 18 janvier 2019
/ / Pronostic quinté du 18 janvier 2019 – Prix Charles Gastaud

Pronostic quinté du 18 janvier 2019 – Prix Charles Gastaud

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 18 janvier aura comme support le prix Charles Gastaud, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1500 mètres corde à gauche de la piste en gazon. Attention, comme le réclamaient bon nombre de parieurs, le numéro plus et le bonus 4 sur 5 ont été récemment supprimés par le PMU. La tirelire n’est désormais proposée qu’une fois par semaine, en général le dimanche, et son montant s’élève à 500000 euros. Ces mesures vont permettre de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 vont également augmenter.

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, LARNO (n°8) semble capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Mathieu Boutin n’a plus été revu depuis sa probante troisième place acquise, voilà deux mois, dans un gros handicap. Ce jour-là, il avait longtemps galopé aux avant-postes et il avait ensuite fait bonne contenance jusqu’au poteau pour préserver le second accessit. Vendredi, il va donc effectuer son retour à la compétition et il n’est pas évident de se faire une idée de son degré de forme actuel. Ce rejeton de Milanais et Honorable Sister sera toutefois bien placé au poids et il a déjà bien couru sur la fraîcheur. De plus, il s’élancera avec un bon numéro de corde, un avantage sur ce tracé qui permet souvent aux chevaux de tête d’aller au bout. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce qu’il lutte pour la victoire. Il sera le timide favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, PASTICHOP (n°7) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Charles Gourdain reste sur deux excellentes performances dans des gros handicaps. Voilà deux mois, il s’était, en effet, octroyé une honorable quatrième place avant d’échouer de peu pour la victoire un mois plus tard. Vendredi, il s’élancera avec un excellent numéro de corde et il évoluera sur une distance à son entière convenance. De plus, il sera associé à Antoine Hamelin, un jockey qui s’entend bien avec lui. Capable de galoper aux avant-postes, un avantage sur ce parcours, ce fils de Bertolini et Perle De Star devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Capable de coups d’éclats de temps à autres, JEANNAJONH (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 18 janvier. Ce cheval entraîné par William Walton obtient parfois de bons résultats dans cette catégorie lorsque les circonstances de course lui sont favorables. Ainsi, au cours de l’été dernier, il avait pris la cinquième place d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome de Clairefontaine. On l’avait également vu s’emparer du second accessit d’un événement qui se courait sur la piste de Bordeaux le Bouscat. Le lot n’ayant rien d’extraordinaire, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CASHBAG (n°3) n’est pas un champion mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Baissé au poids par le handicapeur (-1 kilo), ce protégé de Christophe Escuder ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez dans un gros handicap. Pourquoi pas à l’occasion de ce prix Charles Gastaud ?… Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montrent ses deux dernières sorties, COPPER BAKED (n°2) a trouvé sa voie dans les gros handicaps. Après avoir échoué de peu pour la victoire à l’occasion de ses premiers pas à ce niveau de la compétition, elle s’est ensuite imposée de belle manière sur l’hippodrome d’Angers. Vendredi, cette fille Never on Sunday et Shakila effectuera son retour en piste n’ayant pas couru depuis. De plus, elle va devoir prouver sa compétitivité après avoir été pénalisée au poids par le handicapeur (+3 kilos). Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’elle sera de nouveau montée par l’habile Maxime Guyon. Comme plusieurs de ses rivaux du jour, NAMASJAR (n°11) va faire sa rentrée. Confiée d’entrée de jeu à Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre, il conviendra de s’en méfier particulièrement car il semble en mesure de conserver une quatrième ou cinquième place. REBEL LIGHTNING (n°10) possède également une belle chance théorique si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux mais sa forme est sujette à caution. Avant le coup, on le verra comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. WOW (n°9) est aussi difficile à retenir qu’à éliminer. On aurait pu en citer d’autres car c’est très ouvert et ils sont nombreux à pouvoir prétendre à un bon classement.

La dernière minute

Comme le prouve sa récente troisième place acquise dans un gros handicap disputé sur la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly, ROSS CASTLE (n°4) est en pleine forme mais il n’est pas des plus régulier dans ses résultats et il est plus confirmé sur les tracés réduits. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/01/2019 : 8 – 7 – 14 – 3 – 2 – 11 – 10 – 9

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Cyrille Stéfan (n°16) : 75% de réussite
  • Gabriele Congiu (n°18) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°2) : 41% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°10) : 40% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°11) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Ludovic Rovisse (n°2) : 50% de réussite
  • Christophe Escuder (n°3) : 45% de réussite
  • Michel Maillard (n°6) : 44% de réussite
  • Carina Fey (n°17) : 42% de réussite
  • Yann Barberot (n°15) : 40% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Dolokhov (n°16) : +6 kilos
  • Copper Baked (n°2) : +3 kilos
  • Jeannajonh (n°14) : +0,5 kilo
  • Namasjar (n°11) : -0,5 kilo
  • Walec (n°1) : -1 kilo
  • Cashbag (n°3) : -1 kilo
  • Royal Vati (n°5) : -1 kilo
  • Wow (n°9) : -1 kilo
  • Xotic (n°12) : -1 kilo
  • Agua de Valencia (n°18) : -3 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et plus ayant couru depuis le 1er juillet 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 3,9). Distance à parcourir : 1500 mètres. Corde à gauche. Les remises de poids (apprentis, jeunes jockeys et femmes jockeys) ne sont pas applicables dans cette épreuve. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Nicolas Caullery : En dernier lieu, Walec (n°1) a bénéficié d’un super parcours mais il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs étant le premier cheval battu dans la dernière ligne droite. Ce jour-là, il m’a laissé sur ma faim. Pourtant, mon élève est en pleine possession de ses moyens. Il est fringant le matin à l’entraînement. Il n’a sans doute pas de marge au poids mais vous auriez tort de l’éliminer de votre prono. Avec un bon numéro de corde, je pense qu’il pourrait obtenir un bon résultat dans ce quinté du 18 janvier.

Ludovic Rovisse : Copper Baked (n°2) est arrivé sur l’hippodrome de Cagnes sur mer depuis quelques jours et elle s’est bien acclimatée. Ma pensionnaire a gagné un gros handicap et elle a été logiquement pénalisée par le handicapeur. On retente notre chance dans un tiercé sans avoir si elle a de la marge au poids. C’est une jument qui vieillit bien et elle apprécie le terrain très souple voire lourd.

Christophe Escuder : Cashbag (n°3) ne doit pas être jugé sur ses dernières performances dans cette catégorie. A cette valeur, je crois qu’il est compétitif mais il n’a aucune marge de manœuvre. Il lui faudra donc bénéficier d’un bon déroulement de course pour espérer un bon classement à l’arrivée de ce quinté+. Avant le coup, il visera une belle place dans la combinaison gagnante.

Matthieu Palussière : Ross Castle (n°4) vient de prouver sa forme à ce niveau en s’octroyant le second accessit d’un gros handicap disputé sur la piste en sable fibré de Chantilly. Mon cheval est resté en parfaite condition physique et il apprécie les pistes en gazon. Il effectuera l’aller-retour afin de courir ce prix Charles Gastaud. Selon moi, à l’issue d’un parcours limpide, je l’estime capable de confirmer son dernier résultat.

Capucine Nicot : Royal Vati (n°5) ne s’est pas mal comporté en dernier lieu. Vendredi, mon cheval courra sur une distance à son entière convenance et il aura l’avantage d’avoir été baissé d’un kilo sur l’échelle des valeurs. Est-ce suffisant pour participer à l’arrivée de ce quinté du 18 janvier ?… Je l’espère, d’autant qu’il est en pleine forme à l’entraînement. On effectue le déplacement avec de légitimes ambitions.

Michel Maillard : Embajadores (n°6) est parti en vacances pour recharger ses accus. Actuellement, il va très bien mais je crains le manque de compétition. S’il avait participé à une course pmu avant de courir ce tiercé, j’aurais été plus optimiste. De plus, il a besoin de nous montrer sa compétitivité à cette valeur handicap.

Charles Gourdain : Pastichop (n°7) ne cesse de nous faire plaisir depuis son acquisition, que ce soit sur le gazon comme sur la piste en sable fibré. Au travail, mon pensionnaire est toujours en belle condition physique et, jugé sur ces deux dernières sorties, j’en attends, logiquement, une bonne performance dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Mathieu Boutin : Larno (n°8) reste sur une bonne sortie à ce niveau de la compétition. Avant le coup, mon protégé possède une bonne de chance de participer à l’arrivée de ce prix Charles Gastaud. J’ai toutefois deux précisions à apporter. C’est une rentrée et mes pensionnaires, dans ce même contexte, ont semblé manquer de rythme. L’arrivée de la pluie jouerait en sa faveur.

Andreas Suborics : En dernier lieu, Wow (n°9) a très bien tenu sa partie dans une course pmu même si ce n’était qu’un réclamer. Je suis très content de son degré de forme actuel. Les 1500 mètres sont un poil court pour lui mais il devrait bien courir d’autant qu’il a hérité d’un bon numéro dans les stalles de départ. Il aura de nouveau des bouchons dans les oreilles. Mon cheval est plus calme avec cet artifice.

François Monfort : Rebel Lightning (n°10) a eu un mois de vacances. Pour sa rentrée, il a du travail sans être spécialement affûté. Cela devrait tout de même suffire pour faire l’arrivée de ce quinté du 16 janvier. Pour la gagne, ce sera toutefois difficile car il devrait manquer de rythme. Il est assez lymphatique le matin et il n’est pas évident de l’amener au top dès sa rentrée.

Jérémy Para : Namasjar (n°11) s’est bien acclimatée à son nouvel environnement. C’est toutefois une première sous notre férule avec toutes les inconnues que cela comporte. Je ne pense pas qu’une piste souple puisse la déranger. À l’issue d’un bon parcours, je la pense capable de tirer son épingle du jeu dans ce tiercé. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Ecurie Didier et Pauline Prod’homme : Xotic (n°12) a l’air d’être en forme. Il connaît bien l’hippodrome de Cagnes. Ici, il est beaucoup plus calme qu’à Maisons-Laffitte. Par le passé, il a déjà fait l’arrivée de cet événement. J’espère qu’il pourra obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Il y a des chevaux plus jeunes au départ ce vendredi mais soyez certains qu’il va défendre chèrement ses chances.

Jérôme Reynier : Bay of Biscaine (n°13) a beaucoup de vitesse en partant. Je le préfère sur le sable fibré. On l’a déclaré partant dans ce prix Charles Gastaud afin de le préparer pour un gros handicap qui se courra sur 1.600 mètres en fin du meeting. Personnellement, j’en attends un bon comportement.

William Walton : Lors de sa dernière sortie dans une course pmu, Jeannajonh (n°14) a été battue de très peu. Le mois dernier, ma jument n’avait pas de courses sur gazon à son programme et elle s’est donc un petit peu reposée. Elle court bien fraîche, n’ayant pas besoin de beaucoup de travail pour être au top. Elle n’a pas de marge pour le succès mais je pense qu’elle a sa place dans la combinaison gagnante.

Yann Barberot : Cry Baby (n°15) n’a pour ainsi dire pas couru dernièrement. Elle est, certes, plus titrée sur le sable mais a déjà bien couru sur le gazon. Il faudra composer avec le 14 dans les stalles. A ce poids, je lui vois une chance à condition toutefois que la piste ne soit pas trop souple.

Sascha Smrczek : Dolokhov (n°16) arrive frais pour ce meeting de Cagnes sur mer. La distance à parcourir va convenir à ses réelles aptitudes. Ses propriétaires voulaient assister à ses épreuves. Il n’a donc pas été revu en France depuis longtemps. C’est difficile à cette valeur, avec ce numéro à l’extérieur. Une place dans les sept premiers de ce gros handicap me satisferait pleinement.

Carina Fey : Esperitum (n°17) m’a un peu déçu en dernier lieu, d’autant que le matin au boulot, tout était O.K. Pour vendredi, je suis dans l’expectative. Maintenant, sachez qu’il a bien travaillé et que je le crois compétitif à cette valeur.

Jean-Pierre Gauvin : Agua de Valencia (n°18) n’a pas mal couru dernièrement. J’espérais être en deuxième épreuve, mais il ne faut pas la négliger totalement. Elle me plaît vraiment à l’entraînement et est peut-être même en meilleure forme qu’à Deauville. On va essayer de la monter pas trop loin des chevaux de tête.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (sélections de Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Canalturf.com11741082129
Turfomania.fr721081141412
Equidia78912414172
Geny Courses151112728410
La Gazette711101241432
Zeturf.fr1572817101214
Radio Balances11121027418
Bilto7101315122111
RTL724101181416
Tierce Mag.741012142911

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 18 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°2 – Course pmu n°3 (Prix de Brossac) – Départ prévu aux alentours de 12h55 – Trot monté – Apprentis et lads-jockeys (Challenge Marolles-en-Brie) – Allocations totales : 36000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 18 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 7 et 8 ans (C et B) n’ayant pas gagné 161000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce vendredi. La première se déroulera sur la cendrée de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Mauquenchy en Normandie. C’est sur la piste en mâchefer de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira CESAR DE VRIE (n°15), le cheval du jour de FT. Cette élève de Louis Baudron disputera la troisième épreuve du programme, une course au trot monté où il sera idéalement engagé au plafond des gains face à une opposition largement dans ses cordes. Ce fils de Magnificent Rodney et Norka de Vrie affrontera, en effet, des adversaires nettement moins bons que ceux qu’il a déjà croisé par le passé. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Carly, Napa Valley et Caban Prior. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve sous la selle. On notera également qu’il avait battu facilement le protégée de Daniel Béthouart sur le tracé corde à gauche des 2875 mètres de l’hippodrome de Laval. Ce jour-là, il avait pourtant le handicap de rendre la distance et il trottait 1’14’1, un chrono qui lui confère une première chance en pareille société. Il s’élancera donc avec de nombreux atouts dans son jeu et nul doute que, s’il trotte d’un bout à l’autre du parcours, il devrait logiquement franchir le poteau en tête dans cette compétition. On suivra donc sa performance avec une grande attention tout en espérant que son jeune jockey, Ryan Thonnerieux, parvienne à s’en servir, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également