analyse de la course pmu du jour

Pronostic Quinté du 18 mars 2016 – Prix de Cauvicourt

Analyse et pronostic de Fréquence Turf pour ce Quinté+ du 18/03/2016

pronostic pour le quinté+ du 18 mars 2016

C’est le Prix de Cauvicourt qui servira de support au Tiercé Quarté Quinté en ce 18 mars sur l’hippodrome de Caen. Il s’agit d’une course au trot attelé qui se disputera sur un parcours de vitesse avec départ donné derrière l’autostart. On y retrouvera 18 chevaux d’âge qui ne doivent pas avoir accumulé plus de 30 000 euros de gains depuis le 1er novembre dernier pour avoir le droit de participer à l’épreuve. Ces conditions particulières font qu’on se retrouve avec des écarts de niveau assez importants entre les concurrents au départ et, à priori, la bonne combinaison ne semble, de ce fait, pas très compliquée à trouver.

Le favori de Fréquence Turf

ALADIN D’ECAJEUL (6) n’a pas réussi le meeting d’hiver escompté. Il a même été très décevant ne parvenant pas à retrouver le niveau qui était le sien durant l’été dernier. D’après son entraineur, Sébastien Guarato, son cheval semble en meilleure état désormais et il ne devrait plus tarder à refaire parler de lui. Il est vrai que même à 80% de ses possibilités, cela pourrait suffire pour voir ce très bon trotteur participer à l’arrivée d’une telle compétition.

La base du quinté+

PRINCESS GRIF (4) est la jument de classe de ce quinté+. Certes, elle va effectuer sa rentrée mais sur la foi de ses meilleurs résultats, elle devrait logiquement d’ores et déjà s’illustrer dans un tel lot surtout en étant confiée d’emblée à Franck Nivard. On peut la voir comme une base assez sérieuse pour l’une des cinq premières places.

L’outsider

GOING FOR GOLD ZAZ (10) n’a pas été gâté par le tirage au sort des places derrière l’autostart mais c’est un bon cheval qui va redescendre de catégorie à l’occasion de ce prix de Cauvicourt. Il vient de se montrer fautif mais c’était face à l’élite du trotting français à Cagnes sur mer. On en le condamnera pas la dessus et on le rachètera volontiers.

Le tocard du quinté

Il n’apparaît pas évident de trouver un tocard dans une telle compétition mais une jument comme SIRENE DE FEUGERES (3) pourrait causer une petite surprise en se glissant à l’arrivée de ce quinté à cote spéculative. C’est, en effet, une concurrente qui se montre particulièrement à l’aise corde à droite et elle sera déferrée des 4 pieds comme lors de ses meilleures tentatives.

Les 4 chevaux incontournables

SWEDISHMAN (9) va devoir s’élancer tout à l’extérieur et cela risque de lui compliquer un peu la tâche pour la victoire. Toutefois, c’est un bon droitier qui n’a plus à faire ses preuves à ce niveau et il a souvent très bien couru sur ce parcours. On s’en méfiera donc au moins pour une place. AMAZON AM (5) est une jument de l’entrainement de Robert bergh qui a correctement couru cet hiver sur l’hippodrome de Vincennes sans cependant trop y briller. Néanmoins, sur la foi de sa troisième place du prix de Brest derrière dante Boko et Your Highness, elle a largement sa place en bon rang dans un pronostic sensé. VINCENNES (8) n’a jamais rien fait de bon depuis qu’elle court en France. Cette fille de Spotlite Lobell était pourtant annoncée comme une phénomène de vitesse au départ. Elle va effectuer sa réapparition à l’occasion de ce quinté+ du 18/03/2016 mais elle devrait apprécier le parcours et pourrait compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un parcours favorable. SIROCCO JIBACE (7) n’évoluera pas sur son parcours de prédilection ayant plus de tenue que de vitesse. Néanmoins, il sera déferré des anterieurs et pourrait terminer cinquième en cas de défaillances des favoris de ce prix de Cauvicourt.

Le pronostic quinté

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 18/03/2016 : 6 – 4 – 10 – 3 – 9 – 5 – 8 – 7

Les autres points de vue sur ce prix de Cauvicourt

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Urgos (1) a du mal à se retrouver pleinement. Dernièrement, dans une course pmu au trot attelé disputée sur cette même piste de Caen, il devait rendre vingt-cinq mètres et les sept premiers s’élançaient en tête. Toutefois, le cheval a couru en progrès en cette occasion. Il est sur la bonne voie actuellement mais, ferré, à ce niveau, ce sera très compliqué. Attila Berry (13) n’a pu se mettre en évidence cet hiver. A Enghien, il s’est montré fautif au début et on n’a rien pu voir ensuite. Il n’a pas un programme intéressant à venir. Peut-être vais-je devoir l’arrêter et attendre le meeting prochain. Sa tâche s’annonce compliquée dans ce prix de Cauvicourt. Bel Avis (14) a été opéré d’un boulet. Il va donc effectuer sa grande rentrée. Naturellement, après avoir été longtemps arrêté, il va manquer de rythme. Ce quinté sera synonyme de remise en route pour lui. Bien évidemment, il n’a rien à voir face à de tels rivaux.

Hervé Philippe Gautier : Saphir de Fillé (2) avait besoin de souffler après ses déplacements à l’étranger. Il a couru en progrès dernièrement à Caen et m’a rassuré. Il a 10 ans et connaît son métier par cœur. Il faut lui préserver son moral un maximum. Il y a de l’opposition dans ce quinté du 18 mars mais il peut terminer à l’arrivée à l’issue d’un bon parcours.

Thierry Duvaldestin : Sirène de Feugères (3) a soufflé cet hiver après le Tour Européen. Pour sa rentrée, la jument s’est très bien comportée. Elle est meilleure en course qu’à l’entraînement. Elle sera pieds nus cette fois. Elle est très à l’aise corde à droite et j’estime qu’elle a les moyens de se glisser à l’arrivée.

Dominik Locqueneux : Amazon Am (5) s’est montrée fautive sans raison apparente dernièrement dans le prix Emile Allix Courboy. Mieux vaut la juger sur sa bonne troisième place dans le Prix de Brest. La jument va bénéficier de conditions de course favorables dans ce prix de Cauvicourt et je pense qu’elle va apprécier le parcours proposé. Nous comptons sur elle pour finir dans les trois premiers de ce quinté+. Going For Gold Zaz (10) ne doit pas être jugé sur ses deux dernières disqualifications. Dimanche dernier, sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, il était muni de petits alus et s’est perdu dans ses allures. Vendredi, il aura sa ferrure habituelle et devrait pleinement se réhabiliter. Sachez que je suis confiant avant le coup.

Eric Raffin : Aladin d’Ecajeul (6) n’était pas bien durant le dernier meeting d’hiver de Vincennes. Désormais, il est beaucoup mieux et plus beau d’état. Il va évoluer sur sa distance de prédilection, les 2.200 mètres autostart lui convenant parfaitement. Il devrait courir caché. Je veux le voir finir sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite mais je pense qu’il devrait très bien courir.

Sylvain Roger : Sirocco Jibace (7) n’a pas démérité récemment au trot attelé sur cette piste. Les sept premiers à l’arrivée s’élançaient du premier échelon. Il découvre désormais des tâches compliquées avec ses gains. De plus, ce n’est pas un spécialiste des courtes distances mais je n’ai pas le choix des engagements avec lui.

Thierry Duvaldestin : Swedishman (9) n’est pas très bien parti et a dû faire le tour de ses adversaires, en dernier lieu. Il m’a toutefois un peu déçu. Il avait sûrement besoin de cette course. Je l’estime revenu à un bon niveau et il a de beaux restes. Il devrait terminer à l’arrivée de ce quinté du 18 mars.

Stéphane Provoost : Sir de l’Esque (11) s’est très bien défendu sur cette piste la semaine dernière, malgré sa disqualification. Il confirmait sa bonne forme du moment. Face aux européens cette fois, sa tâche se complique nettement d’autant qu’il s’élancera en seconde ligne. Tamerlan (12) a perdu le bénéfice de ses efforts suite à une gêne la semaine dernière au trot monté. C’est dommage car il avait réalisé une belle course. À l’attelage, il manque de praticité et de vitesse. Ce prix de cauvicourt va me permettre de le maintenir en condition physique pour de futurs engagements plus favorables. Ton Copain (17) se montre à la hauteur depuis qu’il est à la maison. Il s’est bien défendu dans le Prix de Parigny, la semaine dernière. Il manque de changement de vitesse et ne sait pas vraiment jaillir. Il peut accrocher la cinquième place avec un peu de réussite.

Mlle Marion Agnès Goetz : Uko de l’Esque (15) a bénéficié d’un repos mérité cet hiver et ne fait que reprendre les choses sérieuses. Pour sa rentrée, à Caen, il a couru honorablement. L’opposition est très relevée et il n’a pas vraiment d’ambitions à ce niveau. Le cheval est en phase de préparation.

Pascal Renault : Terato d’Isques (16) n’est pas au top à l’heure actuelle. J’ai surtout envie de le voir réaliser un parcours au trot. Caen n’est pas très loin et on va en savoir plus après l’épreuve sur son degré de forme. Ses ambitions seront très limitées dans ce tiercé quarté quinté+. A mon avis, il aura du mal à rivaliser avec les concurrents de la première ligne.

Emmanuel Allard : Ausone du Kastel (18) est sur la montante en ce moment comme l’atteste sa dernière course sur l’hippodrome d’Enghien où il a bien fini après s’être élancé au galop. Il a encore besoin de courir pour revenir au mieux de sa condition physique. Vendredi, je doute qu’il soit encore compétitif pour les premières places.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France910465238
Le Parisien61094351118
Paris Courses961034528
Week-End.com 965438102
Bilto.fr 910643582
RTL 104986523
Tiercé Magazine964510382

La liste des partants

Retrouvez les partants de ce tiercé quarté quinté+ sur cette page : Les partants du quinté+.

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 18 mars 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE CAEN – Réunion 1 – Course pmu n°9 (Départ prévu à 17h45) – Prix de Puchay : Comme le montrent son papier, Balade des Racques (1) n’est pas une jument très facile à monter mais elle possède un bon moteur. L’an passé sur l’hippodrome du Mont Saint-Michel, cette fille de Jet Fortuna l’aurait vraisemblablement emporté dans un lot intéressant sans une incartade à 500 mètres de l’arrivée. Ce jour-là et elle avait mené toute l’épreuve et elle passait platoniquement le poteau en cinquième position. Si elle veut trotter d’un bout à l’autre du parcours en ce 18 mars, elle peut tout à fait participer au sprint final de cette course au trot monté qui semble à sa portée.

A lire également