Grand prix de Bretagne - course pmu du 18 novembre 2018

Pronostic quinté du 18 novembre 2018 – Grand Prix de Bretagne

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 18 novembre aura comme support le Grand Prix de Bretagne, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition internationale dotée de 120000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 4 à 9 ans ayant gagné au moins 160000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. A l’occasion de cette première course préparatoire au Grand Prix d’Amérique, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million d’euros supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

Nouveau venu au plus haut niveau, DAVIDSON DU PONT (n°3) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce fils de Pacha du Pont avait fait forte impression au cours de l’été remportant deux épreuves de niveau groupe I dans des réductions kilométriques flatteuses. Mis au repos après ces deux excellentes prestations, cet élève de Jean-Michel Bazire vient d’effectuer une honorable rentrée dans une épreuve de vitesse avec départ à l’autostart alors qu’il était seulement déferré des postérieurs. Dimanche, ce pur produit de l’élevage de la famille Rayon sera déferré des quatre pieds, une configuration qui l’améliore sensiblement, et il devrait afficher de logiques progrès. Cela pourrait lui permettre de renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Champion au palmarès impressionnant, BOLD EAGLE (n°15) constitue une base solide dans ce quinté+. L’hiver dernier, ce représentant de la casaque de Pierre Pilarski avait été moins en verve ne parvenant pas à franchir le poteau en tête (6 deuxièmes places en autant de sorties). Malgré un échec dans l’Elitloppet à Solvalla, il avait ensuite rassuré ses supporters avec le retour des beaux jours alignant les succès tant en province qu’à Vincennes. Auteur d’une rentrée victorieuse sur l’hippodrome de Feurs, ce fils de Ready Cash va aborder le meeting d’hiver 2018-2019 en pleine possession de ses moyens avec un moral au beau fixe et il devrait, d’entrée de jeu, s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Déferrée des 4 pieds, UZA JOSSELYN (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 18 novembre. Cette représentante de l’entraînement de René Aebischer a franchi un palier cette saison terminant deuxième du Prix René Ballière derrière le crack de Pierre Pilarski. Ce jour-là, elle dominait à la régulière quelques uns de ses adversaires du jour. Elle confirmait ensuite ses progrès en remportant une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy dans une réduction kilométrique flatteuse (1’09’0 sur 1609 mètres). Cette fille de Love You et Téza Josselyn est certainement meilleure sur les parcours réduits mais elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

L’an dernier, CARAT WILLIAMS (n°10) n’avait pas démérité lors du meeting d’hiver de Vincennes mais il avait souvent montré ses limites face à l’élite. Ce compagnon de box du crack Bold Eagle avait, en effet, souvent dû se contenter de places d’honneur dans les plus belle épreuves. Mis au repos à la fin du printemps, il vient de prouver à deux reprises qu’il avait retrouvé la bonne carburation en s’octroyant deux accessits derrière les champions Traders et Aubrion du Gers. Dimanche, ce fils de Prodigious effectuera son retour sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle en étant au top de sa forme et il semble parfaitement capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix de Bretagne si son driver, l’habile David Thomain, lui donne un parcours à sa convenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Meilleure que jamais à l’heure actuelle, DELIA DU POMMEREUX (n°5) vient de causer une belle surprise en remportant un événement à Vincennes. Ce jour-là, cette redoutable finisseuse s’imposait assez facilement après un bon parcours derrière les chevaux de tête. Auparavant, elle avait fait jeu égal avec le pensionnaire de Jean-Michel Bazire dans le critérium des 5 ans s’inclinant d’un nez. Dimanche, cette fille de Niky et Noune du Pommereux courra de nouveau pieds nus et elle sera encore associée à Damien Bonne, un driver qui la connait parfaitement. A l’issue d’un parcours limpide, elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette course. A 9 ans, VALKO JENILAT (n°11) est toujours aussi performant. Ce pensionnaire de Sébastien Guarato enchaîne, en effet, les bons résultats dans des lots bien composés depuis plusieurs mois. Toujours très performant sur la grande piste de Vincennes, il devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée. Au vu de l’opposition, il conviendra toutefois de l’envisager plutôt pour la quatrième ou cinquième place. BIRD PARKER (n°14) n’aura contre lui que d’effectuer son retour en piste après deux mois d’absence. Ce fils de Ready Cash et Belisha n’a en effet, plus été revu depuis sa deuxième place derrière Aubrion du Gers. On notera cependant qu’il déjà bien couru sur la fraîcheur. D’ailleurs, il sera déferré des postérieurs, signe que son entraîneur le pense capable d’obtenir un bon résultat d’entrée de jeu. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Contrairement à sa rentrée, BRIAC DARK (n°7) sera déferré des antérieurs et il devrait montrer un meilleur visage. Cela pourrait lui permettre de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

Meilleure jument de sa génération, BELINA JOSSELYN (n°13) avait bien tenu sa partie lors du précédent meeting d’hiver en gagnant le prix de France et en terminant deuxième du prix d’Amérique derrière Readly Express. En théorie, sa chance est donc de premier ordre. Mise au repos au début de l’été, cette représentante de la casaque d’Yvan Bernard vient d’effectuer une rentrée correcte à Caen (6ème en 1’15’7). Dimanche, cette fille de Love You et Lezira Josselyn ne se présentera pas à son meilleur niveau et son entraîneur, Jean-Michel Bazire, ne s’installera pas à son sulky. Dans ces conditions, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/11/2018 : 3 – 15 – 9 – 10 – 5 – 11 – 14 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°3) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°15) : 49% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°7) : 44% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°9) : 42% de réussite
  • Eric Raffin (n°11) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Johan Untersteiner (n°1) : 75% de réussite
  • Philippe Allaire (n°14, n°8) : 57% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°3, n°13) : 50% de réussite
  • René Aebischer (n°9) : 50% de réussite
  • Philippe Billard (n°4) : 40% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bold Eagle (n°15) : 1’08’4
  • Uza Josselyn (n°9) : 1’09’0
  • Bird Parker (n°14) : 1’09’5
  • Day Or Night In (n°1) : 1’09’6
  • Cash Gamble (n°4) : 1’10’1

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Carat Williams (n°10) : 1’11’1
  • Valko Jenilat (n°11) : 1’11’1
  • Bélina Josselyn (n°13) : 1’11’1
  • Bold Eagle (n°15) : 1’11’2
  • Bird Parker (n°14) : 1’11’2

Les conditions de course

Course Internationale de trot attelé s’adressant à des chevaux âgées de 4 à 9 ans inclus, hongres exclus, ayant gagné au moins 160000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix au trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Les 3 premiers de ce Grand Prix de Bretagne bénéficieront d’une priorité de participation au prochain Grand Prix d’Amérique. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 15 partants. Allocations totales : 120000 € (Vainqueur : 54000 €, 1er accessit : 30000 €, 2ème accessit : 16800 €, 4ème place : 9600 €, 5ème place : 6000 €, 6ème place : 2400 €, 7ème place : 1200 €).

Les interviews des entraîneurs

Johan Untersteiner : En dernier lieu, Day Or Night In (n°1) a triomphé alors qu’il effectuait sa rentrée tout en étant encore loin de son meilleur niveau. J’ai bien entendu intensifié ses séances d’entraînement mais seule la compétition pourra me dire quel est son degré de forme actuel. Sachez que le départ volté n’a jamais été son point fort. Le voir figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 18 novembre serait une grande satisfaction.

Christophe Martens : Voir Tony Gio (n°2) troisième du Prix d’Été derrière Aubrion du Gers et Bird Parker nous avait fait très plaisir. Il était alors déferré des quatre pieds. Il le sera pour ce tiercé contrairement à ses deux dernières sorties. Un accessit semble être à sa portée même si son driver est peu confirmé sur le sol français au plus haut niveau.

Jean-Michel Bazire : J’aurai dû laisser passer Earl Simon en haut de la montée lors de la dernière sortie de Davidson du Pont (n°3) dans un quinté+ disputé sur l’hippodrome de Vincennes. Mon cheval aurait alors pris la deuxième place derrière la pensionnaire de Sylvain Roger. Le matin à l’entraînement, sa condition physique est en nette amélioration. D’ailleurs, il a vraiment bien travaillé cette semaine. Avant le coup, je comptais driver Bélina Josselyn, sa compagne d’écurie mais il faut, d’ores et déjà, essayer de le qualifier pour le prochain Prix d’Amérique.

Franck Nivard : A la fin du mois dernier, Cash Gamble (n°4) m’a laissé une belle impression en s’octroyant la  troisième place d’un événement. Ce jour-là, mon cheval tenait très bien sa partie. Ce jour-là, seuls Traders et Carat Williams ont pu le devancer alors qu’il effectuait son retour à la compétition. Cette sortie lui aura sûrement été profitable et il devrait être encore en meilleure forme pour ce Grand Prix de Bretagne. Selon moi, un petit accessit pourrait lui revenir.

Damien Bonne (son driver) : Délia du Pommereux (5) m’a fait plaisir dans le Prix Marcel Laurent. Ce jour-là, ma partenaire a bénéficié d’un bon parcours derrière les chevaux de tête et elle a ensuite su faire la différence au sprint. Elle a parfaitement encaissé ses efforts. C’est une première face aux aînés et sa tâche se complique forcément. On va tenter d’obtenir une qualification pour le prochain prix d’Amérique. La jument a franchi un cap ces derniers temps. Selon moi, elle est en mesure de prendre la troisième place de ce quinté du 18 novembre.

Daniel Béthouart : Aux courses, il faut des acteurs et des figurants ! A l’attelé, Alpha Saltor (n°6) fait partie de la deuxième catégorie. Avec ses gains, mon cheval n’a pas d’autres engagements à son programme. Je le présente donc au départ de cet événement pour le maintenir en forme. Sachez qu’il disposera d’une course sous la selle le mois prochain. Dimanche, sa tâche s’annonce compliquée une fois de plus. Il aura beaucoup de mal à participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

Thierry Duvaldestin : Dernièrement, Briac Dark (7) faisait une vraie rentrée car il n’était pas allé travailler à l’extérieur. Après avoir bouclé son parcours en retrait, il n’a pas mal terminé. Mon protégé va courir en amélioration ce dimanche. Déferré des antérieurs, il devrait être un peu plus compétitif. D’ailleurs, je ne serais pas surpris de le voir compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Alexandre Abrivard : Lors de sa dernière sortie, Uza Josselyn (n°9) a répondu à mon attente. Ce Grand Prix de Bretagne est la suite logique de son programme. Elle sera déferrée des quatre pieds mais c’est surtout pour continuer d’effectuer les réglages. C’est une jument avec qui on a pris tout notre temps. Cet hiver, cela ne sert à rien qu’elle soit prête trop vite. Dimanche, elle sera cependant mise en configuration course.

Sébastien Guarato : Carat Williams (n°10) a fourni sa véritable valeur dans le récent Prix des Cévennes où seul Traders a pu finir devant lui. A l’entraînement, mon cheval est en pleine possession de ses moyens. Il peut dès lors monter sur le podium. David Thomain, son driver, sait qu’il faut le tenir caché jusqu’à l’entrée de la ligne droite pour qu’il donne sa pleine mesure. J’ai bon espoir qu’il obtienne un bon résultat dans ce quinté du 18 novembre. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Sébastien Guarato : Valko Jenilat (n°11) a toujours bien couru à l’étranger depuis plusieurs mois. Je ne peux rien lui reprocher. Il n’est toutefois jamais aussi fort que lorsqu’il court sur la grande piste de Vincennes. Il est prêt à défendre ses chances dans ce tiercé. Il peut entamer son meeting d’hiver sur un bon tempo. Ce vieux cheval a des titres au plus haut niveau. Il va encore défendre ses chances à fond.

Franck Anne : Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, Akim du Cap Vert (n°12) s’est bien défendu. Précédemment, il avait renoué avec la victoire à l’occasion d’une course pmu. Mon cheval est très bien physiquement mais ce sera également le cas de ses adversaires ce dimanche. On retrouve le gratin, ce qui complique nettement les choses. S’il venait à se glisser à l’arrivée de ce quinté+, ce serait déjà très bien. Il va faire de son mieux et essayer d’obtenir le meilleur classement possible.

Jean-Michel Bazire : Bélina Josselyn (n°13) s’est longtemps reposée. Sa récente rentrée m’a plu. Ce jour-là, elle avait gardé ses fers et passait le poteau en sixième position tout ayant le handicap de rendre cinquante mètres. Ma jument travaille bien le matin à l’entraînement. Elle est cependant en condition physique moins avancée que Davidson du Pont, son compagnon d’écurie. Elle ne sera dès lors pas déferrée entièrement. Gaby Gelormini, son driver, évitera d’être trop dur avec elle. Malgré tout, elle pourrait prendre une place dans ce Grand Prix de Bretagne.

Franck Nivard : Bold Eagle (n°15) vient de gagner assez facilement pour sa rentrée à Feurs. Le cheval arrive en bonne forme pour cette événement. Je ne vais pas lui donner une course dure. Je vais le courir caché et venir finir sur les autres chevaux dans la dernière ligne droite. Désormais, il est meilleur en appliquant cette tactique car une fois en tête, il ne veut pas toujours se livrer. Il a parfaitement sa place à l’arrivée de cette compétition. Tous les feux sont au vert.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette153105144137
Turfomania.fr155141034711
Equidia153510141147
Geny Courses153101454119
Canalturf.com1535141110137
Zeturf.fr153101495134
Radio Balances1514310511134
Bilto151431051197
RTL1531410951113
Tierce Mag.153510141149

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 18 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce dimanche, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera exceptionnellement donné en milieu d’après-midi aux alentours de 16h05. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°9 (Prix d’Azay-le-Rideau) – Départ prévu aux alentours de 17h45 – Trot attelé – Allocations totales : 36000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Mâchefer – Petite piste – 13 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 4 ans n’ayant pas gagné 42000 € au cours de leur carrière : Belle réunion premium ce dimanche sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle avec des courses pmu d’un excellent niveau. Le cheval du jour, ETOILEE VRIE (n°12), disputera la neuvième épreuve du programme. Cette élève de Roger Baudron a montré qu’elle possédait pas mal de qualités depuis ses premiers pas en compétition ayant  déjà obtenu 4 victoires en seulement 11 tentatives dont une sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, cette fille de Singalo et Nature faisait afficher 1’14’3, une réduction kilométrique très intéressante, et elle devançait Egérie Impériale et Effigie Royale, deux juments qui ont ensuite répété. La ligne est donc particulièrement favorable. A sa sortie suivante, elle fût disqualifiée pour allures irrégulières sur la grande piste mais elle avait gardé ses fers, ce qui ne sera pas le cas ce dimanche. De nouveau confiée à Franck Nivard et bien engagée au plafond des gains, elle pourrait reprendre le cours de ses bonnes sorties et se rappeler au bon souvenir des parieurs. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr car elle demeure assez susceptible n’étant pas à l’abri d’un faute.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également