Prix du Grand Trianon - course pmu du 18 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 18 octobre 2018 – Prix du Grand Trianon

Pronostic quinté du 18 octobre 2018 – Prix du Grand Trianon

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 18 octobre aura comme support le prix du Grand Trianon, un gros handicap (référence +18,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1600 mètres corde à droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, ROKSANEH (n°11) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Au printemps dernier, cette pouliche entraînée par André Fabre avait bien couru à trois reprises dans des gros handicaps analogues. Elle avait notamment battue à la régulière le pensionnaire de Ramón Avial-Lopez tout en lui rendant 3 kilos. Hors, jeudi, elle le retrouvera à poids égal. Sa chance théorique est donc de premier ordre si on se fie à cette brillante prestation et elle semble même avoir une certaine marge au poids. On peut remarquer qu’elle n’a pas couru depuis plusieurs semaines mais elle a déjà prouvé qu’elle courait bien sur la fraîcheur. Cela ne devrait donc pas l’empêcher de tirer son épingle du jeu. Associée à Pierre-Charles Boudot, cette fille de  Kendargent aura de nombreux atouts dans son jeu et elle devrait logiquement se retrouver à la lutte pour les premières places. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé à ce niveau de la compétition, FALCO DELAVILLIERE (n°9) constitue une base solide dans ce quinté+. En cinq tentatives dans des cette catégorie, ce protégé de Ramón Avial-Lopez compte 1 victoire, 2 accessits, une quatrième place et une cinquième place, soit 100% de réussite dans les 5 premiers. Jeudi, il évoluera sur un tracé à son entière convenance (voir sa dernière sortie sur ce parcours) et il s’élancera avec un numéro de corde correct. Seul bémol, il ne sera pas associé à Fabrice Véron mais à Grégory Benoist. Voilà plus de deux mois, ce dernier s’était toutefois imposé en sa compagnie dans un gros handicap. Il ne perd donc pas au change. Avant le coup, ce fils d’Air Chief Marshal aura vraiment pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

CAYO COCO (n°5) a de sérieux titres à faire valoir et, avant le coup, elle semble être le bon tocard de ce quinté du 18 octobre. Cette pensionnaire de l’écurie de Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez s’était notamment imposée à Longchamp le jour de ses débuts dans les gros handicaps. Ce jour-là, elle devançait Falco Delavillière et Hurricane Light, un cheval qui allait s’imposer à ce niveau par la suite. Sa chance théorique est donc bien réelle. Pénalisée de 3,5 kilos par le handicapeur suite à cette brillante victoire, cette fille de Rio de la Plata confirmait en terminant au cinquième rang à sa tentative suivante. Mise au repos après un échec dans une course pmu, elle s’est montrée discrète le jour de sa rentrée mais elle courait sur une distance trop longue. Il ne faut donc pas la condamner là-dessus. De retour sur le mile, elle pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Jeudi, YAALAIL (n°4) défendra les intérêts de John-Edward Hammond, un entraîneur souvent redoutable lorsqu’il a un partant dans un gros handicap. Ce professionnel possède, en effet, 60% de réussite à la place et 20% à la gagne, des chiffres remarquables surtout quand on connaît la difficulté de ses épreuves toujours âprement disputées. Jeudi, ce représentant de la casaque d’Hamdan Al Maktoum débutera dans cette catégorie et, avant le coup, il n’est pas évident de savoir s’il est compétitif. Il a toutefois des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances et il aura l’avantage de s’élancer avec un numéro de corde très favorable. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à le voir jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Grand Trianon. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors de ses débuts à ce niveau, CAZALINE (n°10) avait prouvé qu’elle avait trouvé sa voie dans ce type d’épreuves. Elle confirmait à sa sortie suivante en s’octroyant le premier accessit d’un gros handicap qui se déroulait sur cet hippodrome de parisLongchamp. Ce jour-là, cette élève de Martial-Jean Delaplace fournissait un plaisant effort final échouant de peu pour la victoire (nez). Jeudi, elle sera montée par Mickaël Barzalona car Maxime Guyon est retenu sur la pouliche de Freddy Head. De plus, elle n’a pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde. Elle va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur de la piste. Malgré cela, cette bonne finisseuse pourrait s’octroyer un accessit à l’issue d’un parcours limpide. Jugé sur sa quatrième place obtenue dans un gros handicap analogue couru sur l’hippodrome de Deauville, UTHER PENDRAGON (n°14) fait partie des chevaux ayant une chance régulière à défendre dans cet événement. Ce jour-là, cette fille de Dragon Pulse avait bénéficié d’un bon déroulement de course et elle avait ensuite préservé la quatrième place. Jeudi, elle a hérité d’un bon numéro dans les stalles de départ et elle devrait encore rapidement galoper en bon rang. Cela pourrait lui permettre de figurer dans a combinaison gagnante. ISERMAN (n°13) a souvent montré ses limites en pareille société étant souvent abonné aux places d’honneur. Ce représentant de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall a toutefois encore été baissé d’une livre par le handicapeur. Dès lors, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Enfin, on s’intéressera à la candidature de ZOMARA (n°18), un pouliche entraînée par Freddy Head qui a besoin d’un parcours caché et d’un rythme sélectif pour donner sa pleine mesure. Si c’est le cas, elle devrait participer à l’emballage final. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

HOURTIN (n°8) est loin de constituer une impossibilité dans ce gros handicap mais, comme le montre sa victoire en terrain lourd le jour de ses premiers pas en piste, ce pensionnaire de l’écurie de Pascal Bary sera certainement meilleur lorsque les terrains se seront assouplis. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/10/2018 : 11 – 9 – 5 – 4 – 10 – 14 – 13 – 18

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Soufiane Saadi (n°15) : 66% de réussite
  • Théo Bachelot (n°2) : 48% de réussite
  • Maxime Guyon (n°18) : 41% de réussite
  • Alexis Badel (n°5) : 40% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°11) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • James Moore (n°14) : 100% de réussite
  • Ramón Avial-Lopez (n°9) : 100% de réussite
  • John-Edward Hammond (n°4) : 60% de réussite
  • André Fabre (n°11) : 56% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°16) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Ego Dancer (n°16) : +3,5 kilos
  • Iserman (n°13) : -0,5 kilo
  • French Béré (n°3) : -0,5 kilo
  • Cayo Coco (n°5) : -1 kilo
  • Park Tower (n°7) : -1 kilo
  • Nosdargent (n°1) : -1,5 kilo
  • Land Of Mind (n°12) : -2 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Stratège (n°17), Hourtin (n°8) et Yaalail (n°4) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +18,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches de 3 ans. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 18 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (Indice pénétrométrique : 3,4). Corde à droite. Distance à parcourir : 1600 mètres. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Didier Prod’homme : Nosdargent (n°1) a été très malade après avoir participé à une course pmu sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Mon cheval vient d’effectuer sa réapparition publique et il va encore avoir besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Il est meilleur en terrain lourd et porte le top-weight dans ce gros handicap. Avant le coup, sa tâche semble compliquée et je pense qu’il aura certainement du mal à participer activement à l’arrivée de ce quinté du 18 octobre

Benjamin Legros : Salt Lake City (n°2) a réalisé une belle valeur à Compiègne, en se montrant lutteur. Il a bien fini et n’a pas terminé trop loin des chevaux de tête alors qu’il affrontait un lot bien composé. Depuis cette bonne performance, mon pensionnaire est resté en bonne forme à l’entraînement. Jusqu’à présent, il ne m’a jamais déçu. J’espère le voir prendre un accessit dans ce tiercé.

Jean-Luc Beaunez : En dernier lieu, Cayo Coco (n°5) nous a un peu déçus. Elle redescend de catégorie et retrouve les gros handicaps. Le mile, c’est vraiment sa distance de prédilection. Elle se plaît sur l’hippodrome de ParisLongchamp et affiche une bonne condition physique lors des séances d’entraînement. Elle devrait logiquement figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

François Monfort : Cassard (n°6) retrouve progressivement la bonne carburation. La dernière fois, il s’est octroyé la quatrième place d’une course pmu. Le train n’a pas été sélectif mais il a effectué un très bon effort dans la dernière ligne droite. Dans les gros handicaps, il faut que tout se passe bien pour obtenir un bon résultat mais mon élève a le potentiel pour gagner ce prix du Grand Trianon. Il est vraiment en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle.

Henri-Alex Pantall : Dernièrement, Park Tower (n°7) affrontait ses aînés sur un terrain trop ferme pour ses aptitudes. Il a hérité d’un bon numéro de corde dans ce quinté du 18 octobre et il affiche un bon degré de forme le matin à l’entraînement. La piste plus profonde va l’avantager, étant donné qu’il s’agit d’un cheval de terrain souple, voire lourd. Iserman (n°13), son compagnon d’écurie, sera meilleur avec l’assouplissement des pistes. Il a, certes, fini cinquième la dernière fois mais il a été un petit peu décevant car on s’attendait à un peu mieux de sa part. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Il a montré qu’il avait ce niveau-là. El Indio (n°15), mon autre partant, avait bien gagné à Deauville. Mais sa dernière course a été moyenne, sans trop d’explications. Auparavant, il avait montré sa compétitivité dans cette catégorie. L’assouplissement des pistes va jouer en sa faveur, lui qui avait gagné en terrain lourd sur l’hippodrome de Durtal. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Ramón Avial-Lopez : Falco Delavillière (n°9) a prouvé qu’il était toujours compétitif malgré les 3 kilos de pénalisation infligée par le handicapeur. Comme il a bien récupéré de ses efforts, on effectue le déplacement jusqu’en région parisienne pour courir ce tiercé. Mon seul souci serait que la piste s’alourdisse. Sinon, il devrait pouvoir tirer son épingle du jeu. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Martial-Jean Delaplace : Cazaline (n°10) est restée en excellente condition physique. Lors de sa plus récente tentative dans un gros handicap, ma pouliche a été battue du minimum. J’espère que ce jeudi, elle pourra gagner ce quinté+. Sachez que, si le terrain venait à s’assouplir, ce ne serait qu’un atout supplémentaire. On effectue le déplacement avec des ambitions justifiées. Avant le coup, tous les feux sont au vert.

Mauricio Delcher-Sanchez : Land Of Mind (n°12) est un poulain qui était assez chaud, raison pour laquelle il a été castré. Sa course de rentrée est satisfaisante. Il va dans tous les terrains mais n’a pas une valeur facile. Mon cheval fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Il est en pleine forme avant de disputer ce prix du Grand Trianon.

James Moore : Uther Pendragon (n°14) affiche une très belle forme au travail. Il préfère les courses françaises à celles anglaises. Il va dans tous les terrains. Nous sommes confiants avant de participer à ce quinté du 18 octobre. C’est un cheval très dur à l’effort qui peut gagner un gros handicap comme celui-ci.

Mikel Delzangles : En dernier lieu, Ego Dancer (n°16) a gagné une course pmu. Ce jour-là, ma protégée a placé une belle accélération à l’issue d’un parcours en or. Elle est restée en bonne condition physique. Si son jockey pouvait la cacher non loin des chevaux de tête alors ce serait parfait. Elle monte de catégorie à l’occasion de ce tiercé mais il n’y a pas de raison pour qu’elle ne soit pas capable d’obtenir un bon résultat.

Nicolas Clément : Stratège (n°17) n’est pas très démonstratif le matin à l’entraînement mais, en compétition, il se comporte de bonne façon. Il progresse constamment et on va voir s’il est capable de s’illustrer à ce poids. Sa valeur handicap me semble correcte. Je le crois en mesure de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Frédéric Head : Zomara (n°18) a vite trouvé sa voie à ce niveau de la compétition. Je raccourcis un peu le tir par rapport à sa dernière sortie. Elle est régulière, maniable dans un parcours et indifférente à l’état du terrain. J’en espère donc un bon comportement dans ce prix du Grand Trianon même si sa marge au poids semble mince.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1049141181318
Turfomania.fr411171461095
Equidia1811179461013
Geny Courses1641011181495
Canalturf.com1091141618146
Zeturf.fr6410168131518
Radio Balances1411164981017
Bilto1110951418164
RTL111810914342
Tierce Mag.41011149161817

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 18 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°4 – Course pmu n°8 (Prix du Pont Neuf) – Départ prévu aux alentours de 20h25 – Trot monté – Apprentis et Lads jockeys – Allocations totales : 50000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles ,femelles et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 180000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 90000 € ou plus : Alors qu’il n’avait disputé que des courses au trot attelé, CRAZY LOOK (n°14) vient d’effectuer d’excellents débuts au trot monté à Vincennes en s’octroyant le second accessit d’une course pmu n’étant battu que par Crossfire, Cyrano du Pont, deux chevaux qui devraient monter de catégorie dans les mois qui viennent. Ce jour-là, ce fils de Look de Star n’évoluait pas forcément sur sa distance de prédilection mais il fournissait, tout de même, un bon effort final dans la ligne d’arrivée après avoir longtemps fermé la marche. Mercredi, il va tenter de confirmer à l’occasion de cette épreuve réservée aux apprentis où il retrouvera Emeline Desmigneux, avec qui il vient de se mettre en évidence. En raison de son handicap initial de 25 mètres, c’est évidement loin d’être un coup sûr à l’arrivée mais on suivra sa performance avec un certain intérêt car, en digne petit-fils de First de Retz, cet élève de Francis Jung semble avoir une réelle aptitude à porter l’homme.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également