Pronostic Quinté du 19 février 2016 – Prix de Barcelone

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

C’est sur l’hippodrome de Cagnes sur mer qu’aura lieu le quinté+ en ce 19 février. la course qui a été retenue par les oragnisateurs est le prix de Barcelone, une compétition au trot attelé pour chevaux âgés de 6 à 10 ans. Dans l’ensemble, le lot est plutôt moyen et c’est au second poteau de départ que semblent se trouver les meilleures chances.

Le favori de Fréquence Turf

GITANO (6) est un cheval suédois qui a été longtemps arrêté l’an passé après avoir remporté une course sur l’hippodrome de Bordeaux et une autre à Vincennes… Il dominait en cette occasion un cheval de qualité comme Ultra daidou trottant 1’13’5 sur les 2700 mètres de la grande piste. Une performance qui lui donne une chance théorique de premier ordre dans ce quinté du 19+ février. Revenu à la compétition en fin d’année, il n’a pas tardé à se mettre en évidence s’imposant à Marseille Vivaux. En dernier, lieu, il évoluait dans une course pmu pour drivers amateurs et il a bien fini après avoir musardé. Bien engagé au premier échelon, il devrait logiquement pouvoir monter sur le podium de cette épreuve à l’issue d’un parcours limpide.

Le cheval de base

VA TRES BIEN (14) est un trotteur de qualité qui s’est souvent frotté à de meilleurs lots par le passé. Il a notamment participé à certaines étapes du grand National du Trot 2015 où on l’a vu faire bonne contenance face à quelques chevaux qui avancent. Venant de prouver sa forme dernièrement sur le même parcours que celui emprunté pour ce prix de Barcelone, il décevrait beaucoup en ne prenant pas une part active à l’arrivée d’une telle compétition.

L’outsider

TIPOL DE NAPPES (5) est un frère de l’étalon Niky… Il n’a pas connu la carrière de son illustre aîné mais il s’agit d’un cheval honnête qui se montre assez régulier dans l’ensemble. Bien engagé en tête, il pourrait prendre une place à l’issue d’un bon parcours caché le long de la corde.

Le tocard du quinté

UN NUAGE D’OSMOZ (15) est un intermittent du spectacle qui possède une première chance si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux. Difficile de prévoir son comportement avant le coup mais il vient de montrer un regain de forme en dernier lieu faisant la faute alors qu’il s’était bien rapproché. Il sera déferré des 4 pieds à l’occasion de ce bel engagement et comme c’est ainsi qu’il a fourni ses meilleures valeurs, il ne semble pas incapable de s’emparer d’une place à belle cote. Pour résumer, il a vraiment le profil du parfait tocard capable de se glisser à l’arrivée de ce quinté+.

Les 4 chevaux incontournables

SIRE DE LA CREUSE (16) s’était imposé dans le Prix Une de Mai, un Quinté+ qui avait réuni de très bons chevaux. Depuis, il a bien tenu sa partie dans un excellent lot finissant quatrième. Bien engagé et ayant largement fait ses preuves face à une telle opposition, ce cheval de l’entraînement de Jean-François Senet mérite assurément de figurer sur pas mal de tickets de jeu. Espérons simplement qu’il ne se montre pas fautif comme cela lui arrive encore parfois. SILLON DU HOULBET (11) est un cheval qui compte quelques sorties honorables sur des hippodromes référence de l’ouest de la France. Il a bien couru récemment sur cette piste dans le Prix Grace Ducal terminant sixième au terme d’un bon parcours. Bien engagé dans ce quinté+ et trouvant une opposition plus dans ses cordes, il tentera de s’emparer d’une place. URANIE DU GLAY (4) a désormais pas mal de gains et elle doit raser les murs pour espérer un bon classement. Mené par un pilote redoutable dans cette région, il serait imprudent de faire fi de ses chances. URIDO D’ALBAN (1) sera le moins riche de la course et il n’aura pas la partie facile vu l’opposition… Toutefois, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce prix de Barcelone à l’issue d’un parcours sans encombres.

Le pronostic quinté

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 19/02/2016 : 6 – 14 – 5 – 15 – 16 – 11 – 4 – 1

Les autres points de vue sur ce prix de Barcelone

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

François Lemoine : Urido d’Alban (1) n’a pas si mal couru que cela en dernier lieu dans une course pmu disputée sur le parcours de ce prix de Barcelone. Le cheval s’est retrouvé trop loin pour espérer jouer un premier rôle utile dans la ligne droite mais il a fini correctement. Il est gai le matin à l’entraînement. Face à une telle opposition, il a certainement les moyens d’accrocher une place dans le quinté+.

Yannick-Alain Briand : Via des Charmes (2) a été méconnaissable fin janvier sur cet hippodrome. Elle était déferrée des quatre pieds et la jument a peut-être souffert des pieds. Elle a mieux couru lors de son ultime sortie, sans que je sois particulièrement inspiré. Elle peut viser ici la quatrième ou cinquième place de ce quinté du 19 février. Tipol de Nappes (5) vient de donner une bonne réplique à Vitinou. Je le découvrais pour l’occasion. Je ne pourrais pas le mener ici, étant au sulky de ma pensionnaire Via des Charmes (2). Ce n’est sûrement pas un gagneur mais il est brave. Il a son mot à dire pour les places.

Stéphane Guelpa : Tamaris Berceur (3) ne répète pas ses bons travaux du matin. Il reste sur plusieurs sorties décevantes. J’ai surtout besoin qu’il me rassure à l’heure actuelle. Face à de tels rivaux, sa tâche ne s’annonce pas évidente du tout. J’espère le voir courir en progrès.

Junior Guelpa : Uranie du Glay (4) reste sur une bonne prestation. Elle est généreuse et fait toutes ses courses. Le lot de ce prix de Barcelone est de qualité mais c’est surtout le parcours qui fait la différence avec elle. Elle faut absolument la cacher pour ensuite placer sa pointe dans la dernière ligne droite. Elle mérite que l’on s’attarde sur son cas.

Christophe Martens : Gitano (6) a des excuses à faire valoir lors de ses deux récents échecs. L’engagement est favorable en tête. Je suis suspendu, on a fait appel à Arnaud Chavatte pour le driver. Le lot est, a mon avis, dans ses cordes. Facile à mener, sa place est sur le podium. Vous pouvez le prendre en base dans ce quinté+.

David Janvier : Soleil du Minon (7) reste sur une série d’échecs. On joue à domicile. C’est la principale raison de sa présence au départ de cette course. Je serais sincèrement surpris de le voir briller. A noter qu’il reste délicat dans les premiers mètres de course et il faut donc prendre ses précautions.

David Békaert : Sergey (8) est sous ma responsabilité depuis l’été dernier. Il va effectuer une vraie rentrée ce vendredi et n’est pas suffisamment affûté pour espérer jouer un bon rôle. Pour ne rien vous cacher, il disposera prochainement d’un engagement favorable. Il est préférable de le revoir dans de meilleures conditions.

Marcel Bouchez : Ulysse de la Vitar (9) apprécie l’hippodrome de la Côté d’Azur. Il a connu des soucis de santé l’an dernier mais ils sont oubliés et le cheval est pleinement retrouvé. Il est resté en forme et aime courir de façon rapprochée. A l’issue d’une parcours caché, il va encore bien finir.

Didier Jean Henry : Toi de Clerlande (10) reste toujours aussi fautif. Il aurait terminé à la deuxième place, lors de son avant-dernière sortie, sans ses malheurs. Il part en tête et il peut aller devant. A l’issue d’un parcours sans faute, je pense qu’il devrait pleinement se racheter.

Charles-Antoine Mary : Sillon du Houlbet (11) vient de bien se comporter, ici même. Il aurait même pu gagner un rang ou deux. Mon cheval est resté dans un bel état de forme et le lot me semble moins relevé qu’en dernier lieu. Avec un bon parcours, il a les moyens de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 19 février.

David Békaert : Ulf du Noyer (12) vient de rejoindre mon effectif. Il a été victime d’une seime et a été retardé dans sa préparation. Il est assez froid le matin à l’entraînement. Il n’est pas facile à juger. Je pense qu’il aura besoin de retrouver le rythme de la compétition.

Claude Mathé : Tango Somolli (13) n’est pas tranchant ces derniers temps. Il a toutefois l’air un peu mieux le matin à l’entraînement. Il ira faire la saison de monte après ce prix de Barcelone. Désavantagé de 25 mètres, je pense qu’il est préférable de le revoir.

Noël Busset : Va Très Bien (14) vient de très bien gagner, ici même. Il découvrait un bel engagement et n’a pas manqué sa cible. C’est un trotteur qui est mieux piste plate. L’opposition ne doit pas être sous-estimée mais il a déjà couru de meilleurs lots par le passé. Je crains surtout Sire de la Creuse (16).

Gabriele Gelormini : Un Nuage d’Osmoz (15) a répondu par une faute, en dernier lieu, alors qu’il se rapprochait avec des ressources. Il aurait fini dans les trois premiers. Une allure sélective m’avantagerait. Avec un parcours fluide et sans faute, il devrait terminer dans les trois premiers de ce quinté+ du 19/02/2016.

Jean-François Senet : Sire de la Creuse (16) reste sur une bonne quatrième place dans le prix Jules Roucayrol, un quinté nettement plus relevé que ce prix de Barcelone. Il rend ici la distance mais l’opposition n’est pas extraordinaire en tête. Même s’il reste susceptible, il a la pointure d’une telle course. J’y crois !

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France146161594510
Le Parisien 461516141032
Paris Courses 141615496105
Week-End141559166104
Bilto 141561649105
RTL416141651510
Tiercé Magazine 146161015594

La liste des partants

Retrouvez les partants du quinté+ et les cotes des chevaux sur cette page : Les partants du quinté+.

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 19 février 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE GRAIGNES – Réunion 5 – Course pmu n°9 (départ prévu à 19h45) – Prix de Port-Saint-Pierre (gr B) : COMTESSE DE SEE (9) est un pouliche de l’écurie Delanoé qui ne reste pas sur des performances très reluisantes mais en y regardant de plus près, on peut s’apercevoir qu’elle a souvent rendu la distance. Cette fois-ci, elle va bénéficier de conditions de courses vraiment favorables et cela pourrait lui permettre de s’emparer d’une place à belle cote, voire meme peut-etre mieux à l’issue d’un parcours en or…

A lire également