Prix d'Arras - course pmu du dimanche 19 février 2017

Pronostic Quinté du dimanche 19 février 2017 – Prix d’Arras

L’analyse du quinté avec le bon tocard et la base incontournable

pronostic pour le quinté+ du dimanche 19 février 2017

C’est le prix d’Arras qui servira de support au quinté du dimanche 19 février. Il s’agit d’une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion PMU qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition, qui a réuni 18 partants, se disputera sur le parcours corde à gauche des 2700 mètres de la grande piste. On y retrouvera beaucoup de chevaux qui n’ont plus trop de marge avec leurs gains. Quelques belles cotes à l’arrivée ne sont donc pas à exclure.

Le favori du pronostic

Avant le coup, il n’apparaît pas évident de se faire une idée de la condition physique de GREENLEAF SLIM (17). C’est un trotteur qui a montré de belles capacités en Suède mais il a radicalement échoué pour ses débuts sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Il a cependant quelques excuses à faire valoir ayant été drivé de manière offensive par son pilote. De plus, il s’attaquait à plus forte partie ce jour-là ayant à affronter des chevaux de la trempe de Radieux ou Aufor de mire. A la faveur de quelques progrès et avec un parcours un peu plus préservé, il pourrait jouer un bon rôle à l’arrivée de cette compétition. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

UNIVALDI D’AVAL (10) reste sur deux victoires acquises sur cet piste de Vincennes dont une dans un quinté+ disputé en début d’année. Ce jour-là, il avait ridiculisé ses adversaires s’imposant comme à la parade après avoir pris la tête au poteau du dernier kilomètre. De nouveau drivé par le sulky d’or, Jean-Michel Bazire, il devrait logiquement confirmer sa grande forme actuelle en s’emparant d’une des cinq premières places. Les parieurs qui aiment faire des jeux en champ réduit pourront le voir comme une base solide et s’appuyer sur sa candidature.

Le tocard du quinté

VESTALE DU GOUTIER (12) reste sur une quatrième place à ce niveau. Certes, cette fille de Quido du Goutier ne sera pas déferrée mais elle a déjà bien couru dans cette configuration. Dès lors, elle ne semble pas incapable de faire afficher une belle cote à l’arrivée. On le verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 19 février.

L’outsider

RADYSIN AMERICA (2) vient de bien se comporter dans le prix de la Nièvre conservant le second accessit après avoir effectué la dernière partie de la course à l’extérieur du cheval de tête. Ce dimanche, elle sera en plein dans sa catégorie et c’est Franck Nivard qui s’installera à son sulky. Voilà qui pourrait lui permettre d’intégrer la combinaison gagnante de ce prix d’Arras.

Les 4 chevaux à suivre

QUEASY (5) a bien couru lors du prix de la Thiérache se classant sixième alors que l’opposition était un peu plus relevée. Ce dimanche, ce pensionnaire de l’écurie de Ron Kuiper n’aura pas les mêmes concurrents sur son chemin et il devrait logiquement intégrer la bonne combinaison si son pilote le mène au mieux de ses intérêts. AFTER RIVER (8) est désormais dans ses gains et elle n’a plus aucune marge à ce niveau. Si elle peut bénéficier d’un parcours caché le long de la corde et qu’elle trouve le passage au moment opportun, rien ne lui interdit de s’octroyer une petite allocation. ALEXIA DU CHERISAY (13) présente un profil similaire et elle devra également compter sur un bon parcours pour figurer à l’arrivée. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas la glisser dans cette sélection vu la faiblesse de l’opposition. Malgré un numéro peu enviable derrière l’autostart, VIVA DE LUNA (6) s’était bien comporté dans le prix des Alpes conservant la deuxième place. Malheureusement pour son entourage, elle avait été disqualifiée pour allures irrégulières après enquête. Suite à cet échec, elle a montré sa bonne forme à plusieurs reprises en province. Si elle n’en fait pas trop durant le parcours, elle semble en mesure de s’emparer d’une quatrième ou cinquième place.

Cheval de dernière minute

BAZIR DIMANCHE (11) n’a jamais rien réussi de bon sur la grande piste de Vincennes et il est probablement meilleur sur les hippodromes avec un profil plat. Le lot n’ayant rien d’extraordinaire, il pourrait compléter la bonne combinaison.

Le pronostic quinté gratuit

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 19/02/2017 : 17 – 10 – 12 – 2 – 5 – 8 – 13 – 6

Les autres points de vue sur ce prix d’Arras

Parce que plusieurs opinions valent mieux qu’une, Fréquence Turf vous propose également les avis des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

Les commentaires des entraîneurs

Jean-Yves Rayon : Venise Soyer (1) joue souvent de malchance durant le meeting d’hiver. C’est dommage, car la jument affiche une très bonne condition physique à l’entraînement. J’espère que tout se passera mieux cette fois à l’occasion de ce prix d’Arras. Elle n’est pas hors d’affaire pour un accessit. Elle sera encore déferrée des antérieurs.

Franck Nivard : Radysin America (2) a l’air d’être en forme. La jument vient de bien courir dans un très bon lot. Ce jour-là, elle est battue par meilleur qu’elle mais elle n’a pas molli luttant bien jusqu’au poteau d’arrivée. Ce quinté+ est une bonne course pour elle et elle devrait prendre une part active à l’arrivée vu ce qu’elle a montré dernièrement derrière une bonne jument.

Franck Pellerot : Ungaro d’Eva (3) s’est enlevé dans la ligne droite lors de sa plus récente sortie dans une course pmu à Angers. Ce jour-là, je pense qu’il aurait pu se classer troisième ou quatrième. Mon pensionnaire revient bien après une fracture. Le tracé va lui convenir ce dimanche. Il a besoin de confort et il restera donc ferré. Le voir s’emparer d’une place serait déjà bien. Ulster de Chenu (4) ne démérite pas en étant sixième en dernier lieu. Il aura des oeillères descendantes pour ce tiercé et cela pourrait l’avantager. Il va progresser au fil de ses sorties. Il n’a désormais aucune marge au trot attelé avec ses gains. Le but est de voir comment il se comporte à ce niveau de la compétition.

Ronny Kuiper : Queasy (5) vient de courir proprement par deux fois. Björn Goop, son driver, aurait pu présenter des chevaux dans ce quinté du 19 février mais ils n’avaient pas assez de gains pour être au départ. Il porte les chevaux au poteau en ce moment. Il peut finir quatrième ou cinquième avec un déroulement de course favorable.

Guillaume Lessieu : Viva de Luna (6) n’avait pas démérité lors de son dernier essai sur cet hippodrome de Vincennes se classant troisième avant d’être disqualifiée après enquête sur ses allures. Elle avait eu des soins après cette tentative et ils ont porté leurs fruits. Elle va aborder cette course avec beaucoup de fraîcheur physique. Elle peut s’octroyer une allocation en courant cachée au sein du peloton.

Eric Raffin : Univers de l’Aube (7) ne pouvait rien faire derrière Univaldi d’Aval (10) lors de son avant-dernière sortie. Il a mal couru la fois suivante à Chateaubriant. Ce tiercé ne sera pas une course facile pour lui. Le cheval va cependant être déferré des 4 pieds ce dimanche. Il aura fait son travail s’il termine dans la combinaison gagnante.

Sébastien Guarato : After River (8) trouvait une tâche délicate dans une course pmu sur 2100 mètres. Cette course lui aura au moins été profitable. Elle n’est sans doute pas aussi forte que plus jeune. Elle peut toutefois figurer à l’arrivée de ce prix d’Arras en étant économisée jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Elle était bonne troisième sur cette piste le mois passé.

Philippe Ternisien : Ultimo Vingt (9) n’était pas assez prêt récemment. Il est plus performant aux beaux jours mais possède cependant la pointure à ce niveau de la compétition. Sachez qu’il sera déferré des quatre pieds pour ce quinté du 19 février.

Daniel Béthouart : Dernièrement, Univaldi d’Aval (10) a gagné aisément chez les drivers amateurs malgré cinquante mètres à rendre. Je vais le déferrer des quatre pieds ici ce qui n’était pas le cas auparavant. Début janvier, mon pensionnaire s’était imposé dans un quinté+ avec un départ lancé mais il sera certainement mieux sur ce parcours de tenue. Il a une belle carte à jouer dans cette épreuve. J’y crois.

Dominik Locqueneux : Bazir Dimanche (11) est plus à son affaire sur les champs de courses de province avec pistes plates. Il a cependant parfaitement travaillé cette semaine sur la plage. Il est aussi remarquablement engagé aux gains ce dimanche. Nous l’essayons donc. Je pense qu’il devrait bien courir.

Cyrille Buhigné : Vestale du Goutier (12) ne m’a pas déçu lors de son ultime tentative. Ma jument peut obtenir un résultat identique dans cette épreuve. Il lui suffirait juste de répéter son dernier chrono. Elle restera ferrée mais elle n’aura pas grand-chose sous les pieds. Son driver devra démarrer puis préserver sa pointe de vitesse jusqu’à la sortie du tournant final. J’y compte.

Daniel Delaroche : Alexia du Cherisay (13) s’est vite retrouvée attardée le dernier coup. Je la juge dans d’excellentes dispositions le matin à l’entraînement. Elle s’était classée quatrième sur ce parcours fin décembre. Une place dans les cinq premiers peut lui revenir. Elle a repris du pied et elle sera donc déferrée des antérieurs.

Didier Jean Henry : La dernière fois, Toi de Clerlande (14) s’est élancé au galop et il a rapidement été disqualifié par les commissaires. Les faux départs l’ont perturbé. Je préfère venir à Paris. Il avait été victime d’un claquage en février l’an passé, après une victoire. Sa jambe le fait parfois souffrir. Il est bien actuellement. Il fera tout son possible pour obtenir un bon classement dans ce tiercé.

Pierre-Yves Verva : Urial d’Harcouel (15) ne travaille pas très durement et il encaisse plutôt bien ses efforts. Il vient ainsi d’être cinquième après avoir été pris de vitesse au début. Il est revenu finir convenablement. Il va essayer de s’illustrer dans ce quinté+ qui se disputera sur ce tracé sélectif en plein dans ses cordes.

Philippe Autin : Tsar d’Andain (16) n’avait rien au programme et il est donc absent depuis début janvier. Ce prix d’Arras va lui permettre de se préparer pour une course pmu à réclamer qui aura lieu sur la piste d’Enghien soisy. Ce lot est néanmoins dans ses cordes et il sera bien à courir sur la fraîcheur. Il peut espérer accrocher un petit lot.

Dominik Locqueneux : Greenleaf Slim (17) effectuait ses premiers pas en France après une longue absence fin décembre. Deux ou trois sorties lui seront peut-être nécessaires. Mais méfiez-vous quand même de sa candidature. Il m’a laissé une belle impression à l’entraînement cette semaine.

Damien Dodin : Amiral du Poitou (18) a souffert d’une tendinite à un antérieur et il a été éloigné des hippodromes durant un long moment. Ses ambitions vont vraiment être très limitées dans ce quinté du 19 février. C’est d’ailleurs surtout un cheval monté. Ce dimanche, il s’agira surtout d’une reprise de contact avec la compétition. Vous pouvez le regarder courir et l’éliminer de votre prono.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses521012871513
Canalturf105281361112
Zeturf10276513811
La gazette des courses108212116716
Bilto10827512617
RTL10567211812
Tierce Magazine10258127617

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 19 février 2017.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr en jeu simple gagnant. Il n’est pas toujours issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course. N’hésitez pas à l’inclure dans vos combinaisons de Trio, couplé ou Pick 5.

HIPPODROME DE LYON LA SOIE – Réunion 2 – Course pmu n°4 – Prix du Parc du vercors – 2700 mètres – Trot attelé – Corde à droite – 14 partants – Départ prévu vers 13h05 : BRIGHT CHARM (13) est un des bons éléments du Centre-Est au sein de cette génération. Après une rentrée discrète sur l’hippodrome de Vincennes, ce fils de Password  n’a pas tardé à retrouver la grande forme comme le montrent ses deux dernières tentatives dans des lots mieux composés. L’an passé, on l’avait vu devancé à la régulière la plupart des adversaires qu’il aura sur sa route ce dimanche. Dès lors, on peut logiquement en attendre un très bon comportement dans cette épreuve et nul doute que s’il bénéficie d’un parcours sans encombres, il devrait lutter pour la victoire. On suivra donc sa prestation avec une certaine confiance.

A lire également