Prix Jean-Paul Bertrand - course pmu du jeudi 19 janvier 2017
/ / Pronostic Quinté du jeudi 19 janvier 2017 – Prix Jean-Paul Bertrand

Pronostic Quinté du jeudi 19 janvier 2017 – Prix Jean-Paul Bertrand

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du jeudi 19 janvier 2017

C’est le prix Jean-Paul Bertrand qui servira de support au quinté du jeudi 19 janvier. Il s’agit d’une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion PMU qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve a réuni 16 juments qui se disputeront la victoire sur le parcours des 2700 mètres de la grande piste.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

BODEGA CHENEVIERE (12) vaut assurément mieux que ce qu’elle a montré lors de ses deux dernières sorties sur cette piste. Lors de son avant-dernière tentative, cette jument entraînée par Luc Gaborit n’évoluait pas sur son parcours de prédilection et elle a été disqualifiée pour allures irrégulières. La fois d’après, son driver a confondu vitesse et précipitation en lui faisant produire un effort prématuré dans la montée alors que c’est une concurrente qui doit absolument courir cachée jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. On la jugera plutôt sur sa deuxième place acquise fin novembre dans un lot similaire. Ce jour-là, elle avait réalisé un effort final de toute beauté bouclant son dernier kilomètre sur le pied d’1’12, une performance qui lui confère une première chance théorique dans ce tiercé. Dans cette épreuve, elle va bénéficier de la drive de Mathieu Abrivard, un pilote qui est toujours très performant avec ce genre de chevaux qui doivent être préservés. A priori, elle possède une très belle carte à jouer et elle pourrait même fournir la lauréate de cette compétition à l’issue d’un bon parcours. Elle sera la favorite de ce pronostic.

Le cheval de base

BAULOISE HAUFOR (16) sera la concurrente la plus riche au départ de ce quinté+ tout en étant celle qui a le moins couru. Cette pensionnaire de l’écurie de Christian Bigeon semble en net retard de gains et n’évolue pas donc dans sa catégorie à l’heure actuelle. Il s’agit d’une jument tardive qui a toujours montré de solides moyens mais elle se montrait souvent fautive en début de carrière ne parvenant pas à emmener son braquet. Son entourage a donc pris son temps avec elle et sa patience commence à porter ses fruits comme le montrent ses deux plus récentes tentatives dans des courses pmu disputées sur cet hippodrome. Jeudi, cette fille de Kool du caux semble avoir un peu de marge face à de telles rivales et elle devrait logiquement s’emparer de l’une des cinq premières places de cette épreuve. On la verra donc comme la bonne base pour faire des combinaisons en champ réduit.

Le tocard du quinté

BORA BORA JIEL (13) n’a pas été très chanceuse lors de ses deux dernières courses. Cette jument qui défend les intérêts de la casaque de Jean Luck doit absolument être cachée au sein du peloton et ne produire son effort qu’à l’entrée de la dernière ligne droite, une tactique qui comporte quelques aléas. Elle va évoluer en plein dans sa catégorie à l’occasion de cette compétition mais restera, une nouvelle fois, ferrée. Toutefois, elle a déjà bien couru dans cette configuration par le passé. Confiée à Franck Nivard, elle semble en mesure de prendre une place à une cote intéressante si elle peut bénéficier d’un parcours à sa convenance. On la verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 19 janvier.

L’outsider

BILFIE DE GUEZ (11) s’est déjà imposée à deux reprises depuis le début du meeting d’hiver comblant une partie de son retard de gains. En dernier lieu, elle a montré quelques limites ne pouvant faire mieux que quatrième. On peut raisonnablement penser que son driver Jean-Michel Bazire devrait être un peu moins offensif à l’occasion de cette épreuve. Cela pourrait lui permettre d’intégrer la combinaison gagnante de ce prix Jean-Paul Bertrand.

Les 4 chevaux incontournables

BARBARELLA (15) possède une très belle chance à défendre dans un tel lot si on la juge sur sa victoire acquise dans une course pmu disputée sur ce parcours au début du mois de novembre. Disqualifiée à deux reprises dernièrement, elle tentera de se racheter à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains pour lequel son entraîneur Sébastien Guarato a décidé de la confier à Eric Raffin. Derrière ces cinq candidatures, la course est plus ouverte et nombreuses sont les possibilités pour les places. BERKANE (2) n’est pas une jument facile à driver étant susceptible notamment au moment de la volte. Elle possède néanmoins de la qualité et un accessit pourrait lui revenir à l’issue d’un parcours sans encombres. BEA DE BEAUVAL (9) vient de remporter le prix de Châtelguyon, une épreuve où elle affrontait quelques juments qui seront présentes au départ ce jeudi. Ce jour-là, cette pensionnaire de l’écurie d’Alban Cottard a effectué son effort à l’extérieur des chevaux de tête dans la montée mais elle a su remettre un coup de reins dans la phase finale pour aller chercher la victoire. Jeudi, elle n’aura pas les mêmes concurrentes sur sa route et elle va devoir prouver qu’elle est capable de monter de catégorie avec bonheur. Quoi qu’il en soit, elle est en grande forme et bénéficiera encore de la drive de l’habile David Thomain. Il aurait donc été hasardeux de ne pas la glisser dans ce prono. BOCSA DE LESPI (6) a bien couru récemment n’étant battu que sur le poteau après avoir rapidement pris la tête du peloton. Elle n’aura Bjorn Goop à son sulky ce jeudi mais Gabriele Gelormini, un pilote avec qui elle avait été disqualifiée lors de leur unique association. Elle possède toutefois suffisamment de qualité pour bien faire et on la verra comme une concurrente capable de prendre une quatrième ou cinquième place.

Cheval de dernière minute en cas de non partant

BOTANIE (10) tarde à retrouver son meilleur niveau à l’occasion de ce meeting d’hiver. Il lui suffirait pourtant de fournir sa valeur pour prendre une accessit dans un lot de cet acabit mais il n’est pas évident de connaître son degré de forme actuel.

Le pronostic quinté gratuit

Sélection de Fréquence Turf pour ce quinté du 19/01/2017 : 12 – 16 – 13 – 11 – 15 – 2 – 9 – 6

Les autres points de vue sur ce prix Jean-Paul Bertrand

Parce que plusieurs opinions valent mieux qu’une, Fréquence Turf vous propose également les avis des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

L’avis des entraîneurs

Dominique Blond : Bérénice du Val (1) a gagné en condition physique depuis sa dernière tentative prix de Tence. Toutefois, cela risque d’être un peu juste pour faire l’arrivée de ce prix Jean-Paul Bertrand. Je pense, en effet, qu’elle aura encore besoin d’un parcours avant de retrouver son meilleur niveau. Ma pensionnaire a l’air de mieux s’élancer au laser. Je vous conseille de vous méfier de sa candidature lors de ses prochains engagements.

Yohann Cabaret : Berkane (2) a bien couru dans un récent quinté+ disputé sur ce parcours. Physiquement, elle tient une forme irréprochable à l’entraînement. Elle est nettement mieux lorsqu’elle n’est pas déferrée des antérieurs et a juste le défaut d’être délicate durant les premiers mètres de course. Si elle s’élance correctement et qu’elle n’est pas trop loin des chevaux de tête alors elle devrait fournir une bonne dernière ligne droite.

Julien Grumetz : Brise d’Awagne (3) s’est montrée assez décevante durant ce meeting d’hiver. Elle a connu quelques soucis de santé et peut-être qu’elle s’en ressent encore un peu. Jeudi, on ne demande qu’à la voir boucler un parcours rassurant à l’occasion de ce quinté du 19 janvier. Certes, elle démarre bien mais les ordres seront de ne pas être offensif et de courir sagement au sein du peloton.

Rodolphe Lagadeuc : Badine Charmeuse (4) a du mal à s’illustrer cet hiver à Vincennes. Personnellement, je pense qu’elle a pris ses gains et qu’elle n’a désormais plus de marge. Ce n’est pas une question de forme. on la déferre uniquement des antérieurs pour ce tiercé. Si elle prend une place alors je serais ravi de sa performance. Ses prochains résultats nous dirons si elle sera saillie.

Sébastien Hardy : Bamba des Landes (5) n’a pas démérité lors de sa plus récente sortie à ce niveau. Ce jour-là, elle est passée un peu tôt à l’offensive à mon avis. Il vaut mieux la cacher jusqu’à la sortie du tournant final. Elle a parfaitement récupéré de ses efforts. Avec un parcours à sa convenance, elle a une belle carte à jouer au moins pour une place.

Giuseppe Ruocco : En dernier lieu, Bocsa de Lespi (6) a été battue à la fin après avoir supporté le poids de l’épreuve. Je ne vous cache pas qu’elle est meilleure lorsqu’on lui masque l’effort. A l’entraînement, elle est toujours aussi bien et elle est très à son affaire sur la grande piste de Vincennes. Nous sommes confiants avant de prendre part à ce quinté+.

Jean-Luc Dersoir : Beverly Jiel (7) a connu un petit problème de santé et a dû être arrêtée. Elle travaille bien mais me paraît encore loin de son top niveau. Dans ce quinté du 19 janvier, après plus de quatre mois d’absence, il est préférable de simplement la regarder courir. Vous pouvez donc faire l’impasse sur ses chances et l’éliminer de votre sélection.

Mathieu Mottier : Berenice’s Fella (8) m’a rassuré dernièrement en prenant la troisième place d’une course pmu au trot monté. Auparavant, au sulky, elle m’avait déçu à deux reprises. Ma pensionnaire ne semble plus aussi tranchante que cet été. Pieds nus et munie d’œillères, elle n’est pas incapable de bien faire dans ce prix Jean-Paul Bertrand.

Alban Cottard : Bea de Beauval (9) enchaîne les bonnes prestations. Dernièrement, elle n’allait pas mieux que cela en haut de la montée avant de donner un bon coup de reins dans la ligne d’arrivée. Jeudi, on monte un peu de catégorie. Si elle peut bénéficier d’un bon parcours, elle peut malgré tout viser une place sur le podium de ce tiercé.

Flavien Provost : Botanie (10) n’avait pu s’exprimer lors de son avant-dernière sortie et avait fini avec des ressources. Dernièrement, son driver a été plus offensif mais elle a coincé dans la phase finale. Jeudi, elle évoluera dans sa catégorie et devra bénéficier d’un bon déroulement de course pour intégrer la combinaison gagnante.

Jean-Michel Bazire : Bilfie de Guez (11) a déjà remporté deux courses cet hiver alors qu’elle n’a pas beaucoup couru. J’ai attendu cet engagement favorable face aux seules juments de 6 ans. Ma pensionnaire a très bien travaillé à l’entraînement. Cela dit, avant le coup, Bauloise Haufor (16) s’annonce difficile à battre.

Luc Gaborit : Bodega Chenevière (12) doit courir à l’économie et cela s’est mal passé lors de ses plus récentes sorties dans des courses pmu au trot attelé. Je lui ai redonné un peu de fraîcheur avant de disputer ce quinté+. Cela fait un petit moment que je veux la faire la driver. Matthieu Abrivard la connaît bien. Lundi matin, sur ma piste, elle avait beaucoup de gaz.

Jean-Luc Dersoir : Bora Bora Jiel (13) a fourni une fin de course encourageante lors de sa dernière tentative. Il faut dire qu’elle n’a pas fait d’effort du parcours. Toutefois, après un passage à vide, elle semble revenir en grande forme. Elle est bien engagée et je serais déçu si elle ne terminait pas dans les cinq premières de ce prix Jean-Paul Bertrand.

Christophe Ecalard : Baraka de Bougy (14) a couru en demi-teinte fin novembre et je lui ai accordé un petit break. Je n’ai pu la travailler comme je l’aurai souhaité ces derniers temps et ne se présentera pas à 100 % de ses capacités pour ce quinté du 19 janvier. D’ailleurs, je lui laisse les fers. Au mieux, elle visera la cinquième place.

Sébastien Guarato : Barbarella (15) vient de compromettre ses chances à deux reprises étant disqualifiée en début de parcours. C’est une jument brutale, principalement au moment de la volte. En revanche, elle est en bonne condition physique. Bien sûr, elle a la classe pour disposer d’un tel lot. Jeudi, le changement de driver peut lui être profitable.

Charles Julien Bigeon : Bauloise Haufor (16) est désormais au top de sa forme. A l’occasion de sa dernière sortie, elle n’a été devancée que par une concurrente étrangère. Dans la foulée, elle bénéficie d’un bon engagement face aux femelles françaises. Elle sera déferrée des quatre pieds. Si elle ne fait pas de fautes d’allures durant le parcours, elle peut remporter ce tiercé.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses1615913116210
Canalturf1613911612152
Zeturf1691161215135
La gazette des courses111696213812
Bilto161161391528
RTL161196251513
Tierce Magazine1696121315118

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 19 janvier 2017.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr en jeu simple gagnant. Il n’est pas toujours issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course. N’hésitez pas à l’inclure dans vos combinaisons de Trio, couplé ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course pmu n°9 – Prix de Pont-à-Mousson – 2220 mètres – Trot monté – Petite piste – Corde à gauche – 15 partants – Départ prévu vers 17h30 :  Alors qu’elle défendait les intérêts de la casaque de Jacqueline de Mondésir, CALIFORNIE (2) avait bien débuté sa carrière sous la selle prenant de nombreuses places et s’imposant sur l’hippodrome d’Angers. Cette fille de Quaker Jet avait ensuite ensuite été vendue et elle avait rejoint l’écurie de Ludovic Danielo au printemps. Disqualifiée pour allures irrégulières à de nombreuses reprises durant la saison estivale, elle a encore changé d’entraîneur et elle évolue désormais sous la férule de Charles Cuiller. Elle a couru à deux reprises pour le compte de ce dernier étant à nouveau affichée dans la colonne des disqualifications. Ces tentatives ne sont toutefois pas si mauvaises que cela car elle a laissé entrevoir de gros moyens montrant même qu’elle aurait pu s’imposer si elle était restée au trot. A Nantes, elle avait fait la faute au premier passage devant les tribunes perdant beaucoup de terrain avant de terminer en roue libre juste derrière les chevaux classés devant elle sans que son jockey ne la sollicite. La fois suivante, elle a mieux couru que ne l’indique son classement lors de sa tentative sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, elle trottait sur des oeufs mais elle a fourni un effort final remarqué sans être très carrée d’allures effectuant son dernier kilomètre en 1’14’7, un chrono intéressant pour cette catégorie. Ce jeudi, elle retente sa chance sur l’hippodrome de Vincennes mais elle ne sera déferré que des postérieurs. Cela pourrait lui permettre de rester dans les bonnes allures jusqu’au poteau d’arrivée. Si c’est le cas, elle peut même fournir la lauréate de cette épreuve où elle ne va pas croiser que des championnes. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt dans ce lot à sa portée.

A lire également