Prix de Brest - course pmu du 19 janvier 2019
/ / Pronostic quinté du 19 janvier 2019 – Prix de Brest

Pronostic quinté du 19 janvier 2019 – Prix de Brest

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 19 janvier aura comme support le prix de Brest, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur la cendrée de l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 90000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 6 à 10 ans inclus (D à V) ayant gagné au moins 160000 € € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur trois échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 445000 ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné à 1200000 € ou plus). Attention, comme le réclamaient bon nombre de parieurs, le PMU a supprimé le numéro plus et la tirelire, tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également été augmentés.

Le favori du pronostic

En important retard de gains, DREAMBREAKER (n°1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Michel Bazire ne cesse de se mettre en évidence depuis son arrivée en France. Il a, en effet, déjà remporté cinq victoires en sept tentatives. En dernier lieu, il avait le handicap de s’élancer complètement à l’extérieur et il s’est montré fautif dans le bas de la descente étant aussitôt disqualifié pour allures irrégulières. Par la suite, il a néanmoins montré sa bonne forme en queue de peloton prouvant qu’il aurait sûrement lutté pour la victoire sans cette bévue. Auparavant, il s’était imposé de belle manière effectuant ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions, un excellent chrono. Samedi, ce fils d’Offshore Dream et Brooke Boko aura l’avantage d’affronter pas mal de vieux chevaux qui n’ont désormais plus de marge et il devrait logiquement renouer avec la victoire s’il reste au trot durant tout le parcours. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien disposé à l’heure actuelle, VERTIGE DE CHENU (n°14) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Michel Baudouin vient, en effet, d’aligner deux succès consécutifs durant ce meeting d’hiver. A chaque fois, il s’est imposé à la manière des forts après avoir pourtant dû trotter le nez au vent. Samedi, ce cheval très dur à l’effort va bénéficier d’un engagement de choix à la limite du recul et il sera encore drivé par Eric Raffin, un pilote qui s’entend bien avec lui. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait, en toute logique, s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Capable de suivre tous les trains et de finir sur un bon pied, AUCH (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 19 janvier. Ce trotteur entraîné par Christian Bigeon possède, en effet, une belle pointe de vitesse. Il doit néanmoins absolument courir caché pour donner sa pleine mesure. Dans cette épreuve, ce bon finisseur va affronter un lot bien composé mais il ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

Le jour de son retour sur le plateau de Gravelle, CALIN DE MORGE (n°9) n’a pas démérité alors qu’il avait le handicap de s’élancer avec un numéro en deuxième ligne derrière la voiture. Ce jour-là, il effectuait un bon effort final dans la ligne droite trottant 1’11’8, un chrono valable. Samedi, ce protégé de David Haon évoluera sur un parcours de tenue plus en rapport avec ses aptitudes et il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui avait, voilà quelques mois, permis de gagner un événement disputé sur ce tracé des 2850 mètres de l’hippodrome de Vincennes. Capable de brillantes fin de courses, ce bon finisseur pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Brest si le train est suffisamment sélectif. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

ABYDOS DU VIVIER (n°7) vieillit remarquablement bien étant meilleur que jamais à 9 ans. Samedi, ce rejeton de Diamant Gédé et Osmie du Vivier va encore donner le meilleur de lui-même et un accessit pourrait lui revenir si son jeune partenaire s’en sert correctement. L’an passé, ALAMO DU GOUTIER (n°11) a connu des pépins de santé et il a longtemps été tenu éloigné des pistes. Comme le montre sa récente quatrième place dans une course pmu où il avait le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ, ce cheval entraîné par Vincent Hébert retrouve progressivement la bonne carburation mais il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau. Il restera d’ailleurs ferré ce samedi. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir à l’issue d’un bon parcours caché. COACH FRANBLEU (n°13) et CLASS DE LORIOL (n°2) auront sûrement fort à faire pour s’imposer dans ce lot mais il n’y aurait rien de surprenant à les voir compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

BAD BOY DU DOLLAR (n°5) n’a désormais plus de marge avec ses gains. De plus, il semble beaucoup plus performant sur les hippodromes de province avec piste plate. Ce protégé de Sylvain Roger devra donc compter sur plusieurs défaillances de chevaux en vue pour tirer son épingle du jeu. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 19/01/2019 : 1 – 14 – 8 – 9 – 7 – 11 – 13 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Vincent Hébert (n°11) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°1) : 64% de réussite
  • Franck Nivard (n°9) : 49% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°12) : 46% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°15) : 44% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Vincent Hébert (n°11) : 100% de réussite
  • David Haon (n°9) : 60% de réussite
  • Jean-Pierre Thomain (n°4) : 56% de réussite
  • Paul J.P Hagoort (n°15) : 55% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°6) : 54% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Baltic Charm (n°6) : 1’11’0
  • Class de Loriol (n°2) : 1’11’2
  • Abydos du Vivier (n°7) : 1’11’2
  • Câlin de Morge (n°9) : 1’11’3
  • Bad Boy du Dollar (n°5) : 1’11’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Class de Loriol (n°2) : 1’12’6
  • Vertige de Chenu (n°14) : 1’12’6
  • Auch (n°8) : 1’12’8
  • Coach Franbleu (n°13) : 1’12’9
  • Câlin de Morge (n°9) : 1’12’9

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus (D à V) ayant gagné au moins 160000 € € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 445000 ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné à 1200000 € ou plus. Groupe III. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 15 partants. Allocations totales : 90000 € (Vainqueur : 40500 €, 1er accessit : 22500 €, 2ème accessit : 12600 €, 4ème place : 7200 €, 5ème place : 4500 €, 6ème place : 1800 €, 7ème place : 900 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Lors de sa dernière sortie dans une course pmu disputée sur cet hippodrome de Vincennes, Dreambreaker (n°1) a fait la faute en descendant car j’ai voulu me rabattre un peu trop vite. Après sa disqualification, il a montré qu’il aurait lutté pour la victoire. Depuis sa récente bévue, il a bien travaillé lors des séances d’entraînement. Le profil des 2850 mètres de la grande piste sont un peu le bout du monde pour lui. Cela dit, il a déjà trotté en 1’13 » sur ce parcours mais c’était en été. S’il veut franchir le poteau en tête, il devra battre Vertige de Chenu. Tous les feux sont au vert. Abydos du Vivier (n°7), son compagnon d’entraînement, est un cheval bien connu des turfistes. Dernièrement, il a dû fournir deux accélérations durant le parcours. Certes, il a demandé à souffler pour finir mais il a très bien couru. Il n’a plus de marge à ce niveau mais qu’est-ce qu’il est brave et répète toutes ses courses. Envisager la victoire serait prétentieux mais normalement, il est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 19 janvier.

Dominique Lefaucheux : Lors du dernier tiercé qu’elle a couru, Class de Loriol (n°2) a terminé à sa place. J’avoue y avoir cru pour le second accessit. Je lui ai laissé le temps de bien récupérer de ses efforts. Samedi, il y aura quelques bons chevaux au départ de cette compétition mais je l’estime capable de terminer parmi les cinq premiers. Elle sera déferrée des postérieurs et munie de fers collés sous les antérieurs.

Jean-Pierre Thomain : Après sa sortie dans le Prix du Calvados à Caen, Chablis d’Herfraie (n°4) a connu un petit souci à une jambe. Il a été arrêté et soigné. Sa course de rentrée à l’attelage lui était nécessaire. Il lui faudra encore quelques parcours dans cette spécialité pour qu’il retrouve le bon rythme. On pourra ensuite l’engager au trot monté, sa discipline de prédilection. Mon pensionnaire aura certainement du mal à prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Sylvain Roger : Bad Boy du Dollar (n°5) a fait la monte et il a été longtemps arrêté ensuite. Il revient en bonne forme à l’entraînement. Il lui a fallu quelques parcours pour retrouver la bonne carburation. À Cagnes, le mois dernier, il a bien tenu sa partie. Il aura besoin d’une course à l’économie le long de la corde pour donner sa pleine mesure. Dans ce prix de Brest, s’il parvenait patienter non loin des chevaux de tête alors il pourrait espérer compléter la combinaison gagnante.

Paul J.P Hagoort : Baltic Charm (n°6) a laissé entrevoir de belles choses lorsqu’il à rejoint mon écurie à l’automne avant d’enchaîner les disqualifications pour allures irrégulières. Pour sa rentrée, il aura évidement besoin de reprendre la compétition. Coup Droit (n°15), son compagnon de box, effectuera son retour à la compétition dans ce quinté du 19 janvier et il aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres, tout en étant ferré des quatre pieds. Honnêtement, on ne peut être ambitieux. Souhaitons juste que cette tentative améliore sa condition physique en vue d’une fin de meeting d’hiver intéressante.

Jean-Michel Baudouin : Vertige de Chenu (n°14) vient de bien gagner à deux reprises sur ce genre de parcours. Dans ce tiercé, il va bénéficier d’un très bel engagement au plafond des gains. Il est parfait au travail étant aussi bien que lors de ses dernières victoires. Il faut juste qu’il s’élance sur la bonne jambe. Sinon, c’est un cheval de train qui n’a besoin de personne. Je crains en priorité le partenaire de Jean-Michel Bazire mais mon protégé aussi n’est jamais à l’abri de commettre une faute. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Christian Bigeon : Auch (n°8) fait preuve d’une belle régularité dans ses résultats depuis plusieurs mois. Il répète toutes ses courses peu importe le parcours. Il lui faut juste un rythme régulier pour pleinement s’exprimer. Samedi, il évoluera en plein dans sa catégorie. Physiquement, il est resté en bonne condition. À l’issue d’une course à l’économie le long de la corde, il pourrait accrocher la quatrième ou cinquième place de ce quinté+.

David Haon : Pour son retour à Vincennes, Câlin de Morge (n°9) avait le handicap de s’élancer en seconde ligne et n’a pas eu un parcours limpide mais il ne déméritait pas. Cette fois-ci, mon pensionnaire va bénéficier de l’un de ses meilleurs engagement du meeting. Je le déferre des quatre pieds. Cela l’aide sur la grande piste. D’ailleurs, il avait gagné lors de sa dernière sortie en courant pieds nus sur la grande piste. Il est en pleine forme au travail. Malgré l’opposition, il devrait participer activement à l’arrivée de ce prix de Brest.

Franck Anne : Beau de Grimoult (n°10) a rempli son contrat dans une récente course pmu sous la selle, discipline où il se montre toujours très performant. Je l’ai déclaré partant dans ce quinté du 19 janvier car il est meilleur en enchaînant les courses. Pour autant, dans cette configuration, il n’est pas ridicule. Ici, vu l’opposition, il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu mais il va faire son possible en dedans avant de courir prochainement au trot monté.

Vincent Hébert : Ses deux parcours de fin d’année à Vincennes lui ont pleinement profité. A Bordeaux le dernier coup, Alamo du Goutier (n°11) était un peu plus tendu. Cela s’est cependant bien passé. Il avait le handicap de rendre la distance et il n’a fait que la ligne droite. Sur les pistes en dur, je préfère le laisser ferré. Mon élève est en pleine possession de ses moyens avant de courir ce tiercé. J’espère qu’il pourra bénéficier d’un parcours à sa convenance, c’est à dire caché au sein du peloton.

Dominique Chéradame : En dernier lieu, Blues des Landiers (n°12) ne s’est pas mal comporté s’octroyant la cinquième place d’une course pmu avec peu de partants. Il est en forme à l’entraînement mais je peux l’avoir encore mieux que cela. Je l’avais laissé seul au pré et il avait l’air de s’ennuyer. Je lui ai mis un compagnon et il se refait une santé. Il a d’ailleurs meilleur appétit. Samedi, il sera bien engagé au plafond des gains dans ce quinté+. A l’issue d’un bon déroulement de course, il va encore essayer de s’emparer d’une allocation. Il restera ferré.

Franck Leblanc : Je ne l’avais pas assez travaillé avant sa dernière sortie à Vincennes. Coach Franbleu (n°13) était un peu mou. De plus, il n’évoluait pas sur sa meilleure distance. Je ne peux pas lui en tenir rigueur, compte tenu de son meeting avec cinq victoires et une deuxième place en six sorties, avant cela. Samedi, mon cheval retrouvera son parcours de prédilection et je l’ai bossé plus dur. A mon avis, il devrait pouvoir lutter pour la victoire dans ce prix de Brest.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (sélections de Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette114119131282
Turfomania.fr19142138117
Equidia11491113285
Geny Courses11413119783
Canalturf.com14191372118
Zeturf.fr11491328117
Radio Balances14191311275
Bilto11413972118
RTL11491371128
Tierce Mag.11413119287

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 19 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°5 (Prix de Granville) – Départ prévu aux alentours de 16h25 – Trot attelé – Allocations totales : 62000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 17 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7, 8 et 9 ans (C, B et A) n’ayant pas gagné 301000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce samedi et elle se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes. C’est donc sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira CASTING DE CHENU (n°1), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Michel Baudouin disputera la cinquième épreuve du programme, une course au trot attelé pour vieux chevaux. Il sera certes le cheval le moins riche du peloton mais il affrontera bon nombre de chevaux qui n’ont plus de marge tandis que lui semble en retard de gains si on le juge sur ce qu’il a réalisé au cours de ses dernières semaines dans des courses pmu disputées sur l’hippodrome de Vincennes. Ce fils de Baccarat du Pont et Icone de Chenu vient, en effet, d’aligner les bons résultats alors qu’il affrontait des chevaux de la trempe de Valokaja Hindo, Colt des Essarts, Coktail Fortuna, Black Jack From. Autant de chevaux qui auraient figuré parmi les favoris de cette épreuve s’ils avaient été déclarés partants. On notera également qu’il n’a pas bénéficié de circonstances de courses avantageuses en dernier lieu, étant contraint de trotter le nez au vent alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres. Il s’est toutefois bien comporté jusqu’au poteau d’arrivée pour préserver le second accessit. Ce samedi, il courra certes à 6 jours d’intervalles mais il a déjà obtenu de bons résultats dans des conditions similaires. De nouveau déferré des antérieurs et confié à Eric Raffin, il devrait logiquement participer à l’arrivée de cette compétition si ce dernier lui donne un parcours à sa convenance cette fois-ci. Il conviendra donc de suivre sa performance avec attention même s’il devra, tout de même, se méfier de Chistou d’Iraty, un pensionnaire de Jacques Bodin qui vient de s’imposer à deux reprises en province.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également