Prix de Diane - Course pmu du 19 juin 2016
/ / Pronostic Quinté du 19 juin 2016 – Prix de Diane

Pronostic Quinté du 19 juin 2016 – Prix de Diane

L’analyse de la course avec la base et le tocard du quinté

C’est le prix de Diane qui servira de support à la course du quinté en ce 19 juin sur l’hippodrome de Chantilly. Il s’agit de la plus belle épreuve de la saison pour les pouliches. On y retrouvera donc l’élite de la génération des 3 ans sur un parcours long de 2100 mètres.

Le favori du pronostic

L’an passé, BALLYDOYLE (12) avait accumulé les bonnes tentatives à ce niveau de la compétition. Cette saison, elle vient d’effectuer une excellente rentrée à Newmarket terminant seconde d’un groupe I. On peut penser qu’elle devrait avoir progressé à l’entrainement après cette course et on devrait logiquement la retrouver à la lutte pour la victoire dans cette compétition. Elle sera la favorite du pronostic de Fréquence turf en ce dimanche.

La base de la course

SWISS RANGE (1) vient de s’imposer de trois longueurs à un niveau moindre mais elle battait, en cette occasion, une pouliche qui a remporté ensuite un Groupe II sur l’hippodrome d’Ascot. Montée par un jockey que l’on ne présente plus, elle semble en mesure de se mettre en évidence dans cette course. Avant le coup, on peut même la voir comme une bonne base de jeu intéressante pour les combinaisons en champs réduits.

Le tocard du quinté

Pas évident de détacher un tocard au départ d’une telle course car toutes ces pouliches ont montré un peu de qualité lors de leurs tentatives précédentes. Essayons THE JULIET ROSE (13), une concurrente de l’écurie Clément qui reste sur deux jolis succès dans des courses pmu d’un bon niveau. Certes, c’était à un niveau moindre mais la manière y était… et puis Stéphane Pasquier a choisi de la monter alors qu’il pouvait se mettre en selle sur la pouliche entraînée par Yohann Gourraud. Pour toutes ces raisons, on peut la voir comme une concurrente capable de pimenter les rapports de ce quinté du 19 juin.

L’outsider

LEFT HAND (16) est une bonne pouliche de l’écurie de Freddy Head qui retrouve, peu à peu, son meilleur niveau. Toutefois, il lui manque la petite étincelle en fin de parcours à chaque fois. Son entraîneur a donc décidé de lui mettre les oeillères australiennes afin de la motiver un peu plus pour ce Prix de Diane. Elle portera cet artifice pour la première fois et cela pourrait l’aider dans sa tâche. Avant le coup, on la verra donc plutôt comme un coup de poker à tenter.

Les 4 chevaux incontournables

LA CRESSONNIERE (10) va se présenter invaincue au départ de cette course. Elle n’a, en effet, jamais été battue en 6 tentatives. Elle s’est montrée très plaisante en dernier lieu dans la poule d’essai des pouliches mais c’était sur 1600 mètres. Ce coup-ci, elle va devoir montrer qu’elle ne possède pas que de la vitesse mais aussi de la tenue. D’après son entraîneur, elle possède les origines pour tenir la distance. Nous aurons la réponse à cette question après la course. CAMPROCK (6) et JEMAYEL (2) viennent de faire jeu égal dans la course référence. Avant le coup, il semble difficile de ne pas les inclure dans ce pronostic. Enfin, on citera ARMANDE (9) qui vient d’être malheureuse lors de sa dernière sortie dans une course pmu disputée sur une distance plus longue. Certes, elle n’a jamais couru à ce niveau mais son entraîneur est un homme habile et il doit savoir ce qu’il fait en la présentant dans cette course.

Le pronostic quinté

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 19/06/2016 : 12 – 1 – 13 – 16 – 10 – 6 – 2 – 9

Les autres points de vue sur ce prix de Diane

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

John Gosden : Swiss Range (1) a été préparée pour cette épreuve. Elle a bien gagné le 1er mai à Newmarket. C’est une très grande pouliche, qui a mis du temps à changer de poil. La distance proposée pour ce quinté du 19 juin devrait lui convenir. Comme elle a gagné dans des conditions de terrain différentes, on ne va pas chercher d’excuse si jamais elle est battue.

Jean-Claude Rouget : Jemayel (2) est une bonne jument. Il faut oublier sa course de rentrée, qui était un jour sans. Le reste de ses performances est bon. La dernière fois, alors qu’elle découvrait la distance de 2.000 mètres, elle s’est totalement réhabilitée. Au passage, elle a prouvé sa tenue.

Georges Mikhalides : Tierra del Fuego (3) a toujours été estimée. Après une bonne rentrée dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Saint-Cloud, elle est tombée malade et n’a pas fait sa course lors de ses deux tentatives suivantes. Tout va bien désormais. Ce prix de Diane n’est pas une course facile pour ma pouliche mais elle n’est pas loin de valoir les meilleures.

Markus Nigge : Happy Approach (4) est montée en condition sur sa récente tentative. J’ai finalement opté pour cette compétition. Dernièrement les 2.400 mètres se sont peut-être avérés un peu longs. Elle a prouvé en la circonstance qu’elle se tirait des pistes en gazon assoupli. Une place n’est pas exclue.

Simone Brogi : Azaelia (5) s’est très bien comportée dans le Prix Vanteaux. Au regard de cette performance, je pense qu’elle pourra tenir les 2.100 mètres. L’état du terrain ne devrait pas la déranger. Dès lors, on arrive sur cette belle course avec des prétentions. Malgré l’opposition, je compte sur elle.

Mme Pia Brandt : Camprock (6) aligne les bons résultats. Après sa deuxième place dans le Prix Saint-Alary, cet engagement est une suite logique dans son programme. Elle a bien travaillé mardi matin et devrait de nouveau faire sa course. C’est de plus une pouliche assez maniable dans un parcours.

Jean-Claude Rouget : Zghorta Dance (7) paraît peut-être un peu en dessous de mes autres pensionnaires. Mais j’adore cette pouliche, qui ressemble beaucoup à La Cressonnière (10), pas très grande mais volontaire. En dernier lieu, elle a gagné facilement. Je préférerais que le terrain ne soit pas trop souple.

Francis-Henri Graffard : Volta (8) n’a vraiment pas pris dur de sa dernière course. Elle fait très bien l’hippodrome de Chantilly. La distance plus longue représente une inconnue. Mais cela ne m’inquiète pas plus que cela. C’est une pouliche assez maniable, ce qui est un atout. On tente un pari dans ce quinté du 19 juin mais non sans quelques arguments.

Jean-Claude Rouget : La Cressonnière (10) a gagné dans des conditions variées. C’est une bonne jument. Elle a un comportement de crack et a toujours gagné avec au moins une longueur d’avance. Pour l’instant, rien ne l’effraie. Ses origines permettent de penser qu’elle a de la tenue. Réponse dimanche.

Yohann Gourraud : Highlands Queen (11) m’a impressionné dernièrement. C’est cette victoire qui nous a poussés à la supplémenter dans le Prix de Diane. Cela se présente bien avec les pluies qui tombent actuellement et elle a prouvé sa tenue. Avec un bon numéro de corde, on le droit d’y croire.

Aidan Patrick O’Brien : Ballydoyle (12) devait courir à Ascot, mais la piste est trop souple : elle préfère du bon terrain. Elle est bien d’état. Elle n’a encore jamais dépassé 1.600 mètres mais, vu comment elle a terminé sa course dans les 1.000 Guinées, j’imagine que la distance ne lui posera pas de problème.

Nicolas Clément : The Juliet Rose (13) a bien gagné en dernier lieu, on tente le pari de courir rapproché. On est très content de sa récupération. La pouliche est meilleure en terrain souple. Tendue, on appréhende un peu le défilé. Elle aurait préféré évoluer sur un parcours de 2.400 mètres mais serait avantagée par une allure sélective.

Andreas Suborics : Gysoave (14) a gagné facilement la dernière fois mais monte ici de plusieurs catégories. C’est un grand souhait de son propriétaire de courir ce classique. C’est une pouliche talentueuse mais cette course arrive un peu tôt. Ce n’est pas facile. Elle a des origines pour le terrain souple.

Aidan Patrick O’Brien : Coolmore (15) a déçus dans les 1.000 Guinées Irlandaises qui étaient finalement une course difficile à interpréter. Une de nos pouliches qui a mal couru dans cette course a remporté un groupe ensuite. Donc, on verra. Elle préférerait du bon terrain. Sachez qu’elle est en bonne forme avant ce tiercé quarté quinté+.

Carlos Laffon-Parias : Left Hand (16) a couru en nets progrès dernièrement par rapport à sa rentrée où elle était malade. Comme elle ne s’est mise à galoper qu’à la fin (elle a fait une très bonne fin de course), l’allongement de la distance et le parcours plus sélectif ne vont pas la déranger.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France 12110629138
Le Parisien 10126211387
Paris Courses 18129610137
Week-End 610121321816
Bilto101128921316
RTL 10121326981
Tiercé Magazine10181269213

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 19 juin 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE CHERBOURG – Réunion 2 – Course pmu n°7 – Prix du Crédit Agricole de Normandie – Départ prévu vers 15h10 : BELLE DE MANCHE (14) est une jument de l’écurie Le Floch’ qui est capable de belles choses lorsqu’elle est décidée. L’an passé, elle avait bien couru sur l’hippodrome d’Enghien terminant au deuxième rang juste devant Béa Ecus, une jument de qualité qui ne trotte plus dans cette catégorie depuis belles lurettes. Cette année, elle progresse au fil des sorties même si elle demeure encore quelque peu fautive. Ce dimanche, elle va affronter une opposition à sa portée et elle pourrait bien surprendre un peu si elle se montrait disciplinée jusqu’au poteau d’arrivée. Espérons donc qu’elle soit dans un bon jour et ne fasse pas encore des siennes comme lors de sa dernière sortie à Mauquenchy.

A lire également