Prix des Grandes Ecuries - course pmu du 2 mai 2019
/ / Pronostic quinté du 2 mai 2019 – Prix des Grandes Ecuries

Pronostic quinté du 2 mai 2019 – Prix des Grandes Ecuries

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 2 mai aura comme support le prix des Grandes Ecuries, un gros handicap (référence +18) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome des Princes de Condé. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans et qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 1400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,5).

Le favori du pronostic

En pleine forme à l’heure actuelle, DEGRISEMENT (n°6) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce protégé de Jérôme Reynier reste, en effet, sur deux bons résultats dans des gros handicaps analogues. Jeudi, il fera certes son retour en piste après un break mais il a prouvé, par le passé, qu’il courait bien sur la fraîcheur (voir sa victoire en fin d’année après deux mois d’absence). Nanti d’un bon numéro de corde et monté par Pierre-Charles Boudot, l’une de nos plus fines cravaches, ce fils de Lawman et Maria Gabriella devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Désormais mieux placé sur l’échelle des valeurs, BORSAKOV (n°13) constitue une base solide dans ce quinté+. L’an dernier, ce représentant de l’entraînement de Vaclav Luka était pris beaucoup plus haut par le handicapeur et il avait souvent dû se contenter de places d’honneur lors de ses tentatives dans cette catégorie sans toutefois démériter. Baissé au poids, il avait ensuite montré un meilleur visage avant d’être éloigné des pistes durant l’été. Auteur d’une remarquable rentrée derrière Euryale (récent quatrième d’un événement plus relevé), ce rejeton de Dylan Thomas et Million Wishes confirmait ensuite son retour au premier plan en prenant la quatrième place d’un gros handicap disputé sur le sable fibré de Chantilly. De nouveau associé à l’habile Théo Bachelot pour son retour sur le gazon, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Malgré sa forme incertaine, SWEETICON (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 2 mai. En dernier lieu, cette fille de Sixties Icon et Dolce Nera n’est pas parvenue à tirer son épingle du jeu mais elle effectuait sa rentrée après avoir été éloignée de la compétition pendant l’hiver. Il ne faut donc pas la condamner sur cette sortie en demi-teinte et plutôt la juger sur ce qu’elle avait montré tout au long de la saison précédente. On l’avait notamment vu s’emparer de plusieurs accessits dans des gros handicaps disputés sur cette distance. Sa chance théorique est donc bien réelle et elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montrent ses derniers résultats face à ses contemporains, IRISH EMPEROR (n°4) détient quelques moyens. Jeudi, il va affronter ses aînés pour la première fois de sa carrière mais son aptitude à la distance et le raffermissement des pistes devraient jouer en sa faveur. On notera également qu’il s’élancera avec un bon numéro de corde et sera monté par Maxime Guyon, un jockey souvent redoutable dans ce type d’épreuves. Cet élève de Pia Brandt aura donc quelques arguments à faire valoir et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Grandes Ecuries. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Jeudi, DHEVANAFUSHI (n°2) fera partie des chevaux de classe au départ de cet événement. En pleine possession de ses moyens comme le montre sa bonne performance le jour de son retour à la compétition, ce pensionnaire de l’écurie d’Henri-Alex Pantall semble en mesure de tirer son épingle du jeu avec l’aide de Mickaël Barzalona. Avant le coup, on lui accordera un large crédit malgré sa situation sur l’échelle des valeurs peu enviable. Au top à l’heure actuelle, ZIVERI (n°5) vient de se rappeler au bon souvenir des turfistes en remportant une épreuve à réclamer. Auparavant, il n’avait pas été ridicule dans un gros handicap qui avait lieu sur la piste en sable fibré de Chantilly. Malgré la pénalisation au poids infligée par le handicapeur, ce cheval entraîné par Frédéric Rossi pourrait s’octroyer une quatrième ou cinquième place à l’issue d’un bon déroulement de course. Déjà vu à l’honneur dans des courses pmu disputées sur 1400 mètres, NAAB (n°17) est loin de constituer une impossibilité pour les accessits mais, comme beaucoup de ses adversaires, le parcours fera la différence. Contraint de porter le top-weight pour sa rentrée, ATTILAS (n°1) aura certainement du mal à franchir le poteau d’arrivée en tête. Ayant déjà bien tenu sa partie dans des conditions similaires, il pourrait néanmoins figurer dans la combinaison gagnante. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

En début de carrière, ALBEROBELLO (n°18) avait obtenu de bons résultats sur la distance qui nous intéresse mais cela commence à dater. Surtout vu sur plus long dernièrement, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 02/05/2019 : 6 – 13 – 10 – 4 – 2 – 5 – 17 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Stéphane Pasquier (n°15) : 45% de réussite
  • Théo Bachelot (n°13) : 45% de réussite
  • Maxime Guyon (n°4) : 41% de réussite
  • Antoine Coutier (n°17) : 40% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°6) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Pia Brandt (n°4) : 48% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°18) : 47% de réussite
  • Carina Fey (n°17) : 38% de réussite
  • Fabrice Vermeulen (n°16, n°8) : 35% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°2) : 35% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Gloria (n°7) : +4,5 kilos
  • Rockdale (n°8) : +3 kilos
  • Ziveri (n°5) : +1 kilo
  • Sweeticon (n°10) : -0,5 kilo
  • Hautot (n°12) : -0,5 kilo
  • Nosdargent (n°14) : -0,5 kilo
  • Naab (n°17) : -0,5 kilo
  • Beau Massagot (n°11) : -1 kilo
  • Money Sister (n°16) : -1,5 kilo
  • Attilas (n°1) : -2 kilos
  • Dhevanafushi (n°2) : -2,5 kilos
  • Ali Spirit (n°3) : -3,5 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er novembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Distance à parcourir : 1400 mètres corde à droite. Etat du terrain : souple (indice pénétrométrique : 3,5). Météo : temps pluvieux (15°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Georgios Alimpinisis : Attilas (n°1) a bénéficié d’un peu de repos après sa dernière sortie sur la piste de Cagnes sur mer. Il court mieux quand il est frais. Il revient sur le gazon, lui qui est toujours mieux sur les pistes en sable fibré. Mon cheval est en bonne forme avant de courir ce quinté du 2 mai et, malgré son top-weight, il va faire de son mieux. Il ne faudrait pas qu’il pleuve beaucoup car il n’aime pas le terrain trop souple.

Henri-Alex Pantall : Le jour de sa rentrée dans une course pmu, Dhevanafushi (n°2) avait bien besoin de courir, lui qui avait eu des petits problèmes de santé en fin d’année dernière. Dans ce tiercé, mon pensionnaire sera mieux sur cette grande piste. Sachez qu’il apprécie cette distance.

Elias Mikhalides : Je pense que lors de son retour en piste, Ali Spirit (n°3) était trop frais et il avait besoin de retrouver le rythme de la compétition. Cette course lui a fait du bien et depuis cette sortie, sa condition physique s’est améliorée. Je pense qu’il sera plus à son affaire sur cette distance. Vous noterez aussi qu’il a été baissé sur l’échelle des valeurs. Il y a donc pas mal de points positifs qui me laisse penser qu’il a les moyens de se rappeler au bon souvenir des parieurs. A mon avis, il pourrait obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Pia Brandt : La dernière fois, les 1600 mètres étaient un peu trop longs pour les aptitudes de Irish Emperor (n°4). Auparavant, mon protégé avait signé une bonne rentrée. La distance à parcourir va parfaitement convenir à ses réelles aptitudes mais il faudra que le rythme soit sélectif pour qu’il prenne une part active à l’arrivée de ce prix des Grandes Ecuries.

Frédéric Rossi : Ziveri (n°5) l’a bien fait à Saint-Cloud. C’est un cheval avec lequel Christophe Soumillon s’entend très bien. Il est un peu coquin. Il faut donc le connaître. Il a l’air en bonne forme. Le parcours, la corde et le terrain ne m’inquiètent pas. Maintenant, ce n’est pas un cheval très fiable. Je compte sur son jockey pour en tirer la quintessence dans ce quinté du 2 mai.

Jérôme Reynier : Dégrisement (n°6) reste sur de bonnes tentatives. En dernier lieu, il s’est remarquablement défendu et a obtenu une très bonne deuxième place dans un gros handicap. C’est un cheval qui s’entend bien avec Pierre-Charles Boudot. Pour son retour sur une piste en gazon, j’en escompte une bonne performance à condition que celui-ci ne s’assouplisse pas de trop. A mon avis, il ne devrait pas tarder à remporter un tiercé. Tous les feux sont au vert. Baileys Balle (n°15), son compagnon d’écurie, s’est toujours bien défendu depuis son arrivée dans mes boxes. En dernier lieu, je pense que son jockey l’a monté un peu trop offensivement et il a un peu plafonné dans l’ultime ligne droite. Il va affronter ses aînés ce jeudi mais j’ai choisi cet engagement car 1400 mètres est une distance parfaite pour lui. Le gazon ne devrait pas le déranger. Je conseille aux parieurs de le suivre pour les accessits.

Myriam Bollack-Badel : Cet hiver, Gloria (n°7) a gagné trois handicaps consécutivement et elle a été logiquement remontée sur l’échelle des valeurs. Dernièrement, elle a participé à une course pmu car elle avait besoin de courir et elle s’est bien comportée. C’est une pouliche qui a besoin d’une course régulière pour donner sa pleine mesure. Malgré sa valeur revue à la hausse, je la crois capable de participer activement l’arrivée de ce quinté+.

Jérémy Para : Rockdale (n°8) est vraiment un chic cheval, très constant et honnête dans l’effort. Au fil de ses bons résultats dans les handicaps, sa tâche se complique logiquement. Mon cheval est toutefois en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et il devrait apprécier le parcours et le terrain du jour. Il fera de son mieux pour obtenir le meilleur classement possible dans ce prix des Grandes Ecuries. Money Sister (n°16), sa compagne de box, a connu des soucis de santé et après avoir été écartée de la compétition pendant quelques mois, elle avait légitimement besoin d’effectuer sa rentrée dernièrement. J’en attends des progrès ici et espère la voir bien faire ici. Entre mes deux partants, il m’est difficile de faire un choix.

Matthieu Palussière : Lors de sa dernière sortie dans un gros handicap, Ross Castle (n°9) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs après avoir a été pris de vitesse. Il devrait être plus à l’aise sur cette distance. Mon pensionnaire a bien récupéré de ses efforts et il devrait s’adapter à ce tracé des 1400 mètres de l’hippodrome de chantilly. Selon moi, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 2 mai. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Vaclav Luka : Pour sa première tentative sous notre entraînement, Sweeticon (n°10) nous a décus. Nous nous attendions à mieux, car elle avait bien travaillé à la maison. La jument a peut-être un petit peu progressé là-dessus. Nous espérons qu’elle court mieux ce jeudi. Peut-être que cette distance jouera en sa faveur. Nous pensons qu’elle est meilleure sur le gazon que sur le sable. Beau Massagot (n°11), son compagnon d’entraînement, n’est pas si facile à monter et il a besoin que tout se passe bien durant le parcours. Cette distance est probablement parfaite pour lui qui est un peu mieux sur le gazon que sur le sable. C’était peut-être un cheval précoce mais, à cette valeur plus réaliste, il a une bonne chance à défendre. Borsakov (n°13) reste sur deux bonnes performances. Nous comptons de nouveau sur lui dans ce tiercé. C’est un cheval qui va de l’avant, ce qui n’est pas toujours évident. Si tout se passe bien, il a sa chance. À la maison, il n’y a que très peu de différences entre mes trois partants. Ce sera avant tout une question de parcours.

Gérald Geisler : Hautot (n°12) a été non partant mi-avril pour un petit souci de santé mais tout va bien désormais. Sa dernière sortie dans un gros handicap sur l’hippodrome de Saint-Cloud est bonne mais la distance à parcourir était un petit peu trop longue pour lui ce jour-là. Ce jeudi, la distance sera parfaite pour ses aptitudes. Avec ce bon numéro de corde, ce dont il a besoin, je le vois finir dans les cinq premiers de ce quinté+. Question terrain, il ne va pas dans les extrêmes mais ça ne devrait pas être le cas ici. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Pauline Prod’homme : Nosdargent (n°14) a trouvé le temps long pour finir. Son partenaire a voulu suivre le leader qui menait grand train, et il s’est un peu arrêté pour finir. Éliminé dans le quinté dominical, on se rabat sur celui-ci. Un terrain bien souple serait une bonne nouvelle pour lui. On a mis du temps à le retrouver après une fourbure l’an passé. À l’issue d’un bon parcours, il a sa place à l’arrivée de ce prix des Grandes Ecuries.

Carina Fey : Naab (n°17) n’a pu s’illustrer en dernier lieu sur les 1100 mètres sur la ligne droite de l’hippodrome de de Maisons-Laffitte. Peut-être une distance un peu courte pour lui. Ici, sur 1.400 mètres, s’il ne se montre pas trop tendu durant le parcours, il a les moyens de redorer son blason d’autant qu’il affiche un bon degré de forme le matin à l’entraînement.

Mauricio Delcher-Sanchez : Alberobello (n°18) reste sur une bonne performance dans un gros handicap et il est toujours aussi bien au travail. Il est un peu raccourci mais il se plaît entre 1.400 mètres et le mile. Il devrait être capable de bien courir encore. Bien sûr, sur ce tracé, il faut un bon numéro à la corde. Si ce n’est pas le cas, il faudra faire avec. J’espère qu’il va bien courir.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette6154181210513
Turfomania.fr
Equidia18652471312
Geny Courses1418410136712
Canalturf.com613421518512
Zeturf.fr615413212185
Radio Balances1351217461518
Bilto.fr155182461213
RTL156413145181
Tierce Mag.618541215132

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 2 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Chantilly. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE RAMBOUILLET – Réunion premium n°2 – Course pmu n°3 (Prix Peugeot Trujas Automobiles) – Départ prévu aux alentours de 12h55 – Trot attelé – Drivers amateurs – Allocations totales : 5000 € – Distance à parcourir : 2800 mètres – Piste en herbe – 15 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans n’ayant pas gagné 99000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 50000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur l’hippodrome en herbe de Rambouillet et la deuxième aura lieu à Bordeaux le Bouscat. C’est sur le premier cité que se produira DESTIN DE LINIERES (n°6), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Bruno Guilloux disputera la troisième épreuve du programme, une compétition pour drivers amateurs. Il ne reste certes pas sur des performances très reluisantes mais il vaut assurément mieux que cela. Sa course de rentrée chez les apprentis était d’ailleurs plutôt bonne car il s’était classé troisième au passage du poteau d’arrivée avant d’être distancé pour empiètement dans l’ultime ligne droite. Par la suite, il a bien tenu sa partie malgré un parcours le nez au vent à l’extérieur du cheval de tête. On notera également qu’il avait réalisé quelques performances de choix l’an passé faisant jeu égal avec des chevaux de la trempe de Diamant du Lupin, Duc de Christal, Diego Vernois, Duo à l’Oliverie, Diavolo Criscani, Dialo des Kèches, Domingo de Lou. Autant de trotteurs de qualité qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Sa chance théorique sera donc de premier ordre ce jeudi. De plus, il aura l’avantage de partir au premier poteau de départ et sera associé à Quentin Champenois, un amateur qui connaît une belle réussite. Ce fils de Lord Angot et Surprise D’ostal aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir lutter pour les premières places à l’occasion de sa première sortie dans cette modeste catégorie. Il conviendra donc de suivre sa prestation avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également