Prix du Paddock - course pmu du 20 novembre 2018

Pronostic quinté du 20 novembre 2018 – Prix du Paddock

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 20 novembre aura comme support le prix du Paddock, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1600 mètres corde à droite de la piste en sable fibré. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur le parcours qui nous intéresse, LAND OF MIND (n°6) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Mauricio Delcher-Sanchez a, en effet, remporté la seule et unique victoire de sa carrière sur ce tracé des 1600 mètres corde à droite de la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly. Ce jour-là, il s’imposait de bout en bout dans un chrono intéressant et il devançait Teston, lauréat d’un gros handicap disputé à Deauville. Ce fils de Myboycharlie et Coco a donc une première chance théorique à défendre si son se fie à cet excellente performance. Bien placé à la corde et monté par Stéphane Pasquier, un jockey qui le connaît parfaitement, il devrait lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien placée au poids, ASCOT SPIRIT (n°12) constitue une base solide dans ce quinté+. Voilà trois mois, cette pensionnaire de l’écurie de Jérôme Reynier avait gagné une épreuve à réclamer. Ce jour-là, elle battait la protégée de Pauline Menges Antoine, laquelle allait ensuite remporter un gros handicap. La ligne est donc particulièrement favorable. Mardi, elle retrouvera cette dernière avec un net avantage au poids (6 kilos) et l’ordre ne devrait pas s’inverser. présentée avec de la fraîcheur par un entraîneur habile, cette fille de Swiss Spirit et Strawberry Leaf devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, LORRAYNIO (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 20 novembre. Ce pensionnaire de l’écurie de Carlos & Yann Lerner reste sur plusieurs sorties en demi-teinte. Il détient pourtant de sérieux titres à faire valoir ayant déjà obtenu de bons résultats dans des lots bien composés. En début d’année, sur ce tracé, il avait notamment battu Cayo Coco, un cheval qui allait ensuite remporté un gros handicap. Jugé sur cette ligne favorable et vu sa situation sur l’échelle des valeurs, il a vraiment une chance prépondérante à défendre. Malgré son numéro de corde peu enviable, il n’y aurait donc rien de surprenant à le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

LE PARRAIN (n°11) n’a couru qu’à trois reprises depuis ses premiers pas en piste mais il a des lignes intéressantes à faire valoir. En début d’année, ce rejeton d’Harbour Watch et West of Saturn avait notamment obtenu une probante troisième place derrière Petit Fils, un cheval de qualité. Mardi, cet élève de Keven Borgel va monter de catégorie mais il sera bien placé dans les stalles de départ et il évoluera sur une surface à son entière convenance. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Paddock à l’issue d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors du dernier gros handicap qu’il a disputé, FALCO DELAVILLIERE (n°5) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Ce représentant de l’entraînement de Ramón Avial-Lopez restait pourtant sur toute une série de bons résultats à ce niveau. N’ayant plus à prouver sa compétitivité dans les gros handicaps, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’il sera confié à Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Au cours de l’été, FRENCH BERE (n°3) avait gagné une course pmu sur la piste en sable fibré de Deauville. Ce jour-là, il devançait SALT LAKE CITY (n°1) de plus de deux longueurs dans des conditions de poids identiques. Malgré leur poids prohibitif, on se méfiera de ces deux chevaux ayant prouvé leur aptitude à la surface d’autant qu’il s’élanceront avec un numéro de corde correct.Voilà deux mois, ZAVRINKA (n°4) avait remporté un gros handicap et, ce jour-là, elle devançait bon nombre de ses adversaires du jour. Pénalisée de 3,5 kilos par le handicapeur pour ce succès, elle a ensuite échoué dans un événement pour sprinters. A sa décharge, cette fille de Rajsaman et Salvation affrontait ses aînés et elle courait sur une distance trop courte pour ses aptitudes. Il ne faut donc pas la condamner sur cette sortie en demi-teinte qui ne reflète pas sa valeur. Malgré son manque de marge au poids, elle pourrait compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car les possibilités pour les accessits sont nombreuses.

La dernière minute

MOSGIEL (n°7) fait preuve d’une louable régularité depuis ses débuts mais il s’est jusqu’ici frotter à des chevaux de moindre valeur. Mardi, ce protégé de Thierry Lemer va effectuer ses premiers pas sur le sable fibré et dans les gros handicaps. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 20/11/2018 : 6 – 12 – 15 – 11 – 5 – 3 – 1 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°12) : 48% de réussite
  • Maxime Guyon (n°10) : 40% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°9) : 40% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°6) : 39% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°5) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Ramón Avial-Lopez (n°5) : 83% de réussite
  • Keven Borgel (n°11) : 61% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°9) : 55% de réussite
  • Pauline Menges Antoine (n°4) : 54% de réussite
  • Thierry Lemer (n°7) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Bibi Voice (n°16) : +3,5 kilos
  • Ascot Spirit (n°12) : +2 kilos
  • Iserman (n°8) : -0,5 kilo
  • El Indio (n°10) : -0,5 kilo
  • Lorraynio (n°15) : -1 kilo
  • Nosdargent (n°2) : -1,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Mosgiel (n°7), Le Parrain (n°11) et Diliya (n°14) courront ce mardi le premier gros handicap de leur carrière. Leur situation sur l’échelle des valeurs est donc purement théorique.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches de 3 ans. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en sable fibré. Etat du terrain : standard. Distance à parcourir : 1600 mètres. Corde à droite. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Benjamin Legros : Salt Lake City (n°1) reste sur plusieurs bonnes performances dont la plus récente a eu lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Mon cheval va retrouver la piste en sable fibré. Je ne le connais pas sur cette surface mais, au vu de ses performances, il semble y réaliser des survaleurs. Il est en pleine possession de ses moyens à l’entraînement et se montre très régulier dans ses résultats. Jusqu’à présent, il n’a pas été chanceux lors du tirage au sort des places dans les stalles de départ et j’espère qu’il va hériter d’un meilleur numéro de corde dans ce quinté du 20 novembre. Si c’est le cas, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Didier Prod’homme : Nosdargent (n°2) avait montré de la qualité en fin d’année dernière et en début de saison mais il est ensuite tombé très malade. Sa dernière tentative n’est pas mauvaise. Mardi, mon pensionnaire va découvrir la piste en sable fibré à l’occasion de ce tiercé et c’est un point d’interrogation. Il est, en effet, réputé meilleur sur le gazon lorsque le terrain est bien souple.

Nicolas Caullery : En dernier lieu, French Béré (n°3) n’a pu mieux faire que huitième d’un quinté+ alors qu’il faisait son retour dans les gros handicap. Il faut oublier cette sortie en demi-teinte car, ce jour-là, il a loupé son départ. Mon élève va revenir sur une surface où il s’est déjà mis en évidence mais son poids ne lui donne pas de marge de manœuvre.

Pauline Menges Antoine : Zavrinka (n°4) revient sur une distance à son entière convenance et elle courra sur une surface qui ne la gêne pas. Lors des séances d’entraînement, sa forme est toujours au beau fixe. Ma jument doit prouver sa compétitivité en 38,5 de valeur à ce niveau de la compétition mais, avant le coup, je l’estime capable de participer activement à l’arrivée de ce prix du Paddock.

Ramón Avial-Lopez : Dernièrement, Falco Delavillière (n°5) était très nerveux tirant beaucoup avec les œillères et il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. C’est une course à oublier. Je vais lui enlever cet artifice. J’espère qu’il va se racheter car il me donne entière satisfaction à l’entraînement. Il a très bien travaillé sur le sable fibré. J’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce quinté du 20 novembre.

Mauricio Delcher-Sanchez : Land Of Mind (n°6) a bien tenu sa partie lors d’une récente course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Deauville. C’est un poulain qui affectionne la piste en sable fibré. Il n’a pas beaucoup de marge sur l’échelle des valeurs mais sa forme est au beau fixe avant de participer à ce tiercé. J’espère que cela lui permettra de finir dans la combinaison gagnante.

Thierry Lemer : Mosgiel (n°7) vient d’effectuer une rentrée victorieuse. Au regard du programme et de sa valeur handicap, je l’ai déclaré partant dans ce gros handicap. Ma pouliche vient de prouver l’excellence de sa condition physique. Je pense que le tracé ne devrait pas la gêner. Avec un parcours limpide, je l’estime capable d’obtenir un bon classement dans ce quinté+.

Henri-Alex Pantall : Iserman (n°8) a couru deux fois sur le sable fibré mais c’était en tout début de carrière. Il faut voir s’il est compétitif sur cette surface. La dernière fois, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. On ne sait pas trop ce qui s’est passé. Le terrain ne lui a pas trop convenu, je crois. Il a surtout besoin de rassurer mais j’espère le voir se racheter à l’occasion de ce prix du paddock. A voir. El Indio (n°10), son compagnon d’écurie, s’est montré un peu décevant au cours de ses dernières tentatives. Néanmoins, lors de la plus récente sortie dans un tiercé, il a été victime d’un mauvais déroulement de course étant contraint de galoper le nez au vent. Or, il faut le cacher et attendre l’entrée de la ligne droite pour placer sa pointe de vitesse. Il est peut-être un ton un peu en dessous. À voir.

Mikel Delzangles : En dernier lieu, Ego Dancer (n°9) n’a pas eu un très bon déroulement de course. Cette surface devrait mieux convenir à ses aptitudes que le terrain souple. Son numéro de corde à l’extérieur ne va pas lui faciliter la tâche. Il faut une course sélective et que ça se passe bien pour qu’elle donne sa pleine mesure. Elle pourrait gagner ce quinté du 20 novembre.

Keven Borgel : Le Parrain (n°11) fait ressortir ses origines de vitesse. Du coup, je le raccourcis. Au vu de sa victoire lors de sa rentrée dans une course pmu, je le pense compétitif dans ce gros handicap, en valeur 36,5. J’ai l’impression qu’il s’endurcit. A mon avis, il pourrait créer une belle surprise à l’arrivée de ce tiercé.

Jérôme Reynier : Lors de son ultime sortie, Ascot Spirit (n°12) a fait des facéties en sortant des stalles. Mardi, elle aura l’autorisation de rentrer en dernière position, ce qui lui permettra ne pas s’exciter. Elle est maniable, en forme, affectionne le sable fibré. De plus, elle s’entend bien avec Théo Bachelot. Avant le coup, je la crois compétitive dans ce quinté+.

Mario Hofer : Moses (n°13) a mal couru sans que je puisse en fournir l’explication lors de son ultime prestation. Il était bien après la course. Il a travaillé sérieusement afin de préparer ce prix du Paddock. Donc, j’espère qu’il va fournir une bonne performance dans cet événement.

Hubert de Nicolay : Diliya (n°14) est une pouliche que j’aime bien. Elle a du potentiel. Elle me semble correctement placée sur l’échelle des valeurs. J’ai d’ailleurs choisi cette course à une listed-race disputée la semaine passée. Elle peut bien faire. Elle découvre le sable fibré mais s’exerce le matin sur celle de Deauville.

Yann Lerner : Lorraynio (n°15) est un poulain qui a des titres à faire valoir. Cette saison, il a alterné le bon et le moins bon. Mon pensionnaire se retrouve à un poids qui lui laisse toutes ses chances et il affectionne ce tracé. En cette fin de saison, il me semble resté en bonne forme. De ce côté, les feux sont au vert !

Gianluca Bietolini : Bibi Voice (n°16) ne fait que progresser au fil des courses pmu. Elle est restée en bonne condition physique le matin à l’entraînement et j’espère que cela fera la différence. Ses deux récentes séances d’entraînement sur cette surface me font penser qu’elle devrait s’y adapter. À elle de confirmer, ce qui simplifiera la suite de son programme hivernal.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette65124981610
Turfomania.fr5126179411
Equidia6154107123
Geny Courses6912541311
Canalturf.com61954121310
Zeturf.fr6112351094
Radio Balances9124631510
Bilto5617912154
RTL9563121411
Tierce Mag.1129356104

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 20 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Les consultants : Bruno Diehl et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°5 – Course pmu n°1 (Prix Ostara) – Départ prévu aux alentours de 20h00 – Trot attelé – Allocations totales : 55000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 13 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans (D) n’ayant pas gagné 130000 € : Ce mardi, c’est au cours de la réunion en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes qui se produira le cheval du jour, DALABAMA (n°5). Cette pensionnaire de l’écurie de Laurent-Claude Abrivard reste sur plusieurs sorties en demi-teinte mais elle ne devrait plus tarder à refaire surface après deux sages courses de rentrée. Elle vient d’ailleurs d’afficher des progrès sur la grande piste en courant mieux que ne l’indique son classement final. Ce jour-là, elle a longtemps patienté à l’arrière-garde avant de finir dans une plaisante action sans avoir toutes ses aises dans la phase finale. Cette fois-ci, elle évoluera sur les 2850 mètres de la petite piste, un tracé qui lui avait permis, voilà un an, de gagner une course pmu en 1’14’1, une réduction kilométrique valable pour cette catégorie. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. De nouveau pieds nus et confiée à Alexandre Abrivard, un driver qui la connaît parfaitement, cette fille de Let’s Go Along et Obama ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de cette épreuve où elle affrontera un lot à sa portée. Il lui faudra toutefois un parcours limpide car c’est une bonne finisseuse mais elle doit absolument courir cachée pour donner sa pleine mesure. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également