Prix Prince d'Ecouen - course pmu du 20 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 20 octobre 2018 – Prix Prince d’Ecouen

Pronostic quinté du 20 octobre 2018 – Prix Prince d’Ecouen

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 20 octobre aura comme support le prix Prince d’Ecouen, un gros handicap (référence +10) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3900 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette modeste épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Bien placé dans le bas du tableau, REALM KEEPER (n°17) semble tout à fait capable de participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Louisa Carberry vient d’effectuer une probante rentrée en province s’octroyant, d’entrée de jeu, le premier accessit de la Grande Course de Haies de Bordeaux. Ce jour-là, il terminait dans le sillage de Provokator, un représentant de l’entraînement de Guillaume Macaire qui est pris en valeur 60. A ce poids, sa chance théorique est donc bien réelle dans ce gros handicap si on le juge sur cette performance. Il n’a certes encore jamais été vu sur les haies d’Auteuil mais il y a déjà bien couru en steeple-chase. De plus, il affrontera un lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu ce samedi et il semble logique d’en attendre une bonne performance. Il sera le timide favori de ce pronostic.

La base incontournable

Invaincu sur les obstacles cette saison, PRAGELOR (n°11) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce fils d’Al Namix a, en effet, remporté les deux courses qu’il a disputé, soit 100% de réussite à la gagne. Dernièrement, il effectuait ses grands débuts dans la catégorie des gros handicaps et il s’est imposé de bout en bout repoussant toutes les attaques dans la phase finale. Pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour cette brillante victoire, ce protégé d’Antoine Lamotte d’Argy aura peut-être du mal à franchir le poteau en tête mais il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement d’autant qu’il a largement fait ses preuves à Auteuil. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, OLYMPIC TORCH (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 20 octobre. L’an dernier, à pareille époque, cet élève de Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez était pris en valeur 59 par le handicapeur et il avait obtenu quelques places d’honneur gros handicaps réservés aux chevaux de sa génération sans toutefois parvenir à monter sur le podium. Il avait ensuite tenté sa chance sur l’hippodrome de cagnes sur mer sans trop de succès et son entourage l’avait mis au repos. De retour à Auteuil au printemps, il n’avait pas été ridicule prenant notamment la sixième place d’un événement face à ses aînés. Eloigné des pistes durant l’été, il vient d’effectuer une rentrée assez discrète sur ce même champ de courses de la Butte Mortemart ne donnant jamais d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. A sa décharge, il portait pas mal de poids. Nettement mieux placé sur l’échelle des valeurs cette fois-ci, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris

L’outsider spéculatif

ULTRANET (n°18) vient d’effectuer une rentrée intéressante terminant à la troisième place d’une épreuve qui se déroulait sur l’hippodrome de Craon en Mayenne. Ce jour-là, il fournissait un bel effort final refaisant pas mal de terrain dans la dernière ligne droite. Il est donc en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Voilà quelques mois, ce fils de Network avait bien tenu sa partie à l’occasion de la Grande Course de Haies de Printemps, un gros handicap qui se déroulait sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce jour-là, il franchissait le poteau d’arrivée en cinquième position dans un meilleur lot. Jugé sur cette performance intéressante, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Prince d’Ecouen. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Au printemps dernier, CELEBRE D’ALLEN (n°16) avait certes échoué pour ses débuts dans les gros handicaps mais la distance était peut-être trop courte pour ses aptitudes. Mis au repos après cet échec relatif, ce compagnon d’entraînement de notre préféré vient de bien tenir sa partie dans des courses pmu qui se disputaient en province. Il va donc se présenter au départ de cet événement en très grande forme et, cette fois-ci, il n’aura aucune excuse à faire valoir s’il ne parvient pas à tirer son épingle du jeu. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. KAMI KAZE (n°13) a été baissé de deux kilos par le handicapeur et il a désormais retrouvé pratiquement la valeur qui lui avait permis de gagner cet événement l’an dernier. En théorie, ce fils de Martaline possède donc une première chance si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Malgré son degré de forme incertain, on le verra comme un bon coup de poker à tenter. MY MAJ (n°1) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. En dernier lieu, ce protégé de Yannick Fouin s’est octroyé la quatrième place d’un événement qui se courait sur l’hippodrome de Compiègne. Ce jour-là, il avait longtemps galopé parmi les chevaux de tête avant de faiblir dans la phase finale. Il est vrai qu’il porte pas mal de poids dans les gros handicaps et doit souvent se contenter des places d’honneur. Samedi, ce fils de Majorien portera encore le top-weight (72 kilos). Dans ces conditions, mieux vaut le voir comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. COTE D’AZUR (n°7) vient de conclure dans son sillage et, avant le coup, elle a sa place dans ce prono même si sa marge au poids semble inexistante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

SUN ZEPHIR (n°12) a quelques titres à faire valoir en pareille société mais il effectuera son retour à la compétition ce samedi. Ce protégé de David Windrif a toutefois déjà bien couru dans des telles conditions. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 20/10/2018 : 17 – 11 – 15 – 18 – 16 – 13 – 1 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Marc-Olivier Belley (n°17) : 100% de réussite
  • Benjamin Berenguer (n°11) : 100% de réussite
  • Jacques Ricou (n°3) : 75% de réussite
  • Johnny Charron (n°6) : 57% de réussite
  • Jean-Luc Beaunez (n°15) : 50% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • François Nicolle (n°9) : 56% de réussite
  • Mickaël Seror (n°3) : 52% de réussite
  • Dominique Bressou (n°2) : 50% de réussite
  • Patricia Butel/Jean-Luc Beaunez (n°15) : 41% de réussite
  • David Windrif (n°12) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Tom Mix (n°6) : +4 kilos
  • Pragelor (n°11) : +4 kilos
  • Ci Blue (n°4) : -1 kilo
  • Sable Gris (n°2) : -1 kilo
  • Célèbre d’Allen (n°16) : -1 kilo
  • Intrinsèque (n°5) : -1 kilo
  • Kami Kaze (n°13) : -2 kilos
  • Storminator (n°10) : -6 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, The Reader (n°3) courra ce samedi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +10) réservé à des chevaux âgés de 5 ans et plus ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 18 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : Très souple (Indice pénétrométrique : 4,0). Corde à gauche. Distance à parcourir : 3900 mètres. Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Yannick Fouin : My Maj (n°1) a une nouvelle fois donné sa pleine mesure le dernier coup, à Compiègne, en se classant quatrième d’un gros handicap analogue. Mon cheval portera le top-weight dans ce quinté du 20 octobre et il rendra du poids à tous ses adversaires mais ses limites sont connues. Sachez qu’il est en grande forme le matin au boulot. Selon moi, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante. Tous les feux sont au vert. Ci Blue (n°4), son compagnon d’écurie a été très décevant ces derniers temps. Il reste difficile à monter. C’est Gaëtan Masure qui lui sera associé. Le changement de jockey pourrait lui être profitable. Il est en bonne condition physique lors des séances d’entraînement et il aura son terrain de prédilection. Il a surtout besoin de rassurer.

Dominique Bressou : Sable Gris (n°2) va effectuer son retour en piste à l’occasion de ce tiercé. Mon pensionnaire est allé s’entraîner sur l’hippodrome d’Angers, accompagnant Buiseness Sivola, récent deuxième d’une course pmu. Il affiche la même forme que ce dernier. Il court souvent bien sur la fraîcheur. Avant le coup, je l’estime capable de fournir une bonne performance.

Mickaël Seror : Ce quinté+ n’est pas un objectif pour The Reader (n°3). Mon cheval ne mérite pas de porter autant de poids dans ce gros handicap qui se courra sur les haies d’Auteuil. Cette reprise de contact avec la compétition lui sera profitable. Sachez qu’il participera au meeting d’hiver de Cagnes sur mer, un hippodrome qui lui plaît beaucoup. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Yannick Fertillet : Intrinsèque (n°5) avait beaucoup couru au début de l’année après avoir disputé le meeting cagnois. Son break printanier lui a permis de recharger ses batteries. Je l’ai repris début juillet, en douceur. Physiquement, il est prêt mais je juge sa mission néanmoins beaucoup trop compliquée. Il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce prix Prince d’Ecouen.

Yannick Fouin : Tom Mix (n°6) a réalisé un magnifique été gagnant deux courses pmu. Mon élève paie ses bons résultats ayant été pénalisé par le handicapeur. Il aurait préféré un terrain plus souple. Je lui ai toutefois redonné une certaine fraîcheur. Il pourrait peut-être se surpasser et terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 20 octobre. Baptiste Meme étant en arrêt actuellement, c’est Johnny Charron qui le montera. Storminator (n°10), son compagnon d’entraînement, va retrouver la catégorie des gros handicaps avec un poids revu nettement à la baisse. Cela me semble d’ailleurs très justifié. On va voir d’autant que l’hippodrome d’Auteuil n’est pas réputée pour être son jardin.

François-Marie Cottin : Dernièrement, Côte d’Azur (n°7) m’a déçu mais elle ne déméritait pas terminant avec les deux chevaux classés devant elle. Samedi, ma jument va retrouver un lot identique. Je peux vous garantir sa belle condition physique actuelle. Elle peut avoir des ambitions dans ce tiercé qui se courra sur l’hippodrome de la butte Mortemart. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit. En dernier lieu, Guyonne (n°8) a coincé pour finir n’étant donc que septième d’un handicap réservé aux seules femelles. Elle manquait sûrement d’une course, c’est possible. A l’heure actuelle, ma protégée me paraît en bonne forme le matin à l’entraînement.

François Nicolle : Grand Trianon (n°9) vient de vraiment gagner une course pmu sur l’hippodrome de Compiègne. En début de carrière, mon cheval était prudent dans ses sauts mais il a beaucoup progressé. Il faut l’essayer à ce niveau de la compétition de toute façon. Personnellement, j’estime que cela ne sera pas facile pour lui de participer à l’arrivée de ce prix Prince d’Ecouen.

Benjamin Berenguer (son jockey) : Pragelor (n°11) a vite repris confiance en haies, avec deux victoires le mois passé. Cela paraît un peu plus compliqué pour lui après les pénalités infligées par le handicapeur. Il faut cependant courir ce quinté du 20 octobre avant le retour des terrains lourds. J’aurais aussi préféré une distance plus courte car il est brillant.

David Windrif : Sun Zephir (n°12) avait rempli ses contrats et j’ai préféré le respecter. J’ai attendu les terrains un peu souples, pour lui. Les pluies sont absentes mais il ne fait pas chaud désormais, ce qui va lui plaire. Mon pensionnaire effectuera certes sa rentrée dans ce tiercé mais il court néanmoins toujours bien frais.

Guy-Claude Rudolf : Kami Kaze (n°13) n’est pas suffisamment mécanisé en steeple. Je préfère donc lui faire vite retrouver les haies. Mon cheval avait gagné ce quinté+ l’an dernier. Sachez qu’il affiche un bon degré de forme au travail. A mon avis, il est toujours compétitif dans les gros handicaps. Il l’avait d’ailleurs montré au printemps.

Yohann Gourraud : Lors du dernier gros handicap qu’il a disputé, Vangel de Cerisy (n°14) s’est retrouvé un peu loin des chevaux de tête. Sa marge au poids reste faible. Il y a d’ailleurs de l’opposition, ce samedi. Il est en pleine possession de ses moyens mais sa tâche s’annonce délicate dans ce prix Prince d’Ecouen qui se courra sur une piste plutôt légère.

Jean-Luc Beaunez : Olympic Torch (n°15) s’est tenu un peu loin pour sa rentrée ne se classant donc que huitième au passage du poteau d’arrivée. Il ne courait cependant pas mal. Il est en forme, sa réapparition lui ayant été profitable. Je pense qu’il peut disputer l’arrivée de cet événement d’autant qu’il préfère le bon terrain.

Louisa Carberry : Célèbre d’Allen (n°16) ne doit pas courir trop souvent et j’ai préféré attendre qu’il ait retrouvé la bonne carburation. Samedi, mon pensionnaire retrouvera les haies, étant aussi adroit quelle que soit la spécialité, et il va apprécier le terrain. Il est assez mature. Il faut le monter « cool », en progression. En dernier lieu, Realm Keeper (n°17) terminait deuxième sur l’hippodrome de Bordeaux n’étant devancé que par Provokator après lutte. Il est frais et va progresser un peu sur sa récente prestation. Je tente ma chance dans ce gros handicap car il apprécie le bon terrain. La distance à parcourir devrait également jouer en sa faveur.

Gilles Chaignon : Ultranet (n°18) a fait une bonne rentrée sur le steeple de l’hippodrome de Craon. En vieillissant, mon cheval devient prudent sur les gros obstacles. Je voulais surtout le voir disputer la deuxième épreuve du handicap divisé. Un terrain plus assoupli aurait aussi été plus conforme à ses réelles aptitudes. Par contre, il se présentera sur sa distance de prédilection.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette9117121813171
Turfomania.fr713416181126
Equidia7216171810151
Geny Courses74119811810
Canalturf.com1316171811215
Zeturf.fr1697111721512
Radio Balances712118112179
Bilto119171618172
RTL1161294718
Tierce Mag.1171181217159

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 20 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
31  4.50
441.30 9
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DES SABLES D’OLONNE – Réunion premium n°6 – Course pmu n°5 (Prix de Pontchâteau) – Départ prévu aux alentours de 20h35 – Trot attelé – Allocations totales : 23000 € – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Apprentis et lads-jockeys – Pour mâles, femelles et hongres 5 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 138000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 72500 € ou plus : L’an dernier, alors qu’il semblait avoir un certain retard de gains à combler, CRACK D’ARIANE (n°10) était passé à côté de son meeting d’hiver se contentant de prendre des places d’honneur. A sa décharge, il perdait souvent du terrain au moment de la volte dans des courses pmu qui se disputaient souvent à une allure très sélective. Mis au repos en fin d’hiver, ce fils de Paris Haufor a fait son retour à la compétition durant le printemps et, par la suite, il a couru essentiellement au trot attelé avant de retrouver sa discipline de prédilection cet automne. D’entrée de jeu, il se comportait bien en s’octroyant une probante quatrième place sur l’hippodrome de Laval trottant 1’15’6 sur 2875 mètres. Il s’imposait ensuite sur la piste du Mont Saint-Michel tout en ayant le handicap de rendre la distance. On peut donc estimer qu’il est désormais revenu à son meilleur niveau. Samedi, il va bénéficier d’un superbe engagement à la limite du recul face à une opposition qui n’aura vraiment rien d’extraordinaire. De plus, il sera déferré des antérieurs, une configuration qui est censée l’améliorer. En net retard de gains à l’heure actuelle, cet élève de Daniel Béthouart s’élancera avec une première chance théorique à défendre et il devrait logiquement doubler la mise. On suivra donc avec un grand intérêt sa performance.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également