Prix du Cantal - course pmu du 21 février 2019

Pronostic quinté du 21 février 2019 – Prix du Cantal

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 21 février aura comme support le prix du Cantal, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 52000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 6, 7 et 8 ans (D, C et B) n’ayant pas gagné 299000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 166000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, AILERON (n°2) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par le suédois Robert Bergh a connu des résultats en dents de scie cet hiver mais il a parfois montré de solides moyens. Voilà plus de deux mois, alors qu’il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart, il avait notamment trotté 1’11’6 sur les 2100 mètres de la grande piste, une réduction kilométrique qui n’est pas donnée à n’importe quel cheval. Il a ensuite eu du mal à concrétiser mais, à sa décharge, l n’a pas toujours connu des parcours avantageux étant souvent contraint de trotter le nez au vent. On notera également qu’il vient d’afficher des progrès dans un lot de bonne facture effectuant ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions, un chrono qui montre qu’il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Jeudi, ce fils de Scarlet Knight et Quacelle aura l’avantage de s’élancer en tête et il sera de nouveau déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Si Gabriele Gelormini le driver au mieux de ses intérêts, il devrait lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Auteur de bons débuts à Vincennes, READY RIBB (n°6) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce protégé de Bjorn Goop s’est, en effet, bien comporté pour se premiers pas sur la grande piste s’octroyant une honorable deuxième place. Ce jour-là, il a longtemps fait illusion pour la victoire après avoir rapidement pris tête et corde. Jeudi, il évoluera sur une distance plus longue mais c’est un trotteur qui est doté d’une tenue à toute épreuve comme le montre ses résultats en Suède sur des parcours de longue haleine. Il ne devrait donc pas être contrarié pas l’allongement de la distance. De plus, il sera déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière et cela devrait jouer en sa faveur. De plus, il sera idéalement engagé au premier poteau. Avant le coup, ce fils de Ready Cash et Joyous Sound aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bonne finisseuse, EVENING PRAYER (n°4) semble être le bon tocard de ce quinté du 21 février. Cette pensionnaire de l’écurie de Björn Goop n’est pas une foudre de guerre mais elle donne toujours le meilleur d’elle-même en compétition et elle est rarement disqualifiée. Lors de son avant-dernier sortie sur cet hippodrome de Vincennes, elle avait franchi le poteau en tête face aux seules femelles après un bon déroulement de course. Par la suite, cette fille de Conway Hall et American Tribute n’a pas été en mesure de confirmer ne terminant qu’à la sixième place mais elle ne déméritait pas car elle avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart. Bien engagée au premier échelon et confiée à Pierre-Yves Verva, elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

VALOKAJA HINDO (n°15) n’a plus autant de marge que par le passé mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. En dernier lieu, cet élève de Jean-Michel Bazire n’a été battu que par le bon Ce Bello Romain après avoir longtemps animé les débats. Ce jour-là, il faisait afficher 1’12’7 sur 2700 mètres, une réduction kilométrique flatteuse. Jeudi, il aura le handicap de rendre 25 mètres mais il n’aurait qu’à répéter pareil chrono pour espérer jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Cantal. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

NOBEL AMOK (n°5) a joué de malchance ne pouvant pas s’exprimer totalement dans l’ultime ligne droite alors qu’il possédait visiblement les ressources nécessaires pour obtenir un meilleur classement. Jeudi, il sera bien placé en tête mais, contrairement à sa dernière tentative, il évoluera sur un parcours de tenue et sera drivé par son entraîneur. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono vu la qualité de son engagement. COLONEL (n°13) reste sur toute une série de contre-performances dans des courses pmu à Vincennes mais il courait ferré. Nettement meilleur lorsqu’il est déferré des 4 pieds, ce représentant de la casaque de l’écurie des Charmes pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs malgré son handicap initial de 25 mètres. TITANIUM GAR (n°8) s’est bien comporté le jour de sa rentrée en s’emparant de la troisième place d’un événement à Vincennes. Ce jour-là, ce protégé d’Hugo W. Langeweg Jr s’était porté aux avant-postes dans la descente avant de contrôler les opérations jusqu’à mi-ligne droite mais le chrono n’était vraiment pas extraordinaire (1’14’0 pour les derniers 500 mètres et 1’15 pour son dernier kilomètre). Jeudi, il devra aller beaucoup plus vite s’il veut obtenir un bon résultat. Ce fils de Daguet Rapide et Lady Killer Gar sera néanmoins bien engagé à la limite du recul et il devrait afficher de logiques progrès. Dès lors, il conviendra de lui accorder un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant. JERRY MOM (n°9) a de sérieux titres à faire valoir ayant déjà fait jeu égal avec Dreambreaker, Desperado, Donuts Deladou, Désir Castelets, Dostoievski et Diable de Vauvert. Autant de chevaux qui auraient une chance en pareille société. Son degré de forme actuel est toutefois incertain comme le montre sa musique récente. Confié à l’habile David Thomain et bien engagé, ce protégé de Luc Roelens essaiera de pointer le bout de son nez. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Lors d’un récent événement à Vincennes, BRAQUO (n°7) s’est imposé à la manière des forts. Ce jour-là, il repoussait courageusement toutes les attaques après avoir pourtant supporté tout le poids de la course. Jeudi, ce représentant de la casaque de Tanguy Bernier sera idéalement engagé à la limite du recul mais, cette fois-ci, il aura sur sa route des concurrents étrangers et il va devoir trotter plus vite s’il veut doubler la mise. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 21/02/2019 : 2 – 6 – 4 – 15 – 5 – 13 – 8 – 9

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Hugo W. Langeweg Jr. (n°8) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°15) : 61% de réussite
  • Björn Goop (n°6) : 45% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°14) : 42% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°11) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Hugo W. Langeweg Jr. (n°8) : 100% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°14) : 75% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°13, n°15) : 56% de réussite
  • Robert Bergh (n°5, n°2) : 50% de réussite
  • Björn Goop (n°6, n°4) : 45% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Nobel Amok (n°5) : 1’10’5
  • Valokaja Hindo (n°15) : 1’11’5
  • Aileron (n°2) : 1’11’6
  • Evening Prayer (n°4) : 1’11’8
  • Ready Ribb (n°6) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Titanium Gar (n°8) : 1’12’7
  • Cash du Rib (n°14) : 1’13’2
  • Colonel (n°13) : 1’13’2
  • Berry Félin (n°12) : 1’13’5
  • Brasil de Bailly (n°11) : 1’13’8

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans (D, C et B) n’ayant pas gagné 299000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 166000 € ou plus. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une épreuve de niveau Groupe I. Météo : temps ensoleillé (17°). Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 15 partants. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 23400 €, 1er accessit : 13000 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2600 €, 6ème place : 1040 €, 7ème place : 520 €).

Les interviews des entraîneurs

Emmanuel Allard : Don Williams (n°1) a dû être opéré et il a de nouveau été longuement arrêté. Après plus de six mois d’absence, il va logiquement avoir besoin de plusieurs courses pour retrouver son meilleur niveau. Je vais le driver sagement le long de la corde. Avant le coup, il n’a aucune chance de faire l’arrivée de ce quinté du 21 février. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Robert Bergh : Aileron (n°2) recourt à trois jours d’intervalle car il n’a pas eu d’efforts à fournir lors d’une récente course pmu à Vincennes. Ce jour-là, vite à l’arrière-garde, il a couru caché avant de ne faire que la ligne droite de bonne manière. Partir en tête constitue une belle opportunité. S’il fournit sa véritable valeur, il a les moyens de tirer son épingle du jeu. Nobel Amok (n°5), son compagnon d’écurie, mérite d’être repris. Lors d’un récent tiercé à Vincennes, mon cheval a connu un scénario catastrophe mais c’est sans doute dû au fait que j’avais demandé à son driver de ne pas être offensif pour son retour sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. C’est probable qu’avec un parcours sans embûche, il aurait franchi le poteau d’arrivée en tête. Jeudi, je ne vais sans doute pas prendre de risque. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Charles Cuiller : Cyrus de Cayola (n°3) a connu des problèmes de santé en fin d’année dernière et il a dû observer une période de repos. Il est sur la montante mais difficile de dire s’il est au top de sa forme. Ce quinté+ va m’en dire plus. Mon pensionnaire a déjà obtenu de bons résultats sur ce tracé de la grande piste. Il faudra certes se frotter aux chevaux étrangers mais, selon moi, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante.

Björn Goop : Evening Prayer (n°4) n’a pas démérité lors de son ultime sortie. C’est une jument à qui il faut cacher l’effort pour qu’elle donne sa pleine mesure. En valeur pure, elle est moins bonne que son compagnon d’entraînement. Son classement dépendra du déroulement de l’épreuve. Ready Ribb (n°6), mon deuxième partant, s’est montré courageux jusqu’au bout en dernier lieu. J’aurais préféré que ce prix du Cantal arrive un peu plus tard. Quelques jours supplémentaires de récupération n’auraient, en effet, pas été plus mal. L’engagement reste cependant intéressant au premier échelon et je vais le déferrer des quatre pieds.

Michel Dabouis : Braquo (n°7) reste souffreteux et on a attendu qu’il découvre un bel engagement et qu’il soit vraiment bien pour lui retirer les fers. Dernièrement, mon cheval a gagné de bonne manière. Ses temps de passage sont bons. Il affrontera les étrangers dans ce quinté du 21 février. S’il répète ce qu’il vient de réaliser, il peut terminer sur le podium. Selon moi, il est capable de trotter 1’13’5 sur ce parcours.

Hugo W. Langeweg Jr. : Titanium Gar (n°8) avait le choix avec une autre course pmu mais j’ai privilégié cet engagement. On ne saura qu’après si nous avons vu juste. En tout cas, mon élève a parfaitement récupéré de ses récents efforts et, même si la dernière fois il était prêt à vaincre, je le pense encore meilleur. Nous venons pour gagner ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Luc Roelens : Jerry Mom (n°9) n’est pas encore à 100 % de ses capacités physiques. Même s’il travaille bien, je ne le trouve pas en superbe état le matin à l’entraînement. Il va s’améliorer au fil des courses. Dès jeudi, il va accuser des progrès. De là à dire qu’il possède une première chance théorique à défendre dans ce quinté+, ce serait osé de ma part. sachez qu’avec lui, on va surtout viser les courses européennes en province.

Frédéric Prat : Dream de Nilrem (n°10) a été volontairement arrêté cet hiver après une bonne saison dernière. De plus, il n’avait pas un bon programme. Il sera plus à son affaire en province. Mon protégé n’a pas été affûté pour cette rentrée et il va logiquement demander à souffler dans la phase finale. À l’entraînement, il montre qu’il aura vraiment besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Il aura donc du mal à participer à l’arrivée de ce prix du cantal. A mon avis, vous pouvez l’écarter sans risques de votre prono.

Bruno Bourgoin : Brasil de Bailly (n°11) a réalisé un excellent hiver à Cagnes-sur-Mer où il vient de gagner une course pmu. Il avait bien couru sur l’hippodrome de Vincennes en début d’année sur une distance plus courte. Ce parcours de tenue ne va pas le déranger, il faut lui masquer l’effort jusqu’à la sortie du tournant final. Il aura le handicap de rendre la distance mais, s’il peut se faire ramener, il devrait terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 21 février.

Gilles Delacour : Berry Félin (n°12) est en forme mais, une fois de plus, il n’aura pas une tâche facile face aux trotteurs étrangers. Ce tiercé va lui permettre de peaufiner sa condition physique en vue d’un prochain engagement sur la piste de Laval. À Vincennes, avec ses gains, il n’a pas de marge de manoeuvre. Avant le coup, je peux difficilement croire en ses chances de victoire.

Jean-Michel Bazire : Colonel (n°13) a été malade. Désormais, il a trois parcours dans les jambes et à chaque fois, il évoluait ferré. Jeudi, mon pensionnaire va bénéficier d’un bel engagement. Il sera pieds nus cette fois. Et, même si je lui préfère, Valokaja Hindo, il détient une chance de premier ordre dans ce quinté+. Cela dit, les chevaux du premier poteau sont capable de trotter 1’14’0. Il va falloir qu’il soit au top de sa forme pour obtenir un bon résultat. Valokaja Hindo (n°15), son compagnon d’entraînement, a repris de la fraîcheur. Dernièrement, je l’avais muni d’oeillères et il était un peu trop bouillant. Cela lui a sans doute coûté la victoire face à Ce Bello Romain. Il sera donc muni d’oeillères descendantes cette fois-ci. Il détient une première chance mais il aura le handicap de rendre la distance, ce qui ne sera pas une sinécure.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Lors de sa dernière sortie, Cash du Rib (n°14) ne pouvait pas faire mieux. Malgré un chrono de 1’13’1, il n’est que huitième au passage du poteau. Il ne peut pas aller plus vite. Il est resté en bonne forme au travail mais il doit cette fois s’élancer au deuxième échelon. Il devra bénéficier d’un bon déroulement de course pour accrocher la cinquième place de ce prix du Cantal.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette5156813793
Turfomania.fr89675131514
Equidia81561352147
Geny Courses8615257134
Canalturf.com81561372511
Zeturf.fr68154135214
Radio Balances86151314279
Bilto81513675211
RTL1565813742
Tierce Mag.1586571349

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 21 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 (Prix de Vire-Normandie) – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Trot monté – Challenge Marolles-en-Brie – Apprentis et lads-jockeys –  Allocations totales : 56000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Cendrée – 10 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 et 7 ans (D et C) n’ayant pas gagné 215000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Lyon la Soie, dans le centre de la France. C’est sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira DUC DU LUPIN (n°7), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Paul Marmion vient d’être disqualifié pour allures irrégulières en province mais il courait ferré au trot attelé et ce n’est pas dans cette discipline qu’il est le plus à l’aise. On ne lui tiendra donc pas rigueur de ce faux-pas d’autant qu’il était à la lutte pour les accessits quand il a fait la faute à mi-ligne droite. Cette sortie lui aura néanmoins permis de se maintenir en bonne condition physique pour cette épreuve sous la selle où il affrontera un lot à sa portée. Il est vrai qu’il possède des lignes favorables quand on analyse ses résultats. On l’a notamment déjà vu faire jeu égal avec un cheval de la trempe de Dorgali, lequel n’est pas le premier venu. De nouveau déferré des 4 pieds, ce fils de Jasmin de Flore et Rose du Lupin devrait logiquement renouer avec la victoire si son jeune partenaire, Melvin Kondritz, arrive à s’en servir correctement. On suivra donc sa performances avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également