Prix Cléomède - course pmu du 21 septembre 2018

Pronostic quinté du 21 septembre 2018 – Prix Cléomède

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 21 septembre aura comme support le Prix Cléomède, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 44000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 6, 7 et 8 ans répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 96000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Présentée par un entraîneur redoutable, CHACHA DE GONTIER (4) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Entraînée en début de carrière par Bruno Cormier, cette fille d’Olitro avait rejoint les boxes de Jean-Paul Marmion quand ce dernier avait mis un terme à sa carrière. Comme bon nombre de ses compagnons d’écurie, elle a essentiellement couru en province dans l’ouest de la France tout en affrontant des lots bien composés. L’hiver dernier, on l’avait notamment vu battre des trotteurs de la trempe de Caballo d’Aure, Chouki du Banney ou encore Choupette Jallerie. Autant de chevaux de qualité qui auraient eu une première chance à défendre en pareille société. Vendredi, elle va certes effectuer ses grands débuts en région parisienne mais elle n’aura pas le handicap de rendre 25 mètres et, d’entrée de jeu, elle sera confiée à Jean-Michel Bazire. De plus, elle courra pieds nus, une configuration qui lui a déjà permis de franchir le poteau en tête à plusieurs reprises. Elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut logiquement en attendre une excellente performance dans cette épreuve. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Ayant largement prouvé son aptitude au parcours, CLASSE DES OBEAUX (5) constitue une base solide dans ce quinté+. Au printemps dernier, cette jument entraînée par Alain Chavatte s’était imposée sur ce tracé des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste de Vincennes. Ce jour-là, elle trottait 1’13’7 en étant déferrée des 4 pieds et dominait facilement Clara Maza, une pensionnaire de Sébastien Ernault qui a largement répété par la suite. Cette dernière vient d’ailleurs de s’octroyer l’accessit d’honneur d’un événement analogue. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère même une très belle chance surtout en s’élançant au premier poteau. On peut également remarquer qu’elle n’a couru qu’à 27 reprises, ce qui est très peu pour un jument âgée de 6 ans. Elle doit donc avoir un important retard de gains à combler. Confiée à Anthony Barrier, un driver qui la connaît parfaitement et préparée avec soin par son entraîneur, cette fille de Singalo devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si elle ne souffre pas du manque de compétition. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, CLARA DE CHENU (8) semble être le bon tocard de ce quinté du 21 septembre. Cette représentante de la casaque de la famille Pellerot n’est certes pas des plus régulière dans ses résultats mais, lorsqu’elle est en pleine possession de ses moyens, elle est vraiment capable de réaliser de très belles choses. Ainsi, à l’automne dernier, on l’avait vu fournir de bonnes performances sur cet hippodrome de Vincennes faisant jeu égal avec Civette du Pont, Chamara de Guez, Chachoo Bond et Calineka Gwen. Autant de juments qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans cet événement. Cette saison, elle n’a pas encore parvenue à tirer son épingle du jeu mais elle semble sur la bonne voie si on se fie à sa brillante fin de course sur l’hippodrome de Vichy. Drivée par David Thomain et déferrée des 4 pieds, cette fille de Meaulnes du Corta pourrait éventuellement pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

BYBLIS DU GOUTIER (3) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Cet été, cette élève d’Emmanuel Varin avait terminé dans le sillage de Bise du Coglais sur l’hippodrome corde à gauche de Pornichet. Hors, cette dernière a récemment remporté un événement à Vincennes alors qu’elle avait le handicap de s’élancer au second poteau. Jugée sur cette ligne en béton, elle détient une première chance à défendre ce vendredi. On notera d’ailleurs que son entraîneur la déferre des 4 pieds pour l’occasion et il s’est attaché les services de Matthieu Abrivard, un driver qui a déjà gagné une course pmu en sa compagnie. Bien placée au premier poteau, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Cléomède si elle bénéficie d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CHIPIE DES BORDES (12) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Elle a, en effet, remporté 3 de ses 5 dernières tentatives en province. Vendredi, cette fille de Jason de Vandel sera très bien placée à la limite du recul et elle semble détenir une très belle chance théorique. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. En dernier lieu, CLEOPATRE DU PAOU (2) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais elle était ferrée et n’avait pas couru depuis un mois. On ne la condamnera donc pas sur cette sortie en demi-teinte et on la jugera plutôt sur ses précédents résultats obtenus dans des lots bien composés. Au début de printemps, cette fille de Vivaldi de Chenu avait notamment devancé un certain Cobra Ar Carac sur l’hippodrome de Laval. Ce jour-là, elle faisait afficher 1’14’7 sur 2875 mètres, une excellente réduction kilométrique. Elle n’aurait d’ailleurs qu’à répéter pareille valeur pour faire partie de la combinaison gagnante de cet événement. En théorie, elle a donc parfaitement sa place dans ce prono. BELLE DU MATIN (16) possède une redoutable pointe de vitesse finale mais il faut que le train soit sélectif pour qu’elle donne sa pleine mesure. Déferrée des postérieurs pour la première fois de sa carrière et bien engagée au plafond des gains, cette protégée de Franck Furet pourrait, malgré son handicap de 25 mètres, faire afficher une grosse cote à l’arrivée de cette épreuve si son driver parvient à trouver les bons dos jusqu’à la sortie du tournant final. Enfin, on s’intéressera à la candidature de CADILLAC GEDE (10), un fille d’Obrillant qui semble apprécier ce parcours comme le montre sa victoire acquise de bout en bout dans une course pmu pour drivers amateurs. Elle n’a certes pas de marge à ce niveau mais une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir à l’issue d’un parcours limpide. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Vendredi, CONDOLEEZZA (7) aura l’avantage d’être confiée à Franck Nivard et elle courra pieds nus. Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux, cette élève de Grégory Thorel est loin de constituer une impossibilité pour les places d’honneur mais elle a souvent montré ses limites en pareille société et il lui faudra donc compter sur quelques défaillances des chevaux les plus joués pour tirer son épingle du jeu. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 21/09/2018 : 4 – 5 – 8 – 3 – 12 – 2 – 16 – 10

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Anthony Dollion (n°17) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°7) : 51% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°4) : 49% de réussite
  • Anthony Barrier (n°5) : 44% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°3) : 44% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Pascal Lelièvre (n°6) : 100% de réussite
  • Anthony Dollion (n°17) : 50% de réussite
  • Grégoire Houel (n°11) : 50% de réussite
  • Marc Sassier (n°10) : 50% de réussite
  • Jean-Paul Marmion (n°4) : 46% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Bomina (n°17) : 1’12’9
  • Chipie des Bordes (n°12) : 1’13’1
  • Affable d’Occagnes (n°14) : 1’13’6
  • Classe des Obeaux (n°5) : 1’13’6
  • Burguesa (n°6) : 1’13’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Classe des Obeaux (n°5) : 1’13’7
  • Affable d’Occagnes (n°14) : 1’14’2
  • Argovie (n°13) : 1’14’2
  • Cadillac Gédé (n°10) : 1’14’5
  • Burguesa (n°6) : 1’14’6

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des juments âgées de 6, 7 et 8 ans inclus n’ayant pas gagné 179000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 96000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Petite piste. Allocations totales : 44000 € (Vainqueur : 19800 €, 1er accessit : 11000 €, 2ème accessit : 6160 €, 4ème place : 3520 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 880 €, 7ème place : 440 €).

Les interviews des entraîneurs

Florence Blot-Cariot : Lors de sa dernière sortie à ce niveau de la compétition, Aola du Vautour (1) n’a pas été capable d’accélérer dans la dernière ligne droite. Une nouvelle fois, elle risque d’avoir du mal à tirer son épingle du jeu. En attendant qu’elle ait de meilleurs engagements à son programme, on tente notre chance dans ce quinté du 21 septembre. Morgane, sa jeune partenaire, se fait plaisir. La moindre allocation est bonne à prendre.

Yves Jean Le Bezvoet : Cléopâtre du Paou (2) m’a laissé sur ma faim lors d’une récente course pmu sur la piste corde à gauche des Sables d’Olonne alors qu’elle avait gardé ses fers. Ce jour-là, ma jument n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances alors qu’elle semblait pourtant bien au heat d’échauffement. Vendredi soir, elle détient une bonne chance théorique à défendre dans ce tiercé mais j’ai surtout besoin qu’elle me rassure sur son degré de forme actuel.

Emmanuel Varin : Byblis du Goutier (3) a été préparée spécialement pour ce quinté+ et elle sera déferrée des 4 pieds. C’est une jument qui a connu des problèmes de santé. Dès lors, je préfère ne pas trop la travailler et l’emmener aux courses. Elle est en important retard de gains à l’heure actuelle. Si elle s’élance sur la bonne jambe alors elle devrait lutter pour la victoire. Elle sait tout faire dans un parcours étant capable de trotter aux avant-postes ou attendre son heure au sein du peloton.

Jean-Paul Marmion : En dernier lieu, Chacha de Gontier (4) a bouclé un parcours propre s’octroyant le second accessit d’une épreuve au trot attelé en province. Vendredi, ma pensionnaire devrait afficher de nouveaux progrès. J’ai fait appel à Jean-Michel Bazire pour ce prix Cléomède car Antoine Wiels, son driver habituel, est sous le coup d’une mise à pied. Elle sera déferrée des quatre pieds et, selon moi, elle est parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Anthony Barrier : Classe des Obeaux (5) n’a pas couru récemment mais elle s’est entraînée régulièrement. On a d’ailleurs axé sa préparation en vue de ce quinté du 21 septembre. Mon élève affiche un excellent degré de forme lors des séances d’entraînement. Elle sera déferrée des quatre pieds et confiée à Anthony Barrier, un pilote qui la connaît bien. Plus le rythme sera soutenu, plus elle sera à son affaire. Elle s’élancera avec toute notre confiance. Tous les feux sont au vert.

Pascal Lelièvre : Burguesa (6) réalise une bonne saison. Vendredi, elle va encore être obligée d’affronter des chevaux âgés de 6 ans mais elle va bénéficier un engagement idéal au premier poteau de départ face aux seules femelles. Ce tiercé est une course visée de longue date et ma jument courra sera pieds nus pour la première fois de sa carrière. A mon avis, un accessit est dans ses cordes.

Grégory Thorel : Dernièrement, Condoleezza (7) a été contrainte de trotter le nez au vent et elle a logiquement demandé à souffler dans la dernière ligne droite. Auparavant, elle avait bien tenu sa partie dans une course pmu s’octroyant une probante troisième place. Elle sera bien engagée en tête et Franck Nivard la connaît parfaitement. Si elle bénéficie d’un bon déroulement de course alors elle est tout à fait capable de participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Pierre Pellerot : En dernier lieu, Clara de Chenu (8) avait le handicap de rendre 25 mètres à Rambouillet. Ce jour-là, elle a mal négocié le tournant final. On va l’équiper davantage pour qu’elle s’adapte au profil corde à gauche de la petite piste de Vincennes. Ma protégée revient en belle forme le matin à l’entraînement. Il faut en profiter car cela ne dure généralement pas très longtemps. Dans ce prix Cléomède, elle sera très bien engagée à la limite du recul. On va donc la déferrer des quatre pieds. A mon avis, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

David Garcias : Babouchka Céhère (9) vient d’enregistrer deux échecs consécutifs en province. Des analyses ont révélé qu’elle était malade et elle a été soignée. Elle revient en bonne condition physique. Cette semaine, elle s’est d’ailleurs entraînée sur l’hippodrome de Laval afin de peaufiner sa préparation. Elle sera idéalement engagée au premier échelon. A mon avis, elle n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 21 septembre.

Marc Sassier : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Cadillac Gédé (10) a gagné facilement une épreuve réservée aux drivers amateurs à Vichy. Je pense qu’elle est meilleure sur les hippodromes corde à gauche. Elle dispose d’un bel engagement. Je n’ai pas vu de cheval imbattable au second poteau. Elle peut trotter 1’14 et fractions sur ce tracé des 2850 mètres de la petite piste. Personnellement, je pense qu’elle détient une chance régulière dans ce tiercé. Sachez qu’elle n’est pas meilleure en courant déferrée.

Julien Gosselin : Beauté Verte (11) s’est montrée assez froide à Amiens. Elle a l’air d’être en bonne condition physique lors des séances d’entraînement. Le week-end dernier, elle a joué de malchance étant gênée par un adversaire dans le premier tournant. Disqualifiée pour allures irrégulières par les commissaires, ma jument n’a pu être jugée mais elle a, tout de même, tracé une bonne ligne droite en retrait. Elle est en grande forme actuellement et ce quinté+ était l’occasion rêvée pour tenter notre chance sur l’hippodrome de Vincennes.

Didier Dutheil : Chipie des Bordes (12) ne m’apporte que des satisfactions cette saison. Ma pensionnaire n’a plus de problèmes d’allures et elle peut désormais se donner à fond. Elle va bénéficier d’un engagement intéressant en tête. Elle peut courir cachée ou trotter aux avant-postes même si elle est aussi bien à prendre le tournant final le long de la corde. Je l’estime capable de prendre une part active à l’arrivée de ce prix Cléomède.

Mélanie Gibon : Argovie (13) a été longtemps éloignée de la compétition après des soucis de santé. La jument revient de loin mais elle est sur la bonne voie actuellement. Sans une faute aux Sables d’Olonne, elle aurait pu terminer deuxième d’une course pmu. Elle affiche de la souplesse le matin au travail. Elle pourrait juste manquer de condition physique.

Emmanuel Varin : Affable d’Occagnes (14) n’a pas de marge à ce niveau de la compétition. Elle aura donc besoin d’un parcours sur mesure pour figurer à l’arrivée de cet événement. Comme elle n’a pas d’autres engagements à son programme, je l’ai déclarée partante. En raison de son handicap initial de 25 mètres, sa tâche ne sera vraiment pas simple. Avant le coup, l’objectif sera d’accrocher une allocation.

Laurent Leneveu : Affaire d’Etat (15) est en pleine possession de ses moyens comme le prouve sa dernière sortie au trot monté, spécialité dans laquelle vous la reverrez prochainement. Vendredi, elle aura le handicap de rendre la distance à des chevaux âgés de 6 ans et elle aura sûrement du mal à tirer son épingle du jeu. La moindre allocation sera toutefois la bienvenue.

Franck Furet : Belle du Matin (16) est en forme au boulot. J’ai préféré cet événement à une autre épreuve corde à droite sur l’hippodrome de Vichy. Au deuxième échelon, ce n’est jamais évident. Ma pensionnaire sera en plein dans sa catégorie. Comme elle est en fin de ferrure, elle sera déferrée des postérieurs et allégée aux antérieurs. Elle est loin de constituer une impossibilité et mérite de figurer dans un prono.

Anthony Dollion : Bomina (17) a souffert des pieds et a dû être ralentie durant une quinzaine de jours. Pour sa petite rentrée sur l’hippodrome du Mont-Saint-Michel, elle a parfaitement répondu à mon attente. Elle avait besoin de cette vraie course pour retrouver la bonne carburation. Je lui laisse les fers mais ce ne sera pas un problème. Malgré son handicap de 25 mètres, j’estime qu’elle a sa place à l’arrivée de cette compétition.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 5 4 6 16 8 7 3 10
Turfomania.fr 5 4 2 16 6 8 3 10
Equidia 5 4 6 2 3 10 16 15
Geny Courses 5 4 17 3 16 12 10 7
Canalturf.com 4 5 8 12 7 17 3 6
Zeturf.fr 5 4 12 3 7 6 10 8
Radio Balances 5 4 16 8 3 12 2 17
Bilto 4 5 6 17 3 8 16 7
RTL 5 16 4 3 6 17 7 10
Tierce Mag. 4 5 6 3 7 17 2 12

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 21 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 19h40 – Trot attelé – Allocations totales : 48000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 16 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 5 ans ayant gagné au moins 20000 € au cours de leur carrière mais pas 106000 €. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné 57500 € ou plus : Jument bien née par Prodigious et Ilexia, DAYLIGHT (13) avait bien débuté sa carrière en province alignant les victoires (4 succès lors de ses 5 premières sorties). Par la suite, elle avait tenté sa chance dans des courses pmu disputées en région parisienne mais elle avait souvent dû se contenter de lutter pour les accessits tout en laissant de belles impressions visuelles. A sa décharge, cette bonne finisseuse n’était pas toujours drivée au mieux de ses intérêts se retrouvant, la plupart du temps, à l’arrière-garde et elle avait ensuite trop de chemin à refaire pour espérer l’emporter. Vendredi, cette représentant de la casaque de l’écurie Victoria Dreams sera bien engagée malgré son handicap initial de 25 mètre et elle aura Matthieu Abrivard à son sulky, un driver qui excelle avec ce type de chevaux qui doivent absolument courir caché pour donner leur pleine mesure. Ayant déjà bien couru sur la petite piste, elle pourrait monter sur le podium et faire afficher une belle cote à la faveur d’un bon déroulement de course. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt dans ce lot à sa portée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.