Prix Constant Hervieu - course pmu du 22 décembre 2018

Pronostic quinté du 22 décembre 2018 – Prix Constant Hervieu

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 22 décembre aura comme support le prix Constant Hervieu, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 105000 € d’allocations a réuni 14 partants âgés de 5, 6 et 7 ans, ayant gagné au moins 100000 € mais pas 395000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

DOBERMAN (n°8) est désormais revenu à son meilleur niveau et, avant le coup, il semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Comme le montre sa dernière sortie, ce cheval entraîné par Franck Nivard est en pleine possession de ses moyens. Il vient, en effet, d’obtenir une bonne troisième place dans une course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, il effectuait un bon effort final après avoir longtemps trotté sur une troisième ligne le long de la corde. Samedi, ce rejeton de Prodigious et Quiétude Mesloise se présentera sur un parcours à son entière convenance et il évoluera en plein dans sa catégorie. Capable de suivre tous les trains et de finir ensuite sur un drôle de pied, il devrait lutter pour la victoire à l’issue d’un bon déroulement de course. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, COACH FRANBLEU (n°13) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Franck Leblanc a retrouvé une seconde jeunesse après avoir connu des pépins de santé et il peut désormais exprimer tout son potentiel. Il reste, en effet, sur toute une série de bons résultats dans des lots analogues (3 victoires et un accessit d’honneur lors de ses 4 plus récentes tentatives sur l’hippodrome de Vincennes). Dernièrement, il avait le handicap de rendre la distance dans une course décousue mais il a bien poursuivi son effort jusqu’au poteau d’arrivée pour s’emparer d’une probante deuxième place. Samedi, il sera bien engagé au plafond des gains et il devrait pouvoir rapidement trotter aux avant-postes, un avantage car la course a rassemblé un grand nombre d’attentistes. De nouveau déferré des 4 pieds et confiée à Jean-Michel Bazire cette fois-ci, ce fils de Prince d’Espace et Olydra devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, DRAGON DES RACQUES (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 décembre. Lors du dernier meeting d’hiver, ce représentant de la casaque de Jacques Cottel avait aligné les bons résultats face aux meilleurs chevaux de sa génération. Il avait notamment pris la cinquième place du Critérium Continental derrière les bonnes Draft Life et Délia du Pommereux. Ce jour-là, ce fils de Love You et Quinte des Racques trottait 1’11’0, un chrono flatteur. Il avait également fait jeu égal avec un certain Davidson du Pont lors d’une épreuve de niveau groupe II. Il reste certes sur des sorties en demi-teinte mais sa qualité n’est pas à remettre en cause et il ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CAPTAIN SPARROW (n°11) retrouve progressivement la bonne carburation après avoir été écarté des pistes pendant plusieurs mois. Lors du dernier meeting d’hiver, ce protégé de Luc Roelens avait affiché de gros progrès s’octroyant 4 accessit et 1 victoire en 6 tentatives. En fin d’hiver, il avait même été jugé digne de participer au prix de Paris. Ce jour-là, il franchissait le poteau en sixième position derrière Bird Parker, Bélina Josselyn, Briac Dark et Carat Williams. Samedi, il va bénéficier d’un engagement idéal face à une opposition à sa portée et, contrairement à sa dernière sortie, il n’aura pas le handicap de rendre la distance. Si son driver parvient à rapidement le positionner non loin de chevaux de tête, il devrait jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Constant Hervieu. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Avec 376000 euros de gains en seulement 33 courses, DIRECT WAY (n°12) possède déjà un solide palmarès. Samedi, ce cheval bien né par Quaker Jet et Queen Flore sera idéalement engagé et il sera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Il devra certes compter sur un bon déroulement de course s’il veut tirer son épingle du jeu mais il devrait prendre une part active à l’arrivée si c’est le cas. DELLORO VEDAQUAIS (n°3), son compagnon d’entraînement, présente un profil similaire avec encore moins de courses au compteur. Déferré des 4 pieds pour la deuxième fois de sa carrière, il devrait se mettre en évidence s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Avant le coup, on leur accordera un large crédit. COCKTAIL JULINO (n°2) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. De nouveau drivé par Matthieu Abrivard et déferré des 4 pieds, ce redoutable finisseur ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante s’il ne voit le jour qu’à la sortie du tournant final. En théorie, il a parfaitement sa place dans ce prono. Où en est CLARCK SOTHO (n°10), son compagnon d’écurie ?… Ce dernier reste sur plusieurs sorties en demi-teinte. Il a pourtant une chance théorique intéressante à défendre en pareille société. A la faveur de quelques progrès, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs.

La dernière minute

Lors de sa plus récente dans un événement à Vincennes, CICERO NOA (n°6) n’a pas été capable de tirer son épingle du jeu mais il a des excuses à faire valoir n’ayant pas été drivé au mieux de ses intérêts par Pierre Vercruysse. Il vaut donc mieux que cela. Samedi, ce fils de Mandarino Blue et Ma Belle Reine restera toutefois ferré et il s’attaquera à forte partie. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/12/2018 : 8 – 13 – 5 – 11 – 12 – 3 – 2 – 10

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Guillaume Martin (n°10) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 63% de réussite
  • Franck Nivard (n°8) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°2) : 42% de réussite
  • Anthony Barrier (n°12) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Luc Roelens (n°11) : 66% de réussite
  • Loïc Bernard Martin (n°10) : 66% de réussite
  • Jan Vanhoucke (n°2) : 55% de réussite
  • Philippe Allaire (n°6) : 51% de réussite
  • Sébastien Guarato (n°12) : 38% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dragon des Racques (n°5) : 1’11’0
  • Cash And Go (n°4) : 1’11’3
  • Clarck Sotho (n°10) : 1’11’3
  • Direct Way (n°12) : 1’11’4
  • Bel Air (n°1) : 1’11’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Cicero Noa (n°6) : 1’12’5
  • Clarck Sotho (n°10) : 1’12’6
  • Coach Franbleu (n°13) : 1’12’7
  • Cash And Go (n°4) : 1’12’8
  • Cocktail Julino (n°2) : 1’13’0

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgées de 5, 6 et 7 ans, ayant gagné au moins 100000 € mais pas 395000 € au cours de leur carrière. Groupe III. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 14 partants. Allocations totales : 105000 € (Vainqueur : 47250 €, 1er accessit : 26250 €, 2ème accessit : 14700 €, 4ème place : 8400 €, 5ème place : 5250 €, 6ème place : 2100 €, 7ème place : 1050 €).

Les interviews des entraîneurs

Franck Boismartel : Lors de ses plus récentes tentatives au trot attelé, Bel Air (n°1) n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances. A sa décharge, il n’a pas toujours bénéficié de bons déroulements de course. Mon cheval affiche toujours un bon degré de forme lors des séances d’entraînement mais il va affronter une opposition très relevée. Je l’ai déclaré partant dans ce quinté du 22 décembre afin de lui permettre principalement de se maintenir en bonne condition physique pour de prochains engagements sur 2100 mètres avec départ à l’autostart. Ferré, il est préférable de l’écarter de votre prono d’autant qu’il n’évoluera pas sur son parcours de prédilection.

Loïc Bernard Martin : Cocktail Julino (n°2) a réalisé une superbe valeur le dernier coup. Il est capable de suivre tous les trains et lorsqu’on peut lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite et venir pour finir, il est vraiment très efficace. C’est un super cheval. Il est resté au top de sa forme malgré une année bien remplie. Il faut dire qu’il fait le minimum le matin à l’entraînement. Samedi, il ne devrait pas décevoir ses nombreux preneurs s’il peut bénéficier d’un parcours à sa convenance. En dernier lieu, Clarck Sotho (n°10) a été disqualifié pour allures irrégulières. On a voulu lui retirer l’enrênement et ça n’a pas été concluant. Le cheval s’est mis au galop en descendant. Dans ce tiercé, on va le remettre comme avant et le déferrer des postérieurs. Je demanderai à mon neveu Guillaume de le démarrer à sa main, de dévaler gentiment la descente et d’essayer ensuite de placer sa pointe de vitesse dans la ligne d’arrivée. J’espère qu’il va se rappeler au bon souvenir des parieurs. Sachez qu’il a bien travaillé mercredi matin.

Philippe Allaire : Delloro Védaquais (n°3) n’a pas un programme exceptionnel cet hiver mais il n’aura pas de chevaux étrangers à affronter dans ce quinté+. Lors d’une récente course pmu à Vincennes, il a bien tenu sa partie. D’ailleurs, c’était le seul trotteur français à l’arrivée. Mon autre partant est un ton au-dessus mais tous les deux font preuve d’une louable régularité dans leurs résultats. Il courra pieds nus et sera muni de petits plombs en pince. La première fois qu’il avait couru pieds nus, il avait fini troisième de son compagnon d’écurie. Direct Way (n°12) est actuellement en pleine possession de ses moyens. Comme c’est un bel engagement, je prends le risque de le déferrer des 4 pieds. Dans cette configuration, il avait gagné d’entrée de jeu. Après, cela n’a pas été concluant mais, une fois, il l’aurait emporté s’il n’était pas tombé léger. Sur sa deuxième place derrière Traders à Caen, il peut le faire mais ce n’est pas parce que la piste de l’hippodrome de Vincennes est excellente.

Sébastien Guarato : Après son très bon meeting l’hiver dernier, Cash And Go (n°4) a connu un problème à un jarret. Il a également fait la monte. Il travaille bien le matin mais il va avoir logiquement besoin de deux ou trois courses pour revenir à son meilleur niveau. Samedi, pour cette reprise de contact après plus de dix mois d’absence, je vais demander à son driver de ne pas être offensif. Avant le coup, je serais vraiment surpris de le voir accrocher la cinquième place de ce prix Constant Hervieu.

Alexandre Abrivard : Dragon des Racques (n°5) a couru en progrès dernièrement, en prenant la cinquième place d’une épreuve réservée aux 5 ans. Mon élève est barré au plus haut niveau mais il découvrira, cette fois-ci, un engagement favorable face aux vieux chevaux. A mon avis, il pourrait s’immiscer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 22 décembre à l’issue d’un bon déroulement de course.

Jan Vanhoucke : Cicero Noa (n°6) s’est retrouvé le nez au vent en venant attaquer un peu tôt Abydos du Vivier la semaine dernière. C’était trop dur. Mon pensionnaire a bien récupéré de ses efforts et soufflait peu après l’épreuve. Il s’adapte à tous les parcours et revenir sur les 2700 mètres de la grande piste de Vincennes ne sera pas un souci. Pierre Vercruysse, son driver, étant suspendu, je change de pilote. Il y a quelques bons 5 ans au départ de ce tiercé mais il pourrait s’emparer d’un accessit même en restant ferré.

Bruno Bourgoin : Lors d’une récente course pmu à Vincennes, Beauté de Bailly (n°7) était munie d’un lasso. Ma jument n’a pas apprécié de courir avec cet artifice et elle s’est mise au galop dans la descente étant disqualifiée pour allures irrégulières. Auparavant, elle avait bouclé un parcours encourageant sans faire de faute. Elle est nettement mieux à l’entraînement et beaucoup plus souple. Certes, elle est difficile à recommander chaudement aux parieurs mais je ne serais pas surpris de la voir accrocher la cinquième place de ce quinté+ malgré la présence des plus jeunes.

Franck Nivard : Doberman (n°8) a prouvé ces derniers temps qu’il avait retrouvé la bonne carburation. Il reste sur une troisième place encourageante sur ce tracé. Ce jour-là, il n’était devancé que par deux trotteurs étrangers. Il a eu quasiment un mois pour récupérer, ce qui est idéal car il a besoin de fraîcheur. Il devrait profiter de ce bel engagement pour prendre une part active à l’arrivée de ce prix Constant Hervieu.

Franck Anne : Après avoir réalisé deux belles saisons en province, Beau de Grimoult (n°9) court au trot monté depuis plusieurs mois car il est barré au trot attelé avec ses gains. À l’aise dans cette spécialité, mon cheval y rencontre des tâches plus faciles. Samedi, cette sortie lui permettra de se changer les idées et de peaufiner sa condition physique en vue du Prix Yvonnick Bodin, une épreuve sous la selle toujours convoitée. A mon avis, il pourrait néanmoins s’octroyer la cinquième ou la sixième place de ce quinté du 22 décembre.

Luc Roelens : En dernier lieu, Captain Sparrow (n°11) n’a pas eu le meilleur des parcours mais il s’est montré courageux en s’octroyant le second accessit d’une course pmu. S’il ne s’était pas retrouvé trop loin des chevaux de tête, je pense qu’il aurait pu menacer le gagnant. Il a bien encaissé cette sortie. Selon moi, il a désormais retrouvé son top niveau. Je vais demander à Gabriele Gelormini de lui cacher l’effort si possible mais j’ai remarqué qu’il y a beaucoup d’attentistes au départ de ce tiercé. Mon pensionnaire sera déferré des antérieurs et muni de petits alus derrière comme l’hiver dernier. Tous les feux sont au vert.

Franck Leblanc : Coach Franbleu (n°13) rattrape le temps perdu après avoir eu des problèmes de santé. La dernière fois, il avait le handicap de rendre vingt-cinq mètres, ce qui n’était pas facile à réaliser mais il a fort bien tenu sa partie. Mon protégé s’élancera avec une chance régulière à défendre dans ce quinté+ mais les 5 ans sont à redouter en priorité. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Sylvain Roger : Samedi, Bad Boy du Dollar (n°14) va découvrir un très bel engagement au plafond des gains. Il n’a qu’un parcours dans les jambes car il a fait la monte et a été arrêté durant plusieurs mois. Cela risque de se révéler trop juste pour espérer un bon résultat. Il me paraît bien physiquement mais, pour rivaliser à ce niveau, il faut vraiment être en pleine possession de ses moyens. Il me surprendrait beaucoup en participant activement à l’arrivée de ce prix Constant Hervieu mais cet événement figurait à son programme.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 3 8 13 12 5 11 10 2
Turfomania.fr 12 5 11 13 3 2 10 8
Equidia 12 13 3 11 8 10 2 5
Geny Courses 12 13 8 3 2 11 5 6
Canalturf.com 13 12 8 3 5 11 2 10
Zeturf.fr 12 13 8 3 11 2 5
Radio Balances 12 3 13 2 8 5 11 10
Bilto 8 13 12 5 3 2 11 10
RTL 8 13 3 12 2 11 5 6
Tierce Mag. 13 12 11 8 2 3 5 10

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 décembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°6 (Prix de Strasbourg) – Départ prévu aux alentours de 16h15 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 88000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Mâchefer – 15 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 8, 9 et 10 ans ayant gagné au moins 160000 € mais pas 465000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce samedi et elle se déroulera sur la piste de Vincennes. C’est donc sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira ALAMO DU GOUTIER (n°12), le cheval du jour de FT. Ce cheval de qualité entraîné par Vincent Hébert disputera la sixième épreuve du programme, une course au trot attelé pour chevaux d’âge. Il sera déferré des 4 pieds contrairement à ses dernières sorties et affrontera une opposition dans ses cordes. Il est vrai qu’il semble encore en important retard de gains si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Lors du dernier meeting d’hiver, ce fils de Quido du Goutier et Opa de Tourelle avait obtenu une victoire et un accessit en deux sorties faisant jeu égal avec des chevaux de la trempe d’Une Sérénade et Unbridled Charm. Capable de suivre tous les traiuns et de fournir un dernier kilomètre à vive allure, il devrait reprendre le cours de ses bonnes sorties et peut-être renouer avec la victoire s’il peut bénéficier d’un bon déroulement de course. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.