Prix du Languedoc - course pmu du 22 janvier 2018

Pronostic quinté du 22 janvier 2018 – Prix du Languedoc

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 22 janvier aura comme support le prix du Languedoc, un gros handicap (référence +21,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2000 mètres corde à gauche de la piste en sable fibré (PSF). A l’occasion de cette compétition, le PMU mettra en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, LODI (15) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. L’an dernier, ce fils de Whipper avait débuté sa carrière sur ce champ de courses obtenant deux accessits en 3 sorties. Son aptitudes au parcours est donc avérée. En cette occasion, il avait fait jeu égal avec Cultivator, Be My Sheriff et Milreis. Autant de chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Le dernier cité a même remporté un gros handicap au cours de l’été à Vichy. On notera également, qu’au cours du printemps, il s’était également intercalé entre Zain Gold et Merikha, deux chevaux qui auraient une première chance s’ils figuraient au départ d’une telle épreuve. Sur la foi de toutes ces lignes en béton, ce cheval entraîné par la famille Lerner semble vraiment bien placé sur l’échelle des valeurs. On notera aussi qu’il retrouve progressivement son meilleur niveau après avoir été mis au repos à l’automne. Il vient, en effet, de se classer à la quatrième place d’une épreuve disputée sur la PSF de l’hippodrome de Pornichet. Ce jour-là, il a longtemps fermé la marche du peloton avant de fournir un excellent effort final dans la ligne d’arrivée. Lundi, il s’élancera avec un numéro de corde très favorable et sera muni d’oeillères australiennes, un artifice qui lui a déjà bien réussi. Voilà qui devrait lui permettre de lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Supplémenté pour être au départ, BERJOU (9) constitue une base solide dans ce quinté+. Son entourage a, en effet, dû débourser une somme d’argent pour qu’il participe à cette compétition, signe d’une certaine ambition. Cet élève de Nicolas Caullery fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances après chacune de ses tentatives (3 victoires et 6 accessits en 15 sorties). L’été dernier, il avait pris la deuxième place d’un handicap disputé sur les bords de l’Allier n’étant devancé que par Aqua de Valencia, une pouliche entraînée par Jean-Pierre Gauvin qui s’est ensuite imposée à ce niveau. La ligne est donc favorable. En dernier lieu, il a franchi le poteau en tête sur le parcours qui nous intéresse. Sa forme est donc au beau fixe à l’heure actuelle, tout comme celle de ses compagnons d’écurie qui trustent les victoires en ce début d’année. Muni d’oeillères pour la première fois de sa carrière et bien placé dans les stalles de départ, il devrait logiquement s’emparer d’une des cinq premières places. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Malgré un poids un peu imite, DAYNAWAR (3) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 janvier. L’an passé, ce fils de Zamindar avait aligné 3 victoires d’affilée prenant 10 kilos de pénalité par le handicapeur en l’espace de deux mois. Son entraîneur n’avait pas eu ensuite d’autres choix que de le présenter à ce niveau de la compétition. Ce jour-là, il n’avait pas été en mesure de participer à l’arrivée devant se contenter d’une modeste huitième place au passage du poteau. On notera toutefois qu’il avait mieux couru que ne l’indique son classement. Il avait, en effet, fourni une probante fin de course après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde. Associé à Grégory Benoist, un jockey souvent redoutable dans ce type d’épreuves, ce bon finisseur pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote à l’issue d’un parcours limpide.

L’outsider spéculatif

Après un début de carrière assez discret, MARATHON MAN (7) avait affiché de sérieux progrès en deuxième partie de saison. Ainsi, on l’avait vu s’octroyer la cinquième place d’un gros handicap analogue disputé sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte avant de confirmer quelques semaines plus tard sur la PSF de Chantilly. Lors de sa dernière sortie à Deauville, il a prouvé sa bonne condition physique actuelle et son aptitude aux pistes en sable fibré s’emparant du premier accessit. Lundi, ce représentant de la casaque de l’écurie des Charmes sera monté par Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre, et il semble en mesure de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Languedoc.

Les autres chevaux à jouer

Lors de sa plus récente tentative sur piste en sable fibré, JUST A FORMALITY (5) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il n’était pas muni d’oeillères. Il ne faut donc pas le condamner sur cette sortie en demi-teinte. Ce lundi, son entraîneur lui remet cet artifice et il le confie à Franck Blondel, un jockey qui connaît parfaitement cet hippodrome de Cagnes sur mer. Avant le coup, il a largement sa place à l’arrivée de ce gros handicap d’autant qu’il s’élancera avec une excellente position dans les stalles de départ. A ce poids, ZANGOKARI (2) n’a aucune marge sur l’échelle des valeurs mais une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir avec un déroulement de course à sa convenance. Associé à Maxime Guyon, on lui accordera une note de méfiance. VIVA POLONIA (6) est un peu dans le même cas que le cheval entraîné par Patrick Khozian. Elle n’a, en effet, aucune marge au poids… Cette fille de Muhtathir aura toutefois l’avantage d’être en pleine possession de ses moyens et d’apprécier la PSF. Cela pourrait lui permettre de compléter la combinaison gagnante de cet événement. BARENTON (11) est sur la montante en ce début de saison. En dernier lieu, ce représentant de la célèbre casaque de Gérard Augustin-Normand s’est, en effet, imposé dans une course pmu disputée sur la PSF de Deauville. Même s’il ne battait pas grand chose ce jour-là, l’impression y était. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

VECELLIO (4) compte 4 victoires en 8 sorties sur le sable fibré… Il apprécie donc particulièrement cette surface. Il n’a toutefois rien montré de probant lors de ses deux tentatives dans cette catégorie. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/01/2018 : 15 – 9 – 3 – 7 – 5 – 2 – 6 – 11

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Barenton (11) : + 5 kilos
  • Vecellio (4) : + 4 kilos
  • Miss Môme (1) : + 3,5 kilos
  • Wayne (13) : + 3 kilos
  • Just A Formality (5) : – 0,5 kilo
  • Berjou (9) : – 0,5 kilo
  • Daynawar (3) : – 1 kilo
  • Prime Time (12) : – 1 kilo
  • Lodi (15) : – 2 kilos
  • Fankairos Ranger (10) : – 3 kilos

Les conditions de course

Pour poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans, ayant couru depuis le 1er juillet 2017 inclus. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 24440 €, 2ème : 9880 €, 3ème : 7280 €, 4ème : 4680 €, 5ème : 2860 €, 6ème : 1820 €, 7ème : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Julien Phelippon : Miss Môme (1) a repris de la fraîcheur depuis sa dernière sortie mais elle affiche un bon degré de forme à l’entraînement. Je l’estime beaucoup et, malgré son top-weight, je la crois capable de participer à l’arrivée de ce quinté du 22 janvier. J’espère seulement qu’elle n’accusera pas le contre-coup de la saison passée qui fût assez chargée.

Patrick Khozian : En dernier lieu, Zangokari (2) a remporté une course pmu alors qu’il affrontait un lot assez correct. Il est resté en pleine possession de ses moyens depuis cette victoire. Lundi, il évoluera sur sa distance de prédilection. Sachez également qu’il apprécie beaucoup la piste en sable fibré (PSF). Il n’a pas un numéro favorable dans les stalles de départ mais, si tout se passe bien, j’en attends un bon résultat dans ce tiercé. Wayne (13), son compagnon d’écurie, n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde. En outre, il fera une rentrée n’ayant pas couru depuis plusieurs semaines. Toutefois, il est assez prêt car j’ai pu l’entraîner dans de bonnes conditions. S’il arrive à se sortir de son mauvais numéro de corde, il peut obtenir un bon classement.

Andrew Hollinshead : Dernièrement, Daynawar (3) effectuait son retour en piste et il a manqué de compétition. De plus, il n’y a pas eu assez de train ce jour-là. Il est encore un peu tendu mais je le pense en bonne condition physique. Il a l’action d’un cheval de terrain souple. Aussi, j’ai un doute sur sa capacité à s’adapter à la PSF. En outre, la distance à parcourir dans ce tiercé est peut-être un peu trop courte pour ses réelles aptitudes.

Alessandro Botti : Vecellio (4) est en pleine forme à l’heure actuelle et il adore la piste en sable fibré. En dernier lieu, il s’est classé à la quatrième place d’un lot modeste puisque la lauréate n’a pas répété ensuite au niveau handicap. Mon pensionnaire semble toutefois avoir quelques atouts dans son jeu avant le départ. A mon avis, il est capable de prendre une part active à l’arrivée de ce prix du Languedoc.

Christophe Escuder : Lors d’une récente course pmu, Just A Formality (5) rencontrait une tâche délicate. De plus, il n’était pas muni d’oeillères ce jour-là. Cette fois-ci, mon protégé va rencontrer des 4 ans et portera les oeillères. De plus, il sera associé à Franck Blondel, un jockey qui le connaît parfaitement. Avant le coup, je le trouve bien placé sur l’échelle des valeurs. J’en attends donc un bon résultat dans ce quinté du 22 janvier. On part confiant. Tous les feux sont au vert.

Jean-François Bernard : Viva Polonia (6) est une vraie jument de 2000 mètres. La dernière fois, mon élève s’est montrée très courageuse sur un parcours de tenue après avoir pourtant voyagé à l’extérieur des chevaux de tête. Les intempéries quotidiennes font qu’elle est à court de condition physique. Je suis donc assez pessimiste avant de disputer ce tiercé même si elle va apprécier la PSF.

Yann Lerner : Marathon Man (7) a assez bien voyagé et s’est bien acclimaté à l’hippodrome de la côte d’azur. C’est un poulain dont on sait qu’il a les moyens de remporter un gros handicap. Maintenant, on sait aussi qu’il n’est pas très maniable au contact des autres chevaux. J’ai pris l’option de faire ce meeting de Cagnes avec lui car les courses y sont assez régulières. Lodi (15) aurait été mieux en seconde épreuve. Maintenant, il est dans un très bel état de forme. L’an passé, il s’était bien plu sur cette piste. Avec son poids léger, il fallait tenter notre chance dans ce quinté+ d’autant plus qu’il est très bien placé dans les stalles de départ. C’est un cheval qui se monte près de la tête du peloton.

Cédric Rossi : Sa Tuna (8) fait preuve d’une louable régularité rentrant régulièrement aux balances. Elle vient de prouver qu’à ce poids, elle était compétitive pour un bon classement. Sachez qu’elle peut se montrer brillante dans un parcours et une course rythmée jouerait en sa faveur. Si tel est le cas, elle pourra placer sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. Tout sera une question de parcours. Fankairos Ranger (10) est un chic poulain. Lundi, mon élève montera de catégorie à l’occasion de ce gros handicap mais il aura pour lui son expérience et son aptitude au tracé de la PSF de Cagnes. On va essayer de le monter près des leaders. A cette valeur, je le pense capable de faire l’arrivée de ce prix du Languedoc.

Nicolas Caullery : Berjou (9) n’a aucune référence à ce niveau de la compétition. On tente un coup de poker en le présentant au départ de ce quinté du 22 janvier. Mon pensionnaire est régulier dans ses performances et il affiche un excellente condition physique à l’entraînement. Il vient d’ailleurs de gagner une course pmu disputée sur cette même distance. On court de façon rapprochée mais il est entraîné sur place et c’est le genre de choses qu’on l’on peut faire en plein meeting.

Alessandro Botti : Barenton (11) était bien placé au poids la dernière fois et il a pu franchir le poteau en tête. Il a été pénalisé de cinq kilos par le handicapeur pour ce succès et sa situation sur l’échelle des valeurs s’en ressent. Mon cheval se retrouve toutefois bien placé en bas de tableau et c’était l’occasion ou jamais de l’essayer à ce niveau de la compétition. Même s’il a moins d’expérience que son compagnon de box, il a le droit de faire partie de la combinaison gagnante de ce tiercé. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Tony Castanheira : Dernièrement, Prime Time (12) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. J’attends de voir s’il est capable de participer à l’arrivée d’un quinté+ à ce poids. Mon protégé sera associé à Coralie Pacault et elle s’entend bien avec lui. Je pense qu’il a eu des combats difficiles par le passé et désormais la main plus tendre de son jockey lui fait du bien.

Frédéric Rossi : Cutty Pie (16) n’avait que des courses à Marseille Vivaux fin 2017. Hors, ce n’est pas un tracé pour ses aptitudes. Après une mauvaise leçon, on lui a réappris à venir finir sur les autres chevaux dans la phase finale. Lundi, la longue ligne droite et son bottom-weight vont servir ses intérêts dans ce prix du Languedoc. Cependant, je ne crois pas qu’elle ait le niveau pour gagner un gros handicap.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia, Turfomania.fr, Canalturf.com, Geny Courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr  10 7 15 2 3 5 8 4
Equidia 7 2 5 11 3 8 1 15
Geny Courses 4 2 11 7 1 5 3 15
Canalturf.com 7 11 9 10 15 1 2 8
Zeturf.fr 11 7 8 2 9 10 1 15
La Gazette des Courses 11 7 9 8 13 2 4 10
Bilto 13 11 6 7 10 16 8 2
RTL (Bernard Glass) 2 1 10 8 3 11 7 5
Tierce Magazine (Prono Vérité) 4 7 11 2 8 6 13 16

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 janvier 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 3 – Course n°3 – Départ à 13h25 – Trot attelé – Amateurs – Course internationale – Allocations totales : 16000 € – Distance à parcourir : 4125 mètres – Grande piste – Cendrée – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7, 8 et 9 ans (B, A et V) n’ayant pas gagné 215000 € – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 105000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 164000 € ou plus : VALFLEURY (14) a franchi plusieurs paliers depuis que son entraîneur a eu la bonne idée de le déferrer des 4 pieds. Il compte, en effet, 9 victoires en 19 tentatives dans cette configuration. L’an dernier, après plusieurs succès chez les drivers amateurs, ce fils de Memphis du Rib avait remporté deux événements dont un sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. La première fois, il s’imposait sur la piste de Cherbourg dominant l’utile Brune des Forges, une pensionnaire de l’écurie de Sébastien Guarato. Il doublait ensuite la mise quelques mois plus tard sur la petite piste de Vincennes dans la réduction kilométrique d’1’13’7, un chrono intéressant qui le place en important retard de gains. Ce jour-là, il dominait d’ailleurs Astral Viretaute et Alamo du Goutier, deux excellents chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Jugé sur cette ligne, il semble même un peu déclassé en pareille société. Lundi, il retrouvera la catégorie des amateurs et sera drivé par Marion Plassais, une femme très habile qui l’a déjà mené au succès à de nombreuses reprises. Malgré son handicap initial de 50 mètres, il semble logique d’en attendre un bon résultat dans cette compétition. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.