Prix de l’hippodrome de Maisons-Laffitte - course pmu du 22 juillet 2018

Pronostic quinté du 22 juillet 2018 – Prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 22 juillet aura comme support le prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte, un handicap divisé (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1600 mètres en ligne droite de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve difficile à analyser, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Grâce au Boost Ordre, 1 million supplémentaire sera également alloué au rapport du quinté ordre.

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur les parcours rectilignes, SINBAD (11) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Après avoir souvent couru sur des distances réduites en début de carrière, ce protégé de Waldemar Hickst a prouvé, en dernier lieu, qu’il était également compétitif sur le mile. Il vient, en effet, d’obtenir le premier accessit d’un gros handicap disputé sur 1600 mètres. Dimanche, ce fils de Shamardal s’élancera avec un numéro de corde favorable et il sera monté par Eddy Hardouin, un jockey qui connaît une réussite constante dans ce type d’épreuves toujours très convoitées. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En net regain de forme à l’heure actuelle, DARK AMERICAN (4) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Xavier Thomas-Demeaulte vient, en effet, de laisser une superbe impression dans un gros handicap que l’on peut qualifier de course référence. Ce jour-là, il a longtemps fermé la marche du peloton avant de fournir un excellent effort final se classant à la cinquième place au passage du poteau d’arrivée. Dimanche, ce fils de Dark Angel affrontera un lot à sa portée et il sera monté par Mickaël Barzalona, un jockey qui le connaît parfaitement. A la faveur de quelques progrès, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur ce tracé, ESPERITUM (13) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 juillet. Ce cheval entraîné par Frédéric Rossi aura, en effet, l’avantage de courir sur un tracé qui lui avait permis, voilà deux mois, de gagner une compétition d’un niveau moindre. Il va toutefois disputer le premier événement de sa carrière et il n’est pas évident de savoir s’il peut monter de catégorie avec bonheur. On peut toutefois noter qu’il a déjà devancé High Dream et un certain Magic Song. Hors, ce dernier s’est imposé à ce niveau de la compétition voilà quelques semaines. Il a donc quelques arguments à faire valoir et on peut légitimement espérer le voir pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

XOTIC (6) est un cheval bien connu des turfistes. Dimanche, ce représentant de l’entraînement de la famille Prod’homme disputera le 48ème gros handicap de sa carrière. Il connaît donc son métier par coeur. En analysant ses performances, on peut s’apercevoir qu’il courra sur un tracé qui ne lui posera pas de soucis. On l’a, en effet, déjà vu obtenir de bons résultats sur des tracés rectilignes. On peut également remarquer qu’il portera encore les oeillères australiennes, un artifice qui semble lui aller comme un gant si on en juge par ses derniers résultats. Dès lors, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

SOARING EAGLE (1) n’a pas été ridicule le jour de ses premiers pas à ce niveau de la compétition se classant à la sixième place en fournissant un bon effort final alors qu’il portait déjà le top-weight (63 kilos). Confié aux bons soins de Christophe Soumillon, ce cheval de classe semble tout à fait capable de confirmer. Avant le coup, on lui accordera un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée vu sa situation sur l’échelle des valeurs. Après avoir été éloigné des pistes pendant de longs mois, FASTNET LIGHTNING (10) a retrouvé toutes ses sensations. Comme le montrent ses deux derniers succès, ce représentant de l’entraînement de Guillaume Heurtault est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Ce dimanche, il va monter nettement de catégorie et débutera sur ce tracé rectiligne n’ayant été vu, pour le moment, que dans des épreuves avec tournants. Il aurait toutefois été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu sa grande forme du moment et sa situation avantageuse sur l’échelle des valeurs. Voilà quelques mois, DEGRISEMENT (7) n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors du prix de la Forêt de Saint-Germain, la course référence disputée sur ce parcours. A sa décharge, cet élève de Patrick Khozian avait longtemps cherché l’ouverture dans la phase finale et son jockey, Maxime Guyon, avait ensuite posé les mains quand il avait vu que les carottes étaient cuites. Ayant repris de la fraîcheur depuis cet échec relatif, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement s’il est suffisamment prêt. NISREEN (15) n’a que peu couru ayant été mis dans du coton par son entraîneur, le redoutable John-Edward Hammond. Après avoir débuter tardivement l’an passé (4ème d’une course pmu), ce fils de Raven’s Pass n’a cessé de se mettre en évidence cette année (2 victoires et 1 accessit en 3 sorties). S’il ne pêche pas par manque d’expérience, il pourrait participer à l’arrivée de ce gros handicap car il semble avoir une certaine marge de progression. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

LARNO (5) est au top de sa forme comme le prouve sa récente troisième place obtenue dans un événement. N’ayant plus à prouver son aptitude à ce type de tracé et confié à l’habile Olivier Peslier, il devrait encore défendre chèrement ses chances même s’il n’a plus aucune marge au poids. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/07/2018 : 11 – 4 – 13 – 6 – 1 – 10 – 7 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°9) : 43% de réussite
  • Fabien Lefebvre (n°15) : 42% de réussite
  • Olivier Peslier (n°5) : 41% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°1) : 39% de réussite
  • Tony Piccone (n°14) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Xavier Thomas-Demeaulte (n°4) : 63% de réussite
  • John-Edward Hammond (n°15) : 46 % de réussite
  • Frédéric Rossi (n°13) : 41% de réussite
  • David Smaga (n°3) : 41% de réussite
  • François-Xavier Belvisi (n°12) : 34% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Gaetano Donizetti (n°3) : -0,5 kilo
  • Fastnet Lightning (n°10) : +3,5 kilos

Ils disputent leur premier handicap : L’Idéaliste (n°8), Nisreen (n°15).

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru cette année. Etat du terrain : Bon. Piste en gazon. Distance à parcourir : 1600 mètres en ligne droite. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Henri-Alex Pantall : Beama (2) ne s’est pas si mal comportée que cela la dernière fois. Mais c’est une pouliche délicate qui a besoin d’avoir toutes ses aises pour donner sa pleine mesure. Déjà, pour la rentrer dans les stalles, ce n’est pas évident. Dans ce quinté du 22 juillet, son jockey va devoir composer avec un mauvais numéro de corde. Il va donc falloir que tout se passe bien pour qu’elle parvienne à tirer son épingle du jeu.

David Smaga : Dans un récent tiercé, Gaetano Donizetti (3) a couru correctement sans cependant pouvoir jouer les premiers rôles à l’arrivée. Avant le coup, sa situation sur l’échelle des valeurs reste préoccupante. Le handicapeur a consenti à un geste d’une livre. Mon pensionnaire va encore donner le meilleur de lui-même.

Xavier Thomas-Demeaulte : Lors de sa plus récente tentative à ce niveau, Dark American (4) s’est très bien comporté. J’ai attendu cet engagement car il se déroule sur un parcours en ligne droite. À ce poids, il est compétitif mais cette fois-ci, il devra affronter ses aînés ce qui complique un peu sa tâche. Néanmoins, j’ai confiance en mon cheval et je pense qu’il devrait obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Mathieu Boutin : En dernier lieu, Larno (5) a fait très bonne figure en s’octroyant le second accessit d’un gros handicap. Ce jour-là, le tracé était assez coulant et ce cheval véloce a donc rapidement pris une bonne place le long de la corde. J’ai hésité à le déclarer partant dans ce prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte ce dimanche car j’ai peur qu’il ne trouve pas le terrain souple qu’il affectionne.

Didier Prod’homme : Xotic (6) est resté en bonne forme à l’entraînement. Quand le terrain est bon, il demeure performant. Vu le poids que lui a attribué le handicapeur, mon protégé semble parfaitement compétitif pour un bon classement. Il s’est souvent bien comporté sur ce champ de courses. A mon avis, il a les moyens de finir dans la bonne combinaison gagnante de ce quinté du 22 juillet.

Jean-Claude Seroul : Dernièrement, Dégrisement (7) a joué de malchance. Il a depuis eu le temps de recharger ses accus et récupérer de ses efforts. Mon cheval va aborder cet engagement avec beaucoup de fraîcheur et il devrait apprécier la distance des 1.600 mètres. Selon moi, il est capable de remettre les pendules à l’heure en obtenant un bon résultat dans ce tiercé.

Kévin Plisson : L’Idéaliste (8) est arrivée à l’écurie depuis peu de temps. Dimanche, on tente notre chance sur une distance un peu plus longue que d’habitude. On va voir s’il est capable de se mettre en évidence. Je pense qu’il est pris un peu haut par le handicapeur. J’espère qu’il va me surprendre agréablement en terminant dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Stéphane Wattel : Royal Vati (9) s’est montré moins tranchant ces derniers temps. Lors de sa plus récente sortie dans une course pmu, la distance était un peu courte pour ses réelles aptitudes. Dimanche, il va retrouver les 1.600 mètres, une distance plus appropriée. Si la piste est bonne, je pense qu’il pourrait montrer son meilleur visage et participer activement à l’arrivée de ce prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte.

Guillaume Heurtault : Fastnet Lightning (10) avait eu des petits problèmes de santé avant de rejoindre mon écurie. Tout a l’air d’être rentré dans l’ordre désormais. Il est sur la montante à l’heure actuelle. Vu sa position sur l’échelle des valeurs, je pense qu’il est encore capable de tirer son épingle du jeu dans un gros handicap. On en saura évidemment plus après l’arrivée de ce quinté du 22 juillet.

François-Xavier Belvisi : Lors d’un récent tiercé, Bonusdargent (12) s’est plutôt bien comporté en s’octroyant une honorable quatrième place et il détient encore une bonne chance ce dimanche. Il est resté dans une condition physique optimale le matin à l’entraînement. C’est un cheval qui a besoin d’un bon terrain pour exprimer toutes ses qualités.

Frédéric Rossi : Esperitum (13) est un cheval qui a désormais atteint son rythme de croisière. Il respire bien dans un parcours et se montre désormais régulier dans ses résultats rentrant souvent aux balances. À ce niveau de la compétition, sa marge de manœuvre est désormais réduite. Sachez qu’il est meilleur lorsqu’il peut imposer son rythme en galopant tête et corde. C’est ainsi qu’il donne sa pleine mesure. Il a déjà réussi sur ce type de tracé en ligne droite. On espère le voir à l’arrivée de ce quinté+.

Mario Hofer : Hout Bay (14) est en pleine possession de ses moyens actuellement. Personnellement, je pense qu’il va de nouveau bien tenir sa partie dans ce prix de l’Hippodrome de Maisons-Laffitte. Il est à son affaire sur des distances allant de 1600 à 2000 mètres. C’est la première fois qu’il va courir sur un parcours rectiligne. On va voir comment il va se comporter sur ce tracé.

Andreas Suborics : Realisator (16) se retrouve en première épreuve de ce handicap divisé. La dernière fois, il a obtenu une bonne quatrième place dans une course pmu alors qu’i affrontait un lot bien composé. Mon pensionnaire affiche un très bon degré de forme lors des séances d’entraînement. Je ne pense pas que le parcours ligne droite soit un problème pour lui. Avant le coup, je l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr111274101516
Equidia14127314911
Geny Courses11415631157
Canalturf.com47151151126
Zeturf.fr471115112132
Radio Balances1141471512511
Bilto.fr1511141124710
RTL111415126415
Tierce Mag.715416101114

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Les consultants : Philippe Thévenon et Jonathan Macé.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE LA CAPELLE – Réunion premium n°2 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 11h20 – Trot monté – Apprentis et lads jockeys – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en pouzzolane – 11 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 8 ans inclus n’ayant pas gagné 109000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux qui seront montés par des apprentis ayant gagné six courses ou plus : Après un début de carrière dans la discipline du trot monté, BLUE GIRL DU FER (5) avait été orientée sous la selle voilà 3 mois afin qu’elle y trouve des tâches plus faciles. D’entrée de jeu, cette fille d’Olitro avait montré d’indéniables moyens dans cette spécialité obtenant 3 accessit et 1 victoire lors de ses 4 premières sorties. Par la suite, elle n’a pas eu le même rendement mais elle affrontait des lots bien composés. Elle avait, en effet, sur sa route des chevaux de la trempe de Bellino d’Auvrecy (lauréat d’un récent événement au trot attelé), Bali du Pouet Doux ou Ciroco d’Auvillier. Autant de concurrents qui auraient une première chance à défendre en pareille société. Dimanche, cette jument entraînée par Guy Verva va redescendre nettement de catégorie et elle bénéficiera d’une avance de 25 mètres. On notera également qu’elle évoluera sur un parcours corde à gauche qui corepondra parfaitement à ses aptitudes. Avant le coup, elle aura quelques atouts das son jeu et elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs si elle reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée, son jeune cavalier n’ayant pas beaucoup d’expérience.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également