Prix du Petit Château - course pmu du 22 mai 2017

Pronostic quinté du 22 mai 2017 – Prix du Petit Château

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 22 mai 2017

Ce pronostic quinté du 22 mai aura pour cadre le prix du Petit Château. Il s’agit d’une course de plat inscrite au programme de la réunion premium qui se déroulera sur l’hippodrome de Chantilly. On y retrouvera 16 chevaux âgés de 4 ans et plus qui se disputeront la victoire sur le parcours corde à droite des 1700 mètres de la PSF. Pour l’occasion, le pmu proposera aux parieurs une tirelire d’1 000 000 d’euros.

Le favori du pronostic

SKATERS WALTZ (3) semble avoir une belle carte à jouer dans ce tiercé ayant régulièrement fait l’arrivée de courses similaires depuis le début de la saison. Lundi, ce cheval entraîné par Fabrice Vermeulen a hérité d’un excellent numéro de corde. Avant le coup, tout semble réuni pour qu’il fournisse une belle prestation. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

LONGRAY (16) semble être la bonne base de ce quinté+. Ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand avait bien tenu sa partie lors de son avant-dernière sortie se classant septième d’un handicap similaire. Ce jour-là, il échouait de peu pour un meilleur classement dans une arrivée très serrée. Il a ensuite remporté une course pmu et se présentera donc au top de sa forme pour cette épreuve. Bien placé à la corde, son jockey devrait rapidement le positionner en bonne place derrière les chevaux de tête. S’il peut ensuite trouver le passage dans la ligne droite, il devrait lutter pour les premières places. Les amateurs de champs réduits pourront s’intéresser à sa candidature.

Le tocard du quinté

ETERNEAL ARMY (12) semble avoir le profil de bon tocard dans ce quinté du 22 mai. Ce pensionnaire de l’écurie de d’Henri-Alex Pantall alterne le bon et le moins bon ne répétant pas toujours ses meilleurs résultats. Néanmoins, il possède une réelle chance théorique de bien faire ayant largement fait ses preuves sur ce parcours. On notera d’ailleurs que Maxime Guyon lui renouvelle sa confiance. Il a repris de la fraîcheur depuis son dernier échec et pourrait faire afficher une belle cote à l’arrivée.

L’outsider

Discret le jour de son retour en piste, DIWAN SENORA (6) a ensuite fourni de belles fins de course lors de ses tentatives suivantes sur cet hippodrome sans toutefois parvenir à intégrer la combinaison gagnante. Ce lundi, son classement à l’arrivée dépendra encore du déroulement de la course. Néanmoins, ce bon finisseur a hérité d’un numéro de corde assez favorable. S’il connaît un parcours favorable, il ne semble pas incapable de s’octroyer un accessit dans ce prix du Petit Château.

Les autres chevaux à jouer

Avec ce numéro en dehors, MILLFIELD (4) n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places dans les stalles de départ. Son jockey va donc devoir jouer les attentistes et ensuite se frayer un passage, une tactique jamais évidente à appliquer sur ce tracé coulant. Ce fils de Whipper n’en demeure pas moins capable de lutter pour les premières places avec un déroulement de course limpide. GEONPI (7) reste sur une belle prestation dans une course en province n’étant battu que d’une longueur par un très bon cheval. Auparavant, il avait conclu à la quatrième place du prix Thor, une épreuve disputée sur cet hippodrome de Chantilly. Nullement dérangé par le raccourcissement de la distance, il semble en mesure de conserver un accessit au passage du poteau. MAGARI (1) portera le top-weight mais il a prouvé sa compétitivité à cette valeur. Ce fils de Denon s’élancera avec un numéro de corde très favorable. Cela devrait lui permettre de se tenir derrière les leaders durant le parcours. Il pourrait ensuite s’emparer d’une place. PRINCE APACHE (13) avait ouvert son palmarès le jour de son retour en piste. Il avait ensuite tenté sa chance dans cette catégorie se montrant courageux tout au long de la ligne d’arrivée. Si son jockey ne confond pas vitesse et précipitation, il peut conserver une place dans les cinq premiers. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

ORYX (11) avait fourni une excellente performance le jour de ses premiers pas en piste s’intercalant entre Mekhtaal et Heshem, deux chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. Ce pensionnaire de l’écurie de Philippe Sogorb avait ensuite obtenu une bonne deuxième place et son entourage l’avait mis au repos. Il n’est revenu que cette année à la compétition et vient de renouer avec la victoire après deux sages courses de rentrée. Certes, il n’a encore jamais couru sur une piste en sable fibré et va débuter à ce niveau mais son entourage a fait appel à Pierre-Charles Boudot pour le monter. Voilà qui incite à se méfier de sa candidature.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/5/2017 : 3 – 16 – 12 – 6 – 4 – 7 – 1 – 13

Synthèse de la presse et avis des entraîneurs pour ce prix du Petit Château

Pour que vous ayez toutes les informations pour parier sur cette course, Fréquence Turf vous propose également les avis des entraîneurs avec un commentaire pour chaque partant, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

Les interviews des pros

Ludovic Gadbin : Magari (1) vient de décevoir les parieurs alors qu’il venait de se montrer très percutant dans un quinté+. Ce jour-là, il s’est ensuite montré incapable d’accélérer dans la dernière ligne droite. On a réajusté le tir en visant ce prix du Petit Château même si cet engagement se présente un peu rapproché. On a l’impression qu’il est meilleur sur la PSF que sur le gazon.

Jean-Michel Lefebvre : Aprilios (2) affrontait un lot bien composé lors de sa dernière sortie. De plus, il a dû longtemps progresser à l’extérieur des chevaux de tête. Ensuite, son jockey ne lui a pas infligé une course trop dure inutilement. Lauréat de deux handicaps cet hiver, sa marge au poids est désormais infime. Il essaiera de s’octroyer une petite place dans ce quinté du 22 mai.

Jérémy Para : Skaters Waltz (3) aligne les bons résultats à ce niveau de la compétition. Mon pensionnaire se plaît beaucoup sur la piste en sable fibré de Chantilly et sa bonne condition physique ne se dément pas le matin à l’entraînement. Lundi, il est logique d’espérer une nouvelle bonne performance de ce bon finisseur.

David Smaga : Millfield (4) a su répondre présent lors de sa plus récente sortie terminant deuxième d’un tiercé. C’était sur le gazon ce jour-là mais il avait enlevé deux courses pmu cet hiver sur la PSF. Cette surface lui convient donc parfaitement. Le cheval est resté en bonne forme et aura de légitimes ambitions ce lundi.

Didier Prod’homme : Xotic (5) avait hérité d’un mauvais numéro de corde dernièrement. Ce jour-là, on avait décidé de démarrer et malgré un parcours en épaisseur, il a bien tenu sa partie jusqu’au poteau d’arrivée. Il est vrai que sur la piste en sable fibré, mon pensionnaire est moins percutant. Au regard de sa forme actuelle, il devrait toutefois bien courir dans ce prix du Petit Château.

Yann Barberot : Diwan Senora (6) a dû patienter pour trouver le passage dans la ligne droite lors de son ultime tentative. C’est un concurrent qui n’a pas de marge au poids depuis sa victoire à ce niveau la saison passée. Il appréciera le parcours et le fait d’être un peu rallongé ne devrait pas le déranger. Il me paraît encore en bonne condition physique malgré tous ses combats.

Nicolas Bellanger : Geonpi (7) est en pleine forme. Le tracé des 1.700 mètres à Chantilly (une piste qu’il apprécie), c’est un bon compromis pour lui qui est performant de 1.600 à 1.900 mètres. Il est à la recherche d’une victoire dans un tiercé et mériterait de la trouver ce lundi.

Yves de Nicolay : New Frosty (8) manquait d’une compétition en dernier lieu, à Compiègne, mais elle n’a pas terminé loin des chevaux de tête sur un terrain qui pourtant ne lui convenait qu’à moitié. Elle a déjà gagné un quinté+ sur cette piste et la distance correspond à ses aptitudes. Elle est en forme avant de participer à cette épreuve.

Sascha Smrczek : Beau Temps (9) vient de remporter facilement une course pmu. la pénalisation au poids attribuée par le handicapeur est logique. Il est en progrès et se présentera en bonne forme au départ de ce quinté du 22 mai. On n’est pas sûr qu’il soit aussi performant sur le sable fibré. S’il s’adapte à la surface, je suis sûr qu’il sera dans les cinq premiers à l’arrivée.

Patrick Khozian : Kenfay (10) a été très malheureux en dernier lieu ne pouvant s’exprimer dans la ligne d’arrivée. Le cheval a toutefois montré qu’il restait pleinement compétitif malgré ses 4 kg de pénalisation. Certes, il y aura deux cents mètres de moins à parcourir mais cela ne va pas le gêner. Maintenant, son jockey va devoir gérer son numéro 1 dans les stalles de départ.

Philippe Sogorb : Oryx (11) découvrais de bonnes conditions de course lors de sa dernière sortie et il a pu renouer avec la victoire. Suite à ce succès, il a été pénalisé de trois kilos par le handicapeur. A cette valeur, je n’ai plus le choix des engagements. Il va donc essayer de monter de catégorie ce lundi. Mon pensionnaire est néanmoins sur la montante et je le crois capable de réussir dans ce type d’épreuves.

Henri-Alex Pantall : Eternal Army (12) est resté un peu là à l’occasion de sa dernière course. C’est un cheval qui aime bien avoir son jour, ne pas être trop enfermé, sans pour autant être en dehors des autres. Il avait besoin de reprendre un peu de fraîcheur et il est donc resté tranquille. On en espère une bonne performance ce lundi.

Andreas Suborics : Prince Apache (13) va apprécier la distance. Ioritz mendizabal, son jockey habituel, étant déjà réservé pour un autre cheval, c’est Théo Bachelot qui va le monter. Il est très frais le matin à l’entraînement et apprécie le tracé. Je pense qu’il devrait bien tenir sa partie à l’occasion de ce prix du Petit Château.

Franck Forési : Weeken (14) vient de bien courir dans un tiercé. C’est ce qui m’a incité à retenter le coup ce lundi d’autant que dernièrement il a été contraint de progresser en épaisseur. A mon avis, le raccourcissement de la distance ne devrait pas le déranger, bien au contraire.

Jérôme Reynier : Its My Story (15) affectionne la PSF. Depuis que l’on patiente durant le parcours, il se montre plus combatif dans la ligne droite. Ses dernières performances dans des course pmu sont bonnes mais les engagements favorables se font désormais plus rares. C’est la raison pour laquelle on tente notre chance dans ce quinté du 22 mai.

Alessandro Botti : Longray (16) en très belle condition physique à l’entraînement. Lundi, mon cheval va effectuer son retour dans les quinté+, une catégorie où il est compétitif. Sachez que je vais le munir d’oeillères australiennes. Au regard de ses dernières tentatives à ce niveau, il détient une belle carte à jouer. A mon avis, il a le droit de rentrer dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Quelques journaux hippiques et sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste.

Les pronostiqueurs : Equidia Live, Canalturf.com, Turfomania.fr, Geny courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Turfomania.fr31112476168
Equidia Live61416371012
Geny Courses371116101216
Canalturf.com376841119
Zeturf.fr36164711112
La Gazette des Courses 43616712511
Bilto7114121610913
RTL4637112510
Tierce Magazine41671113126

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des journalistes spécialisés de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 22 mai 2017.

Le cheval du jour

Ce prono s’adresse aux turfistes qui aiment parier en jeu simple gagnant ou placé. C’est un concurrent qui possède une bonne chance théorique mais ce n’est pas une base solide ni un cheval gagnant à coup sûr. N’hésitez pas à l’inclure dans vos paris Trios, Couplés ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion 3 – Course pmu n°8 (15h40) – Trot attelé – Course E (trot) – Allocation : 21 000 euros – Distance : 2200 mètres – 18 partants – Corde à droite – Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne) – Pour mâles et hongres âgés de 5 ans : CEDRE DE BELLOUET (3) avait montré de belle choses l’an passé s’imposant à plusieurs reprises en province. Absent tout l’hiver, ce fils de Quel Amour Dudel n’a pas montré grand chose depuis son retour en piste. Il se présentera donc dans une forme incertaine au départ de cette épreuve de vitesse. Il fait toutefois figure de cheval de classe dans un tel lot et a hérité d’une bonne position derrière l’autostart. De plus, c’est le driver numéro un de l’écurie qui s’installera à son sulky cette fois-ci. Voilà qui incite à se méfier de sa candidature. Avant le coup, on peut le voir comme un bon coup de poker à tenter.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Un couplé gagnant et placé avec Cèdre de Bellouet (3) en cheval de base associé à, dans l’ordre du programme, Cocktail d’Hermès (2), Cuba Libre (4), Codex Bourbon (8), Charly du Derby (10), Carat du Goutier (14), Colt Black (15). Ce qui revient à jouer un ticket à 18 euros ou 9 euros en choisissant la formule Flexi du PMU.

A lire également