Prix de Pomarez - course pmu du 22 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 22 octobre 2018 – Prix de Pomarez

Pronostic quinté du 22 octobre 2018 – Prix de Pomarez

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 22 octobre aura comme support le prix de Pomarez, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien. Cette compétition dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 6, 7 et 8 ans répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 123000 euros ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

En important retard de gains à l’heure actuelle, CYRUS DE CAYOLA (n°6) semble largement capable de gagner ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Charles Cuiller n’a pas toujours été d’une régularité exemplaire mais son entraîneur semble avoir désormais trouvé les bons réglages comme le montrent ses plus récentes performances dans des lots bien composés. En dernier lieu, alors qu’il effectuait son retour à la compétition, ce fils de Paradis Cordière s’est notamment s’octroyé le premier accessit d’une épreuve au trot attelé qui se déroulait sur ce tracé. Ce jour-là, il trottait 1’14’0 et n’était battu que par Cétus de Tilou, un protégé de jean-Michel Baudoin qui restait sur trois victoires consécutives. Lundi, il aura l’avantage de s’élancer au premier échelon sur un parcours à son entière convenance et il sera de nouveau déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et s’il fournit sa vraie valeur, il devrait logiquement franchir le poteau d’arrivée en tête. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très à l’aise sur ce champ de courses, COLORADO BLUE (n°12) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Voilà 3 mois, ce trotteur entraîné par Mélanie Gibbon avait gagné une épreuve au trot attelé sur cette piste corde à gauche. Ce jour-là, il trottait 1’14’5 et devançait notamment un certain Cristal du Perche, lequel vient de gagner un événement qui se courait sur cet hippodrome d’Enghien. Quelques jours plus tard, il faisait afficher 1’13’9 et s’octroyait une probante quatrième place derrière Devirmont et Ceylan Dairpet tout en battant Diable de Vauvert et Citizen Kane. Autant de chevaux de classe qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient participé à cette compétition. Lundi, il aura certes le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ mais, jugé sur toutes ces lignes en béton, il semble donc tout à fait capable de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si son jeune driver ne confond pas vitesse et précipitation. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien engagé au premier échelon et déferré des 4 pieds, ABSOLUT PERFECT (n°7) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 octobre. Dans l’ensemble, ce protégé de Jean-François Senet fait preuve d’une louable régularité en province rentrant assez souvent aux balances. Il aura évidemment bien du mal à franchir le poteau en tête vu l’opposition mais il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

CASIMIR DE SURVIE (n°16) a d’excellents titres à faire valoir. Par le passé, ce représentant de l’entraînement d’Erno Szirmay s’est, en effet, déjà mis en évidence dans des lots mieux composés. L’été dernier, il avait notamment terminé dans le sillage de Ce Bello Romain sur la piste en herbe de Rambouillet. Il avait ensuite pris la quatrième place d’un événement n’étant devancé que par Copernic de Play, Cobra Ar Carac et Ceylan Dairpet. Autant de chevaux qui sont montés de catégorie par la suite. Ce rejeton d’Overtrick possède donc des lignes vraiment intéressantes lorsque l’on analyse ses résultats. Lundi, il aura certes le handicap de rendre 25 mètres mais il affrontera un lot dans ses cordes. Dès lors, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Pomarez à l’issue d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Bien engagé à la limite du recul et confié à Yoann Lebourgeois, un driver en grande forme, CUBA LIBRE (n°9) devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cet événement même s’il ne semble pas avoir tant de marge que cela pour la victoire. Préparé avec soin par son entraîneur, on lui accordera un large crédit. CHAUD DEVANT (n°5) présente un profil similaire. Cet élève de Pierre-Emmanuel Mary aura l’avantage de partir en tête et d’être drivé par Jean-Michel Bazire, l’indétrônable sulky d’or. En grande forme et plutôt régulier dans ses résultats, il pourrait tirer son épingle du jeu. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. CASH DU RIB (n°18) est un trotteur qui alterne les deux disciplines avec un certaine réussite. Bien engagé au plafond des gains et plutôt régulier dans ses résultats, ce fils du champion Ready Cash essaiera de figurer dans la combinaison gagnante même si sa marge de manoeuvre semble infime en pareille société. Comme l’indiquent ses derniers résultats dans des courses pmu, BATUM DES BRUYERES (n°8) semble avoir retrouvé une seconde jeunesse depuis que son entraîneur le présente déferré des 4 pieds. Lundi, ce protégé de Bruno Marie va toutefois se heurter à forte partie. Bien engagé à la limite du recul, il essaiera de monter de catégorie avec bonheur. On aurait pu en citer d’autres car il sont nombreux à pouvoir espérer une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

BRASIL DE BAILLY (n°13) n’a plus aucune marge et il doit désormais rendre 25 mètres à des chevaux en retard de gains. Lundi, ce fils de Baccarat du Pont devra encore raser les murs pour espérer un bon classement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/10/2018 : 6 – 12 – 7 – 16 – 9 – 5 – 18 – 8

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°5) : 53% de réussite
  • Eric Raffin (n°1) : 41% de réussite
  • David Thomain (n°3) : 37% de réussite
  • Jérémy Pascal Maillard (n°16) : 35% de réussite
  • Sylvain Dieudonné (n°10) : 33% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Grégory Thorel (n°10) : 41% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°18) : 37% de réussite
  • Jean-Luc Bigeon (n°1) : 33% de réussite
  • Erno Szirmay (n°16) : 31% de réussite
  • Damien Bonne (n°15) : 28% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Capital Charm (n°10) : 1’11’9
  • Clyde de la Roche (n°15) : 1’11’9
  • Be Bop Meslois (n°14) : 1’11’9
  • Brasil de Bailly (n°13) : 1’12’1
  • Casimir de Survie (n°16) : 1’12’6

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Colorado Blue (n°12) : 1’13’9
  • Cyrus de Cayola (n°6) : 1’14’0
  • Caviar du Vivier (n°11) : 1’14’8
  • Be Bop Meslois (n°14) : 1’15’3
  • Cash du Rib (n°18) : 1’15’3

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 230000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 123000 euros ou plus. Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. 18 partants. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 23400 €, 1er accessit : 13000 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2600 €, 6ème place : 1040 €, 7ème place : 520 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Luc Bigeon : En dernier lieu, Cagnard de Betton (n°1) s’est retrouvé un peu loin des chevaux de tête mais il a couru proprement. Lundi, mon cheval aura l’avantage de s’élancer au premier poteau de départ. La piste corde à gauche de l’hippodrome d’Enghien Soisy ne va pas le déranger. Régulier dans ses performances, il faut s’attendre à le voir donner son maximum. Cela pourrait lui permettre de viser un accessit dans ce quinté du 22 octobre.

Gilles Curens : Crazy Criscani (n°2) a réalisé une excellente saison dans le Sud de la France et il a eu le droit à un peu de repos après sa dernière course sur l’hippodrome de la Côte d’Azur à Cagnes sur mer. Mon pensionnaire restera ferré pour cette rentrée. A mon avis, il aura sûrement du mal à participer à l’arrivée de ce tiercé. On va néanmoins tout faire pour prendre la cinquième place.

Vincent Brazon : Au Nid de Gassard (n°3) s’est bien défendu tout au long de la saison même s’il n’est pas parvenu à gagner une course pmu. Lors de sa dernière sortie, après avoir longtemps patienté aux derniers rangs, il a pris le premier accessit à l’issue d’une ligne droite de toute beauté. Bien engagé au premier échelon, il essaiera de figurer dans la combinaison gagnante. Selon moi, une place est jouable.

Axel Lenoir : Atus Picken (n°4) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Lundi, il sera bien engagé dans ce prix de Pomarez, raison pour laquelle on effectue le déplacement jusqu’en région parisienne. A mon avis, le danger viendra certainement des concurrents qui auront le handicap de rendre 25 mètres. S’il s’élance sur la bonne jambe, ce qui n’est pas toujours le cas à la volte, alors il n’est pas hors d’affaire pour une cinquième ou sixième place.

Pierre-Emmanuel Mary : Chaud Devant (n°5) n’a pas été chanceux lors de sa plus récente tentative sur l’hippodrome d’Agen. Revenir sur un parcours corde à gauche ne sera pas un problème. Depuis qu’on lui a retiré la martingale, il négocie mieux la volte. Il est en forme et l’engagement, au premier échelon, est tentant. Avec un peu de réussite, il pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 22 octobre.

Charles Cuiller : Cyrus de Cayola (n°6) vient d’effectuer une très bonne rentrée sur cet hippodrome d’Enghie Soisy. Mon pensionnaire est désormais revenu à son meilleur niveau. Généralement, il aime venir sur les autres chevaux das la dernière ligne droite. Avec un bon parcours et s’il répète sa récente réduction kilométrique, alors il devrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Avant le coup, il a ma confiance. Tous les feux sont au vert.

Jean-François Senet : Absolut Perfect (n°7) s’est bien comporté tout au long de la saison. Je trouve cependant qu’il a manqué de tranchant à Laval. Dans la foulée, il découvre un engagement favorable mais il devra affronter des chevaux âgés de 6 ans. Mon élève n’a pas marge de manœuvre à ce niveau de la compétition et je serais pleinement satisfait de sa performance s’il prenait la cinquième place de ce quinté+.

Bruno Marie : Batum des Bruyères (n°8) ne cesse de nous apporter des satisfactions en alignant les bons résultats dans des courses pmu. Il s’attaque à plus forte partie dans ce prix de Pomarez mais il sera bien engagé à la limite du recul. Il est brave et pratique à driver. La longue ligne droite de l’hippodrome d’Enghien Soisy devrait jouer en sa faveur. En tête, il peut trotter 1’14 et fractions sur ce tracé. Selon moi, il peut s’emparer d’une allocation.

Antonio Ripoll Rigo : Cuba Libre (n°9) sera bien situé à la limite du recul dans ce quinté du 22 octobre et il sera confié à Yoann Lebourgeois. De plus, je vais le déferrer des quatre pieds. Je ne l’ai fait qu’une fois sur l’herbe et il avait bien couru ce jour-là. Il y a certes quelques chevaux âgés de 6 ans qu’il ne faudra pas négliger mais j’espère pouvoir gagner mon premier événement.

Grégory Thorel : Capital Charm (n°10) a eu droit à un break après son ultime tentative. Lundi, mon protégé effectuera une rentrée à l’occasion de ce tiercé et il va garder ses fers. Cette reprise de contact avec la compétition lui fera le plus grand bien pour la suite du programme. Il bouclera son parcours le long de la corde et mérite d’être revu. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Stéphane Meunier : Caviar du Vivier (n°11) est revenu en Normandie. Il n’avait plus de bons engagements dans le Sud de la France. On va aussi essayer de lui mettre la selle sur le dos et il aura davantage d’opportunités au trot monté. Il n’était pas à l’aise dernièrement. Lundi, il aura le handicap de rendre la distance dans ce quinté+. Il a surtout besoin de me rassurer sur son degré de forme actuel.

Mélanie Gibon : Colorado Blue (n°12) avait décompressé trois semaines après sa prestation en demi-teinte sur l’hippodrome de Vincennes. Pour son retour en piste, Mon pensionnaire n’a fait que la ligne droite mais de belle manière. Il sera déferré des postérieurs et muni d’un débouche-oreilles cette fois-ci. En le préservant, il a parfaitement sa place à l’arrivée de ce prix de Pomarez. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Bruno Bourgoin : En dernier lieu, Brasil de Bailly (n°13) très bien couru sur l’hippodrome de Rambouillet. Lundi, il aura encore le handicap de rendre 25 mètres. De plus, il va affronter des trotteurs plus jeunes que lui. Cela dit, sa forme est sûre et la piste d’Enghien va convenir à ses aptitudes. S’il arrive à se rapprocher des chevaux de tête sans faire trop d’effort alors il peut accrocher une petite place.

Pierre Belloche : Lors d’une récente course pmu, Be Bop Meslois (n°14) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avait misé sur ses chances. Il ne faut pas le condamner sur cet échec. Mon cheval n’a pas été marqué par cette sortie. Courir sur l’hippodrome d’Enghien ne lui posera pas de problème. Mon pensionnaire aura des plaques aux antérieurs. Cet événement tombe dans le programme. A mon avis, il pourrait accrocher un accessit en courant battu le long de la corde.

Damien Bonne : Clyde de la Roche (n°15) a été préservé en vue du prochain meeting d’hiver de Vincennes. Il s’agira pour lui d’une rentrée et il gardera ses fers. Cette reprise de contact avec la compétition lui sera nécessaire. Il faut le revoir. Il aura de bien meilleurs engagements le mois prochain. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Erno Szirmay : Casimir de Survie (n°16) ne doit pas être jugé sur son dernier échec. Il aurait pu gagner en venant sur les autres. Lundi, il va patienter et la longue ligne droite d’Enghien va l’aider dans sa tâche. Il sera déferré des postérieurs. Si tout se passe bien durant le parcours, mon protégé est capable alors de se réhabiliter pleinement.

Daniel Béthouart : Boléro du Levant (n°17) est en parfaite condition physique actuellement. Il dispose ici d’un engagement favorable mais il aura le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n’est jamais facile à réaliser. Il évoluera néanmoins en plein dans sa catégorie et il a déjà obtenu de bons résultats sur cette piste d’Enghien Soisy. Avec un parcours à sa convenance, il a le droit de disputer l’arrivée de cet événement.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (n°18) a déjà réalisé une belle saison 2018. Le jour de sa petite rentrée sur l’hippodrome de Graignes, il a bien tenu sa partie. Lundi, il découvrira un bel engagement au plafond des gains, sans les trotteurs étrangers. Maintenant, il aura le handicap de rendre 25 mètres et il va falloir que cela se passe bien. Si c’est le cas, il devrait figurer dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette61216918517
Turfomania.fr61259116818
Equidia16695181128
Geny Courses12618165619
Canalturf.com61291816185
Zeturf.fr126169188171
Radio Balances16126918851
Bilto95161812681
RTL16869181251
Tierce Mag.12616918583

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les lundis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°1 – Course pmu n°8 (Prix de la Place Saint-Charles) – Départ prévu aux alentours de 17h25 – Mâles – Trot attelé – Autostart (8 chevaux en première ligne) – Allocations totales : 42000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres de 5 ans n’ayant pas gagné 74000 € au cours de leur carrière : Réunion premium assez intéressante en ce début de semaine sur l’hippodrome d’Enghien Soisy avec quelques courses pmu susceptibles de générer des rapports assez spéculatifs. On s’intéressera, en particulier, à la dernière épreuve du programme où se produit DERBY BOX (n°1), un cheval entraîné par Franck Harel qui possède des lignes favorables quand on analyse ses performances. Ce fils d’Ouragan de Celland a, en effet, déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Diego du Houlet, Diamond Kalouma, Doff Jim, Django du Bocage ou Dream. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve au trot attelé. Il s’élancera donc avec une première chance théorique à défendre dans ce lot à sa portée. On notera également qu’il vient de jouer de malchance sur ce même parcours corde à gauche à l’occasion d’une épreuve réservée aux apprentis et lads jockeys. Ce jour-là, il n’a pas eu toutes ses aises aux abords du poteau d’arrivée alors qu’il essayait de trouver le passage entre deux concurrents. Ce lundi, il sera confié à Pierre-Yves Verva et sera déferré des antérieurs, contrairement à sa dernière tentative malheureuse. Il s’élancera certes avec un numéro piège coté corde mais c’est un cheval qui est capable de démarrer et d’animer les débats. Cette position au départ pourrait donc se transformer finalement en avantage. Avant le coup, il aura vraiment pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée. Il est, en effet, nettement meilleur lorsqu’il court pieds nus.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également