Prix de Strasbourg - course pmu du 23 décembre 2017

Pronostic quinté du 23 décembre 2017 – Prix de Strasbourg

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 décembre aura comme support le prix de Strasbourg, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve dotée de 88 000 € d’allocations a réuni 18 partants qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste. A l’occasion de cette compétition, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et le quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

Au top de sa forme à l’heure actuelle, UNBRIDLED CHARM (12) semble largement capable de participer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval de classe entraîné par Jean-Philippe Dubois a toujours montré de solides moyens mais il était tardif et il lui a fallu du temps pour arriver à maturité. C’est désormais chose faite et il peut exprimer tout son potentiel. Lors de son ultime tentative à ce niveau de la compétition, ce fils de la bonne Intense Action n’a trouvé que le champion Afghan Barbès pour lui barrer le chemin du succès. En cette occasion, il devançait la plupart de ses rivaux du jour et trottait 1’13’3 sur le parcours qui nous intéresse. Ce samedi, il n’aurait qu’à répéter pareil chrono pour remporter cet événement. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Avant le coup, VIOLINE MOUROTAISE (7) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette jument entraînée par la famille Raulline fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances après quasiment chaque sortie. Lors de sa dernière tentative, elle a pris la deuxième place de la finale du Grand National du Trot alors qu’elle avait le handicap de rendre la distance. Ce jour-là, elle elle était déferrée des 4 pieds pour la première fois de sa carrière et elle a encore fourni une brillante fin de course. Samedi, cette bonne finisseuse gardera ses fers mais elle affrontera un lot à sa portée et sera une nouvelle fois drivée par l’habile David Thomain. Sauf incident de parcours, elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cette compétition. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En net regain de forme, UN NUAGE D’OSMOZ (18) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 décembre. Après plusieurs sorties en demi-teinte, ce pensionnaire de l’écurie d’Emmanuel Allard vient de renouer avec la victoire à l’occasion d’une épreuve disputée en province. Ce jour-là, il devançait Balbir, un cheval qui restait sur un succès à ce niveau de la compétition. La ligne est donc particulièrement favorable. Auparavant, il avait pris quelques places d’honneur dans des lots du même acabit. On l’avait notamment vu bien courir à quelques reprises dans des étapes du GNT sans être toujours très chanceux. Sa chance théorique est donc bien réelle face à une telle opposition. Bien engagé au plafond des gains et de nouveau déferré des antérieurs, il pourrait prendre une place à belle cote à l’arrivée s’il bénéficiait d’un parcours à sa convenance.

L’outsider

UNERO MONTAVAL (14) vient de jouer de malchance dans la finale du GNT perdant pratiquement toutes chances après avoir aggravé son handicap initial. A l’arrière-garde durant tout le parcours, il fournissait toutefois une magnifique fin de course en retrait effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’10 et fractions, un excellent chrono. La fois d’avant, il avait bien couru sur ce tracé n’étant battu qu’aux abords du poteau par des attentistes. Samedi, ce représentant de l’entraînement de Fabrice Lercier va découvrir un engagement favorable et il sera drivé par le sulky d’or, Jean-Michel Bazire, lequel est actuellement au sommet de son art. A l’issue d’un parcours sans encombres, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Strasbourg. Avant le coup, on lui accordera un très large crédit.

Les autres chevaux à jouer

VENOSC DE MINEL (6) n’a plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains élevés et il lui faut désormais un bon parcours caché pour prétendre à un bon classement. En dernier lieu, Cet élève de Séverine Raimond s’est bien comporté dans la course référence s’octroyant une honorable cinquième place après avoir longtemps trotté le long de la corde. Si les circonstances de course lui sont favorables, il parait capable de compléter la combinaison gagnante de cet événement. Où en est TOTEM D’AZUR (10) ?… Ce pensionnaire de l’écurie Guelpa possède suffisamment de moyens pour rivaliser avec de tels concurrents mais il vient d’être disqualifié à deux reprises pour allures irrégulières. A sa décharge, il a quelques excuses à faire valoir. Lors de sa dernière sortie, son driver l’a mené de manière offensive et il a logiquement demandé à souffler. Auparavant, il s’apprêtait à participer à l’arrivée lorsqu’il s’est emmêlé les crayons à l’entrée de la dernière ligne droite. Samedi, rien ne s’oppose à le voir s’emparer d’un accessit s’il reste au trot d’un bout à l’autre du parcours. Avant le coup, on lui accordera une cote de méfiance. VANDERLOV (3) vient de fournir un bon effort final alors qu’il semblait meilleur sur les hippodromes avec une piste plate. Il est vrai que, ce jour-là, le train n’a pas été très sélectif en début de parcours et cela a servi ses intérêts. On notera également qu’il avait l’avantage de s’élancer au premier poteau. De nouveau présenté pieds nus et drivé par Eric Raffin, ce fils d’Orlando Vici essaiera de confirmer ses bonnes dispositions du moment mais c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. TALLIEN (16) vient d’effectuer une honorable rentrée sur cet hippodrome du Plateau de Gravelle et il devrait accuser de logiques progrès à l’occasion de cette compétition. Comme bon nombre de chevaux au départ, il devra toutefois compter sur un bon déroulement de course pour briller.

La dernière minute

Jugée sur ce qu’elle vient de réaliser, VENUS DE BAILLY (13) a parfaitement sa place dans ce prono. Cette élève de la famille Bourgoin est toutefois barrée pour la victoire par bon nombre de ses adversaires. Elle devra donc compter sur une défaillance des favoris pour obtenir un bon résultat. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/12/2017 : 12 – 7 – 18 – 14 – 6 – 10 – 3 – 16

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Totem d’Azur (10) : 1’09’8
  • Vasco de Viette (9) : 1’11’8
  • Unbridled Charm (12) : 1’11’9
  • Venosc de Minel (6) : 1’12’0
  • Tallien (16) : 1’12’1

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Venosc de Minel (6) : 1’12’2
  • Vénus de Bailly (13) : 1’13’3
  • Unbridled Charm (12) : 1’13’3
  • Valse Mika (1) : 1’13’4
  • Vénus de Bailly (13) : 1’13’4

Les conditions de course

Pour mâles, femelles et hongres âgés de 8, 9 et 10 ans ayant gagné au moins 160000 € mais pas 451000 €. Allocations totales : 88000 € (Vainqueur : 39600 €, 2ème : 22000 €, 3ème : 12300 €, 4ème : 7040 €, 5ème : 4400 €, 6ème : 1760 €, 7ème : 880 €).

Les avis des entraîneurs

Sylvain Roger : Valse Mika (1) reste sur d’excellentes sorties dans des courses pmu à Vincennes. Lors de sa plus récente tentative sur cette piste, ma pensionnaire a bien tenu sa partie alors qu’elle avait le handicap de rendre la distance et affrontait des chevaux plus jeunes. Depuis cette honorable prestation, elle affiche toujours une excellente condition physique le matin à l’entraînement. A l’issue d’un parcours limpide, elle devrait terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 23 décembre. Vic du Pommereux (4) a connu de gros problèmes pulmonaires cet été. Il retrouve progressivement son meilleur niveau. En dernier lieu, je l’ai essayé sans enrênement et il s’est élancé au galop. Au travail, je le sens sur la montante. A mon avis, il n’est pas incapable de causer une belle surprise à l’arrivée de cette compétition.

Aymeric Thomas : Dans la Finale du Grand national du Trot, Vanderlov (3) aurait pu terminer plus près des chevaux de tête s’il avait bénéficié d’un parcours limpide. Mon cheval n’est pas capable de faire le tour de ses adversaires et il doit subir la course, une tactique qui comporte des aléas. Samedi, il affrontera des chevaux âgés de 8 à 10 ans sans la concurrence étrangère. Avant le coup, je l’estime capable de faire l’arrivée de ce tiercé.

Philippe Bertin : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Tamisso (5) s’est honorablement comporté alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres tout en étant ferré. Ce quinté+ sera sa dernière course en France. Mon élève est toujours en pleine possession de ses moyens. Face à cette opposition redoutable, sa tâche ne sera pas simple. Dès lors, le voir s’octroyer une allocation serait déjà une belle performance.

Cyril Raimbaud : Dernièrement, Venosc de Minel (6) a très bien couru même s’il a mis du temps à réagir lorsque son driver lui a abaissé les oeillères. Samedi, il sera idéalement engagé dans ce prix de Strasbourg n’ayant que des vieux chevaux sur sa route. Il faut lui masquer l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite pour qu’il donne sa pleine mesure mais il est maniable et vite sur jambes. A mon avis, il détient une belle chance. Tous les feux sont au vert.

Emmanuel Raulline : Violine Mourotaise (7) a fait sa valeur dans la Finale du GNT. Selon David Thomain, la jument n’était pas transformée en courant pieds nus. Ce jour-là, elle a usé pas mal de corne et je préfère donc la laisser ferrée. Si ma pensionnaire peut se faire ramener sans avoir à fournir trop d’efforts alors elle a sa place à l’arrivée de ce quinté du 23 décembre. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Franck Nivard : Ustar de Vandel (8) a bien travaillé cette semaine à l’entraînement. Sa dernière prestation est bonne d’autant qu’il avait le handicap de rendre la distance. Samedi, il fera face à l’un de ses plus beaux engagements du meeting d’hiver, sans les 7 ans et tous au même poteau. Il n’a pas de marge à ce niveau de la compétition mais devrait néanmoins obtenir un bon résultat dans ce tiercé s’il connaît un déroulement de course à sa convenance.

Fabrice Lercier : En dernier lieu, Vasco de Viette (9) n’était pas au top de sa forme. Mon cheval a été soigné et me semble désormais beaucoup plus souple. Je l’estime aussi bien que lors de ses bonnes performances obtenues durant la période estivale. S’il veut faire l’arrivée, mon cheval doit absolument se faire ramener jusqu’à la sortie du dernier virage sans avoir à faire d’efforts. Personnellement, je suis persuadé qu’il peut se rappeler au bon souvenir des parieurs. Unero Montaval (14) s’est élancé au galop lors de sa plus récente sortie mais il a ensuite fourni un bel effort final dans la ligne d’arrivée. Il connaît souvent un coup de fatigue durant l’hiver mais, pour l’instant, il est toujours en parfaite condition physique. Samedi, j’ai fait appel à Jean-Michel Bazire pour qu’il s’installe à son sulky. A mon avis, il est capable de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+. Avant le coup, j’ai une légère préférence pour son compagnon d’écurie.

Stéphane Guelpa : Totem d’Azur (10) est dans une forme optimale à l’heure actuelle mais il joue souvent de malchance. On aurait dû le protéger aux postérieurs dimanche dernier. On a rectifié le tir et il ne sera déferré que des antérieurs pour ce prix de Strasbourg. J’espère le voir montrer son vrai visage.

Filip Sap : Vinochka (11) vient de s’imposer très facilement dans une course pmu mais le lot était faible ce jour-là. Pour son moral, disputer ce type d’épreuve est bénéfique. Elle revient sur l’hippodrome de Vincennes pour disputer ce quinté du 23 décembre. Cette épreuve représente son meilleur engagement du meeting d’hiver. Si tout se passe bien durant le parcours, ma pensionnaire devrait fournir une bonne performance.

Bruno Bourgoin : Lors de son ultime tentative, Vénus de Bailly (13) a enfin bénéficié d’un bon parcours. Samedi, ma protégée va découvrir des conditions de course encore plus favorables n’ayant pas le handicap de rendre 25 mètres cette fois-ci. Comme la plupart de ses rivaux du jour, elle a besoin d’un parcours favorable pour obtenir un bon classement. Si tel est le cas alors elle devrait prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Stéphane Provoost : Ursa Major (15) a été préparée spécialement pour ce quinté+. Ma jument est au top de sa condition physique actuellement et elle sera idéalement engagée au plafond des gains. Elle affrontera un lot à sa portée. Elle fait preuve d’une louable régularité et défendra chèrement ses chances.

Hervé Sionneau : Dernièrement, Tallien (16) effectuait son retour sur la grande piste de Vincennes alors qu’il n’évoluait pas sur son parcours de prédilection. Ce jour-là, mon cheval a bien prolongé son effort jusqu’au poteau après avoir effectué le dernier virage le nez au vent. Il a vraiment besoin d’une course sélective pour donner sa pleine mesure. Si c’est le cas, il est capable de s’octroyer l’une des cinq premières places de ce prix de Strasbourg.

Jean-Yves Hurel : Uno Dancer (17) est à l’écurie depuis un peu plus de trois mois environ. Le matin à l’entraînement, il n’est vraiment pas démonstratif. Je profite donc de ce bel engagement à la limite des gains pour mieux cerner ses possibilités actuelles. J’avoue ne pas avoir le choix des courses à l’heure actuelle. Il sera déferré des postérieurs ce samedi.

Emmanuel Allard : Un Nuage d’Osmoz (18) vient de renouer plaisamment avec le succès lors d’une course pmu disputée sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Dans la foulée, il va découvrir un engagement de qualité à l’occasion de cet événement. Malheureusement, il est nettement moins performant sur la grande piste de Vincennes étant meilleur piste plate. Mon élève est toujours en pleine possession de ses moyens. Il tentera de faire de son mieux.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia Live, Turfomania.fr, Canalturf.com, Geny Courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr
Equidia Live127313146168
Geny Courses12103713618
Canalturf.com12379131068
Zeturf.fr12713914368
La Gazette des Courses121410169367
Bilto127631314169
RTL (Bernard Glass)121383714616
Tierce Magazine (Prono Vérité)12731361689

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 décembre 2017. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément un cheval de base solide ni un cheval gagnant et encore moins un coup sûr à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Multi, 2 sur 4, Couplés ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course n°5 – Départ à 15h45 – Trot attelé – Allocations totales : 48000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Mâchefer – 16 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres de 6 ans n’ayant pas gagné 151000 € au cours de leur carrière : Après plusieurs bonnes performances dans des course pmu disputées sur des hippodromes de province, BLEU CIEL (16) vient de prouver qu’il avait la pointure des lots parisiens. Ce pensionnaire de l’écurie de Jean Morice reste, en effet, sur une probante deuxième place dans le prix des Pyrénées, un événement disputé sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Ce jour-là, il a bien soutenu son effort après avoir porter son attaque en haut de la montée. Dans la foulée de ce bon résultat, il va découvrir un superbe engagement au plafond des gains face à une opposition à sa portée (pas de chevaux étrangers). On notera également que son entraîneur le déferre à nouveau des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Dès lors, il semble logique d’en attendre encore une excellente prestation ce samedi même si le concurrent entraîné par la famille Gillot s’annonce comme un rival de choix. Lors de ses deux dernières tentatives sur la petite piste de Vincennes, ce dernier a fourni de tranchantes fins de courses alors qu’il était ferré. Déferré des postérieurs cette fois-ci, il pourrait lui barrer le chemin du succès.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également