Prix de Saint-Pierre la Cour - course pmu du 23 février 2018
/ / Pronostic quinté du 23 février 2018 – Prix de Saint-Pierre la Cour

Pronostic quinté du 23 février 2018 – Prix de Saint-Pierre la Cour

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 février aura comme support le prix de Saint-Pierre la Cour, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette compétition dotée de 46000 € d’allocations a réuni 15 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ donné derrière l’autostart (8 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette épreuve de vitesse, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les chanceux parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, COCOON AGE (1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Jacques Leloutre fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment à chaque tentative. Lors de sa plus récente sortie au trot attelé en province, ce rejeton de The Best Madrik a certes échoué mais il avait le handicap de rendre 25 mètres. En outre, il effectuait une semi rentrée et cette course avait surtout pour but de l’amener au top de sa forme pour ce bel engagement au plafond des gains. On ne le condamnera donc pas sur cette contre-performance et on le jugera plutôt sur ses précédentes performances dans des lots bien composés. Ce vendredi, il sera déferré des 4 pieds et drivé par Arien Lamy, un pilote qui connaît une belle réussite ces derniers temps. Avant le coup, on peut légitimement penser que s’il ne se retrouve pas enfermé avec ce numéro coté corde, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En important retard de gains à l’heure actuelle, CARTHAGO D’ELA (7) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par la famille Bigeon a remporté ces 4 dernières sorties. Après avoir franchi le poteau en tête à deux reprises en province, il a enchaîné par deux succès acquis sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. A chaque fois, il ne battait pas des foudres de guerre mais il s’imposait de bout en bout dans des réductions kilométriques intéressantes (1’14 et fractions sur 2700 mètres). Vendredi, ce fils de Pomerol de Laumac aura certes le désavantage de débuter sur les parcours réduits mais c’est un cheval qui démarre bien et il ne devrait pas être désorienté par le départ donné derrière l’autostart. Même si sa marge de manoeuvre n’est plus aussi élevée que par le passé, on peut estimer qu’il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Nettement meilleur lorsque son entraîneur le présente sur des hippodromes avec une piste plate, CONCERTO ROYAL (12) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 février. En dernier lieu, ce fils de Sévérino a joué de malchance lors d’une épreuve au trot attelé disputée en province. Ce jour-là, il a rapidement été disqualifié pour allures irrégulières par les commissaires après s’être élancé sur la mauvaise jambe. Auparavant, il avait échoué à plusieurs reprises sur la grande piste de Vincennes montrant qu’il ne digérait pas la montée. A priori, il devrait être beaucoup plus à l’aise sur cet hippodrome d’Enghien Soisy avec son profil plat. Il aura certes le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière la voiture mais il possède une bonne pointe de vitesse finale et la longue ligne droite jouera donc en sa faveur. Voilà qui pourrait lui permettre de s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider

Lorsque l’on analyse de près ses performances, on peut s’apercevoir que CHINI DE L’OISON (2) a de sérieux titres à faire valoir. Cet élève de Philipe Daugeard fait même figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Il s’est, en effet, déjà frotté à des concurrents de la trempe de Clyde de la Roche, Caviar du Vivier, Cicero Noa ou encore Cirrus Atout. Autant de trotteurs de qualité qui sont montés de catégorie avec bonheur pendant qu’il était éloigné des pistes. Il possède donc des lignes en béton et un important retard de gains à combler. Vendredi, ce fils de Jain de Béval se présentera dans une forme incertaine au départ de cet événement n’ayant couru qu’à une seule et unique reprise depuis sa rentrée. Il a toutefois hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart et il évoluera sur un parcours qui correspond parfaitement à ses aptitudes (une victoire, une quatrième place et une deuxième place en 3 tentatives sur ce tracé). Cela l’autorise à jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Saint-Pierre la Cour. Il intéressera donc les amateurs de bons outsiders.

Les autres chevaux à jouer

Jugé sur sa cinquième place acquise dans la coupe interrégionales des 5 ans, CYRUS DE CAYOLA (10) détient une belle chance théorique en pareille société. En raison de son mauvais numéro derrière la voiture, il devra toutefois compter sur quelques défaillances de favoris s’il veut prendre une part active à l’arrivée de cette compétition. Confié aux bons soins de Yoann Lebourgeois, on le verra donc comme un bon coup de poker à tenter. CAVALINO SACHA (6) évoluera en plein dans sa catégorie à l’occasion de cet événement disputé à Enghien soisy et il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Au papier, ce représentant de l’entraînement de Christian Boisnard est certes barré pour la victoire par plusieurs rivaux mais il est loin de constituer une impossibilité pour une quatrième ou cinquième place. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. CABALLO D’AURE (15) n’a pas beaucoup de références sur les parcours de vitesse mais, comme le montre sa récente seconde place dans une course pmu, il aura le mérite d’être actuellement en pleine possession de ses moyens et de courir pieds nus. Il n’a pas hérité de la meilleure position au départ mais le voir compléter la combinaison gagnante n’aurait rien de scandaleux. En dernier lieu, CABERNET (5) a rassuré son entourage après plusieurs disqualifications sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Ce fils de Prince Gédé vient, en effet, de s’octroyer le premier accessit d’une épreuve au trot attelé sur la grande piste de Vincennes. Son chrono n’était vraiment pas extraordinaire ce jour-là mais il avait au moins le mérite de prouver sa bonne condition physique du moment. Dans ces conditions, il semblait bien difficile de ne pas le retenir dans ce prono d’autant que son mentor s’est attaché les services de Matthieu Abrivard, un driver souvent redoutable avec des secondes chances. On aurait pu en citer d’autres car les possibilités pour les accessits sont vraiment nombreuses. Des surprises ne sont donc pas à exclure.

La dernière minute

Ce vendredi, CHEF DE PLAY (4) sera confié à Franck Nivard et il aura l’avantage d’être bien placé en première ligne derrière les ailes de la voiture. Ce pensionnaire de l’écurie de Sylvain Roger est toutefois dans une forme incertaine actuellement n’ayant rien réalisé de bons ces derniers mois. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/02/2018 : 1 – 7 – 12 – 2 – 10 – 6 – 15 – 5

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Cocoon Age (1) : 1’12’5
  • Chini de l’Oison (2) : 1’12’7
  • Chaud Devant (8) : 1’12’8
  • Cliffhanger (14) : 1’12’8
  • Chef de Play (4) : 1’13’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Chini de l’Oison (2) : 1’13’1
  • Chef de Play (4) : 1’14’9
  • Cliffhanger (14) : 1’15’3
  • Chaud Devant (8) : 1’15’6
  • Carioca (13) : 1’15’8

Les conditions de course

Pour chevaux entiers et hongres âgés de 6 ans (C) ayant gagné au moins 40000 € mais pas 102000 € au cours de leur carrière. Allocations totales : 46000 € (Vainqueur : 20700 €, 2ème : 11500 €, 3ème : 6440 €, 4ème : 3680 €, 5ème : 2300 €, 6ème : 920 €, 7ème : 460 €).

Les interviews des entraîneurs

Jacques Leloutre : En dernier lieu, Cocoon Age (1) n’avait pas d’ambitions car il avait le handicap de rendre 25 mètres et était ferré. Il a cependant pu peaufiner sa condition physique en vue de ce quinté du 23 février. Ce coup-ci, mon pensionnaire évoluera pieds nus et il sera drivé par Adrien Lamy, un pilote qui s’en sert magnifiquement. Sachez également que la courte distance jouera en sa faveur.

Philippe Daugeard : Chini de l’Oison (2) était resté longtemps sans compétition avant sa récente course de rentrée. Ce jour-là, il a couru de façon honorable après avoir longtemps patienté en queue de peloton. Avant le coup, je pense qu’il devrait bien se comporter sur la fraîcheur. Sachez que le profil de la piste de l’hippodrome d’Enghien Soisy conviendra parfaitement à ses aptitudes. Il se montre peu bouillant en ce moment, c’est plutôt bon signe. Selon moi, mon élève pourrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Fabrice Lercier : Vendredi, Clovis Montaval (3) sera idéalement engagé au plafond des gains mais j’aurais préféré le voir évoluer sur une distance plus longue. J’ai donc choisi de lui laisser ses fers. Il n’a pas couru depuis plusieurs semaines. Le matin à l’entraînement, mon cheval me semble toutefois être en pleine possession de ses moyens. Personnellement, je ne lui vois pas une première chance à défendre dans ce quinté+. Il aura un bon programme durant le printemps.

Sylvain Roger : Dernièrement, Chef de Play (4) a été disqualifié pour allures irrégulières lors d’une course pmu disputée à Cagnes-sur-Mer. Après cette sortie en demi-teinte, il est revenu à l’écurie un peu malade. Nous avons donc dû le soigner. Sachez néanmoins qu’il a travaillé plaisamment cette semaine. La distance réduite et la piste plate serviront ses intérêts. A mon avis, il devrait participer à l’arrivée de ce prix de Saint-Pierre la Cour.

Pierre-Edouard Mary : Cabernet (5) vient d’effacer deux disqualifications en s’octroyant la deuxième place dans un lot bien composé à Vincennes. Il est en pleine forme actuellement. Je l’estime un peu. Il n’a jamais couru sur aussi court mais je n’ai pas le choix des courses à l’heure actuelle. Il devrait se plaire sur la piste plate d’Enghien Soisy. Avant le coup, je lui vois une bonne chance théorique à défendre dans ce quinté du 23 février. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Christian Boisnard : Cavalino Sacha (6) a attaqué un peu trop tôt à Châteaubriant. Il faut dire qu’il est doté d’un changement de vitesse peu commun sur 100 mètres. Il s’est entraîné régulièrement afin de préparer ce tiercé et il ne peut pas être mieux engagé étant situé au plafond des gains. Personnellement, j’ai l’impression que le pensionnaire de l’écurie Bigeon sera dur à devancer.

Christian Bigeon : Carthago d’Ela (7) avait été longuement arrêté suite à des problèmes de jambes et il a abordé le meeting en important retard de gains. Je lui ai volontairement laissé le temps de récupérer après sa dernière victoire. Mon cheval affiche un bon degré de forme à l’entraînement. Selon moi, il devrait obtenir un excellent résultat dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Pierre-Emmanuel Mary : Chaud Devant (8) avait bien travaillé sous la selle. En course, ça n’a pas été du tout et il a été disqualifié pour allures irrégulières. On n’aurait pas dû le changer de spécialité. Auparavant, il a réalisé une excellente valeur dans une épreuve à réclamer. L’engagement est intéressant et il aura des plaques aux antérieurs. A mon avis, il peut s’octroyer un accessit dans ce prix de Saint-Pierre la Cour.

Alexis Garandeau : Après une course de rentrée encourageante, Calin de Glasnet (9) a mal couru lors de sa sortie suivante. J’ai intensifié ses séances d’entraînement et il me paraît nettement plus réveillé. Il sera cette fois pieds nus et je vais le munir d’oeillères afin de le motiver. Ce quinté du 23 février va me permettre de mieux ses possibilités actuelles.

Charles Cuiller : Lors d’une récente course pmu, Cyrus de Cayola (10) effectuait son retour à la compétition. Desservi par le manque de train, il a cependant fourni un bon effort final dans la ligne d’arrivée. Il était ferré ce jour-là, contrairement à ce vendredi où il sera présenté pieds nus. Il aura certes le handicap de s’élancer en deuxième ligne mais cela n’est pas très grave car il faut lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite. C’est ainsi qu’il donne sa pleine mesure. J’espère qu’il va prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Antonio Ripoll Rigo : Cachou d’Occagnes (11) avait été longtemps arrêté avant de rejoindre mon écurie. Il a ensuite connu quelques problèmes de santé et n’a donc que peu couru cet hiver. Il a désormais trois courses dans les jambes. Vendredi, il va découvrir un engagement favorable. Selon moi, il peut faire partie dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jean-Yves Raffegeau : Lors de son ultime tentative au trot attelé à Laval, Concerto Royal (12) était trop frais et il a rapidement compromis ses chances. Auparavant sur l’hippodrome du plateau de Gravelle, mon cheval n’avait pas démérité mais la grande piste n’est pas à son avantage car il est meilleur piste plate. Vendredi, son classement à l’arrivée de ce prix de Saint-Pierre la Cour dépendra surtout du déroulement de la course.

Thomas Levesque : En dernier lieu, Carioca (13) s’est très bien comporté pour son retour dans la discipline du trot monté. On est juste battu par un cheval un peu déclassé. Il a bien récupéré de ses efforts et fait preuve de bon vouloir actuellement. Il possède une bonne pointe de vitesse et cela pourrait lui permettre d’obtenir un bon classement dans cet événement.

Giacomo Contri : Dernièrement, Cliffhanger (14) a subi la course. Cette prestation ne l’a pas marqué. Mon élève est au top de sa forme à l’heure actuelle. C’est un trotteur qui n’est pas spécialement compliqué à driver. Il s’adapte à tous les types de tracé. Vendredi, il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne et il faudra que tout se passe bien durant le parcours mais il n’est pas hors d’affaire pour un bon classement.

Guy Maillard : Caballo d’Aure (15) a connu des problèmes de pieds cet automne. Tout est rentré dans l’ordre depuis quelques semaines. Lors d’une récente course pmu en province, il est tombé sur un os. Physiquement, il me paraît être en pleine possession de ses moyens. Une petite place me satisferait.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr (Loic Chaoudour) 7 15 8 5 1 2 13 6
Equidia 7 1 2 13 5 10 6 8
La Gazette des Courses 7 5 1 2 4 15 6 11
Canalturf.com 7 1 2 4 5 6 15 13
Zeturf.fr  (AnthonyEspejo-Amar) 7 5 2 1 4 6 10 13
Geny Courses 7 1 2 5 10 15 6 13
Bilto 7 1 5 6 10 13 2 4
RTL (Bernard Glass) 7 5 4 13 10 8 1 15
Tierce Magazine (Prono Vérité) 7 2 1 6 5 4 15 13

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 février 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion 5 – Course n°1 (17h40) – Départ à l’autostart – Trot attelé – Allocations totales : 30000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus (V à C) n’ayant pas gagné 141000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 71000 € ou plus. Sont seules admises à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel) : CAPITAL CHARM (15) va redescendre nettement de catégorie et il fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Ce trotteur vient, en effet, de courir à plusieurs reprises sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle dans des lots bien composés. Il y affrontait des chevaux de la trempe de Cleangame, Captain Sparrow ou Cash Maker. Autant de concurrents qui seraient totalement déclassés en pareille société. Vendredi, il va certes effectuer sa rentrée dans cette compétition mais il a déjà bien tenu sa partie dans de telles conditions (voir sa victoire du printemps dernier acquise dans une course pmu sur la piste de Caen). Malgré son handicap initial de 25 mètres, ce représentant de la casaque de l’écurie Victoria Dreams pourrait donc prendre une part active à l’arrivée si son driver, Anthony Barrier, parvenait à le maintenir dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c’est loi d’être un coup sûr à l’arrivée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.