Prix cléomède - course pmu du 3 septembre 2016
/ / Pronostic Quinté du 23 septembre 2016 – Prix Cleomède

Pronostic Quinté du 23 septembre 2016 – Prix Cleomède

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 23 septembre 2016

C’est le prix Cléomède qui servira de support au quinté en ce 23 septembre sur l’hippodrome de Vincennes. Il s’agit d’une course au trot attelé qui se déroulera sur les 2850 mètres de la petite piste. On y retrouvera 18 juments réparties sur deux échelons de départ. Avec autant de partants, il faudra être bien inspiré pour indiquer la bonne arrivée de cette épreuve.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

AYMTIKA (15) semble un ton au dessus de ses adversaires ce vendredi. Cette fille de l’utile kayola d’ivoire possède, en effet, les meilleures lignes et va se présenter au départ de ce tiercé au top de sa forme. De plus, c’est Franck Nivard qui s’installera à son sulky ce vendredi. A priori, elle ne devrait pas sortir des cinq premières de cette compétition. Elle sera la chaude favorite du pronostic de Fréquence turf.

Le cheval de base

ATHENA DES RAVAUX (16) vient de signer la meilleure performance de sa carrière dans une course pmu au trot attelé sur l’hippodrome d’Enghien. Ce jour-là, elle s’est imposé en faisant afficher la bonne réduction kilométrique d’1’14’4. D’après son habile entraîneur, elle a bien récupéré de ses efforts et se présentera en grande forme au départ de ce quinté+. On peut donc la considérer comme une base intéressante pour les jeux en champ réduit.

Le tocard du quinté

VELLA BLUE (17) n’était pas au mieux de sa forme durant le premier semestre 2016 accumulant les échecs en province. C’est pourtant une jument de qualité qui avait montré de belles choses auparavant. voilà, un an, on l’avait même vu remporter le prix de Feurs dans une excellente réduction kilométrique. Ce jour-là, elle dominait la pensionnaire d’Aymeric Thomas, qui sera la favorite des parieurs dans cette épreuve. Ayant montré du mieux lors de ses plus récentes sorties et drivée par jean-Philippe Monclin, elle semble en mesure de causer une belle surprise. On la verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 23 septembre.

L’outsider

VALSE DU PIRAI (18) sera déferrée des 4 pieds pour ce prix Cléomède. Dans cette configuration, elle compte 2 victoires et 4 places en huit tentatives. De plus, c’est une jument qui apprécie ce parcours ayant remporté, voilà moins d’un an, le prix Gemma. Certes, elle va devoir rendre 25 mètres mais si elle peut se faire ramener sans faire trop d’efforts durant le dernier kilomètre, elle semble tout à fait capable de lutter pour les places.

Les 4 chevaux incontournables

ARGOVIE (1) a beaucoup progressé sous la férule de son nouvel entraîneur comme le montrent ses tentatives en province. Certes, elle va trouver sur sa route quelques juments de qualité au second échelon mais il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce pronostic. Derrière ces cinq juments, c’est beaucoup plus touffu et le parcours devrait faire la différence. On surveillera de près ASK FOR YOU (10), une pensionnaire de l’écurie de Robert Bergh qu’il faut juger sur son succès dans le prix Adélinda. Certes, elle ne sera pas des mieux engagée cette fois-ci mais le style de sa victoire était plaisant. Au mois de juin dernier, AUSTRALIA ZEN (6) avait bien couru sur ce tracé se classant quatrième en 1’14’2. Elle sera deférrée des 4 pieds et drivée par Eric Raffin à l’occasion de ce bel engagement à la limite du recul. Autant de signes qui incitent à la méfiance. ALPHEA BARBES (2) va devoir trotter beaucoup plus vite cette fois-ci pour faire l’arrivée mais c’est une jument qui a peu couru et elle devrait encore progresser. Si son jeune driver parvient à lui donner un bon parcours, elle ne semble pas incapable d’intégrer la combinaison gagnante.

En cas de non partant

AFFABLE D’OCCAGNES (5) doit courir cachée et cela comporte des aléas mais Mathieu Abrivard est toujours performant avec ces chevaux un peu limités qu’il faut absolument préserver jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. En cas de non partant, elle a le droit de figurer sur un ticket. On aurait pu en citer d’autres.

Le pronostic quinté gratuit

Conseil de jeu de Fréquence Turf pour ce quinté du 23/09/2016 : 15 – 16 – 17 – 18 – 1 – 10 – 6 – 2

Les autres points de vue sur ce prix Cleomède

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Antoine Wiels : Argovie (1) m’a laissé une très bonne impression lors de son succès dans une course pmu sur l’hippodrome de Pornichet en 1’14 »7. Depuis, elle a confirmé en doublant la mise sur la piste du Croisé-Laroche. Elle va se plaire sur ce tracé. Certes, c’est la jument la moins riche du lot mais certainement pas la moins douée. Elle devrait terminer dans les cinq premiers à l’occasion de ce prix Cleomède.

Christian Bigeon : Alphea Barbés (2) a connu des ennuis de santé à deux reprises. Aussi, elle n’a pas les gains en rapport avec sa qualité. Cet été, elle a retrouvé toutes ses sensations et reste sur une facile victoire. Elle n’est pas à l’abri d’une faute mais en ce moment, elle me paraît vraiment bien. Elle devrait faire l’arrivée de ce quinté du 23 septembre.

Grégory Simon : Acadienne (3) me paraît très bien à l’entraînement. Il ne faut pas tenir rigueur de ses deux dernières sorties sur des pistes en herbe. Il faut la juger sur sa victoire à Graignes où elle a réalisé un bon dernier kilomètre. C’est son point fort. Par contre, elle n’est pas à l’abri d’une faute. Une place peut lui revenir dans ce tiercé.

Alexis Popot : Actrice Rêvée (4) a bien travaillé à la plage lundi matin. Comme elle est bien placée en tête, nous effectuons le déplacement pour ce quinté+. J’ai obtenu l’autorisation de mon père pour la déferrer (résine) pour la première fois de sa carrière. Ce n’est pas une grande débouleuse mais j’estime qu’elle est capable de bien faire à l’issue d’un bon parcours.

Emmanuel Varin : Affable d’Occagnes (5) rendait 25 mètres en dernier lieu. Cette sortie l’a bien préparée pour cette course que j’ai repéré depuis plusieurs jours. Elle sera pieds nus et retrouve Matthieu Abrivard à son sulky, un driver qui la connaît bien. Comme il faut absolument la planquer, j’espère que tout ira bien durant le parcours.

Jérémy Koubiche : Australia Zen (6) est tombée sur un os sur l’hippodrome de Strasbourg. Mais sa deuxième place, comme la réduction kilométrique d’ailleurs, sont excellentes. Elle a déjà trotté 1’14 »2 sur ce tracé. Elle devrait répéter cette bonne valeur. J’ajoute qu’elle sera déferrée des quatre pieds et confiée à Eric Raffin ce vendredi.

Anthony Muidebled : Alkana Maxentaise (7) n’a été que l’ombre d’elle-même dans une course pmu au trot attelé sur la piste de Laon. Elle poussait anormalement à droite ce jour-là. J’avoue ne pas avoir compris. A l’entraînement depuis, tout va pourtant pour le mieux. Il vaut mieux la juger sur ses performances précédentes. Sachez aussi que les 2.850 mètres de la petite piste ne vont pas la gêner.

Anthony Barrier : Viole Joyeuse (9) n’est pas dénuée de moyens. Mais il vaut mieux ne pas en faire de trop durant le parcours. Dans ces conditions, elle sait aller vite dans la dernière ligne droite. Elle dispose d’une situation favorable en tête dans ce prix Cleomède. De plus, la jument sera pieds nus et n’affronte que des femelles. Pour moi, elle peut intégrer la combinaison gagnante du quinté+.

Dominik Locqueneux : Ask For You (10) s’est élancée au galop dernièrement sur une courte distance. Mieux vaut la juger sur son succès dans un tiercé au début du mois. Ce jour-là, elle avait gagné en allant devant sur le parcours qui nous intéresse. Elle est toujours au top avant ce quinté du 23 septembre mais devra cette fois rendre vingt-cinq mètres. Une place me satisferait.

Jacques Bruneau : Andalousie (12) a pris une encourageante sixième place dans un lot qui tenait franchement la route dernièrement. Bien sûr, elle aura le handicap de rendre la distance dans cette compétition. Comme elle n’a guère de marge, il est évident qu’elle aura besoin d’un déroulement de course favorable pour prétendre à un bon classement.

Pierre-Yves Verva : Altesse du Banney (13) est au top de sa forme en ce moment, Cette jument fait preuve d’une grande régularité et n’a jamais terminé plus loin que sixième. Il faut lui masquer l’effort au maximum et la lancer à l’entrée de la ligne d’arrivée, une tactique qui comporte des aléas. En s’élançant au second poteau de départ, il faudra évidemment bénéficier d’un bon déroulement de course.

Jean-François Senet : Arlésienne (14) a du souffrir des pieds dernièrement. Toujours est-il qu’elle n’était pas à l’aise, ayant émaillé son parcours de fautes. Sa condition physique n’est surtout pas à mettre en cause. Vendredi, elle évoluera dans sa catégorie. A l’issue d’un parcours caché, elle est en mesure de faire l’arrivée de ce quinté+.

Aymeric Thomas : Aymtika (15) a pleinement répondu à mes attentes cet été. Le port du bonnet fermé lui a été bénéfique. Dernièrement, elle n’a été devancée que par Archibald dans une course pmu sur l’hippodrome de Laval. Elle a parfaitement encaissé cette sortie. Je suis retenu à Toulouse et c’est Franck Nivard qui s’installera à son sulky à l’occasion de ce tiercé. Elle a évidemment une première chance à défendre.

Sébastien Guarato : Athéna des Ravaux (16) a réalisé un excellent été, en s’imposant à quatre reprises, dont trois fois sur l’herbe. Elle va se présenter au top de sa forme pour ce tiercé. De plus, elle fera face à  engagement favorable aux gains contre les seules juments et elle s’est déjà mise en évidence sur la petite piste. Je serais déçu si elle ne terminait pas dans les cinq premières de ce quinté du 23 septembre.

Loïc Marie Dalifard : Vella Blue (17) a été victime de la maladie de lyme puis a eu un coup de sang. La jument a mis du temps à retrouver une bonne condition physique mais c’est quasiment le cas. Dernièrement, sur l’herbe, elle a très bien couru. À vingt-cinq mètres, il faudra un bon parcours mais elle peut se placer.

Michel Lenoir : Valse du Pirai (18) a donné un bon coup de reins pour finir, en dernier lieu, après s’être tenue un peu loin durant le parcours. Mais c’est une jument à qui il faut cacher l’effort. En tout cas, elle a l’air très bien disposée actuellement. Elle trouve des conditions de courses favorables dans ce prix Cléomède.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses181510161417913
Canalturf2861515164
Zeturf181615265139
La gazette des courses1518510161382
Bilto181581625110
RTL102158169518
Tierce Magazine151685182110

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce tiercé quarté quinté du 23 septembre 2016.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr n’étant pas issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un trotteur dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion 2 – Course pmu n°2 – Prix d’Annebecq – 16 partants – Départ prévu vers 12h30 : BOGOTA D’HERFRAIE (16) vient d’être malchanceuse à deux reprises mais il ne faut pas la condamner là-dessus car c’est une jument de qualité qui est en retard de gains et vaut assurément mieux que cela. La dernière fois, dans une épreuve au trot monté à Vincennes, elle s’est mise au galop alors que son jockey venait de la décaler et qu’elle s’apprêtait à porter son attaque. Elle aurait, à coup sûr, pris une bonne place ce jour-là et aurait amélioré son record. La fois d’avant à Enghien, elle s’était accrochée avec un adversaire dans le premier tournant et avait rapidement été disqualifiée par les commissaires. Ce vendredi, cette fille de Rieussec va découvrir des conditions de courses optimales dans cette compétition au trot attelé. Elle sera, en effet, la plus riche de toutes les juments au départ et va affronter une opposition à sa portée sur un parcours corde à droite qui est en plein dans ses cordes. De plus, elle sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui a déjà bien réussi. Certes, elle va devoir rendre la distance et ce n’est jamais facile sur cette piste de Caen mais gageons que si son jeune apprenti peut se faire ramener durant le dernier kilomètre, elle devrait pouvoir participer logiquement à l’arrivée de cette course.

A lire également