Prix Lutteur III - course pmu du 24 mars 2019

Pronostic quinté du 24 mars 2019 – Prix Lutteur III

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 24 mars aura comme support le prix Lutteur III, un gros handicap (référence +7 +9) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette course de steeple-chase dotée de 120000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 4400 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée très souple par France Galop (indice pénétrométrique : 4,1). A l’occasion de cette listed-race, le PMU met en jeu une tirelire de 500000 euros mais sans le controversé numéro plus qui a été purement et simplement supprimé en début d’année. Les parieurs ayant trouvé les cinq premiers chevaux dans l’ordre exact d’arrivée se partageront donc cette coquette somme.

Le favori du pronostic

Bien placé dans le bas du tableau, EMIR SACREE (n°13) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. A l’automne dernier, alors qu’il effectuait une rentrée et ses premiers pas sur ce parcours sélectif des 4400 mètres d’Auteuil, ce fils de Network et Altesse Sacrée n’avait été devancé que par le bon Edgeoy, un protégé de François Nicolle qui fait désormais partie de l’élite de sa génération. Il avait ensuite devancé Echiquier, un représentant de la casaque de la famille Papot qui vient de faire jeu égal avec le doué Mon prestige sur l’hippodrome de Pau en étant pris en valeur 70. Ce pensionnaire de l’écurie de Richard Chatel possède donc des lignes en béton lorsque l’on analyse ses performances et, eu égard à ses performances de choix, il semble particulièrement bien situé sur l’échelle des valeurs. On notera également qu’il est en pleine possession de ses moyens en ce début de saison. Il vient, en effet, d’obtenir une excellente deuxième place dans un gros handicap à Auteuil le jour son retour à la compétition. Ce bon cheval offre donc pas mal de garanties et, sauf incident de parcours, il devrait lutter pour la victoire ce dimanche. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses résultats, RADIOLOGUE (n°12) constitue une base solide dans ce quinté+. L’an dernier, cet élève de Grégoire Leenders avait fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances après chaque sortie. Sixième pour ses débuts sur la Butte Mortemart, il avait confirmé à ses sorties suivantes en obtenant une deuxième et une cinquième place à ce niveau de la compétition. En dernier lieu, il s’est octroyé la troisième place de la course référence au terme d’un bon effort final alors qu’il n’avait pas couru depuis quelques mois. Sa forme est donc au beau fixe à l’heure actuelle. Dimanche, ce rejeton de Doctor Dino et Radio Londres devrait afficher de logiques progrès sur cette réapparition publique et il ne devrait avoir aucun mal à s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Auteur d’une rentrée intéressante, CHEB DE KERVINIOU (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 24 mars. Ce protégé d’Antoine Lamotte d’Argy s’est, en effet, bien comporté le jour de son retour à la compétition franchissant le poteau d’arrivée en neuvième position dans un gros handicap analogue. Auparavant, il avait bien couru à plusieurs reprises durant l’automne prenant plusieurs places d’honneur en pareille société. Il n’a donc plus à faire ses preuves à ce niveau de la compétition. Bien place au poids par rapport à certains de ses adversaires du haut du tableau et monté par Adrien Mérienne, un jockey qui s’entend bien avec lui, ce fils de Tiger Groom et Muhtatene pourrait peut-être pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Auteur d’une réapparition victorieuse en province, DINDIN (n°5) a confirmé sa bonne forme actuelle en terminant au cinquième rang d’un gros handicap qui se courait sur les haies d’Auteuil. Dimanche, ce représentant de la casaque de Jacques Détré retrouvera sa véritable spécialité, le steeple-chase, et il évoluera sur un parcours à son entière convenance. Aussi performant en terrain souple ou lourd, le raffermissement des pistes ne devrait pas lui porter préjudice et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Lutteur III. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

COCODY DU BANCO (n°8) ne cesse de repousser ses limites. Ce représentant de l’entraînement de François Nicolle vient, en effet, d’aligner deux victoires consécutives dont une à l’occasion d’une course pmu qui se déroulait sur ce tracé. Pénalisé par le handicapeur, il doit désormais monter de catégorie avec un poids nettement moins avantageux. Dimanche, il aura pour lui l’excellence de sa condition physique, son aptitude au parcours et l’habileté de son redoutable entraîneur. Ce fils de Youmzain et Shinning War aura donc pas mal d’atouts dans on jeu et il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Récent bon cinquième à ce niveau, CALINIGHT (n°7) fera partie des nombreuses possibilités pour les accessits. Avant le coup, on lui accordera un large crédit même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. Alors qu’il venait d’être baissé de deux kilos par le handicapeur, ABAYA DU MATHAN (n°16) s’est bien comporté en s’octroyant la sixième place de l’épreuve référence. Ce jour-là, cet élève d’Arnaud Chaillé-Chaillé n’a pas démérité mais il a montré quelques limites. Dimanche, il aura certainement du mal à monter sur le podium mais il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante à la faveur de quelques progrès. Le jour de son retour en piste, VIF ARDENT (n°17) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il vaut certainement mieux que cela. On ne le condamnera donc pas sur cet échec radical et on le rachètera volontiers. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Récent lauréat à ce niveau de la compétition, VIOLON DE BREJOUX (n°1) est meilleur que jamais mais il a été lourdement pénalisé au poids pour ce succès. Contraint de porter le top-weight, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 24/03/2019 : 13 – 12 – 14 – 5 – 8 – 7 – 16 – 17

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Chevillard (n°8) : 61% de réussite
  • James Reveley (n°13) : 55% de réussite
  • Clément Lefebvre (n°12) : 53% de réussite
  • Kilian Dubourg (n°18) : 50% de réussite
  • Ludovic Philipperon (n°3) : 46% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Jean-Luc Guillochon (n°18) : 100% de réussite
  • Richard Chatel (n°13) : 100% de réussite
  • Mikaël Mescam (n°7) : 75% de réussite
  • Adrien Lacombe (n°1) : 60% de réussite
  • François Nicolle (n°5) : 54% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • It’s Jennifer (n°3) : +6 kilos
  • Violon de Bréjoux (n°1) : +5 kilos
  • Cocody du Banco (n°8) : +4 kilos
  • Every Béré (n°9) : +4 kilos
  • Derby des Pictons (n°6) : +2,5 kilos
  • Clény (n°4) : +2 kilos
  • Emir Sacrée (n°13) : +1 kilo
  • Accentus (n°2) : -1 kilo

Les conditions de course

Gros handicap (référence +7 +9) réservé à des chevaux de 5 ans et au dessus, ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Steeple-chase. Listed-race. Distance à parcourir : 4400 mètres. Corde à gauche. 18 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : Très souple (indice pénétrométrique : 4,1). Météo : temps nuageux (14°). Allocations totales : 120000 € (Vainqueur : 54000 €, 1er accessit : 26400 €, 2ème accessit : 15600 €, 4ème place : 10800 €, 5ème place : 6000 €, 6ème place : 4200 €, 7ème place : 3000 €).

Les interviews des entraîneurs

Mikaël Mescam : Violon de Bréjoux (n°1) est en très grande forme le matin à l’entraînement. Mais à priori, cela paraît très compliqué avec ce top-weight sur le dos (73 kilos). Je le trouve en meilleure forme que la dernière fois. Malgré sa pénalisation au poids, je suis persuadé que mon cheval va courir bien courir dans ce quinté du 24 mars. Calinight (n°7), son compagnon de box, avait l’inconvénient de revenir en steeple-chase la dernière fois après n’avoir couru que sur les haies durant l’hiver à Pau. Ce jour-là, il s’est bien comporté tout en étant trop généreux dans ses sauts. Cette sortie va lui avoir apporter un peu de maturité. Des progrès sont donc à attendre pour ce jeune 5 ans face à ses aînés.

Grégoire Leenders : Dimanche, Accentus (n°2) va effectuer son retour en piste. Il n’est pas à 100 % de ses capacités. C’est un cheval de classe mais il a des jambes très fragiles. Il a une classe intrinsèque supérieure à Radiologue (n°12), son compagnon d’entraînement. Mais ce dernier est tellement facile, besogneux et courageux que je le préfère pour dimanche. Il vient d’effectuer une superbe rentrée. Il était rond physiquement pour cette reprise de contact. Il l’est toujours un peu. Avec l’âge, un peu comme nous, il garde son petit ventre. Plus sérieusement, le cheval va se présenter en bonne condition physique. Je suis ravi de sa préparation. Il devrait logiquement participer à l’arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Louisa Carberry : It’s Jennifer (n°3) va bien. Elle a l’air d’être en bonne forme. En fin d’année dernière, la jument avait rempli son objectif en remportant son gros handicap. Elle a du travail derrière elle mais progressera sur cette sortie. Elle va dans tous les terrains. Son objectif est le prix du Président de la République à Auteuil mais on ne l’empêchera pas d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Thierry Poché : En dernier lieu,  Clény (n°4) a fait une course d’attente en galopant aux avant-postes. Ce jour-là, il était archi-prêt. Mon cheval a progressé depuis cette tentative et il est extra le matin à l’entraînement. Il faut le monter cool. L’an dernier, ça s’était mal passé à ce niveau de la compétition. Trop bien parti, il en avait trop fait durant le parcours. Il pourrait manquer d’expérience à Auteuil mais je le pense capable de s’emparer de la quatrième ou cinquième place de ce prix Lutteur III. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Adrien Lacombe : Dindin (n°5) avait gagné facilement à Angers dans un lot moyen puis il a bien couru dans un meilleur lot. Mon pensionnaire revient en steeple-chase, une discipline où il trouve une valeur handicap moins élevée. Je ne pense pas qu’il ait le niveau des chevaux de haut de tableau mais il a du moral et a bien travaillé en plat comme sur le steeple. A mon avis, il pourrait s’octroyer une allocation.

Olivier Sauvaget : Derby des Pictons (n°6) vient de gagner une course pmu dans un terrain très pénible, ce qu’il préfère. L’arrivée des beaux jours ne joue pas en sa faveur. Il fallait, tout de même, tenter notre chance dans ce quinté du 24 mars. Plus la distance est longue, mieux c’est. Jusqu’à présent, mon élève n’a pas brillé sur la Butte Mortemart mais il y a souvent joué de malchance.

François Nicolle : Cocody du Banco (n°8) a enregistré les deux premiers succès de sa carrière. Lors de ses deux plus récentes sorties publiques, il s’est imposé facilement. Sa situation sur l’échelle des valeurs s’en ressent bien évidemment. Néanmoins, sur sa lancée, j’espère le voir mettre à profit sa grande condition et son excellent moral en participant activement à l’arrivée de ce tiercé.

Christophe Aubert : Every Béré (n°9) revient dans sa vraie spécialité, avec du travail et de la fraîcheur. Il n’aura pas le terrain lourd qu’il aurait aimé mais, s’il doit réaliser une bonne performance, il est apte à le faire. On va voir s’il a le niveau d’un quinté+ comme celui-ci. Cette prestation va me permettre d’établir la suite de son programme.

Marcel Rolland : Montgeroult (n°10) m’a déçu pour sa rentrée, sans trop d’explications. Dimanche, l’allongement de la distance à parcourir va servir ses intérêts et son jockey aura les ordres de le monter de façon plus offensive car on a sans doute trop repris l’autre fois. Dès lors, je ne change rien au programme prévu et il court ce prix Lutteur III. Avant le coup, j’ai tout de même besoin d’être rassuré sur son degré de forme actuel.

Nicolas de Lageneste : Dernier Cri (n°11) vient de jouer de malchance. Il est bien rentré et semble être monté en condition physique. Son résultat dans ce quinté du 24 mars me permettra d’établir la suite de ses engagements mais, avant le coup, je l’estime capable d’obtenir un bon classement. Plus la distance sera longue, mieux il sera. Sa forme semble au beau fixe à l’entraînement (non-partant).

Richard Chatel : Emir Sacrée (n°13) vient de courir de première, sans être en pleine possession de ses moyens. Il n’a que du train et a été très bien monté par son jockey. Il a encore fleuri sans être à 100 %. Il va donner le meilleur de lui-même mais il y a de nouveaux venus. Il devrait aller sur le Président, mais on ne va pas l’empêcher de gagner ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Antoine Lamotte d’Argy : Cheb de Kerviniou (n°14) a fait une rentrée correcte. Il avait quand même été arrêté assez longtemps et je ne l’avais pas travaillé très dur. Il devrait progresser. Il n’est pas déclassé mais peut prendre un accessit dans ce quinté+. J’espère un terrain encore bien souple pour que le rythme ne soit pas trop élevé.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Abaya du Mathan (n°16) manquait de compétition dernièrement. Cette course lui a fait le plus grand bien. Il se plaît sur l’hippodrome d’Auteuil. De plus, il est maniable. Il a maintenant plus d’expérience et est bien situé au poids en bas de tableau. Il sera monté en bonne place parmi les chevaux de tête. J’en attends une belle performance dans ce prix Lutteur III.

Jean-Luc Beaunez : Dimanche, Vif Ardent (n°17) n’aura pas la partie facile. Il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de sa dernière sortie mais cet échec est à relativiser. Il s’est rapproché assez vite sur la rivière des tribunes et n’a pu prolonger son effort. Il doit encore faire ses preuves dans les gros handicaps. On réessaie pour voir si on peut insister dans cette catégorie ou le rediriger vers les courses à réclamer.

Jean-Luc Guillochon : En début de carrière, Brionnais (n°18) avait fait naître de sérieux espoirs. Je pensais, en effet, gagner une listed-race avec lui quand il était âgé de 4 ans. Il n’a pas concrétisé et j’ai eu beaucoup de mal à le retrouver. Il a l’air de bien revenir. Il est plus posé désormais. C’est donc le moment de retenter notre chance sur l’hippodrome d’Auteuil, lui qui n’a couru qu une fois sur cette piste.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1312841471118
Turfomania.fr13141271611182
Equidia1612135741015
Geny Courses1213161451173
Canalturf.com13121815321416
Zeturf.fr161213823187
Radio Balances1213216113148
Bilto1213112143188
RTL1213711814516
Tierce Mag.12713112951

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 24 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Auteuil. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’AGEN-LA GARENNE – Réunion premium n°4 – Course pmu n°7 (Prix de Lafox) – Départ prévu aux alentours de 15h32 – Course européenne – Trot attelé – Allocations totales : 25000 € – Distance à parcourir : 2575 mètres – Départ à l’autostart ( 8 chevaux en première ligne) – Piste en cendrée de 1187 mètres de circonférence – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 141000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette compétition les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une épreuve de niveau Groupe I ou gagné une épreuve de niveau Groupe II. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce dimanche et elle se déroulera sur l’hippodrome d’Agen la Garenne, dans le sud-est de la France. C’est donc sur cette piste peu sélective que se produira DJACKPOT DE VIVOIN (n°5), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de l’habile Noël Langlois vient d’être sanctionné pour ses allures lors d’une compétition sous la selle. Ce jour-là, il affrontait un lot très bien composé et il avait tenté de trouver son salut dans la fuite avant que les commissaires ne le disqualifient. Auparavant, ce redoutable finisseur avait bien tenu sa partie à plusieurs reprises sur des tracés corde à droite faisant jeu égal avec des chevaux de la trempe de Douloureuse, Donato Pierji, Discovry Dry, Douglas du Pont, Delmon de Blondel, Darold de Dypp. Autant de chevaux de qualité qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Dimanche, ce fils de Vivaldi de Chenu et Ruade des Landiers disputera la septième épreuve du programme, une course européenne au trot attelé avec départ derrière l’autostart. Il y affrontera des chevaux plus vieux que lui et s’élancera avec un bon numéro en première ligne. On notera également qu’il restera ferré mais cela ne devrait pas le déranger comme le montre sa récente troisième place acquise avec ses fers dans une épreuve disputée sur cet hippodrome alors qu’il avait le handicap de rendre 25 mètres. Avant le coup, il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec une grande attention dans ce lot à sa portée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également