Prix René Cramail - course pmu du 25 janvier 2019
/ / Pronostic quinté du 25 janvier 2019 – Prix René Cramail

Pronostic quinté du 25 janvier 2019 – Prix René Cramail

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 25 janvier aura comme support le prix René Cramail, un gros handicap (référence +7 +9) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 3800 mètres corde à droite de la piste de haies. Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le PMU a récemment supprimé le numéro plus tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également bénéficié de cette amélioration.

Le favori du pronostic

De retour sur les haies après un échec sur le steeple-chase d’Auteuil, CHABALKO (n°8) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Jérôme-Didier Marion ne doit pas être condamné sur son récent échec sur la Butte Mortemart car il est probablement meilleur sur les tracés de province. En dehors de ses deux échecs parisiens, ce fils de Balko et Chamberkoe avait d’ailleurs toujours répondu présent lors de ses sorties précédentes. Vendredi, il fera son retour en piste mais on notera qu’il a déjà bien couru dans de telles conditions. L’opposition n’ayant rien d’extraordinaire, il ne semble pas incapable de lutter pour les premières places à l’occasion de ses débuts dans les gros handicaps. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, CAYO DE PAIL (n°6) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Bernard Beaunez fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Dans les gros handicaps, on lui trouve notamment 1 victoire et 8 accessits en 12 tentatives, soit près de 75% de réussite. Il a donc largement fait ses preuves à ce niveau de la compétition. Dernièrement, ce fils d’Astarabad et Peremption a montré sa forme sur ce tracé alors qu’il n’avait pas couru depuis plusieurs semaines. Ce jour-là, il fournissait un excellent effort final après avoir longtemps patienté à l’arrière-garde. Vendredi, l’assouplissement des pistes va jouer en sa faveur et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, LOVELY VALLEE (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 25 janvier. Cette jument entraînée par Laurent Viel reste sur des tentatives honorables sur l’hippodrome de Cagnes sur mer mais elle n’est pas parvenue à gagner une course pmu. On notera également qu’elle n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs lors d’un gros handicap disputé sur ce champ de courses. A sa décharge, cette redoutable finisseuse évoluait sur un tracé coulant qui ne favorise guère les attentistes. Elle devrait donc être plus à son affaire sur ce tracé sélectif de l’hippodrome de Pau. Avantagée par le terrain lourd, elle pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, SANTANA DU BERLAIS (n°9) s’est comporté honorablement s’octroyant la sixième place d’un gros handicap disputé sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, cet élève de Robert Collet avait bien tenu sa partie après avoir longtemps galopé parmi les chevaux de tête. Vendredi, le terrain lourd va servir ses intérêts mais il aura sûrement du mal à franchir le poteau en tête car il est meilleur sur l’hippodrome d’Auteuil. Il pourrait néanmoins jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix René Cramail. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

TAKE TWO (n°12) s’est bien comporté pour ses débuts dans les gros handicaps franchissant le poteau d’arrivée en cinquième position. Nullement dérangé par l’assouplissement du terrain, ce représentant de la casaque de Simon Munir semble avoir encore une belle carte à jouer dans cet événement d’autant qu’il semble posséder une belle marge de progression. Lors de sa dernière sortie sur la Butte Mortemart, ULTRANET (n°14) s’est montré décevant étant incapable de revenir jouer un bon rôle après avoir commis une faute à la haie du pavillon. Mis au repos après ce cuisant échec, ce pensionnaire de l’écurie de Gilles Chaignon va faire son retour à la compétition à l’occasion de cet événement. Ayant déjà bien couru sur la fraîcheur et très performant en terrain pénible, il ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance. Comme le montent ses dernières victoires dans des courses pmu disputées sur la piste de cagnes sur mer, CELTIOR (n°4) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Vendredi, ce représentant de l’entraînement de Laurent Viel va monter de catégorie après avoir été pénalisé par le handicapeur et il va devoir prouver qu’il est encore compétitif à ce poids. On notera toutefois qu’il vient de battre Myboy, un cheval confirmé à ce niveau de la compétition. Jugé sur cette performance de choix, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Battu par Présidente Line et Ecbatane pour ses premiers pas à ce niveau, CALINIGHT (n°2) a remis les pendules à l’heure lors de sa sortie suivante en gagnant une course pmu qui se déroulait sur ce même hippodrome. Malgré la pénalité de 4 kilos infligée par le handicapeur, ce fils de Califet et Gazelle de Nuit pourrait compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Vainqueur de la course référence, VANGEL DE CERISY (n°1) a été pénalisé de 5 kilos pour cette victoire. Contraint de porter le top-weight, ce cheval entraîné par David Cottin aura sûrement du mal à doubler la mise en raison de ce lourd fardeau mais une quatrième ou cinquième place pourrait peut-être lui revenir. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 25/01/2019 : 8 – 6 – 10 – 9 – 12 – 14 – 4 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Jonathan Nattiez (n°6) : 100% de réussite
  • Thomas Henderson (n°14) : 50% de réussite
  • Felix de Giles (n°11) : 40% de réussite
  • Jonathan Plouganou (n°2) : 30% de réussite
  • Nathalie Desoutter (n°12) : 29% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mikaël Mescam (n°15, n°2) : 100% de réussite
  • Philippe Chemin et Christophe Herpin (n°13) : 100% de réussite
  • Bernard Beaunez (n°6) : 75% de réussite
  • Dominique Bressou (n°16, n°12) : 52% de réussite
  • David Henderson (n°11) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Vangel de Cerisy (n°1) : +5 kilos
  • Calinight (n°2) : +4 kilos
  • Celtior (n°4) : +3 kilos
  • Dinan (n°15) : +3 kilos
  • Plumeur (n°3) : +2 kilos
  • Beauté Promise (n°5) : -1 kilo
  • Lovely Vallée (n°10) : -1 kilo
  • Ultranet (n°14) : -1 kilo
  • Tiot Cas (n°13) : -2 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Chabalko (n°8) courra ce vendredi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +7 +9) réservé à des chevaux de 5 ans et au dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2017 inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première Catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables, afin que le poids le plus élevé soit fixé à 72 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Haies. Distance à parcourir : 3800 mètres. Corde à droite. Piste en gazon. Etat du terrain : lourd (indice pénétrométrique : 4,6). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

David Cottin : Vangel de Cerisy (n°1) vient de nous faire plaisir en remportant un gros handicap. Suite à cette victoire, mon cheval a été pénalisé de 10 livres par le handicapeur et, dans ce quinté du 25 janvier, il devra porter le top-weight, soit 73 kilos. Cependant, il affiche toujours un bon degré de forme à l’entraînement et les pluies annoncées sur l’hippodrome de Pau joueront en sa faveur. Il affectionne les pistes lourdes et, si tel est le cas, je pense qu’il reste compétitif au moins pour les accessits.

Mikaël Mescam : Après une bonne troisième place dans un tiercé, Calinight (n°2) a confirmé dans la foulée en gagnant une course pmu. Pénalisé de quatre kilos pour ce succès, mon pensionnaire voit sa tâche logiquement se compliquer d’autant qu’il va affronter ses aînés pour la première fois de sa carrière. Il est toutefois en excellente condition physique au travail. De plus, il devrait apprécier l’assouplissement des pistes et le rythme sélectif imprimé par les chevaux de tête devrait servir ses intérêts. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Gilles Chaignon : Plumeur (n°3) n’a plus pris d’argent depuis un long moment. Il faut que le handicapeur le baisse au poids car mon protégé n’a plus du tout la pointure des bons chevaux. Le matin à l’entraînement, il est en pleine possession de ses moyens mais il se moque de nous l’après-midi en compétition. Vendredi, on va lui mettre les oeillères australiennes à l’occasion de ce quinté+ et il va être monté de façon plus offensive. Il apprécie le profil de la piste de Pau mais il vieillit et commence à se laisser vivre. L’alourdissement des pistes sera un plus pour lui.

Laurent Viel : Celtior (n°4) a effectué un superbe meeting sur l’hippodrome de cagnes sur mer. Lors de sa dernière sortie, le cheval a gagné plaisamment d’autant qu’il courait de façon rapprochée. Toujours en forme, on profite de sa superbe condition physique pour tenter notre chance à ce niveau de la compétition. Je le pense en mesure de bien faire car il s’adapte à tout genre de tracé. Selon moi, mon protégé a parfaitement sa place à l’arrivée de ce prix René Cramail.

Arnaud Chaillé-Chaillé : En dernier lieu, Beauté Promise (n°5) n’a pu finir dans l’emballage final mais je ne l’avais peut-être pas assez travaillée ayant eu quelques jours de repos après son échec dans un gros handicap à Auteuil. Actuellement, elle me semble en très bel état au boulot et l’assouplissement du terrain sera un atout non négligeable. Personnellement, je la crois capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 25 janvier. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Bernard Beaunez : La première sortie de Cayo de Pail (n°6) sur ce champ de courses fût très correcte. Ce jour-là, mon cheval a pris une méritoire quatrième place malgré un terrain insuffisamment profond pour ses aptitudes. Vendredi, il devrait être dans son élément, avec l’arrivée des pluies sur le Sud-Ouest depuis quelques jours. De plus, il sera monté par Jonathan Nattiez, un jockey qui aura l’avantage de très bien le connaître. Avant le coup, il détient une première chance à défendre dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

David Cottin : Eternal Army (n°7) a éjecté son jockey assez tôt dans le parcours raison pour laquelle il a ensuite couru de façon un peu rapprochée car il n’avait, pour ainsi dire, pas couru. Dernièrement, il s’est très bien comporté dans un lot de qualité et comme il semble toujours en forme, je l’ai déclaré partant dans ce gros handicap. Je le crois compétitif et ne serais pas surpris de le voir à l’arrivée de ce quinté+.

Jérôme-Didier Marion : Après avoir gagné une course pmu le jour de sa rentrée, Chabalko (n°8) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs ensuite à Auteuil. À l’entraînement, il me semble pourtant en très bonne condition physique mais je n’ai pas de référence dans les événements. Il affectionne les pistes assouplies et s’est déjà bien comporté sur l’hippodrome de Pau. De plus, le fait d’évoluer sur les haies ne devrait pas le déranger. Avant le coup, il visera une place parmi les cinq premiers de ce prix René Cramail.

Laurent Viel : Lovely Vallée (n°10) est une chic jument qui fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Elle s’adapte aux hippodromes que l’on lui propose et va sur tous types de terrain. C’est une jument qui n’a pas beaucoup de vitesse en partant mais elle possède une belle pointe de vitesse finale. Avec un parcours sans encombre, elle possède la qualité nécessaire pour obtenir un bon résultat dans ce quinté du 25 janvier.

David Henderson : Dansili Prince (n°11) reste sur une bonne sortie dans la course de référence. Ce tiercé représente la suite logique de son programme. Avant le coup, l’arrivée des pluies n’est pas avantageuse pour lui. L’an dernier, cela ne valait pas la peine de tenter le coup dans ce contexte. Il a depuis vieilli et pris de l’expérience. Il a de la fraîcheur et sa forme est sûre. Reste à voir son adaptation à ce terrain.

Dominique Bressou : Lors d’un récent quinté+, Take Two (n°12) a peut-être manqué d’un peu d’expérience. Il va progresser au fur et à mesure des courses, va prendre du métier et j’espère qu’il prendra une bonne allocation ce vendredi. Il n’a pas trop de changement de vitesse et doit absolument galoper parmi les chevaux de tête. L’alourdissement des pistes devrait avantager ce cheval perfectible.

Christophe Herpin : Tiot Cas (n°13) n’a pas été revu depuis 18 mois car on l’a mis au champ pour préserver son mental. Il est néanmoins en bonne forme à l’entraînement ayant beaucoup de travail derrière lui. Je pense toutefois qu’il va avoir besoin de compétition pour retrouver son meilleur niveau. D’entrée de jeu, il fait sa réapparition dans un gros handicap mais on n’a pas trop le choix des engagements si on veut préparer la rentrée provinciale. Avec un tel poids et un terrain pénible qu’il apprécie, il a le droit de finir à la sixième ou septième place de ce prix René Cramail.

Gilles Chaignon : Ultranet (n°14) fait bien l’hippodrome d’Auteuil mais je ne suis pas sûr que le profil de la piste d’obstacles de Pau convienne à ses réelles aptitudes. Cette sortie lui permettra d’avoir une course pour attaquer les deuxièmes épreuves de handicap au printemps. Souvent, Plumeur et Ultranet sont là quand je ne m’y attends pas et déçoivent quand je suis confiant. En valeur théorique, si Ultranet faisait Pau, il pourrait avoir son mot à dire mais c’est à Auteuil qu’il est le mieux.

Mikaël Mescam : Dinan (n°15) est un cheval qui venait du plat. Pour son retour en obstacle en début en meeting, il en avait trop fait durant le parcours. C’était beaucoup mieux dernièrement. Il a d’ailleurs gagné une course pmu. Vendredi, il va monter de catégorie mais c’est un cheval que j’aime bien. Depuis, j’ai l’impression qu’il a bien évolué le matin. L’était du terrain ne devrait pas le gêner à condition qu’il soit bien détendu.

Dominique Bressou : Kasarca (n°16) travaille très correctement le matin et j’avais été déçu de ses deux premières sorties pour moi. Dernièrement, il m’a un tout petit peu rassuré. Longtemps absent, il avait peut-être besoin de retrouver le rythme. Mon pensionnaire se retrouve en première épreuve et il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu. Très brillant, il sera mieux en bon terrain. On va essayer de le monter plus cool. J’ai surtout besoin d’une confirmation.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette69122114157
Turfomania.fr
Equidia26103791215
Geny Courses25712116914
Canalturf.com61129271516
Zeturf.fr9621551271
Radio Balances12621191410
Bilto126219357
RTL11126194214
Tierce Mag.61291152107

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 25 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders à cote spéculative capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Pont Long à Pau. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Pau. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CAGNES-SUR-MER – Réunion premium n°4 – Course pmu n°2 (Prix du Limousin) – Départ prévu aux alentours de 16h57 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2925 mètres – Piste en pouzzolane – 13 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans (B, C et D) n’ayant pas gagné 97000 € au cours de leur carrière. Les amateurs de courses de trot n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent en ce vendredi. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera, en effet, au programme sur Equidia et elle se déroulera sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. C’est donc sur cette piste corde à gauche que se produira DUARTE (n°7), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Yannick-Alain Briand disputera la deuxième épreuve du programme, une course pour vieux chevaux où il affrontera un lot à sa portée avec bon nombre de concurrents qui n’ont plus aucune marge avec leurs gains. Tardif, ce fils de Quopeck et Kiravana avait aligné les mauvais résultats et les disqualifications en début de carrière et il n’a commencé à trouver la bonne carburation qu’au milieu de son année de 4 ans, peu après son arrivée chez son entraîneur actuel. De ce fait, il semble avoir encore une belle marge de progression devant lui et un important retard de gains à combler. Vendredi, il sera déferré des 4 pieds contrairement à sa dernière sortie où il effectuait une rentrée après deux mois d’absence. Sûrement préparé avec soin par son redoutable entraîneur, il devrait logiquement se rappeler au bon souvenir des parieurs et lutter pour la victoire. Il conviendra donc de suivre sa performance avec une grande attention.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également