Prix Gaston Branère - course pmu du 26 avril 2018

Pronostic quinté du 26 avril 2018 – Prix Gaston Branère

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 avril aura comme support le prix Gaston Branère, un handicap divisé (référence +7) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Cette modeste course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3600 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette épreuve difficile à déchiffrer, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront eu la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, GREAT PARADE (7) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Yannick Fouin vient de gagner facilement une épreuve disputée sur ce même champ de courses. Ce jour-là, il avait longtemps patienté avant de dominer ses adversaires dès l’entrée de la dernière ligne droite franchissant ensuite le poteau d’arrivée avec 10 longueurs d’avance sur ses adversaires. Jeudi, ce fils de Great Pretender sera correctement placé au poids et il devrait logiquement lutter pour les premières places à l’issue d’un parcours sans encombres. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Présenté par l’habile Jean-Paul Gallorini, ETOURNEAU (6) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce rejeton de Youmzain vient de fournir une bonne prestation le jour de sa rentrée s’octroyant le second accessit d’une course pmu qu se déroulait sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Jeudi, les données seront différents car le terrain ne sera pas collant mais il a déjà fait ses preuves sur des pistes justes souples et cela ne devrait pas le déranger. A la faveur de quelques progrès, il pourrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé sur l’échelle des valeurs, ECLAIR DU MAFFRAY (16 ) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 avril. Ce cheval entraîné par Patrice Lenogue fait preve d’unelouable régularité depus ses premiers pas en pistes rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. En dernier lieu, il effectuait ses grands débuts sur l’hippodrome d’Auteuil et découvrait la catégorie des handicaps. Cela ne l’a pas empêché de s’emparer d’une honorable troisième place au passage du poteau. De niveau muni d’oeillères et confié à un jockey qui le connaît parfaitement, il pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider

Difficile de reprocher quoi que ce soit à ELUDY (4). Cette élève de François Nicolle vient d’obtenir deux secondes places en autant de tentatives. Lors de sa plus récente sortie, elle échouait à une encolure de la lauréate montrant qu’elle ne devrait plus tarder à ouvrir son palmarès. Ce jeudi, elle aura les mâles sur sa route. De ce fait, sa tâche risque de se compliquer mais elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Gaston Branère. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

APOLLO CREED (5) et DESAGUADERO (3) ont souvent rivalisé au cours du meeting de Cagnes sur mer. En théorie, ces deux concurrents ont parfaitement leur place dans ce prono. NILE PARIS (10) ne semble pas avoir beaucoup de marge au poids mais il défendra les intérêts d’un entraîneur dont il faut toujours se méfier. Avant le coup, on lui accordera un certain crédit même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. COCOLEGUSTACHOCHO (11) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses débuts à ce niveau de la compétition. Il a pourtant quelques titres à faire valoir. Désormais entraîné par Mickaël Seror, il essaiera de se rappeler au bon souvenir des parieurs. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Troisième du prix Univers II, un gros handicap disputé sur l’hippodrome d’Auteuil, INDEPENDENCEDAY (9) n’a pas été capable de confirmer cette bonne performance à sa sortie suivante étant irrémédiablement battu dès l’amorce du dernier kilomètre. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/04/2018 : 7 – 6 – 16 – 4 – 3 – 5 – 10 – 11

A la recherche des meilleurs pros

Les 5 jockeys ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Bertrand Lestrade (Cicalina n°1) : 66% de réussite
  • Jacques Ricou (Cocolegustachocho n°11) : 50% de réussite
  • Thomas Henderson (Apollo Creed n°5) : 50% de réussite
  • Alexis Poirier (Etourneau n°6) : 46% de réussite
  • Théo Chevillard (Eludy n°4) : 44% de réussite

Les 5 entraîneurs ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • François Nicolle (Eludy n°4) : 66% de réussite
  • Guillaume Macaire (Cicalina n°1) : 58% de réussite
  • Richard Chotard (Apollo Creed n°5) : 50% de réussite
  • David Windrif (Lucchesio n°13) : 36% de réussite
  • Ecurie Patricia Butel/Jean-Luc Beaunez (Independenceday n°9) : 35% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Independenceday (n°9) : -1 kg
  • Desaguadero (n°3) : -1 kg
  • Lascar Gris (n°15) : -1 kg
  • Cocolegustachocho (n°11) : -1 kg
  • Nile Paris (n°10) : -1 kg
  • Artemidor (n°2) : -0,5 kg
  • Lucchesio (n°13) : +2 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +7) réservé aux poulains et pouliches de 4 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières sorties dans la discipline de l’obstacle, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit obtenu l’une des trois premières places d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première Catégorie. Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 2ème place : 22000 €, 3ème place : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €). Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant.

Les interviews des entraîneurs

Caroline de la Soudière-Niault : Artemidor (2) est en pleine possession de ses moyens comme e montre sa récente cinquième place obtenue à ce niveau. Jonathan Plouganou, son jockey, réussit désormais à la faire attendre dans un parcours, ce que j’apprécie. On a changé sa façon de courir et j’espère qu’elle va continuer comme cela en prenant une part active à l’arrivée de ce quinté du 26 avril. Si elle patiente, elle peut tenir la distance. Ce qui m’ennuie ici, c’est le terrain trop léger pour ses aptitudes.

Yannick Fertillet : Lors d’un récent tiercé, Desaguadero (3) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs ayant vraiment besoin de faire son retour à la compétition. On avait, en effet, été perturbé pour l’entraîner à cause des conditions climatiques. Ceci dit, sa performance était bonne car il découvrait l’hippodrome d’Auteuil. C’est un bon cheval qui est nettement meilleur en terrain souple.

François Nicolle : Eludy (4) fait preuve d’une louable régularité depuis ses premiers pas en piste rentrant souvent aux balances. Ma jument vient d’effectuer une course de rentrée très encourageante et j’espère une confirmation de sa part. Jeudi, elle découvrira la catégorie des gros handicaps mais elle me paraît correctement placée sur l’échelle des valeurs. Avant le coup, je la pense capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Richard Chotard : Apollo Creed (5) a réalisé dans l’ensemble un bon meeting de Cagnes sur mer. Après, je l’ai fait castrer. Je le trouve désormais beaucoup mieux depuis cette castration. Je l’ai engagé dans une course de plat afin de le préparer pour ce prix Gaston Branère. Maintenant, reste à savoir s’il est pris à sa juste valeur par le handicapeur.

Jean-Paul Gallorini : Etourneau (6) reste sur une troisième place dans un lot bien composé. Mon élève va faire son retour dans les gros handicaps. Jugé sur ce qu’il vient de réaliser, j’espère un logique bon résultat de sa part à l’issue d’un bon parcours. Je ne vois pas pourquoi il ne s’adapterait pas au profil de l’hippodrome de Compiègne. Je vous conseille de lui accorder un large crédit. Nile Paris (10), son compagnon d’écurie, a conclu sixième du premier événement qu’il a disputé. Dernièrement, il n’a pu se mettre en exergue dans une course pmu disputée ici-même. Sa marge au poids est inexistante à ce niveau de la compétition. Dans ce quinté du 26 avril, mon cheval fera de son mieux pour défendre les intérêts de son propriétaire et des parieurs qui auront misé sur ses chances.

Yannick Fouin : Great Parade (7) est un sauteur tardif qui a encore besoin de courir pour se façonner. En dernier lieu, mon protégé a gagné plaisamment mais il a devancé des adversaires d’un niveau moindre. Vu sa situation sur l’échelle des valeurs, je l’ai déclaré partant dans ce tiercé. Il aura l’avantage d’avoir déjà prouvé son aptitude au tracé.

Maxime Lefèbvre (son jockey) : Jeudi, Batura Sar (8) va changer de registre. Je viens de m’imposer par trois fois sur son son dos mais, cette fois-ci, le contexte sera différent. Ma partenaire quitte le tracé de Fontainebleau et monte de catégorie pour l’occasion. Il faut pouvoir réussir à la détendre pendant le parcours afin qu’elle donne sa pleine mesure. Si c’est le cas, elle pourrait faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jean-Luc Beaunez : Lors du dernier handicap qu’il a disputé, Independenceday (9) n’est pas parvenu à tirer son épingle du jeu. A chaud, on était déçu de sa prestation et, à froid, on n’a pas d’explication précise. Depuis, il affiche un bon degré de forme le matin à l’entraînement et j’espère qu’il pourra se réhabiliter car, au regard du lot proposé, il a les moyens de participer à l’arrivée de ce prix Gaston Branère.

Mickaël Seror : Cocolegustachocho (11) vient tout juste de rejoindre l’écurie. Je n’ai pas trop de recul à son sujet. J’ai effectué quelques ajustements, en l’entraînant un peu plus sur la vitesse. Ses exercices matinaux sont plutôt concluants. Je suis curieux de le voir à l’œuvre.

Marcel Rolland : En dernier lieu, Mr Maximum (12) avait encore besoin de compétition. Cette fois-ci, mon élève sera avantagé par le raffermissement du terrain. Je le trouve bien situé sur l’échelle des valeurs et, selon moi, il devrait pouvoir jouer un rôle intéressant. Je m’attends à ce qu’il obtienne un bon résultat dans ce quinté du 26 avril.

David Windrif : Lors de son ultime tentative, Lucchesio (13) a ouvert son palmarès.  Ce jour-là, Mon pensionnaire s’est imposé de justesse car son jockey ne l’avait pas été monté au mieux de ses intérêts. C’est un cheval qui a besoin d’être détendu à l’arrière-garde et j’espère que cela se passera mieux durant le parcours ce jeudi. Bien que pénalisé au poids par le handicapeur, il garde une belle carte à jouer dans ce tiercé. Vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Yann Lerner : Peace Maker (14) avait besoin de courir le jour de sa rentrée et je ne l’avais pas muni d’oeillères australiennes. Dans ce quinté+, il me semble correctement placé au poids dans le bas du tableau. De plus, il se plaît particulièrement sur l’hippodrome de Compiègne. L’année dernière, mon protégé avait d’ailleurs obtenu deux accessits dans des courses pmu disputées sur cette piste. Avant le coup, on peut redouter son manque d’expérience mais c’est un sauteur régulier qui doit être compétitif à ce niveau de la compétition.

Adrien Merienne : Lors de son ultime sortie, Eclair du Maffray (16) s’est bien comporté après avoir longtemps animé les débats. Il s’agit d’un concurrent qui aime galoper aux avant-postes, une tactique qui sera probablement plus compliquée à mettre en place dans un événement comme celui-ci. Il possède une grande action et demeure facile à monter. Il se retrouve au départ de ce prix Gaston Branère mais, à mon avis, il aurait été mieux en deuxième épreuve du handicap divisé.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr (Célestin Antunes)1247631411
Equidia4613151072
Geny Courses6141232714
Canalturf.com1462715310
Zeturf.fr (Gindre Emmanuel)496110532
La Gazette des Courses7641921014
Bilto4612153168
RTL (Bernard Glass)6214910137
Tierce Magazine (Prono Vérité)4162151257

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 avril 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Putois à Compiègne. Les consultants : Yann Daigneau et Jonathan Macé.

l

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°4 – Course n°7 – Départ prévu aux alentours de 20h20 – Trot monté – Apprentis et Lads jockeys – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans n’ayant pas gagné 65000 € au cours de leur carrière : Après une discrète course de rentrée au trot monté, CAGNOISE D’AGON (2) avait affiché des progrès lors d’une course pmu à Vire. Ce jour-là, elle s’octroyait une probante troisième place après avoir longtemps trotté aux avant-postes. Cette fille de Jag de Bellouet confirmait ensuite en prenant le premier accessit d’une épreuve disputée sur la piste sélective du Mans. En cette occasion, elle avait longtemps patienté à l’arrière-garde semblant prise de vitesse mais elle avait, tout de même, fourni un très bon effort final dans la ligne d’arrivée prouvant ainsi qu’elle possédait énormément de tenue. Jeudi, cette élève du regretté Gérard Hernot affrontera un lot analogue mais elle devra redouter en priorité le représentant de l’entraînement de la famille Levesque, lequel l’avait devancé lors de son avant-dernière sortie. On la suivra donc plutôt pour les accessits que pour la victoire dans cette compétition.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également