Prix Huberta - course pmu du 26 avril 2019
/ / Pronostic quinté du 26 avril 2019 – Prix Huberta

Pronostic quinté du 26 avril 2019 – Prix Huberta

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 avril aura comme support le prix Huberta, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 48000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 241000 € au cours de leur carrière. Tous ces chevaux s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 133000 € ou plus).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, BAMOUR (n°11) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Mis au repos en fin d’année dernière après sa victoire à Vincennes, ce cheval entraîné par la famille Mottier vient de montrer qu’il avait retrouvé la bonne carburation en s’octroyant le premier accessit d’un événement disputé sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, il n’était devancé que par Canular, un protégé de Didier Brohier qui vient de répéter lors d’une étape du Grand National du Trot. La ligne est donc particulièrement favorable. Vendredi, ce fils de Gazouillis et Reine Magic sera de nouveau pieds nus et, malgré son handicap de 25 mètres, il devrait logiquement lutter pour les premières places dans ce lot à sa portée. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En grande forme, DANCING LOVE (n°10) semble constitue une base solide dans ce quinté+. Cet élève de Bernard Piton vient, en effet, de renouer avec la victoire à l’occasion d’une course pmu alors qu’il effectuait son retour à la compétition. Ce jour-là, il faisait afficher 1’12’4 sur 2700 mètres, un excellent chrono, et il dominait Callas du Bouffey, Brosses Troubadour, Déesse des Landes, Concerto Cointerie. Autant de bons chevaux qui auraient eu une première chance à défendre en pareille société. Vendredi, ce fils d’Uniclove et Sissi du Caieu évoluera sur la grande piste et ce n’est pas là qu’il est le meilleur mais il s’est déjà bien comporté sur ce tracé et on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En net regain de forme, ACCENT (n°1) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 avril. Alors qu’il restait sur quelques sorties en demi-teinte, ce pensionnaire de l’écurie d’Emmanuel Varin vient de montrer qu’il avait retrouvé la plénitude de ses moyens en terminant à la troisième place d’une course pmu en province. Ce jour-là, il trottait 1’15’0 sur 2975 mètres faisant jeu égal avec Claudio des Kèches, Cantelliva et Bambou Tahiti. Auitant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cet événement. Sa chance théorique est donc bien réelle. Ce rejeton de Vivaldi de Chenu et Marina Royale va certes débuter sur la grande piste et son aptitude à ce tracé sélectif n’est pas avérée mais il vieillit remarquablement et, s’il s’adapte au parcours, il ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Pas toujours facile à driver par le passé, ALINEA (n°13) semble avoir compris ce qu’on attendait de lui depuis qu’il a rejoint les boxes de Christian Bigeon. Comme le montre sa musique récente, ce fils de Baccarat du Pont et Pavive aligne, en effet les bons résultats dans des lots valables. Vendredi, il aura certes le handicap de rendre la distance mais le lot n’a vraiment rien d’extraordinaire et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Huberta s’il ne retombe pas dans ses travers. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

DIOCLES (n°8) n’est pas un champion mais il possède un peu de moyens. Vendredi, cet élève de Sébastien Guarato va bénéficier d’un engagement favorable à la limite du recul et il sera confié aux bons soins de Yoann Lebourgeois, un driver en passe de succéder à Jean-Michel Bazire pour le sulky d’or. Il n’est certes pas toujours très sûr dans ses allures comme en témoignent ses deux récentes disqualifications mais il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu ses moyens. En grande forme et déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière, le régulier CARNAVAL DU VIVIER (n°6) va tenter de monter de catégorie avec bonheur. Avant le coup, on lui accordera un note de méfiance. DANDY GEDE (n°4) aura l’avantage de partir au premier poteau de départ et d’être pieds nus. Piloté par Damien Bonne, un driver qui s’entend bien avec lui, il pourrait conserver une quatrième ou cinquième place à l’issue d’un bon déroulement de course. Jugé sur sa deuxième place obtenue le mois dernier à Vincennes, VISITOR (n°15) semble en mesure de compléter la combinaison gagnante. On s’en méfiera donc quelque peu.

La dernière minute

Ayant déjà eu l’occasion d’affronter de bien meilleurs chevaux, BADIUS DE TILOU (n°16) a quelques titres intéressants à faire valoir. De plus, il aura l’avantage d’être drivé par Franck Nivard en étant pieds nus. Ce fils de Pagalor et Quetty Turgot semble toutefois être sur la mauvaise pente à l’heure actuelle et le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/04/2019 : 11 – 10 – 1 – 13 – 8 – 6 – 4 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°16) : 55% de réussite
  • Arnaud Desmottes (n°2) : 42% de réussite
  • David Thomain (n°5) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°1) : 39% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°13) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Philippe Billard (n°16) : 63% de réussite
  • Dominique Mottier (n°11) : 58% de réussite
  • Cees F. Kamminga (n°9) : 50% de réussite
  • Jean-Marie Roubaud (n°15) : 42% de réussite
  • Arnaud Desmottes (n°2) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bamour (n°11) : 1’11’6
  • Very First (n°17) : 1’12’3
  • Benoît Royal (n°14) : 1’12’4
  • Dancing Love (n°10) : 1’12’4
  • Blackaro (n°12) : 1’12’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Badius de Tilou (n°16) : 1’13’1
  • Alinéa (n°13) : 1’13’6
  • Dancing Love (n°10) : 1’13’8
  • Dudu du Noyer (n°5) : 1’13’9
  • Bamour (n°11) : 1’14’0

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des chevaux entiers et hongres de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 241000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 133000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. 18 partants. Météo : Temps orageux (17°). Bon terrain. Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Arnaud Desmottes : Lors d’une récente course pmu réservée aux apprentis à Laval, cela ne s’est pas bien passé pour Cyrius de Jade (n°2). Il faut effacer cette course en demi-teinte. Le cheval n’a aucune marge de manoeuvre avec ses gains et il me paraît juste à ce niveau de la compétition. Je ne peux pas le déferrer des quatre pieds sur les pistes en dur. Dans ce quinté du 26 avril, je vais donc lui donner un parcours le long de la corde pour essayer de prendre la quatrième ou la cinquième place mais, à mon avis, il aura du mal à faire mieux.

Gilles Curens : En dernier lieu, Crazy Criscani (n°3) a mieux couru que ne l’indique son classement. Mon cheval a reculé après un bon départ avant de connaître des ennuis de trafic dans la dernière ligne droite. Sa performance est, tout de même, très bonne. Il a bien récupéré de ses efforts. Vendredi, je vais lui remettre le bonnet fermé et le déferrer des 4 pieds. La grande piste est moins son terrain de jeu mais, en courant à l’économie après un bon départ, il peut se glisser à l’arrivée de ce tiercé.

Alexandre Pillon : Le changement de spécialité est souvent bénéfique à Dandy Gédé (n°4) car c’est un cheval nerveux. Ses deux dernières sorties sous la selle sont bonnes. Pour son retour au trot attelé, mon pensionnaire disposera d’un engagement favorable. Bien sûr, il y aura de bons chevaux sur sa route. Néanmoins, au premier poteau de départ, il doit être capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+. J’ai finalement préféré cette course à une autre sur l’hippodrome d’Argentan.

Sylvain Roger : Je comptais beaucoup sur Dudu du Noyer (n°5) cet hiver mais il n’a pas répondu à mon attente. À sa décharge, il a connu des problèmes pulmonaires et j’ai beaucoup de mal à le retrouver. Au niveau allures et condition physique, il me paraît bien mais il ne confirme pas en compétition. Il va bénéficier d’un bel engagement en tête dans ce prix Huberta. On va courir le long du rail. Je voudrais qu’il fournisse un bon effort final.

Thierry Duvaldestin : Carnaval du Vivier (n°6) fait preuve d’une grande régularité dans ses résultats. Mon protégé reste d’ailleurs sur plusieurs bonnes performances dans des courses pmu. Sa forme est sûre avant de courir ce quinté du 26 avril. Sachez qu’il sera pieds nus pour la première fois de sa carrière. À un moment, il faut bien le déferrer même s’il est un peu souffreteux et le meilleur endroit pour le faire, c’est Vincennes. Nous n’avons rien à perdre et on essaie. Dans cette configuration, je pense que ce sera tout ou rien. Bloody des Rioults (n°18), son compagnon d’entraînement, a souvent des petits soucis, d’où ses interruptions de carrière. Il devait effectuer sa réapparition en province, mais il a été éliminé. La faire à Vincennes n’est pas ce que je préfère, mais il n’a pas le choix des engagements. Je le déferre des quatre pieds, car je ne veux pas qu’il se retrouve trop loin et je souhaite le voir dans la course. Il faut simplement le regarder courir. Vous pouvez l’écarter de votre prono. (non-partant)

Mario Van Dooyeweerd : Bilto de Laigner (n°7) a souffert d’une tendinite et il n’a qu’une course dans les jambes. Ce jour-là, il trottait 1’14 et fractions demandant à souffler dans la ligne d’arrivée. Je l’ai déclaré partant dans ce tiercé afin de préparer une épreuve à réclamer. Je conseille aux turfistes de parier sur ses chances lors de ses prochaines tentatives.

Sébastien Guarato : Il ne faut pas tenir compte des deux dernières sorties de Dioclès (n°8). À Caen, on courait pour gagner et il a été gêné au départ. Dans la foulée, au Croisé-Laroche, il est parti au galop derrière l’autostart, sans doute en raison d’un manque d’enrênement. Physiquement, il est en pleine possession de ses moyens avant de courir ce quinté+ étant aussi bien que lors de sa victoire sur l’hippodrome de Caen. Il apprécie venir sur les autres dans la phase finale. Il a bien fait la grande piste cet hiver. Avant le coup, je l’estime capable de tirer son épingle du jeu. Tous les feux sont au vert.

Cees F. Kamminga : Dernièrement, j’ai demandé trop d’efforts à Bonefish Life (n°9) dans la première partie du parcours au Croisé et il a demandé à souffler. Je plaide coupable. Il a montré à l’entraînement depuis, qu’il avait bien encaissé ses efforts. Vendredi, il découvre un bel engagement en tête à l’occasion de ce prix Huberta. J’aurais préféré la petite piste mais en courant caché, sans faire d’efforts prématurés, il peut accrocher une place parmi les cinq premiers.

Bernard Piton : Au Croisé-Laroche, Dancing Love (n°10) a su profiter pleinement de conditions de course favorables pour s’imposer. Il faut dire qu’il est meilleur piste plate. Les données ne seront donc pas les mêmes sur la grande piste de Vincennes. Cela dit, il va faire sa valeur. Mon cheval aura certes le handicap de rendre vingt-cinq mètres mais, s’il peut bénéficier d’un déroulement de course limpide, il est en mesure de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 26 avril.

Mathieu Mottier : Bamour (n°11) s’est montré excellent pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes d’autant qu’il n’avait qu’une course dans les jambes. Il avait connu une belle période de forme en fin d’année dernière avant de souffler. Il paraît aussi bien qu’à cette période. Il faudra rendre la distance et se faire ramener, mais avec un rythme sélectif, il saura finir son parcours. Pour la victoire, il faudra de la réussite mais, selon moi, il a sa place à l’arrivée de ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Jacques Leloutre : Blackaro (n°12) a mal couru au début du mois à Angers. Pour moi, il n’a malheureusement aucune excuse. Comme il n’a pas le choix des engagements, je suis amené à effectuer le déplacement avec lui vendredi à Vincennes. Il est essentiellement droitier et j’ai le sentiment que sa tâche ne sera pas facile dans ce quinté+. Il faut bien courir.

Christian Bigeon : Alinéa (n°13) semble s’amender et il est désormais plus sage. Néanmoins, il faut rester prudent au moment de la volte car la dernière fois au Mans, il s’est élancé au galop. Il a bien pris sa course et sa forme est sûre. C’est un cheval avec lequel il faut prendre pas mal de précautions. Vendredi, il évoluera sur un tracé sélectif à son entière convenance. Les plus jeunes chevaux sont à redouter en priorité, mais sans incident, il est capable d’obtenir un bon classement dans ce prix Huberta.

Bruno Marie : Benoît Royal (n°14) était revenu en bonne forme et avait gagné une course pmu avant d’être malade comme une partie de mon effectif. On a loupé quelques engagements intéressants piste plate. C’est dommage, mais il faut faire avec. Ici, il aura le handicap de rendre la distance aux jeunes, ce qui ne sera vraiment pas aisé, même si l’engagement est favorable. A mon avis, il est préférable de parier sur ses chances lors de ses prochains engagements. Il aura des tâches plus faciles à l’avenir.

Jean-Marie Roubaud : Pour son retour sur l’herbe, dans le Trophée Vert, Visitor (n°15) a commis une faute en prenant peur des piquets. Il n’a pas démérité ensuite. Il ne faut peut-être plus que je le déferre des 4 pieds. Il retournera sur l’herbe quand il y aura de bons engagements. Jean-Michel Bazire étant suspendu, j’ai fait appel à Gabriele Gelormini. Il faut qu’il se fasse ramener pour donner sa pleine mesure. Selon moi, il a les moyens de terminer à l’arrivée de cet événement avec un bon déroulement de course.

Ecurie Eric Lemaitre (propriétaire) : Badius de Tilou (n°16) a été absent de longs mois à la suite d’une opération. On lui a retiré un petit bout d’os. Il a effectué sa rentrée récemment. Il s’agit d’une seconde course. Franck Nivard lui sera associé dans cette épreuve au trot attelé. Mon cheval évoluera pieds nus. Maintenant, ce n’est pas facile d’en dire plus. Je veux voir où il en est exactement.

Jean-François Senet : Very First (n°17) n’a pas été revu depuis dix mois en raison d’une fêlure. Il a fait trois mois de box. Le mois dernier, il aurait dû effectuer sa rentrée à Lyon mais il a été un peu malade et a été retardé. Il est loin d’être prêt. Je profite de cet engagement à côté de Grosbois pour le présenter au départ de cette compétition. Il n’a pas trop le choix des courses. Pour sa dernière année, on essayera de le remettre au trot monté.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette13861115149
Turfomania.fr
Equidia1181615134102
Geny Courses1181364151016
Canalturf.com1368114151610
Zeturf.fr116138164105
Radio Balances811614134516
Bilto613118416155
RTL1361181510164
Tierce Mag.1115641381016

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 avril 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LYON LA SOIE – Réunion premium n°2 – Course pmu n°5 (Prix du Duché de Lorraine) – Départ prévu aux alentours de 14h07 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Piste en pouzzolane – 18 partants – Corde à droite – Course réservée à des juments âgées de 5 ans n’ayant pas gagné 53000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné à 25500 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusée sur Equidia ce vendredi. La première se déroulera sur l’hippodrome de Lyon La Soie et la seconde aura lieu à Vincennes en nocturne. C’est sur le premier cité que se produira ELVIRA DE MELODIE (n°12), le cheval du jour de FT. Cette représentant de l’entraînement d’Alexandre Bonnefoy disputera la cinquième épreuve du programme, une course au trot attelé réservée aux seules juments de sa génération. Comme le montre sa musique, cette fille de Prince d’Espace et Rivière d’Or n’est pas à l’abri d’un faute mais elle possède, tout de même, un peu de qualité. Après avoir joué de malchance le jour de sa rentrée, elle vient d’ailleurs de renouer avec la victoire sur l’hippodrome de Saint-Galmier alors qu’elle devait s’élancer avec un numéro en deuxième ligne derrière la voiture. Ce jour-là, il est vrai qu’elle a pu bénéficier d’un bon parcours étant très bien drivée par Lucas Verrière, un jeune homme qui commence à se faire un nom dans cette région. Toujours en important retard de gains malgré ce succès, elle devrait encore lutter pour la victoire malgré son handicap de 25 mètres. Pour cela, elle devra rester dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. On suivra, tout de même, sa performance avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée de cette compétition.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également